© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Catastrophes Naturelles ou Provoquées, 
  Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles


05°) Guerre Climatique, et HAARP,
Émission de Radio du 11/09/2002

01°) Introduction:

Cette émission animée par Serge de Beketch s'est déroulée en direct sur Radio Courtoisie, le 11/09/2002 entre 19h30 et 20h30 sur 95,6 MHz à Paris. Elle traitait de la guerre climatique et  de l'influence des champs électromagnétiques sur le climat. L'utilisation de la guerre climatique à des fins de guerre économique a été abordée.

En bleu: mes commentaires.
En rouge: les remarques qu'il faut retenir.
Jr = abréviation utilisée pour les commentaires du journaliste.
En italique, figurent les dialogues.

Pour éviter toutes polémiques, tous les propos de tous les intervenants ont été retranscrits mot à mot en noir, et tous mes commentaires figurent en bleu.


26B°) Présentation des invités:

Serge de Beketch: Animateur de l'émission
François Plantet: - Docteur.
Marc Filterman: - Auteur du livre "Les armes de l'ombre", Edition Carnot.
                        - 1976 et aujourd'hui encore, étudie tous les moyens de guerre électronique,
                        - 10 ans de recherche sur les radars, de 1976 à 1986,
                        - 05 ans dans l'armée de l'air,
                        - 07 ans Cadre à TDF et  France Télécom,
                        - 12 années utilisées pour étudier les recherches sur la guerre psychotronique,
                        aussi bien russes qu'américaines, parallèlement à ses activités professionnelles.
                        Adresse E-mail: marcfilterman@hotmail.com


26C°) Transcription de l'émission:

Serge de Beketch:
Alors Marc Filterman, est-ce que vous pouvez dire, de quelle façon vous envisagez la possibilité, et si vous l'envisagez, dans ce cas de quelle façon, la possibilité d'une volonté mauvaise, d'une volonté stratégique, derrière les catastrophes climatiques qui frappent en ce moment l'Europe, l'Europe centrale, et l'Europe occidentale en ce moment avec la France.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors c'est assez marrant, parce que justement hier j'ai reçu un email, où un internaute me pose la question, parce qu'il a regardé les guignols de l'info, "j'ai trouvé bizarre en regardant les Guignols de l'info de Canal+, se moquer du revirement de situation de Chirac, avant la catastrophe des Cévennes, Chirac était plutôt contre la guerre sur l'Iraq depuis , il est plutôt pour une intervention en Irak". Donc vous voyez, il y a des internautes qui se posent effectivement la question de la guerre climatique, si c'est possible ou pas, et si cela peut servir d'arme de pression (politique). Alors moi je l'ai dit dans mon livre également, c'est que cela pouvait servir d'arme économique, mais cela peut servir d'arme de pression (politique).
 

Serge de Beketch:
Il faut rappeler que la grande tempête de 99, avait été sur le plan économique et l'équivalent d'une petite guerre.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oui sur le plan économique effectivement. On peut détruire les économies des pays, en contrôlant le climat. Bon, les opérations volontaires ont commencé avec les États-Unis en 67/68 lors de la guerre du Vietnam, notamment avec l'opération Popeye par exemple qui consistait à embourber la piste Ho Chi Minh, en larguant des hygrosels dans l'atmosphère, c'était en l'occurrence, à l'époque c'était de l'iodure d'argent, pour faire pleuvoir, et embourber les pistes. Le problème est également que l'on a, la guerre climatique intéresse les militaires surtout à l'heure actuelle, parce qu'elle va de paire avec la guerre biologique et chimique, cela on l'oublie trop souvent. Si on fait de la guerre bactériologique ou chimique, il vaudrait mieux contrôler, pour les militaires, bien évidemment les masses d'air. Donc comment on contrôle les masses d'air? Bon il y a des techniques qui existent où les lois de la physique sont applicables également en guerre climatique, comme elles sont applicables en électronique. Sauf que les puissances à mettre en jeu, et les installations d'émission doivent faire des mégawatts, des dizaines de mégawatts pour tout dire. Et ces installations-là, bon elles sont opérationnelles aujourd'hui. Des radars qui font 1 mégawatt, on sait les fabriquer sans problème.

Serge de Beketch:
Alors je voudrais que vous alliez un petit peu, brièvement, dans la direction technique. Je voudrais que vous expliquiez, d'une façon qui soit abordable par les néophytes comme nous.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bon alors ce n'est pas tellement facile à expliquer. Il y a une partie de l'auditoire qui a fait de l'électronique, où les électriciens qui vont peut-être comprendre. Le principe repose sur les lois de Lorrentz-Laplace. C'est-à-dire, on a un champ magnétique et un champ électrique qui sont perpendiculaires l'un par rapport à l'autre, et où cela intéressait les militaires, par exemple, c'est que pour la propulsion sous-marine. Il y a un bateau qui a été fait sur ce principe, c'est-à-dire que le champ perpendiculaire par rapport à un champ électrique, le champ magnétique perpendiculaire par rapport à l'électrique, va générer une poussée dans l'eau. Donc voilà un exemple d'application pour les navires, mais on peut le faire avec des fluides. La mécanique des fluides, en MHD, la propulsion magnétohydrodynamique, repose sur le même principe. Donc si on peut l'appliquer à des liquides, on peut automatiquement l'appliquer à des gaz. Or ce phénomène, le professeur Jean-Pierre Petit c'était beaucoup intéressé, à la M.H.D, la propulsion magnétohydrodynamique, c'est un sujet qui est assez sensible. Les militaires, ils n'aiment pas beaucoup qu'on aille s'intéresser de trop près à ce sujet si je puis dire, parce que cela a un intérêt au niveau des sous-marins, donc des sous-marins nucléaires, parce qu'on peut supprimer les hélices. Les hélices dont la cavitation permet la détection par des équipements de lutte anti-sous-marine. Bon, mais ce dispositif-là est réversible dans l'atmosphère. C'est-à-dire qu'au lieu d'avoir des électrodes dans l'eau, avec des bobines (on aura des antennes)... Bon en réalité, l'idée a été imaginée dans les années 60, mais cela n'a pas été mis en application parce qu'on n'avait pas les supraconducteurs, c'est-à-dire on n'avait pas les bobines, on n'était pas capable de faire des bobines d'induction électromagnétique, qui était capable de générer un puissant champ électromagnétique, parce qu'elles chauffaient.

Serge de Beketch:
Les supraconducteurs...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, c'est ce qui a été fait sur le Yamata 1, et ça a été un navire qui a été construit, enfin un navire, un petit bateau, un  prototype qui a été construit à Kobé justement, par Mitsubishi, dans les années 80 si je me rappelle bien, et qui a été expérimenté au niveau propulsion. Mais ce qui s'applique dans un liquide, va s'appliquer automatiquement dans l'atmosphère. Ce qu'il faut, c'est qu'au niveau des masses nuageuses elles soient conductrices d'électricité. Donc pour qu'elles soient conductrices, on peut avoir par exemple des tankers, des KC135, ou des avions-cargos, qui vont larguer des hygrosels conducteurs plus ou moins métalliques donc dans les nuages, et ensuite avec des installations au sol, on va pouvoir appliquer le procédé de la MHD a ces nuages là, par exemple déplacer les masses nuageuses.

Serge de Beketch:
Par l'intermédiaire de votre site, on peut accéder à des photographies qui montrent ce qu'on appelle...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Les installations HAARP effectivement, bon c'est une des installations, mais attention, il faut prendre en compte les centaines d'installations, les milliers d'installations radars, qui ne sont pas sans modifier le climat non plus. Parce qu'on semble oublier aussi, que le four à micro-ondes, quand même son ancêtre, c'est le radar. C'est-à-dire que le brevet a été déposé en octobre 1945 par Sperry Spencer de la société Raytheon, et en réalité le four à  micro-ondes à été mis sur le marché par une filiale de Raytheon en 1967. Mais dans les années 45 ils ont découvert que les micro-ondes radars, donc... Parce qu'on a commencé en réalité au départ avec des très basses fréquences. Au départ les premiers radars fonctionnaient en 30 MHz, en 100 MHz, après on est monté en fréquence, on est monté jusqu'à 2450 MHz, fréquence des fours à micro-ondes, et là, problème. On devine lesquelles. Donc après il a fallu évidemment pour les radars changer de fréquence, parce que quand les pilotes d'avion à l'époque se posaient sur les porte-avions, il y avait des bizarreries du style, les pilotes pouvaient avoir les mains brûlées, ou il pouvait y avoir le feu, ou des aspects de ce type là. Cela est resté longtemps secret, parce que d'une part on commençait à découvrir, c'est donc en 45, en 43/44 on a découvert les phénomènes de résonance si je puis dire. Donc Murphy Camp Operation qui a été déclenchée en 1943 et classifié secret en 1944, remonte à cette époque, et découle de ces anomalies qui ont été constatées au niveau biologique.

Serge de Beketch:
Ce qui veut dire qu'aujourd'hui que quand on nous annonce comme c'est le cas dans Science et Avenir, je crois comme une extraordinaire innovation que les Américains ont utilisée une arme à micro-ondes en Irak, ce n'est pas du tout une innovation, parce que ça a été découvert avant même le radar.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors on peut se poser des questions sur Philadelphia Experiment dont un film a été fait. Ça a été fait sous la forme d'un film de science-fiction pour le voyage dans le temps, sur la théorie des champs unifiés d'Einstein, mais peut-être que la solution la plus simple, ce qu'ils ont découvert, justement, c'est que s'ils ont fait un radar qui était capable d'émettre des centaines de KW, en 2450 MHz, bon je pense que vous pouvez-vous douter de l'état de l'équipage qui pouvait se trouver dans le faisceau.

Serge de Beketch:
Il n'a pas dû aimé du tout.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà.

Serge de Beketch:
Alors on voit en gros, enfin très très gros, sinon comment ça fonctionne, du moins, on voit comment ça fonctionne, dans le point de départ est acquis, il est possible, c'est indiscutable, il est techniquement et technologiquement possible aujourd'hui, quand je dis technologiquement possible, ça veut dire en faisant appel à toutes les techniques, à l'ensemble des moyens équipements utilisables.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Les moyens techniques existent. Et je peux vous dire que les dépôts de brevets ont été déposés, parce que moi je les aient récupéré, et un certain nombre de dépôts de brevets sont sous contrôle de compagnies pétrolières comme Apti Arco aux États-Unis par exemple, et ces compagnies, un certain nombre de compagnies justement, fonctionnent avec les militaires. Par exemple HAARP, c'est la Navy qui s'occupe également de ce genre d'installations.
 

Serge de Beketch:
Alors la question que je voudrais vous poser maintenant, c'est celle de la maîtrise de cette arme, parce qu'une arme on leur dispose, mais il faut encore en maîtriser son usage. Alors est que à votre avis, à votre connaissance la maîtrise est suffisante aujourd'hui pour pouvoir déterminer des cataclysmes naturels entre guillemets, des inondations, des tempêtes, des tornades, en des lieux précis, où est-ce que c'est plutôt au même stade que je crois la guerre, l'arme sismique, qui consiste à faire bouger des plaques, on ne sait pas trop où, on lance l'opération et puis ça bouge, où ça bouge en fait.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors bon, si on veut faire des frappes chirurgicales, c'est clair que ce n'est pas l'outil idéal. Les frappes chirurgicales, on ne risque pas de les faire. Les problèmes climatiques, on va donc plutôt les retrouver à l'échelon d'une nation, d'une grande surface, ou d'une surface relativement modérée.
 

Serge de Beketch:
Alors en l'occurrence, pour être précis, selon l'expérience que vous avez de ces questions, est-ce qu'il vous paraît raisonnable, possible, probable, démentiel, de dire que la catastrophe de la région de Nîmes peut avoir une origine artificielle?
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors j'ai regardé un certain nombre de courbes la nuit dernière et la nuit d'avant au niveau des rayonnements électromagnétiques, ou au niveau de l'ionosphère, enfin au niveau de certaines formes d'énergie, et bon c'est marrant effectivement, sur certaines courbes encore, quand je regarde du côté de l'Alaska, il y a encore des bizarreries qui se montrent. Quant à aller affirmer que ces ce site là qui a pu provoquer quelque chose ou pas, ce n'est pas possible, parce qu'il n'y a pas que cette installation d'émissions. Des installation d'émission, surtout celles qui sont militaires, donc celles-là elles sont secrètes, on ne connaît pas leur localisation, donc le problème qu'on a au niveau météorologie, c'est que visiblement, ce qui est électromagnétique n'est pas pris en compte dans leurs bases de données. Bon, parce que si vous mettez des ensembles... Il y a eu une carte qui a été publiée, c'était dans la revue "Le Point", je crois que c'était en fin d'année, et c'était marrant parce qu'elle montrait à l'époque que les zones de sécheresse, se situaient au-dessus des pays qui avaient de fortes infrastructures radar. Et l'Alaska était entourée où se trouve HAARP d'ailleurs, et figuraient en rouge. Par contre les autres nations, où on n'a pas d'équipements radar de forte puissance, on ne retrouvait pas ces cercles qui avaient été tracées sur la revue "Le point" à l'époque. Voilà un exemple. Il faut donc faire une corrélation entre les installations électromagnétiques qui sont en place, et les zones qui sont désertes.
 

Serge de Beketch:
Et ça vous paraît possible.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Eh bien c'est tout à fait possible de faire du contrôle de climat...

Serge de Beketch:
De la même manière que xxxxx est passé en Europe centrale.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Et il suffit par exemple comme je vous le disais de prendre le principe de propulsion du navire de Kobé, du bateau de Kobé, bon, de l'appliquer à l'inverse, au lieu de l'appliquer dans l'eau de mer, de l'appliquer dans l'atmosphère, et vous allez obtenir le même principe.
 

Serge de Beketch:
Bon, questions stupides, si on peut provoquer des précipitations gigantesques sur un territoire, pourquoi est-ce qu'on utilise pas à cette arme à des fins pacifiques, et par exemple pour humidifier les zones en voie de désertification.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors on m'avait posé cette question lors de l'émission de Dechavanne justement, et là je vais faire la réponse tout de suite en me référant d'ailleurs à un rapport de M. Kissinger, un certain mémorandum sur le contrôle démographique des populations, bien l'objectif, il est tout simplement économique. Quand on regarde la position des Américains, ils ne veulent pas par exemple que dans les pays du tiers-monde, qu'il y ait du développement. Bon ça on peut le constater, le protocole de Kyoto par exemple, qui fait monter l'antiaméricanisme également, le protocole de Kyoto, ils ne veulent pas de signer. Bon ils polluent plus que les autres pays et à l'époque où je suis passé chez Dechavanne, il y a une émission qui était intéressante et qui est passée sur la cinq justement, la même semaine, et ils expliquaient que si tous les Chinois avaient accès par exemple au pouvoir d'achat, s'ils pouvaient acheter des véhicules, rouler en voiture ou je ne sais quoi, ça contribuerait à augmenter l'effet de serre. Donc voilà un exemple concret.
 

Serge de Beketch:
Alors en ce qui concerne l'utilisation, le mémorandum de Kissinger, il faut indiquer que c'est un mémorandum dans lequel il est dit en toutes lettres qu'il faut par n'importe quel moyen que réduire dans des proportions considérables, le chiffre est donné xxxxxxxxxx.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Je ne sais plus si le chiffre est donné, mais effectivement ce qui est écrit dans, et d'ailleurs la politique américaine n'a pas changé, parce que j'ai une lettre que j'avais dû vous communiquer, de l'administration Clinton d'ailleurs, de 94, bon, dans le rapport de Kissinger on spécifie qu'il faut procéder au déclin de la population, au déclin de la fertilité de la population. Il y a un titre de chapitre qui s'appelle comme ça. Et cela doit être fait, c'est précisé dans le rapport, il y a une phrase qui le précise, "dans les intérêts des États-Unis d'Amérique". Donc ce qu'ils disent, c'est qu'il faut notamment décliner la pression démographique, dans les pays qui sont fournisseurs de matières premières des États-Unis. Voilà exactement ce qui est marqué à un endroit du rapport.
 

Serge de Beketch:
Alors je me tourne le vers le docteur Plantet, parce qu'il y a une autre question qui se pose, à propos de l'arme climatique, c'est celle des effets des variations climatiques sur la vie. Alors est-ce que, en gros on nous dit, quand il ne fait pas beau les gens n'ont pas le moral, quand il fait beau ils sortent... On peut peut-être aller un peu plus loin dans la recherche, est-ce que selon vous Dr Plantet, le fait de modifier le climat au moyen de technique vient de nous expliquer Marc Filterman, peut avoir sur le comportement des populations, pas seulement des individus mais des populations, que ce soit d'ailleurs des populations humaines ou animales, des conséquences particulières.
 

Docteur François Plantet:
Elles sont considérables, et d'ailleurs avant de se poser cette question, il faut se demander comment les climats sur le globe, est-ce qu'il y a un lien entre le climat du globe et les civilisations qui s'y sont développées, ça c'est un sujet passionnant, qu'à étudier particulièrement  xxxxxxx qui est un géographe de Yale, dont je vais dire quelques mots. Ce n'est pas tout à fait politiquement correct, mais enfin vous verrez à propos de l'indolence de certains, et la vigueur de d'autres. Alors je voudrais dire quelque chose sur la technique de manipulation du temps que j'avais trouvé il y a quelques années dans mes recherches un peu bizarres, que j'avais trouvé à la bibliothèque nationale, j'ai trouvé un manuel Démocristé, publié par trois professeurs de polytechnique, dont l'un était le marquis xxxxxxx et le deuxième le père de Maurice Leblanc, et dans lequel il était question de dispositifs qui s'appellent des électroforts d'une simplicité invraisemblable, puisque ça consiste en un disque fixé avec un isolant sur un autre disque chargé, et dans ce dictionnaire il est dit que celui qui construirait un électrofort d'une puissance suffisante, pourrait contrôler tous les climats. Donc que c'est quelque chose, dès le début, des gens savaient très bien, c'est ça qui est invraisemblable, il est probable même que les choses comme la tour Eiffel, ou les obélix, soient des lobes d'électroforts. Comment ça peut marcher, c'est peut-être plus délicat, mais il est clair aux yeux de ses fondateurs de l'électricité, il était manifeste qu'on pouvait changer le climat de cette manière là. Et notamment il y avait des considérations sur la foudre en boule et des choses comme ça, qui sont tout à fait, j'ai demandé à un de nos amis qui est ingénieur de l'armement, et ce sont des sujets effectivement tout à fait classifiés, mais qui montrent que la modification du climat dépend de quelque chose de très simple. J'ai lu un article, il n'y a pas très longtemps, sur le déclenchement de la pluie dans les nuages. En général, c'est un éclair, qui va comme un germe électrique, qui traverse les nuages, et qui met en charge... Donc, il suffit d'envoyer une charge électrique de cette façon, et ça les charges électrostatiques, c'est tout à fait simple. Voilà pour une chose qui m'avait tout à fait fasciné, parce que j'ai dû tomber là-dessus par hasard, en cherchant un document. En ce qui concerne le climat lui-même, donc on a un avis, c'est la seule chose  vraiment nouvelle qui change de toues les 24 heures, par rapport à toutes les autres nouvelles, c'est la seule chose qui change. La deuxième c'est que les catastrophes, on parle de climat, sont incommensurables avec les trucs de la pollution et les machins. Il est évident, que les désordres liés à la biométallogie sont colossaux et n'apparaissent pas comme tels. Deuxièmement, si on se met sur un plan un peu plus métaphysique, qui est quand même la clé de tout, le climat a toujours été considéré comme quelque chose qui était une paraphrase, comme disait un américain, une paraphrase de l'homme. C'est-à-dire que la terre à des crises d'épilepsie, elle est déprimée, elle se refroidie, elle explose...
 

Serge de Beketch:
Ah ça, c'est très très intéressant, on avait parlé de ça, et vous aviez remarqué, enfin vous aviez fait une remarque très intéressante...
 

Docteur François Plantet:
Sur les rythmes électromagnétiques, c'est tout à fait extraordinaire, parce que la Terre est un dipôle, et en façonnant xxxxxx, il y a des décharges de champs électromagnétiques, d'oscillation sur ce dipôle, qui ont la même fréquence que l'électroencéphalogramme, c'est-à-dire 10 cycles par seconde, plus ou moins 0,5. C'est-à-dire que la Terre vibre, comme notre art de vivre, et par moments il y a des crises d'épilepsie, des phénomènes tout à fait extraordinaires.
 

Serge de Beketch:
Alors que beaucoup à l'instant, parce que pas intermédiaire de livres de Marc Filterman, et par l'intermédiaire de son site Internet dont on donnera l'adresse tout à l'heure parce qu'il est passionnant, je suis arrivé sur un site où on voit des photos qui sont stupéfiantes. On voit des photos satellites, on voit la Terre dans l'espace, et la Terre est entourée d'anneaux parfaitement réguliers, séparés par des espaces, régulièrement répartis, au point où on se demande s'il ne s'agit pas d'un défaut de la photographie. C'est une manifestation qui s'est produite à plusieurs reprises, et qu'on ne s'explique absolument pas. Est ce que cette configuration d'anneaux d'énergie évoque quelque chose pour vous.
 

Docteur François Plantet:
De ce côté-là, ce n'est pas trop de la psychiatrie, mais ça évoque, ça peut évoquer, la répartition des champs électromagnétiques enregistrés sur le scalp avec des techniques plus ou moins sophistiquées. Moi je dirais qu'on trouve plutôt ça dans des textes sacrés, cette structure annulaire, on les retrouve dans la cabale par exemple, et il faut vous dire quand vous voyez un arc-en-ciel, ça semble être une courbe quelque chose, comme si une structure annulaire qu'on retrouve dans tout l'univers. Quand on regarde la microscopie de muscle cardiaque, cela ressemble à ça, et on peut se demander si les adorateurs de l'oignon (rires), mais est-ce qu'il y a pas quelque chose dans cette structure annulaire qu'on retrouve. En physique théorique si on cherche bien, et si on compare les phénomènes électromagnétiques du cerveau, et les structures d'une zone d'énergie du corps humain, dans ce qu'il y a dans les ectoplasme, le réticulum europlasmique, ce sont des formes d'énergies qui sont tout à fait extraordinaires et qui sont des structures laminaires, feuilletées, dans les muscles c'est la même chose, et cette structure vous la voyez aussi dans les fils électriques qui sont des alternateurs.
 

Serge de Beketch:
C'est un accumulateur.
 

Docteur François Plantet:
Le maximum revient avec un passage de l'écrit de Jacob, c'est-à-dire ce découpage de roseaux qui laissent des portions à nues, d'autres qui ne sont pas à nues, et quand vous regardez ça rassemble soit à ce que l'on connaît des chromosomes, soit à quelque chose d'électrique si vous voulez. Il met ça dans l'eau, et ça augmente la reproduction des brebis. C'est totalement mystérieux.
 

Serge de Beketch:
On pourrait lire et relire le livre.
 

Docteur François Plantet:
Alors c'est sûr que ces structures là, elles étaient probablement connues des anciens, mais d'une manière non rationnelle chère à notre ami Descarte, qui a construit une rationalité qui est en fait totalement irrationnelle, parce que la science contemporaine derrière sa pseudo rationalité, elle dit n'importe quoi, elle masque...
 

Serge de Beketch:
Marc Filterman dans son bouquin dit, enfin appuie, vous appuyez Marc Filterman sur l'aspect économique de la guerre économique.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oui il y a cet aspect économique. Alors je vais compléter un peu votre information par rapport à ces cercles concentriques qu'on a vu sur les photos satellites. Alors au départ on a dit que les photos n'existaient pas, les satellites étaient en panne. Manque de bol, apparemment, il y en à d'autres qui ont retrouvé les mêmes anomalies, sur d'autres photos, provenant de d'autres satellites. Donc il y a un journaliste qui était venu me voir d'une revue, donc c'est le groupe Hachette, et je lui avais dit justement d'enquêter du côté de Météo France, et ce qu'il a découvert, ce que j'ai découvert à la lecture de son article, c'est qu'il a fallu qu'ils ressortent ces photos avec ces cercles concentriques, des archives confidentielles (rires). Donc au départ il paraît que les satellites étaient en panne, les photos n'existaient pas, et puis on apprend que les photos viennent des archives confidentielles.
 

Serge de Beketch:
C'est quelque chose, bon il faut les voir ses photos.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors elles sont sur mon site de ses photos, et j'ai mis le lien qui permet d'aller vers l'autre site également. Alors ce qu'il y a de plus intéressant après, c'est que le technicien de Météo France a expliqué qu'en réalité il y avait quelqu'un qui avait dû faire du bidouillage sur la photo. Enfin bon, je ne savais pas qu'on avait des gens qui avaient du temps à perdre sur des photos de services officiels.
 

Serge de Beketch:
Surtout qu'il y a plusieurs photos.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà surtout qu'il y a plusieurs photos de plusieurs satellites.
 

Serge de Beketch:
Mais l'aspect économique de la guerre climatique, que vous écrivez, alors c'est évident...
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors il y a M. Brzezinsky effectivement un ancien conseiller de M. Carter, du président Carter, voilà, qui avait rédigé un livre justement, sur ces sujets donc dans les années 70, 77, donc la guerre climatique ne date pas d'hier, parce que évidemment non seulement...

Livre: " Between Two Ages ", 1970.
M. Zbigniew Brzezinsky est directeur fondateur de la David Rockefeller's Trilatéral Commission, mais aussi membre du groupe Bilderberg avec Henri Kissinger. On retrouve dans ces groupes des anciens ministres socialistes français, ce qui est soigneusement dissimulé à la population par nos grands médias français, on se demande bien pourquoi. M. Zbigniew Brzezinsky est aussi à l'origine de FEMA, Federal Emergeny Management Agency, une agence qui est prioritaire sur toutes les autres agences même du renseignement, dès qu'une catastrophe naturelle ou autre se produit, comme lors du 11 septembre 2001.

Serge de Beketch:
Elles datent d'autant moins d'hier que Henri Kerson qui est à côté me fait remarquer que elle est déjà évoquée dans un ouvrage que vous avez certainement lu mon Cher François, et mon Cher Marc, et je suis certain que Claude l'a lu aussi, qui s'appelait, SOS Météor, les aventures de Black et Mortimor (rires), qui quand même dans les années 50 lui avait bien compris qu'un jour ou l'autre en arrivant une guerre climatique. Donc je vous ai coupé pour ce film, mais c'est quand même intéressant, c'était dans l'air dans les années 50.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Mais bon, les militaires s'inspirent beaucoup de ce que l'on fait dans la science-fiction, on se demande qui copie qui. Alors qu'en revenir à ce livre de Brzezinsky, bon évidemment, la guerre climatique un intérêt, déjà la guerre économique, c'est une évidence, d'autre part, ça évite d'envoyer des troupes dans l'autre continent, et on peut détruire une économie, pour en provoquant des intempéries ou une inondation. C'est assez intéressant de constater que l'Allemagne a été durement touchée, mais il faut savoir par exemple que le président des services secrets allemands par exemple, émettait des sérieux doutes concernant l'origine des attentats du 11 septembre. Et on constate finalement, que les pays qui ne sont pas pour une intervention contre l'Irak, bon se retrouvent avec des inondations qu'on n'a jamais vue à une époque. Bon maintenant attention, il ne faut pas oublier aussi qu'on est dans le maximum du cycle solaire.
 

Docteur François Plantet:
En ce moment il y a, parce que c'est paru dans Science du numéro d'août, et les phénomènes extrêmement violents, entre les deux oscillateurs principaux, dont l'un est l'Atlantique Nord, et l'autre qui est El Nino. Or ces oscillateurs déterminent des champs de ce qui se fait, puissant absolument gigantesque notamment, sur le rapport entre les prédateurs et les proies et cela sur toute la terre. Entre la quantité de poissons, alors là on peut se demander si cela n'échappe pas aux organisateurs, parce que les pêcheries du Pérou péché en 1972 à 120 000 tonnes d'anchois, l'année d'après ses tomber à 80 000 tonnes, et après, plus d'anchois. En ce moment, il y a un dérèglement des larves de morue, parce que elles sont en rapport ave le plancton, et ces délais épouvantables, et en ce moment, c'est un autre article des pêcheries canadiennes, c'est un article scientifique est paru l'année dernière, la teneur en acides gras marins de ces poissons est en train de diminuer, c'est-à-dire que quelque chose fait, que ces perturbations climatiques dérèglent même la synthèse de ces graisses qui sont essentielles pour l'humanité. Vous savez qu'on en a parlé trois fois au moins. C'est des phénomènes qui également qui perturbent la reproduction des animaux, et qui arrive à être totalement catastrophique, et apparemment, s'il y a quelqu'un qui fait quelque chose derrière, c'est comme le faiseur de pluie, les stroumpheurs de pluie.
 

Serge de Beketch:
C'est-à-dire qu'il y a une chose qu'on n'a pas dite, vous avez raison de le signaler, c'est que quand on dit que la guerre climatique donne à certains pays, c'est-à-dire aux États-Unis détenteurs de ces moyens, et l'Union soviétique d'ailleurs, ils travaillaient sur les mêmes sujets, ont les moyens de provoquer certaines choses, il est évident qu'ils n'ont pas la maîtrise, le contrôle, et les effets secondaires, là, les dégâts collatéraux, sont gigantesques.
 

Docteur François Plantet:
Il y a un autre aspect qui est important, parce que là on voit l'aspect d'attaques climatiques précises, plus ou moins limitées dans le temps, etc. mais il y a un autre aspect, c'est la transformation du climat, comme on le voit quand même, tout le monde est d'accord pour dire que les hivers, ce n'est plus les hivers qu'il y avait avant. La carte établit par le géographe de Yale montre qu'il y a des latitudes qui sont corrélées avec le développement de l'humanité.....
Peut-être qu'en changeant les climats, parce que par exemple la fécondité change, c'est clair. En changeant les climats, on peut miner complètement la race occidentale, la réduire à zéro.
 

Serge de Beketch:
Est-ce qu'il y a Marc Filterman une arme, parce que à toute arme correspond un bouclier, est-ce que pour ces armes là, vous imaginez un bouclier.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien, disons que le bouclier, ça va être avoir la même chose qu'en face, en plus puissant, donc on en sort pas. Bon en plus, ce sont des moyens financiers assez conséquents, et en plus les effets sur les métabolismes vivants risquent d'être assez destructeurs, parce qu'il ne faut pas oublier, là par exemple, avant on ne voyait pas de cas de légionellose exploser comme on le voit actuellement. La question qui se pose, il va y avoir l'UMTS qui va arriver, j'ai déjà posé la question à certaines personnes du monde médical, à savoir, est-ce que les effets des micro-ondes GSM ou UMTS, peuvent faire proliférer par exemple les bactéries de légionellose. Étant données que les micro-ondes provoquent un échauffement des molécules d'eau, c'est le principe du four à micro-ondes, bon on excite des molécules d'eau au niveau des aliments qu'on met à cuire dedans. Bon là c'est pareil, si on a des antennes d'émission dont les fréquences commencements à s'approcher justement des fréquences des fours à micro-ondes pour l'UMTS, par exemple le nouveau système de téléphonie mobile, est-ce que cela va influencer le développement des légionelloses. Je pense par exemple aux centrales de clim., de climatisation qui vont être en face de ces installations. Personne ne s'est posée la question. On a par exemple avec un de téléphone portable, une élévation de température au niveau du cerveau de 1 degré, qu'en est-il pour des microgouttelettes d'eau, qui sont générées par des centrales de climatisation, qui vont être en face, à 10 mètres, 20 m, ou 30 m, d'antennes d'émission GSM ou UMTS, personne ne s'est posée la question, voilà un exemple concret.
 

Serge de Beketch:
Bien écoutez, je vous remercie d'être venu nous rassurer (rires).
 

Un des participants de l'émission:
J'ai une question à poser à Marc...
 

Serge de Beketch:
La rapidement.
 

Un des participants de l'émission:
Pour la guerre du Golfe, des unités motorisées de la garde républicaine ont été retrouvées, donc des soldats, c'était des camions qui transportaient des unités d'infanterie de la garde républicaine, qui ont été retrouvées carbonisées, alors dans leurs véhicules. On a pensé que cela pouvait être dû à l'utilisation d'une bombe à neutrons, mais ça paraît improbable. Est-ce que ce serait possible qu'ils aient été rotis entre guillemets, par actions micro-ondes je veux dire.
 

Serge de Beketch:
Ce n'est pas la garde républicaine française...
 

Un des participants de l'émission:
Non c'est la garde irakienne, je précise.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Euh, c'est possible, mais enfin là il faudrait une arme d'une sacrée puissance quand même, parce que pour rôtir, si je me rappelle bien effectivement, il y a une colonne qui a été rôtie sur plusieurs kilomètres de longueur, c'est ça ?

J'ai en effet en ma possession une bande vidéo, qui témoigne de la réalité de cette affaire. Une colonne de véhicules a été entièrement détruite et carbonisée sur plusieurs kilomètres de longueur.
 

Un des participants de l'émission:
Voilà, c'est ça.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Euh, bon je ne suis pas convaincu que ce soit forcément une arme micro-ondes, bien que... Le problème si vous voulez, c'est le problème de l'énergie qu'il faut derrière. Il faut avoir l'énergie électrique nécessaire pour alimenter un tel dispositif et générer une telle puissance.

Il est possible qu'une telle arme ait été utilisée, mais sans la moindre photo en gros plan, sans une expertise approfondie du matériel resté sur place, et sans autopsie d'au moins un des corps, il est impossible d'affirmer que c'est une arme micro-ondes qui a été utilisée. Un système comme le VMADS présenté dans le sujet 49 de ce site, ne dispose pas de la puissance nécessaire pour un tel exploit. En revanche un MASER (né chez Bell Laboratories, en 1956), qui est un "laser micro-ondes" ni plus ni moins, ou encore un XASER, un laser de rayon X, sont tout à fait capables de produire un résultat semblable. Voir mon sujet sur les armes EMP:
http://membres.lycos.fr/filterman/emp.htm
Il existe aussi un prototype parfaitement opérationnel de Boeing doté d'un laser anti-missiles nucléaires stratégiques (ICBM), qui peut être utilisé pour ce type d'opération.

Un des participants de l'émission:
Mais quand même pour rôtir une colonne de soldats, ils ont bien trouvé quelque chose de maouss.
 

Serge de Beketch:
Eh bien je vous remercie Marc Filterman d'être venu. Il y a l'essentiel des explications sur ces questions dans ce livre, " Les Armes de L'Ombre " - des tempêtes pas naturelles", qui est paru aux éditions Carnot, dont je rappelle l'adresse, 10 quai Jean Mermoz, 78400 Chatou. Je dis ça parce que, il se trouve que pour des raisons bizarres, quand on va dans certaines librairies, on nous dit non, les éditions Carnot on ne connaît pas, ce livre là on ne connaît pas, il ne figure pas dans les listes. Donc si on vous dit ça, vous mettez sous le nez du libraire l'indication suivante, 10 quai Jean Mermoze, 78400 Chatou. C'est un bouquin tout à fait passionnant, la preuve, cela fait deux fois que j'invite son auteur, pour parlers du contenu.

Et surtout prévenez moi sur l'email marcfilterman@hotmail.com.
J'en profite pour informer les internautes qui m'écrivent, que tous les emails qui me sont adressés n'arrivent pas forcément à destination. Des membres de notre réseau ont découvert que du courrier était intercepté, volé, ce qui a motivé des dépôts de plainte, suite aussi à l'envoi de virus.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oui, c'est un livre qui dérange beaucoup, parce qu'il touche a des sujets totalement variés, comme la génétique, dont on ne parle jamais.
 

Serge de Beketch:
Vous avez un site Internet dont on va donner l'adresse.
 

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, alors http://www.multimania.com/filterman/
 

Serge de Beketch:
Merci beaucoup.


Les photos de Météosat:
Un Internaute m'avait communiqué l'adresse d'un site et ces deux photos météo bizarres prises par un satellite Météosat, le 10 octobre 2000 à 12h UTC. Jusqu'à présent, je n'avais pas les éléments qui me permettaient d'affirmer si elles étaient truquées ou non. Or selon une autre personne qui a laissé un mail sur un forum et qui s'intéresse aux phénomènes inhabituels, d'autres satellites auraient photographié les mêmes anomalies.


Selon une autre source, les photos de cette période ne seraient plus disponibles dans les archives. Elles démontrent cependant bien qu'une source a été ou est encore en activité, ce qui pourrait expliquer les conditions actuelles.

Au début j'ai moi-même déclaré au journaliste qu'il fallait prendre ces photos avec précaution, car j'ignorais si elles avaient fait l'objet d'un trucage ou pas. C'est la raison pour laquelle j'avais déconseillé à l'équipe de Dechavanne de les diffuser lors de mon passage sur TF1 en janvier 2001. J'appris cependant au même moment par des spécialistes que les mêmes anomalies apparaissaient sur les photos des autres satellites. Le journaliste écrit dans son article que le spécialiste de la direction de la production du centre de Lannion est allés consulter les archives confidentielles de Météosat, et a constaté les mêmes anomalies sur ses photos.



 
 Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles
 Retour au SOMMAIRE du SITE.
 TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site  Catastrophes Naturelles ou Provoquées,
 Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.