© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Les écoutes téléphoniques administratives,
  Les  écoutes téléphoniques illégales,
  Les écoutes téléphoniques sauvages,
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques


47°) HISTOIRES POSSIBLES ET IMPOSSIBLES
sur FRANCE INTER, sur le réseau ECHELON.

 
A°) Présentation des invités :
Cette émission a été diffusée le dimanche 23 mars 2003 de 13h30 à 14h00 et traitait du réseau Echelon P-415, réseau d'espionnage Echelon, d'interception électronique, avec par ordre alphabétique:
        - Robert ARNAULT, France Inter,
        - Philippe Claire, France Inter,
        - Marc FILTERMAN, auteur du livre "Les Armes de l'Ombre",
        - Maître Thierry JEAN-PIERRE, ex-juge, député européen, avocat,
        - L'Amiral LACOSTE, ex-patron des services secrets, la DGSE.
 
10 juillet 1985. Le sabotage du Rainbow Warrior, le bateau du mouvement écologiste Greenpeace, cause la mort d'un photographe, membre de l'expédition. Le bateau gît sur le flanc dans le port d'Auckland. [...] Ainsi commence ce qui allait devenir l'un des plus grands scandales du moment, impliquant la DGSE, et pour cause, puisqu'elle avait commis cet attentat. " Pendant douze ans, souvent sollicité pour aborder ce sujet, l'amiral Lacoste s'y est toujours refusé. En acceptant aujourd'hui de nous livrer ses souvenirs, Pierre Lacoste évoque ce drame et son passage à la DGSE, mais aussi sa philosophie de vie murie par cinquante ans de réflexion et d'expérience au sein d'un grand corps de l'armée ou dans différents cabinets militaires. Le renseignement, qu'il a placé au centre de cet ouvrage, permet une compréhension différente des événements de géopolitique qui ont émaillés le siècle et qui continuent de poser question. Ce livre est le témoignage sincère d'un homme réputé pour son franc parler. Il nous livre sa propre vérité, qui s'appuie sur des faits et s'inscrit dans la permanence de convictions acquises dès l'enfance. 
B°) Transcription de l'émission, " Les murs ont des oreilles":

Méfiez-vous par exemple de votre téléphone portable ? Vous avez confiance en sa discrétion, mais ce n'est pas évident, exemple.

Amiral Lacoste, ex-patron de la DGSE:
Les soviétiques ont réussi a éliminer un des principaux adversaires en Tchéchénie qui s'appelait le Général Doudaïef, si je ne me trompe, et qui avait la mauvaise habitude d'utiliser beaucoup trop son portable. Eh bien comme il utilisait trop son portable, un jour il s'est fait repérer comme cela et il a reçu un missile qui est venu directement le tuer parce qu'il était en train d'émettre. Et les américains viennent de faire la même chose au Yémen, il y a quelques semaines, avec un groupe, probablement de membres d'Al Queïda, ou proche d'Al Queïda, et je suppose que c'est une équipe des services spéciaux qui a repéré ces gens, qui a donné leur coordonnées de la façon la plus précise... La plus grande révolution de ces dernières années, c'est la numérisation de tous les points de la terre. C'est à dire que nous savons partout maintenant donner les coordonnées exactes à un mètre près ou à cinq mètre près, et à ce moment là, et bien quand on a repéré ces gens, on a téléphoné, enfin pas du téléphone, c'est de la transmission de données avec le commandement des forces américaines à Tampa en Floride, lequel a donné l'ordre à un avion sans pilote, un Predator probablement, qui lui-même possède un missile à bord, et il a donné l'ordre à ce missile, avec les coordonnées très précises de l'objectif, et le missile est allé tuer les trois présumés terroristes Yéménites.
 
 
Drone Predator
Drone 
Autonomie 
Vitesse
Altitude
Longueur
Envergure
Coût
Predator
29 heures
200 knots
>40.000 feet
36 feet
64 feet
$2 millions
Il y a juste un léger détail qui est dissimulé au grand public et non rapporté par la presse, parce que là encore les USA violent une fois de plus les conventions internationales en vigueur. Une convention internationale interdit l'utilisation des drones armés, pour des tirs sur cibles humaines.

Robert Arnault, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Tout peut être écouté, surveillé, espionné. Des réseaux spécialisés ont tissé une toile d'araignée avec des stations terrestres, des satellites, pour capter toutes les ondes radios, les images, les informations des câbles sous-marins, les explosions nucléaires, tout est écouté, et le plus connu de ces réseaux, est le réseau Echelon, dont le siège est aux Etats Unis, mais qui est implanté, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Angleterre, en Allemagne. Et si les cyberconflits se déroulent en permanence, à notre insu, l'espionnage de notre vie quotidienne n'est plus une vue de l'esprit, Marc Filterman et Amiral Lacoste
 

Marc Filterman, site: http://membres.lycos.fr/filterman/
Alors là oui dernièrement également, ils ont découvert aux Etats Unis qu'il y avait eu des tentatives de pénétration des systèmes informatiques qui géraient l'électricité, l'eau, enfin tout ce qui était domestique.
 

Amiral Lacoste, ex-patron de la DGSE:
Ah ça c'est produit effectivement en Californie. Il y a eu eu une coupure, black out totale en Californie pendant plusieurs jours, à cause...
 

Philippe Claire, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
...de la fourniture d'eau.
 

Amiral Lacoste, ex-patron de la DGSE:
Alors est-ce que c'est une attaque volontaire ou non, je n'ai pas eu le temps de regarder, de faire une enquête précise là-dessus.
 

Robert Arnault, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
En France, l'article 2261 du code pénal, puni d'un an de prison le fait, qu'au moyen d'un procédé quelconque de porter atteinte à l'intimité de la vie d'autrui, en captant, enregistrant, transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privée ou confidentielles. Qui a rit.
 

Robert Arnault, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Tout le monde rit quand j'affirme que les communications en France sont protégées. Bon  passons. Thierry Jean-Pierre, en tant que parlementaire européen, vous avez déposé une plainte au parquet de Paris, pour savoir s'il y avait infraction de ces systèmes d'écoutes sur le territoire français. Alors que s'est-il passé?
 

Thierry Jean-Pierre, ex-juge, Député Européen:
La plainte a été confié à la DST par M. Dinthillac, qui était à l'époque procureur de Paris, et la DST a conclu qu'il n'y avait pas d'infraction. Et puis j'ai compris après, c'est que la DST partage avec la NSA une partie des informations recueillies par Echelon, je crois que le nom de code de l'opération s'appelle, "Serpent de Mer" et donc...
 

Philippe Claire, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
C'est très original.

Thierry Jean-Pierre, ex-juge, Député Européen:
... Et donc c'est très original, et il n'était pas question évidemment pour la DST de faire quoi que ce soit. D'autre part, les autres, les services secrets d'espionnage cette fois, la DGSE, ont eux-mêmes leur propre réseau qui n'a rien à voir en importance avec le réseau américain, mais il y a des antennes en région parisienne, il y a des antennes à Dogme en Dordogne, à Mayotte, à la Réunion, dans le Pacifique... La DGSE a son propre système, son mini-Echelon donc, les allemands aussi. Les anglais, ont la principale base d'Echelon sur leur territoire, donc au niveau européen c'était un peu compliqué de faire cette commission d'enquête. Imaginez que vous ayez un tel outil entre les mains, que vous soyez au pouvoir, que vous souhaitiez conserver ce pouvoir, pour une raison ou une autre ou pour une raison assez évidente, vous pouvez quand même être légitimement tenté, d'aller espionner vos concurrents, qu'ils soient économiques, ou politiques. On sait, on a quelques exemples, on sait que cet espionnage privé, politique, économique a été utilisé, et en tant que citoyen,  c'est vrai, même quand on est homme politique, on est un peu démuni contre cela, parce que encore une fois, c'est une entente planétaire et que les problèmes ne sont guère posés, en tout cas sur le continent européen. Il existe aux Etats Unis des associations et des ligues qui luttent contre cela, et qui sont relativement efficaces et qui sont assez groupées. Chez nous on en parle pratiquement pas, il faut votre émission pour qu'on en parle un peu. On a absolument pas conscience de la nature du monde qu'on est en train de préparer.
 

Philippe Claire, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Marc Filterman.
 

Marc Filterman, site: http://membres.lycos.fr/filterman/
Échelon a beaucoup évolué, a beaucoup grossi, mais ce n'est pas pour autant que le trafic de drogue ou le terrorisme a baissé. Il faut voir qu'Echelon également, je crois qu'on ne le dit pas assez et on ne le dit pas du tout d'ailleurs, c'est que c'est aussi un outil de chantage. C'est-à-dire qu'à partir du moment où on met des personnalités politiques sur écoute, vous dont certaines peuvent avoir des choses à se reprocher, on tient des gens en laisse. Donc dans tous les pays, vous avez des personnalités qu'on peut faire chanter par le biais de ce moyen là. Il ne faut pas l'oublier.
 

Thierry Jean-Pierre, ex-juge, Député Européen:
Je trouve que l'instrument est terrifiant. L'instrument est terrifiant parce que on imagine volontiers ce que cela va être dans une dizaine, dans une quinzaine d'années, si aujourd'hui on n'a pas tous conscience de cela et si on ne dit pas non. Cette institution doit être au service de tout le monde, des citoyens du monde, pour lutter contre ces fléaux là, mais doit aussi être contrôlée, eh bien par une organisation internationale, et à terme, bien évidemment l'ONU, du moins je l'espère, aura un rôle à jouer dans tout cela.
 

Robert Arnault, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Finalement Thierry Jean-Pierre, bien que très au courant de ce qui se passe dans ce domaine de l'espionnage électronique, ça n'a pas l'air de vous émouvoir beaucoup.
 

Thierry Jean-Pierre, ex-juge, Député Européen:
Ce qu'il faut bien comprendre pour relativiser ce qui a été dit sur Echelon, c'est que malgré Echelon, malgré les 30 milliards de dollars donnés à la NSA comme budget annuel, ce qui est évidemment le record absolu en la matière, ils n'ont pas été fichus de prévoir le 11 septembre. Or on a bien vu, le 11 septembre, tout ce qui a eu lieu par les réseaux terroristes, c'est aussi une faillite de la guerre électronique, donc il faut relativiser tout cela, et bien comprendre que Echelon commence à vieillir, et que Echelon a été remplacé depuis par d'autres systèmes, qui sont infiniment plus performants et qui sont beaucoup plus ciblés. Et au moment où nous au parlement européen on faisait notre commission d'enquête sur Echelon, et où on essayait de prouver qu'Echelon existait, ce qu'on niait au départ, ce que nos interlocuteurs niaient en disant mais non, Echelon ça n'existe pas, ce n'est pas utilisé pour la guerre économique, on en était là, alors que les Américains étaient beaucoup plus loin a essayé d'inventer, ce qui est fait aujourd'hui, des systèmes qui interconnectent absolument tous les réseaux. C'est le véritable big brother, par exemple il va y avoir des agences de réservations d'hôtel, des agences de réservations de compagnies aériennes, le train, les virements swift, on parlait tout à l'heure des livreurs de pizza, qui eux aussi était dans le réseau, ce qui fait en fonction, en ciblant un individu, eh bien on va tout savoir sur vous, sur vos déplacements, sur vos relevés bancaires, etc, etc, et cela pose véritablement un problème. Est-ce qu'on va finir par tout payer en liquide de façon à échapper aux grandes oreilles américaines ?
 

Philippe Claire, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
On l'a vu avec les armes électromagnétiques, il faut éviter les systèmes électroniques dans les voitures, ne plus téléphoner, donc utiliser les pigeons voyageurs, payer en espèce, enfin vraiment cela va être difficile...
 

Marc Filterman, site: http://membres.lycos.fr/filterman/
A condition qu'ils ne suppriment pas les billets de banque, ou qu'ils ne les équipent pas d'une puce, puisque j'ai entendu parler de ce genre de projet, soient équiper les individus d'une puce, où les gros billets de banque d'une puce. Bon ça a été discuté à Bruxelles ce genre de truc.
 

Philippe Claire, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Cela me fait penser à quelque chose justement. On a, j'ai entendu parler que notamment aux Etats-Unis, on allait implanter sous la peau de certains individus, des puces, pour capter leur état physique, notamment pour s'ils ont des problèmes cardiaques, etc, enfin bon, et on peut très bien imaginer qu'ils soient suivis d'une façon plus fine...
 

Marc Filterman, site: http://membres.lycos.fr/filterman/
Et je peux vous dire que cela a déjà été fait, en opposition d'ailleurs avec la constitution américaine notamment sur les prisonniers. Et d'ailleurs bon, j'ai fait un certain nombre de recherche, et j'ai trouvé les documents descriptifs techniques de ces implants. Mais on peut aller plus loin, on peut aller pour la localisation d'un individu comme vous le dites, ce qui est bon, une volonté première d'ailleurs, mais on peut suivre les agents secrets à la trace, et imaginer que si l'agent soit en position délicate, ou que s'il a trahi sont pays, qu'on va larguer une substance toxique dans le corps.
 

Robert Arnault, histoires possibles et impossibles sur France Inter:
Et tout ça n'est pas de la fiction, et personne ne dénonce, et personne ne bouge. Résumons nous. Vous avez une carte bancaire, vous avez un téléphone portable, vous avez une carte d'identité à puce, alors pas de problème, vous êtes fliqués.


Conclusion :
Une chose est certaine, Bill Clinton a gagné, en faisant progressé l'économie américaine en intensifiant la puissance du réseau Echelon, vers la guerre économique. En revanche, le parti de Bill Clinton a perdu en mettant entre les mains des Républicains une arme redoutable, qui se retourne contre les démocrates, et fait reculer d'un demi-siècle en arrière les USA, en les ramenant à l'ère du Mac Arthisme, à l'ère d'Edgar Hoover, où tous ceux qui s'opposent à la politique de la Maison Blanche, sont des ennemis potentiels a éliminer. Quand des faucons ont imaginé un plan pour envahir plusieurs pays arabes simultanément, 5 ou 6, il n'est pas difficile d'imaginer qu'un nouveau Watergate apparaîtra à un moment ou à un autre, quand on découvrira que la nouvelle cellule d'espionange mise en place par l'administration Bush en 2002, a servi ou sert à écouter aussi les Démocrates, le parti de Bill Clinton, avec l'aide d'Echelon.
 
Si malgré des antennes paraboliques ou radôme visibles à plusieurs centaines de mètres à la ronde on avait des doutes (sic), aujourd'hui à la lecture du document ci-dessous, nous n'avons plus aucun doute sur l'existence de ce réseau.


Pour des informations complémentaires voir le chapitre sur l'espionnage, sujets de 01 à 20.


  Retour au chapitre sur les écoutes téléphoniques
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Intelligence économique, espionnage.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site  Marc FILTERMAN
Adresse e-mail  marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - 
Reproduction interdite.