© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Les écoutes téléphoniques administratives,
  Les  écoutes téléphoniques illégales,
  Les écoutes téléphoniques sauvages,
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques

 
bretelle, bretelles, cracker, crackers, cracking, écoute, écoutes, interception, inrerceptions, de, courrier, mail, mails, email, emails, gsm, GSM, guerre, électronique, électroniques, informatique, informatiques, téléphonique, téléphoniques, illégale, illégales, sauvage, sauvages, espionnage, économique, économiques, firewall, firewalls, hacker, hackers, hacking, phreak, phreaker, phreakers, phreaking, pirate, pirates, piratage, promis, Promis, smart, Smart, téléphone, téléphonie, fixe, mobile, virus, polymorphique, crypté, cia, CIA, dst, DST, dgse, DGSE, nsa, NSA, National, Security, Agency, réseau, Echelon, echelon, network, SDECE, SEFTI, BCRI, saic, Saic, tecsi, Tecsi, gtac, GTAC, PDG, de, france, télécom, mobile, 

35°) ESPIONNAGE
de tous les systèmes sans fils

Une mise en garde est aussi a effectuer sur tous les équipements sans fils :
    - Clavier d'ordinateur sans fils,
    - Téléphones portables, DCS, GSM, UMTS,
    - téléphone sans fil, analogique ou DECT,
    - boucle locale radio pour la téléphonie fixe,
    - boucle locale radio pour les échanges de données informatiques type Tetra

Tous ces systèmes représentent des dangers d'espionnage très sérieux, surtout dans les grandes villes comme Paris. J'ai pu constater une disparition des téléphones filaires dans les grandes surfaces, au profit des téléphones sans fil. Les dirigeants politiques en voulant encourager le tout sans fil surtout pour inciter la population à utiliser les systèmes ci-dessus, commettent une grave erreur, car ils vont favoriser l'espionnage à grande échelle. Non seulement ils vont se pénaliser eux-mêmes, mais vont aussi pénaliser notre économie et nos entreprises. De nombreuses ambassades dans les grandes capitales, disposent d'équipements d'interception radioélectriques destinés à faire de l'espionnage.

La bétise des fana du gadget, c'est l'utilisation des clavier sans fil. Pour une certaine marque d'ordinateur, on a découvert que celui-ci transmettait toutes les informations tapées au clavier jusqu'à une distance qui dépassait largement les 250 mètres. Ou alors cet ordinateur a été sciemment vendu avec cette défaillance, pour permettre l'espionnage des transactions à l'intérieur de cette société.

Un dossier plus complet sera réalisé ultérieurement, avec les moyens utilisés par certaines ambassades dans les capitales ou grandes villes. Dans le synoptique ci-dessous, tous les différents points d'inteception apparaissent en violet. Les ambassades peuvent être dotées de moyen lourds, récepteurs à large bande et enregistreurs, permettant d'enregistrer tout un spectre de fréquence. En effet, contrairement à ce que peut penser le néophyte, il n'est pas nécessaire de disposer d'un récepteur pour chaque fréquence que l'on souhaite écouter.

Il y a de plus en plus de moyens qui sont apparus et permettent de pirater les systèmes.
1°) Au milieu des années 70, il suffisait de disposer d'un Minitel et d'une ligne téléphonique.
2°) A partir de 1990, il suffisait d'un PC avec un modem et une ligne téléphonique.
3°) A partir de 1995, il suffisait d'un PC avec un modem et une ligne téléphonique et Internet.
4°) A partir de 2000, il suffira d'un PC avec un dispositif radio pour accéder anonymement aux flux de données informatiques et aux gros systèmes, même les plus sensibles, via Internet.

Les boucles locales radio haut débit en 3,6 ou 26 GHz vont constituer une brèche importante que les services secrets étrangers pourront exploiter contre les entreprises nationales françaises et autres. Il faut aussi rajouter les système Tétra en 450 MHz.

Même s'il existe un système de protection des données, en réalité celui-ci est rarement activé par les administrateurs ou responsables informatiques, pour améliorer la compatibilité des transmissions entre le réseau informatique fixe de la société, et les ordinateurs portables des ingénieurs et commerciaux. Bien souvent les PDG des sociétés ignorent tous ces faits.

Les systèmes d'échange de données entre ordinateurs ou périphériques, permettront à n'importe qui disposant de bonnes compétences informatiques, de s'introduite localement dans les systèmes informatiques. Il sera possible par exemple d'intercepter les fichiers destinés à un autre ordinateur ou même à une imprimante.
Que mes contradicteurs ne perdent pas leur temps à m'écrire pour m'affirmer que ces systèmes sont sécurisés. Je leur rappellerai que la cryptographie n'est pas fiable, ni les firewall, car la grande majorité a été testés par la NSA, ce qui veut dire qu'ils connaissent les failles pour que leurs services de renseignement puissent pirater nos systèmes. Ces informations ont été transmises à plusieurs magistrats.

cracker, crackers, cracking, écoutes, inrerceptions, de, courrier, mail, email, guerre, électroniques, informatiques, téléphoniques, illégales, sauvages, espionnage, économique,  firewall, firewalls, hacker, hackers, hacking, phreak, phreaker,  phreakers, phreaking, pirate, pirates, piratage, promis, Promis, smart, Smart, téléphonie, virus, polymorphique, crypté, cia, CIA, dst, DST, dgse, DGSE, nsa, NSA, réseau, Echelon, echelon, network, SDECE, SEFTI, BCRI, saic, tecsi, Saic, Tecsi, gtac, GTAC,
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Intelligence économique, espionnage.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site  Marc FILTERMAN
Adresse e-mail  marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - 
Reproduction interdite.