© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Les écoutes téléphoniques administratives,
  Les  écoutes téléphoniques illégales,
  Les écoutes téléphoniques sauvages,
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques



07°) Les moyens hertziens et la
perte de confidentialité des communications.
07A°) Piratage et écoute d'une base TSF.
07B°) Les radiotéléphones.
07C°) Transmissions informatiques radio sans fil.
07D°) Les faisceaux hertziens.
07E°) Transmissions informatiques infrarouge (IR).

07A°) Piratage et écoute d'une base TSF:

Beaucoup de français moyens utilisent des téléphones sans fils en le raccordant tout simplement sur une prise téléphonique. Il est possible de le raccorder aussi sur le joncteur d'une ligne analogique derrière un PABX. Que ces appareils soient homologués ou non, le principe de fonctionnement est le même pour tous sans exception. La généralisation de ce type de matériel pose un grand problème en matière de confidentialité des communications. Les utilisateurs non avertis ignorent bien souvent que tout ce qu'ils disent à leurs correspondants peut être intercepté par des récepteurs de surveillance radio larges bandes. Ils comportent souvent un dispositif, qui permet de déclencher un magnétophone automatiquement. On peut se demander légitimement aussi, si la généralisation de ce moyen de communication, n'est pas une volonté de nos gouvernements. Le but est de permettre aux grandes oreilles (stations de surveillance radioélectriques gouvernementales), d'espionner la vie des citoyens moyens, afin de connaître leurs aspirations ou préoccupations du moment, ou même leurs opinions politiques. Ces écoutes anodines, permettent de savoir à la veille d'élection, ce que la population pense de ses politiciens et de compléter les sondages.

En dehors des écoutes, il existe d'autres aspects encore plus sournois. Des particuliers peuvent appeler leur banque pour connaître la position de leur compte. Il peuvent aboutir sur des serveurs vocaux qui peuvent leur demander de composer leur mot de passe et code confidentiel. Le téléachat à distance à travers ces serveurs commence à se développer en France. Les particuliers non techniques imprudents peuvent ainsi transmettre le numéro de leur carte bancaire par T.S.F. pour commander quelque chose. Un individu en possession  de ce type de récepteur, voire même d'un poste CB fonctionnant sur la bande A (ce qui correspond au double inférieur) peut intercepter de multiples communications téléphoniques. C'est ainsi que l'on peut voir des pirates en possession de numéros de carte bancaire qu'il ne devrait pas avoir. Ils peuvent ainsi passer des commandes pour leur propre compte qui seront payées par d'autres à leur insu. Pour ce qui est de l'écoute, on peut entendre, les conversations téléphoniques entre des architectes et ses sous-traitants. Ce qui était comique, c'est qu'il parlait des tarifs pour un appel d'offres et de certains points de détail intéressants. Maintenant, il est possible que son téléphone avait été piégé avec un sucre émetteur. Un de ses concurrent passionné de radio pouvait ainsi disposé de tous les éléments dont il avait besoin. Il faut savoir qu'aucun T.S.F. homologué en France ne peut être crypté. Ceux qui le sont viennent de l'étranger et sont interdit d'utilisation. Pour l'instant, on peut supposer que les écoutes systématiques ne sont pas utilisés par les groupes, ou seulement de façon occasionnelle. Mais rien n'interdit se développement illicite.

Alors est-il normal que les vendeurs de ces matériels n'informent pas les acheteurs potentiels des risques possibles. Je ne vois pas pourquoi il n'existerait pas un décret obligeant les fabriquants à écrire sur leurs notices que la confidentialité des communications n'est pas assurée sur ces appareils. Pourquoi il n'est pas déconseillé ou même interdit d'utiliser ces appareils pour des transactions que l'on peut qualifier de financières. Par exemple, pour les jeux vidéo une mise en garde figure sur toutes les notices afin de mettre en garde les épileptiques sur les effets secondaires. Ce moyen de communication est le pire qui puisse exister. Il a en effet permis sur Paris un grand nombre de fuite dans tous les domaines, qu'ils soient politiques, financiers, industriels, scientifiques, voire même militaire. Il ne faut pas oublier que les ambassades sont des grandes oreilles en puissance. Certaines disposent d'antennes assez remarquables, pour que l'on en devine leur utilisation.

07B°) Les radiotéléphones:
Il existe à ce jour divers systèmes comme le Radiocom 2000 dont l'activité devrait s'arrêter dans très peu de temps. Le plus répandu aujourd'hui étant le cellulaire ou GSM. Il y a aussi le Bi-Bop qui n'a pas connu le succès du GSM. Il semble que ce dernier ne soit pas la solution en terme de confidentialité. Sinon pourquoi des industriels ont estimé nécessaires de produire des systèmes de cryptographie pour ce mode de communication. Il y a une raison. Il ne faut pas oublier que pour réparer ou régler ces appareils, des bancs radiotéléphone ont été créés. Même s'ils sont coûteux, en matière d'espionnage industriel, on ne regarde pas à la dépense. Ce type de banc à un coût qui oscille entre 100 et 200 KF mais comporte une multitude de protocoles de communication numériques ou analogiques. Ces appareils permettent normalement de régler tout ce que l'on veut à condition d'y mettre le prix. Mais on peut aussi écouter en faisant quelques modifications, et en le couplant à une informatique assez lourde. Mais il faut aussi avoir des complicités chez les opérateurs pour connaître certains numéros. Ce n'est évidemment pas à la portée du premier venu. Le problème c'est que les portées radio des portables sont réduites, donc l'écoute est possible pour un sédentaire, pour un pigeon voyageur, il est sûr que l'interception est beaucoup plus délicate. Il faudrait autant de système d'interception radio qu'il y a de cellule. Par contre l'opérateur pourra lui écouter tout ce qu'il veut au niveau des MSC, même s'il n'en a pas le droit, qui ira le contrôler. Aussi aberrant que cela paraisse, il n'y a en effet aucun organisme de contrôle qui vérifie si nos opérateurs respectent une certaine déontologie, et n'y dérogent pas pour effectuer des écoutes pour leur propre compte, sur les portables de leurs concurrents, des personnalités politiques gênantes, juges, ou brigade financières qui pourraient les déranger. Ils peuvent s'aménager en toute tranquillité un autre sous-sol, ni vu ni connu, faire en sorte que l'ascenseur ne puisse jamais l'atteindre sans un code spécial et une clef, et y installer tous leurs dispositifs d'enregistrement. Il installera des systèmes de traitement destinés à extraire les conversations à partir de mots-clefs, d'empreintes vocales, ou des numéros des abonnés appelants ou appelés. Ce n'est pas sans raison que Matra Communication a développé le Matracom 9600 présenté à Millipol 96, qui est un réseau cellulaire numérique sécurisé et crypté, destiné aux services gouvernementaux.
07C°) Transmissions informatiques radio sans fil:
Les fonctionnaires de Bruxelles viennent de nous fournir la norme IEEE802.11 (ETS300-328 pour l'Etsi: Europe). Elle consiste à autoriser les ordinateurs ou autres systèmes à communiquer entre eux de 0,3 à 1,35 Mbit/s dans la bande de frÈquence de 2446,5 ‡ 2483,5 MHz. Deux techniques sur cette bande se dégagent. L'une est a fréquence fixe (DSSS) et l'autre à sauts de fréquence (FHSS). Cette dernière paraît un peu  plus sûre que la précédente contre un risque d'écoute. Mais de toute façon quoiqu'en disent les divers constructeurs du marché, ces solutions seront toujours moins sûres qu'une liaison par câble face à des espions. Il faut en effet savoir que la cryptographie lourde est assimilée a une arme de guerre en France, comme dans beaucoup d'autres pays et est donc interdite. Les communications transiteront donc en clair et pourront être interceptées par n'importe qui utilisant un récepteur fonctionnant sur la bonne fréquence. Utilisé conjointement avec un analyseur de protocole ou encore ces nouveaux équipements appelé sniffeur, un pirate pourra  intercepter les adresses IP, les informations transitant sur un réseau.
La norme ETS300-652 (Hiperlan: Hight Performance Radio Lan) sera disponible depuis 97. Ces systèmes utilisent le 5 et 17 GHz avec un débit de 10 à 20 Mbit/s.
Ces moyens présentent les sérieux inconvénients d'être écoutés sans aucune restriction comme pour les téléphones sans fil. Le pire, c'est que l'on ne saura jamais si effectivement toutes les données ont été captées par un espion. On peut donc supposer ici aussi qu'il y a une volonté des gouvernements, d'espionner ce qui transite sur les systèmes informatiques, sans connexion physique. Le danger vient surtout de la possibilité de leurrer le correspondant initial et d'émettre à sa place un signal HF qui pourra comporter sous-programme invisible d'espionnages. Ce type de programme généralement en assembleur ira se camoufler quelque part sur le disque dur et demeurera invisible même lors du listage du contenu du disque. Il attendra le moment opportun pour se charger automatiquement de lui-même. Il transmettra tout seul vers son propriétaire la première fois tout le contenu du disque dur. Les fois suivantes, il se contentera de transmettre les nouveaux fichiers qu'il a réceptionné d'un autre système informatique autorisé. Il émettra aussi les informations ou les ordres tapés sur le clavier qu'il stockera dans un fichier tampon en attendant l'heure d'émission. Ce programme fera le nécessaire afin qu'il ne figure aucune modification ou trace dans le fichier historique. Il y a cependant deux problèmes qui permettent de visualiser ce genre de supercherie. Un autre ordinateur superviseur sur le site peut détecter l'activité du modem radio. L'autre problème peut apparaître lorsque le disque dur de l'ordinateur espionné est pratiquement plein. Si on souhaite enregistrer sur le PC un fichier 10 Mega-octets et, que ce dernier vous dit que c'est impossible, alors qu'il nous signale qu'il reste une capacité disponible de 20 Mega-octets, on peut se poser des questions. Il y a dans ce cas un ou des fichiers invisibles quelque part.
Matra Grolier Network (http://www.mgn.net) se lance aussi dans la bagarre du sans fil, en proposant ici des moyens de communication Internet par satellite pour un débit de 500 kilobits avec un tarif très intéressant. La société israélienne RDC propose un système complet de communication sans fil pour Internet sur 2,4 GHz. Il permettrait d'évincer les opérateurs habituels du câble. Le fournisseur d'accès installe sur son serveur une passerelle qui est raccordée à une antenne omnidirectionnelle sur le toit. La portée possible serait un rayon de couverture de 35 km en fonction du relief avec un débit de 1 Mbit/s. L'abonné ou l'entreprise disposerait d'une antenne parabolique bidirectionnelle de 10 à 20 décibels avec un angle d'ouverture de 14 à 40° connecté sur une Unité de Communication Principale et raccordé à son réseau local. Il y a ici aussi des risques d'interception des transmissions avec des systèmes fonctionnant d'un côté en omnidirectionnel et de l'autre en bidirectionnel  pour l'UCP, et omnidirectionnel pour les boîtiers. L'Internet par ces moyens, n'a qu'un objectif, court-circuité les opérateurs nationaux, en proposant des tarifs très bas. Malheureusement, tant que la cryptographie lourde ne sera pas autorisée, ces moyens sont voués à l'échec pour les sites ou sociétés très sensibles, et c'est valable pour n'importe quel fournisseurs français ou étranger.
07D°) Les faisceaux hertziens:
Les communications micro-ondes se généralisent de plus en plus. L'intérêt réside dans le fait qu'ils permettent de relier deux sites entre eux sans passer par des câbles. Ils permettent ainsi le transfert de grosses quantités d'information numériques et analogiques dans des zones isolées ou ayant un fort relief accidenté. L'inconvénient, ici c'est que ces types de faisceaux peuvent être écoutés surtout par les services d'espionnages de gouvernements étrangers. Dans ce cas précis, ils préfèrent enregistrer toute la largeur de bande du faisceau et procéder au triage par analyse, ou sélection de mots-clefs. Ils utilisent les fréquences ci-dessous:
  -1,5  GHz / 8 voies,
  - 4,5 GHz / 1 voies à 2 Mbit/s,
  - 8,5 GHz  / 1 voies à 2 Mbit/s,
  - 10  GHz   / 8 voies ou 2 Mbit/s
  - 13  GHz   / 4 voies à 2 Mbit/s,
  - 23  GHz   / tous types, distance: 20 km.
  - 31  GHz   / 4 voies à 2 Mbit/s,
  - 38  GHz   / 4 voies à 2 Mbit/s, distance: 08 km.
Une chose que l'on sait moins, c'est que ces interceptions peuvent se faire par des satellites très sensibles spécialisés dans ce domaine. Les micro-ondes ont la particularité de se propager en ligne droite. Il est évident qu'il ne s'agit plus ici de travail d'amateur avec quelques milliers de francs mais d'organisations avec des millions pour ne pas dire des milliards de dollars d'investissement. Si nous restons sur un plan terrestre, il est  possible d'intercepter ces faisceaux avec des moyens moindres et de procéder à des réacheminements. Les spécialistes comprendront la méthode, il est inutile que de rentrer dans les détails.
Broadband Networks offre un système de transmission ATM à 155 Mbit/s. Sprint espère en fournir un plus rapide d'ici peu. Un autre moyen qui repose sur l'utilisation du laser est disponible aujourd'hui. C'est le système Terralink de la société Astroterra qui permet un débit de 622 Mbit/s. Son premier intérêt réside dans le fait qu'il n'est pas nécessaire d'acquérir une licence d'exploitation comme pour les faisceaux Hertziens. Son inconvénient, c'est qu'il est sensible à la météo donc peu fiable sur des distances importantes. Un vol d'oiseaux pourrait couper le faisceau. Il peut être cependant une bonne alternative si ces deux défauts sont supprimés.
07E°) Transmissions informatiques infrarouge (IR):
Ces systèmes répondent à la norme IrDA1.1 permettant un débit de 115,2 Kbts. La nouvelle norme  Fast IrDA1.1 autorise un débit de 4 Mbts et est utilisée par l'ordinateur portable Toshiba Satellite Pro 420. Mais il a un coût de 30 KF qui est malheureusement dissuasif.
Elle sont suffisamment intÈressantes pour Ítre mentionnÈes. Elles prÈsentent l'inconvÈnient de ne pas franchir les murs ou autres obstacles qui se trouveraient dans son champ de vision. Mais c'est peut-Ítre aussi un avantage. Les signaux ne pouvant franchir ces murs ne pourront Ítre interceptÈs illÈgalement par un concurrent. De plus nous ne sommes pas confrontÈ aux interfÈrences entre les divers systËmes. Il faut se rappeler que la HF et l'informatique ne font pas bon mÈnage ensemble.  Les systèmes sans fil les plus pratiques pour les utilisateurs sont pour commencer les souris, les tablettes et les claviers comme ceux de Keytronic. Ensuite on a des portables comme Compaq ou Toshiba qui intègrent un module de transmission IR autorisant un débit de 1 à 4 Mbps.
La société AB SOFT vend des modules que l'on peut raccorder sur les prises séries des ordinateurs et sur les prises parallèles des imprimantes.
EXTENDED SYSTEM commercialise la gamme Jeteye qui comporte des modules IR pour Ethernet en 10base T, 10base 2, pour port série et parallèle.
Certains dispositifs utilisant le procédé infrarouge sont utilisés aujourd'hui à des fins d'espionnages. Ces systèmes permettent d'écouter les dialogues dans une pièce à condition que les diodes d'émission infrarouges puissent être orientées vers l'extérieur par une fenêtre. Ce type de signal contrairement aux ondes radio ne passe pas à travers les murs.

07A°) Piratage et écoute d'une base TSF.
07B°) Les radiotéléphones.
07C°) Transmissions informatiques radio sans fil.
07D°) Les faisceaux hertziens.
07E°) Transmissions informatiques infrarouge (IR).

  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Intelligence économique, espionnage.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site  Marc FILTERMAN
Adresse e-mail  marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - 
Reproduction interdite.