© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Les écoutes téléphoniques administratives,
  Les  écoutes téléphoniques illégales,
  Les écoutes téléphoniques sauvages,
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques


10°) Les moyens d'enregistrement radio.

Les systèmes sophistiqués de réception radio comportent tous des sorties, prise d'écoute et prise pour magnétophone, dictaphone ou autre. Ils disposent aussi de plusieurs prises FI (fréquence intermédiaire) standardisées aujourd'hui à 30 Khz / 75 KHz / 1,44 MHz / 10,7 MHz ñ 2 MHz /  21.4 MHz. Cela permet le raccordement d'enregistreurs audio de divers types avec des durées variable qui s'échelonnent de 1 à 25h00 par piste à diverses vitesses. Les baies conventionnelles d'ancienne génération équipées de deux magnétophones de 40 pistes chacun avait des durées de 25h00. Maintenant on trouve des systèmes moins volumineux capables d'enregistrer la même capacité sur une bande vidéo (photo 2). D'autres systèmes plus sophistiqués permettent d'enregistrer à partir de la FI tout une partie du spectre radio. La sortie FI d'un récepteur radio est envoyé vers l'entrée d'un convertisseur qui permet d'abaisser la fréquence d'une partie du spectre pouvant atteindre de 1 à 10 mégahertz, ensuite ce signal arrive sur un enregistreur large bande. Cette solution permet de traiter les données ultérieurement sur place ou ailleurs. Il suffit de repasser la bande en reconvertissant le signal dans l'autre sens et de l'envoyer vers l'entrée FI d'un récepteur ou d'un système d'analyse. On utilise aujourd'hui des ordinateurs de plus en plus sophistiqués et rapides. On peut donc enregistrer du son ou de l'image sur disques dur à ou autres supports à condition qu'il dispose des interfaces d'entrées nécessaires, comme la reconnaissance vocale. Ensuite s'il dispose de logiciel de traitement ou d'analyse de la voix, on peut lui demander de mettre à part les communications téléphoniques ou radio contenant des mots-clés particulier. Il pourra au besoin  transcrire la langue écoutée en texte. Ce texte pourra être classé dans un thème et traduit par un logiciel dans une autre langue. C'est dans ces cas précis que des logiciels d'analyses basés sur le langage-pivot comme Taïga trouve leur intérêt. Il est en effet impossible à un opérateur d'écouter des centaines de conversations françaises ou étrangères sans des artifices. Ils permettent ainsi de faire un tri très sélectif et de ne retenir que l'essentiel. Il est aussi nécessaire de surveiller l'activité des opérateurs sur notre territoire.


 
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Intelligence économique, espionnage.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site  Marc FILTERMAN
Adresse e-mail  marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - 
Reproduction interdite.