© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Catastrophes Naturelles ou Provoquées, 
  Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles


09°) Catastrophes Naturelles
Magnetar et impact terrestre.
Au cours d'une émission de radio, j'ai évoqué les diverses possibilités qui pouvaient provoquer un tsunami, y compris les phénomènes spatiaux. Or France 3 vient de révéler que l'explosion d'une étoile morte avait eu lieu en décembre 2004. Sauf que l'onde choc du magnetar a aussi atteint la terre et perturbé le fonctionnement d'une quinzaine de satellites. Cette onde a aussi déformer l'ionosphère de la terre. Question, est-ce qu'une telle onde aurait pu être à l'origine des séismes et du tsunami de décembre ?

Reportage du 18/02/2005-19h30 - France 3.
 
 
Une bouffée d'énergie extrêmement puissante est allée jusqu'à perturber le fonctionnement d'une quinzaine de satellites, du jamais vue.

Le 27 décembre 2004, la plus puissante explosion lumineuse jamais observée éblouissait les scientifiques. De l'autre côté de l'univers dans la constellation du Sagittaire, un magnétar est entré en éruption. Un magnétar, c'est une étoile morte, elle n'a plus de carburant, mais elle émet encore un champ magnétique considérable. Les magnétars produisent parfois des explosions magnétiques à la manière d'un volcan. Le flash observé le 20 décembre provient de l'éruption d'un de ces magnétars. 

Michael Salamon, NASA.
Nous avons observé le flash le plus lumineux jamais observé dans l'univers. En tout cas depuis l'hydroderme. Bien que ce flash soit né de l'autre côté de la galaxie, il était si puissant qu'il a déformé l'ionosphère de la terre. C'est tellement rare qu'on ne voit ça probablement qu'une fois dans sa vie.

France 3 donne deux dates dans le même commentaire. Il faudrait savoir si c'est le 20 ou le 27 décembre. On peut donc supposer que l'explosion a eu lieu le 20, et le flash électromagnétique a atteint la terre le 26 ou le 27 décembre, mais plutôt le 26, ce qui coïnciderait avec la date du tsunami le 26 décembre.

Les endroits les plus dangereux de l'Univers.

Durée : 1,22 mn(23124)-32/08/2012
Le 27 Décembre 2004, des satellites ont capté la plus grande explosion cosmique qui ait jamais été enregistré. Situé à 30.000 années lumières, elle a eu le pouvoir d'altérer un moment l'atmosphère supérieur de l'atmosphère de notre planète. Cette déflagration a été provoqué par un magnétar, une des étoiles les plus denses et les plus dangereuses. Les étoiles à neutrons se transforme en magnétar, dont le champ magnétique équivaut à 1000 milliards de fois celle du champ magnétique terrestre. Il existerait 12 étoiles à neutrons dans notre galaxie, voire plus. Un magnétar génère de puissants rayons X et gamma.

En parcourant l'univers, ce flash a perturbé le fonctionnement d'une quinzaine de satellites et de vaisseaux spatiaux, avant d'être absorbé par l'atmosphère de la terre. Lancé par la NASA pour étudier les trous noirs, cette fusée spatiale a été en contact avec le phénomène. Les conclusions émises par les scientifiques grâce à lui sont effarantes. En une fraction de seconde, l'explosion a créé autant d'énergie que le soleil en 250.000 ans.


Il est toutefois intéressant de noter qu'on nous signale cet événement deux mois après le tsunami du 26 décembre malgré son importance. On peut supposer qu'il y a eu rétention de cette information pour ne pas affoler les populations. Les premiers effets ont été détectés à partir du 21/12/2004 avec une trentaine de bursts, dont les pics de flux variaient de 5e-7 à 8e-5 erg /cm² s. Les intervalles de temps entre les burts variait entre 1 seconde et plusieurs heures. Un puissant flash (2x10^6 counts/s (compared to a background level of 88,000 counts/s ) a été détecté le 27/12/2004 à 21:30:26 UT. Il y a eu un flash de 2,5 s suivi par une autre de 380 s pulsé à 7,57 ± 0.07 s. Direction du flash à 106° du point origine.
Outburst  21:30:26 2004/12/27 :  7.5x10^-7 erg cm-2 in 25-400 keV
31,000 evts/sec, 15-350 keV, 100 msec et largeur de 1.2 sec.
 
Freq (GHz) Flux density (mJy)
4.86 73 
8.46 41
1.43 164



 
 Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles
 Retour au SOMMAIRE du SITE.
 TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site  Catastrophes Naturelles ou Provoquées,
 Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.