© Protected by Copyright - Reproduction interdite.

Adresse du site
sites de secours

Nom du site

  Catastrophes Naturelles ou Provoquées, 
  Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.

Auteur du site

  Marc FILTERMAN

Adresse e-mail

  marcfilterman@hotmail.com

  TRANSLATE - TRADUIRE

  Retour au Sommaire du site

  Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles


12°) Catastrophe, géoingénierie,_manipulation_du climat, guerre_climatique,
sur radio_Monaco Fréquence_Evasion (15/01/2016)


Ayant été dénigré en 2015 par plusieurs journalistes qui n'ont pas les compétences requises et qui en plus n'ont jamais été dans l'aviation, voici ma réponse à France Inter, à M. Erwan Seznec et Monsieur Alain Bazot Président de la revue "Que Choisir", et à M. Bazin de la chaîne parlementaire télévisée Public Sénat (voir sujet 314). Suite à mes lettres ouvertes et demande de droit de réponse, je n'ai jamais reçu la moindre excuse de ces messieurs. Comme quoi l'éthique de la presse officielle est à revoir.


Interview de Marc Filterman sur la manipulation du climat, la guerre climatique appelée géoingénierie/
Ancien de l'armée de l'Air, ex-mécanicien turbopropulseur/réacteur, mécanicien piste, mécanicien volant.
10 ans de recherche sur les radars, ex-TDF/France Télécom.
 
Cliquez sur ce lien pour écouter l'émission de radio.
Radio Fréquence Evasion Monte-Carlo / Monaco avec Alain Plaisant
http://radiofrequenceevasion.radio.fr/
http://www.laclefdumystere.net/
« 
Dossier spéciale sur Fréquence Evasion. Dans quelques instants un dossier spécial en compagnie de Marc Filterman, et nous allons parler d'aviation et de climat à tout de suite.  Chaque jour sur Fréquence Evasion, recherche, faits de société, protection de l'environnement, en Principauté de Monaco et dans le grand sud. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monte-Carlo, Monaco.
« Marc Filterman bonjour, et merci d'être avec nous. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Bonjour »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Alors le thème de l'émission aujourd'hui, c'est l'aviation, c'est le climat, nous entendons partout sur les réseaux sociaux, sur les médias alternatifs, dans notre proche voisinage les gens se plaindre d'épandage, de géoingénierie, le ciel à des nuages bizarres... Pourrait-on faire un bilan si vous le voulez bien de ce que vous avez constaté et découvert vous-même ? »
On peut voir ci-dessous le trafic aérien du vendredi 29/01/2016-14h15, au-dessus de la France et d'une partie de l'Europe. Le trafic aérien français a progressé:
en 2013 de +2,5 %
en 2014 de +2,9 %
en 2015 de +3,5 %
géoingénierie, guerre climatique, manipulation du climat, kérosène carburant avion, trafic aérien international, chemtrail, contrail
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Alors de toute façon il faut voir qu'il y a une différence entre les traînées que nous avions avant dans les années 80, et les traînées que nous avons aujourd'hui sur un certain nombre d'avions, ça c'est clair. Alors on appelle ça en anglais des contrails, ou des chemtrails, la différence entre les deux, il faut déjà parler de la différence entre les deux... »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Alors je vais quand même vous interrompre 2 minutes, 30 secondes je veux dire, parce que moi je sais que j'ai remarqué avant 2011, 2010, on ne voyait rien, on avait un ciel dans le sud de la France qui était bleu de chez bleu. Donc on ne voyait pas beaucoup de nuages chez nous, des traînées d'avions on n'en voyait pratiquement pas. Alors je veux bien qu'il y ait des traînées de vapeur d'eau, mais aujourd'hui on ne voit que çà. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Oui alors de toute façon aujourd'hui quand vous parlez de ces sujets là vous risquez, vous vous faites traiter de conspirationniste, y compris par les journalistes de France Inter. Ils n'ont jamais été dans l'aviation, mais ils savent. Donc ce qu'il y a de drôle, c'est qu'on vous explique que les avions, les réacteurs ne relâchent que de la vapeur d'eau. Donc il faut y aller avec un parapluie, maintenant vous comprenez pourquoi vous avez eu des inondations à Canne, parce que si vous consommez 2 tonnes de kérosène, en gros il ressort 2 tonnes d'eau. Si vous avez eu des dizaines d'avions (à vous survoler) vous comprenez tout. Ce qu'il y a de comique c'est que quand vous passez derrière un avion sur un aéroport, dans ce cas là il faudrait passer avec un parapluie peut être parce que vous allez recevoir plein de vapeur d'eau, or ce n'est pas le cas. Par contre, quand vous passez derrière un avion, ou quand l'avion a encore un de ses systèmes encore en route qu'on appelle l'APU qui est dans la queue de l'avion pour fournir de l'énergie électrique, ça ne sent pas la rose quand même. Alors comme je l'ai expliqué l'autre fois, si c'est de la vapeur d'eau, ce n'est pas compliqué, il faut faire des élevage en batterie de journalistes, comme on fait des élevage en batterie de poulets, et puis mettre tout ce beau monde à l'arrière des avions au niveau des réacteurs, et puis on verra s'ils se portent bien après. »

Les individus et journalistes qui se permettent d'affirmer que c'est uniquement de la vapeur d'eau qui sort des réacteurs, sont des fumistes et des menteurs. Ces journalistes sont des
eurs et désinformateurs. En réalité ce sont des gaz de combustion toxiques qui sortent des réacteurs.
additifs toxiques du carburant avion, contrail, chemtrail, gaz de combustion réacteur
« Parce que venir affirmer que c'est de la vapeur d'eau quand on connaît les produits qui sont rajoutés dans le carburant, parce que ça on ne vous le dit pas, dans le carburant vous avez tout un tas d'additifs, vous avez également des agents anti-statiques à base de sels de baryum ou sels de calcium qui sont rajoutés dans le carburant comme le Stadis 450, qui est un anti-statique qui est connu depuis le début des années 60 qui est rajouté. Vous avez des produits anti-gel également qu'on rajoute, des produits anti-cocke, donc venir dire qu'à l'arrière de l'avion vous n'avez que de la vapeur d'eau c'est quand même très drôle. Alors vous avez effectivement peu d'analyses qui ont été faites sur les fumées de combustion parce que vous avez également des nano-particules métalliques qui sortent, qui sont liées à l'érosion du réacteur, qui peuvent aussi servir à amalgamer par exemple l'humidité que vous avez dans l'air qui peuvent quand ils sont chargés avec certaines particules effectivement provoquer la pluie; çà c'est une possibilité qu'on ne peut pas nier. Vous avez aussi plusieurs types d'épandages, vous avez les épandages qui peuvent être faits avec des avions spéciaux, comme l'Evergreen. Vous avez un dépôt de brevet concernant l'avion Evergreen qui est un avion anti-incendie, mais il est spécifié également dans le brevet qu'il est possible de mettre des dispersants par exemple pour le pétrole, quand vous avez des pollutions en mer, vous pouvez utiliser des dispersants. Mais il est précisé également dans le brevet que vous pouvez utiliser des substance destinées à faire pleuvoir ou neiger, enfin comme vous voulez. Et çà c'est spécifiés dans les brevets, et vous avez des centaines de brevets, j'en ai je ne sais pas combien, je ne peux pas vous dire combien j'en ai, mais ils sont utilisés pour la manipulation du climat, et c'est assez drôle parce que j'ai été mis en cause par la revue "Que Choisir", et par la chaîne "Public Sénat" (voir sujer 314), qui apparemment n'ont pas les compétences requises, mais enfin qui disent qu'apparemment on n'est pas tout à fait clair, enfin je ne suis pas tout à fait clair. Le problème c'est que moi j'ai les documents, mais ces messieurs (de la presse) ne les ont pas. Donc là il y quand même un gros problème d'information, quand vous répondez à ces gens là de la presse, ce qu'il faut savoir, c'est que vos droits de réponse ne sont pas publiés. Donc en janvier (2015) j'avais envoyé un droit de réponse à "Que Choisir" dont on se demande quelles sont les motivations pour m'attaquer d'ailleurs surtout quand on dénonce les navires bourrés de déchets toxiques qui sont coulés en mer, là aussi on m'attaque pour dire que c'est des thèses conspirationnistes, la modifications du climat c'est en quelque sorte du conspirationnisme. Donc moi je vais vous lire un petit extrait du Département de la Défense du 28 avril 1997, oui c'est bien çà, c'était le DOD, News Briefing, Secretary of Defense William S. Cohen, et il était expliqué lors de ce briefing : »  

Press Operations  Transcript
DoD News Briefing: Secretary of Defense William S. Cohen
Presenter: Secretary of Defense William S. Cohen
28 avril 1997 8:45 AM EDT
Avec le Sénateur Nunn à l'origine d'une loi appelée Nunn/Lugar legislation.
Extrait du Briefing
 

".../... Il y a certains rapports, par exemple, que certains pays ont essayé de construire quelque chose comme un virus Ebola, et ce serait un phénomène très dangereux, pour dire le moins. Alvin Toeffler a écrit à ce sujet en termes de certains scientifiques dans leurs laboratoires tentent de mettre au point certains types d'agents pathogènes qui seraient ethnique spécifique afin qu'ils puissent simplement éliminer certains groupes ethniques et races; et d'autres conçoivent une sorte de génie, une sorte d'insectes qui peuvent détruire des cultures spécifiques. D'autres s'engagent même dans un type d'éco-terrorisme par lequel ils peuvent modifier le climat, créer des tremblements de terre, commander des volcans à distance grâce à l'utilisation d'ondes électromagnétiques.../..."
 

Pour les volcans, je dois avouer que je n'étais pas au courant.
07:30 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Oui mais aujourd'hui est-ce que les gouvernements sont au courant de tout ce qui se passe. C'est ça qu'on arrive pas à comprendre. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Alors au niveau politique, dès que vous allez parler de certains thèmes, cela va déranger beaucoup de personnes, et il ne faut pas compter sur la radio TV nationale de ces sujets là, parce que d'une part, comme ils n'ont pas les compétences... C'est facile à voir, vous allez sur les forums. Quand vous avez une personne qui vous traite de conspirationniste, elle ne parle jamais sur le plan technique, pourquoi. Parce qu'elle n'a pas les compétences. Vous avez certaines personnes qui sont là pour faire le buzz. Le problème c'est qu'en faisant çà vous faites en même temps de l'atteinte à la sécurité nationale, parce qui si vous discréditez quelqu'un, que vous dites, "oui mais enfin cette personne là elle n'est pas claire, elle dit n'importe quoi". Le résultat des courses, qu'est ce qui se passe au final ? Pourquoi les politiques, pourquoi les députés et les sénateurs vont s'intéresser à un sujet où quand vous en parler, vous risquez de vous faire attaquer et dénigrer. Or il y a eu une question qui a été posée à l'Assemblée Nationale justement sur la manipulation du climat, et qu'est-ce qui s'est passé. La question a été posée par un député, je n'ai plus son nom en tête. Eh bien vous avez autour de lui tout un tas de députés qui se sont mis à rigoler comme des baleines, tout simplement parce que ces messieurs ne savent pas que la manipulation du climat ça existe, la guerre climatique ça existe, que vous avez une trentaine de pays qui font de la manipulation du climat, et vous avez même des centaines de dépôts de brevets comme je vous disais, mais il y a encore une chose qui est encore plus intéressante et que les gens ne savent pas, et là on rejoint le domaine de l'électromagnétisme, puisque quand vous ensemencer les nuages avec des nano-particules métalliques, il faut savoir qu'il peut se comporter comme un miroir réflecteur par exemple pour faire de la détection radar longue portée, puisque vous allez prolonger la couverture, ou alors vous allez pouvoir perturber la propagation des ondes électromagnétiques, ou alors vous allez pouvoir faire une chose, ça aussi c'est notifié dans un brevet, c'est manipuler les masses d'air. C'est à dire que si vous utilisez un faisceau d'énergie orienté, vous pouvez provoquer un déplacement de masse d'air dans une direction, ou de masse de pluie, ou d'humidité, ou de neige, ou de je ne sais quoi. Vous allez pouvoir provoquer une pression de plusieurs grammes mètre carré ou kilomètre carré, enfin tout cela dépend de l'installation de l'émission qui est utilisée, de la puissance d'émission, et vous allez pouvoir orienter ces nuages vers telle ou telle nation ennemie. Donc ça c'est des sujets qui sont effectivement ignorés de bon nombre de personnes parce qu'elles n'ont pas les compétences techniques, il faut être clair, net et précis. »

Il existe plusieurs dépôts de brevet pour ce procédé.
- 1) Plusieurs procédés reposent sur les moyens d'ensemencer le ciel.
- 2) Un repose sur le sur un procédé pour créer un nuage artificiel, qui sera polymérisé par un faisceau micro-onde.
- 3) Un autre procédé repose sur les moyens à utiliser pour manipuler un nuage ou des masse d'air par des faisceaux d'ondes.
- 4) Un autre brevet repose sur l'utilisation de nuages artificiels pour créer des réflecteurs pour prolonger la couverture radio ou radar.
- 5) Plusieurs procédés ont été brevetés et sont utilisés pour faire du SRM (Gestion du Rayonnement Solaire), comme le confirme le dernier rapport du GIEC. Ce n'est donc pas une thèse conspirationniste, comme certains individus incompétents voudraient nous le faire croire, et on se demande quelles sont les motivations de ces gens là pour mentir et pour dénigrer ceux qui révèlent ces procédés, ce n'est certainement pas la recherche de la vérité, ni de l'information du public ou des politiques. C'est plutôt de l'atteinte à la sécurité de l'état, puisque tous ces procédés rentrent dans le cadre de la guerre environnementale et de la guerre électronique.

La construction du Site Haarp
a débuté en 1992, avec la construction d'un champ de 48 pylônes d'antennes. Un ordre de commande de 6 millions de dollars a été passé pour la fabrication de 132 antennes dipôles croisées, 346 systèmes d'accord d'antennes et autres, pour étendre les installations en bande HF. Ayant obtenu les communiqués officiels dès février 2005, toutes ces informations ont été communiquées quelques semaines plus tard lors d'une réunion avec des officiers. Les pylônes sont réparties en 12 par 15 lignes = 180 pylônes d'antennes à dipôles croisés, à balayage de phase, alimentées par 30 shelters de 6 émetteurs HF chacun. Cette installation a permis de générer des aurores boréales artificielles, et lentilles de plasma. La puissance officielle notifiée est :
Puissance Crête de  Modulation (PEP) 3600 KW, soit 3,6 MW PEP disponible en 2006.
Puissance Apparente Rayonnée (PAR) 0420 à 3800 MW = 3,8 GW PAR (gigawatt) -
Puissance isotropic ERP
20 GW (source Standford Electrical Ing.).

Dans l'un des projets, le signal est émis en 3 MHZ, modulé en 2 kHz, pour modifier la
distribution des électrons à l'altitude de 70 à 120 km. La conductivité est modifié modulant le courant polaire d'électrojet emission des ondes ELF/VLF dans la magnétosphère.
The emission at 3 MHZ, modulated at 2 kHz, will cause a modification of electron distribution at altitudes of 70-120 km. The resulting change in conductivity will modulate the polar electrojet current and lead to emission of ELF/VLF waves into the magnetosphere. Le dessin ci-dessous représente à lui seul 10 catégories différentes de dispositifs faisant l'objet de plusieurs dépots de brevets.
 
contrail, chemtrail, nuage artificiel réflecteur d'ondes radios et détection radar
Le 10 octobre 2000, une anomalie (cliquez sur ce lien et voir en fin de page) a été constatée sur les photos satellites. Ils ont repris repris leurs archives pour vérifier si elle était truquée, mais ils ont retrouvé la même anomalie sur leur document. Même les spécialistes de la météo consultés ont été incapables de dire de quoi il s'agissait.

Il en existe plusieurs sites désormais à travers le monde. Les russes avaient construit une installation de ce type près de Novgorod dès 1981,bien avant les américains. Quant au site Haarp, il a été stoppé officiellement en 2014 et doit être démantelé, à moins que les shelters émetteurs ne soient transférés ailleurs pour un autre projet. Nos gouvernements ne sont pas du tout conscients qu'avec la multiplication des sources d'émission comme
- les puissants émetteurs de radiodiffusion,
- les émetteurs de télévision,
- les radars de forte puissance, jusqu'à 7 mégawatt sur les navires de guerre américains,
- les radars de surveillance aérienne et anti-missile,
- les réseaux de téléphonie mobile et de télécommunication.
On augmente la température des couches basses de l'atmosphère, par rapport aux couches hautes. La rencontre entre les masses d'air froid et les masses d'air chaud, contribue à augmenter le nombre de tornades et tempêtes sur toute la planète, ainsi que les impacts foudre.


La multiplication de toutes ces sources d'émission génère de sérieux poblèmes avec des impacts multiples :
- sur l'atmosphère et sa dilatation,
- sur la modification des orbites des satellites, ce qui a nécessité une étude,
- sur le climat et les tempêtes, et par conséquent sur :
        - sur la faune,
        - sur les insectes,
        - les virus,
        - sur les maladies.

Et après, on a des individus incompétents qui pour faire parler d'eux font le buzze y compris dans certains médias, et ils osent venir nous parler de théorie du complot !! C'est très drôle, car ils se ridiculisent, mais en plus ils discréditent la presse surtout quand une masse de documents scientifiques est disponible sur ce genre d'installation, et sur les divers projets scientifiques qui y ont été réalisés.

10:10 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Oui mais alors aujourd'hui, les auditeurs nous disent, nous on est la voix des auditeurs, rien de plus, les auditeurs nous disent, on élit des gens pour nous protéger, donc vous parlez des députés à l'instant, au lieu de rire, on ne peut pas s'intéresser à ce qui se passe véritablement et faire une enquête. Le gouvernement est bien là pour enquêter sur ce qui se passe dans le ciel. puisque nous on le voit, on voit tout. Il faudrait être hypocrite ou aveugle pour ne pas dire qu'on voit ce qui se passe dans le ciel quand même hein bon. Il faudrait peut être arrêter de faire les idiots. Comment vous pouvez expliquer çà ? »
10:40 - Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« De toute façon regardez les inondations que vous avez eu à Cannes. Comme je l'expliquais lors d'une conférence à Saintes fin juin, j'étais très surpris parce que la salle était bondée d'ailleurs, il y avait entre 250 et 300 personnes, enfin tous les sièges étaient tous pris, donc cela prouve que les gens s'y intéressent d'une part. Mais il y a une chose simple à faire, d'ailleurs j'ai envoyé un courrier à ce sujet à un politique, mais pourquoi vous ne faites pas des analyses d'eau. »
10:10 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Cela a déjà été fait ! »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Pour vérifier s'il n'y a pas d'iodure d'argent, ou d'autres... »
10:10 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Cela a déjà été fait par l'ACEPICA ! »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Oui je sais, je sais j'ai leur rapport. mais ce n'est pas le seul rapport, il y a eu d'autres rapports qui ont été fait notamment dans l'Illinois, où ils eu quelques soucis et ils ont trouvé que l'air était chargé en aluminium et en plomb, en poussière de plomb, donc dans l'Illinois ça a été étudié. Mais si vous prenez le rapport du GIEC, donc on va rigoler, on va se moquer un peu des journalistes, de certains journalistes qui se moquent de nous. Alors j'ai devant moi le rapport synthétisé du GIEC, le tout dernier, traduit en français donc je n'ai pas à me fatiguer. Je vais vous lire un petit paragraphe qui est assez comique. »
10:10 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion, Monaco.
« Allez-y. »
11:52 - Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Le SRM, ce qu'on appelle le SRM, c'est la gestion du rayonnement solaire, donc le paragraphe dit ceci : "si le SRM prenait fin pour une raison quelconque, on peut affirmer avec un degré de confiance élevé que la température moyenne de la surface du globe augmenterait très rapidement jusqu'à atteindre des valeurs correspondant au forçage du gaz à effet de serre. Les méthodes de CDR et de SRM présentent des effets secondaires indésirables qui ont des conséquences à long terme à l'échelle du globe. Donc ils disent dans le rapport carrément, alors c'est marrant, c'est très contradictoire parce que dans un autre chapitre, on vous explique qu'il n'y a pas de manipulation du climat, on ne fait rien, et ici dans ce petit paragraphe, on vous explique que les méthodes, alors le CDR, c'est le contrôle de dioxyde de carbone. Donc on vous explique ici dans ce petit paragraphe de 4 lignes, que les méthodes de CDR et de SRM présentent des effets secondaires indésirables qui ont des conséquences à long terme à l'échelle du globe", mais on ne fait rien ! On ne fait pas de manipulation du climat, ce n'est pas vrai. D'ailleurs la convention ENMOD l'interdit, la convention ENMOD de 1977, sauf que la manipulation est interdite à des fins militaires, mais pas à des fins civiles. Eh bien oui, cela fait une grosse différence. Donc dans certains pays vous avez certaines régions, notamment en Chine, qui se font plus ou moins la guerre entre eux, parce que vous avez une région qui accuse l'autre de voler la pluie de l'autre. Alors en Espagne c'est pareil, il y a eu le même problème, entre le nord et le sud de l'espagne à cause des cultures. Il y a eu quelques cas également en France, où dans le Loire et Cher il y avait eu un litige avec le préfet du Loir et Cher parce qu'il y a les départements voisins qui traitaient, c'est en 73, ah oui c'est lors de la sécheresse en 1973. Donc le département du Loir et Cher était traité de voleur de pluie, ils étaient soupçonnés de voler la pluie. Donc même en France vous voyez on a eu quelques cas comiques comme çà. Alors pour l'Espagne, c'était au niveau de Soria, Castille-Leon où là aussi il y avait une polémique entre le nord et le sud. Mais il n'y a pas qu'en Espagne, ou en Chine. Actuellement vous avez, c'est une trentaine de pays au minimum qui manipule les nuages, il faut être clair. Alors il y a deux solutions pour manipuler et faire de l'ensemencement. Soit vous mettez des additifs dans les carburants, c'est une méthode qui est très discrète et invisible, mais quand on fait des analyses, on se rend compte qu'il y a quand même de sérieux problèmes. Soit vous utilisez des avions Hercule C130 qui sont équipés avec des groupes de 4 cuves qui font 500 gallons de capacité, donc si je ne me trompe pas c'est dans un rapport de 2010, et vous larguez ces substances là au-dessus des nuages. Les deux procédés sont utilisés. A l'heure actuelle vous avez des avions militaires Hercules C130 qui sont spécialement équipés, et il faut savoir également ils sont équipés aussi pour faire de l'épandage de produits qu'on peut appeler des toxiques, puisque ce sont des pesticides et insecticides. Mais ça aussi ce n'est pas vrai selon (certains journalistes de) France Inter. On m'avait convoqué pour une émission sur les champs électromagnétiques, et au final on m'a parlé de produits pour l'épandage en me disant que ce n'était pas vrai. donc je ne suis pas intervenu dans leur émission, et je ne veux plus avoir d'appels de France Inter. »

Avion Fedex 5034 sur un cap de collision avec 3 avions
ravitailleurs militaires KC-135, séparation de 2000 pieds.


Durée : 7,05 minutes (721165)

Opération d'énsemencement des nuages par 
des avions militaires C-130 en Malaysie


Durée : 1,02 minutes (4807)

15:45 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« On marque une pause, et on revient dans quelques instants.
Nous sommes de retour, nous sommes toujours avec Marc Filterman, c'est dossier spécial, nous parlons toujours de climat et d'aviation. Oui mais alors aujourd'hui on ne peut pas nier quand on voit le ciel de Paris, moi je suis allé à Paris récemment, bon quand on est sur la côte d'azure c'est la même chose, chez nous on peut pas nier qu'il y a des avions qui se croisent, qui se baladent partout, il y a des gens qui téléphonent ici à la rédaction, il y en a un qui en a recensé 40, un autre 60 dans un après-midi, on ne peut pas nier qu'il y a des avions qui sont là, qui se baladent au-dessus de nous. Donc les politiques ils les voient, ils ne sont pas aveugles quand même, c'est ça qu'on arrive pas à comprendre. »
16:43 - Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Mais un politique déjà qui n'a pas les compétences, pourquoi voulez-vous qu'ils parlent du sujet, en plus cela ne l'intéresse pas. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Oui mais nous et on le voit. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Oui on le voit, mais on a beaucoup de ces politiques qui sont plus intéressés par leur plan de carrière, que par les intérêts des français. Regardez ce qui se passe avec les labos pharmaceutiques, et avec les effets des champs électromagnétiques sur la santé, le problème est le même. Bon on vous parle tous les jours des 3000 morts sur la route, pourquoi, mais là il y a des radars à vendre !! Par contre les personnes, les suicides et tout le cirque, ou les erreurs médicales qui sont de l'ordre de 30.000 à 40.000 morts par an (voir : « Les conspirationnistes de l’industrie et de la politique »), cela n'intéresse personne, il n'y pas de radars à vendre. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« 
Plusieurs associations, ACEPICA, Ciel pur, le ciel nous tombe sur la tête, et d'autres mouvement agissent auprès des membres du gouvernement et pour le moment, aucune explication, aucune réponse. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Non personne ne veut répondre sur le sujet, et pourtant quand on prend les déclarations de certaines personnalités américaines que j'avais cité à l'époque dans mon livre, je crois que c'était en 1999, vous aviez une personnalité qui a été dans les gouvernements Carter, Reagan et Bush si je ne me trompe pas, qui signalait l'intérêt justement de la  manipulation du climat à des fins militaires, parce que là aussi il y a des intérêts militaires, en ce sens que si vous provoquez suffisamment de dégâts dans une nation ennemie, vous n'avez plus besoin d'envoyer des forces militaires, par exemple. Alors ces sujets sont quand même abordés lors de conférence, puisque le 17 octobre 2013, c'est pareil, vous avez eu un symposium international qui avait été organisé en Belgique, où là les scientifiques étaient présents pour parler de la manipulation du climat à travers la modification des cirrus, et ils disaient que ce n'était ni un canular, ni une théorie du complot, et que c'était totalement opérationnel. »
18:49 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Il y a eu aussi des pilotes qui ont été témoignés récemment. On a vu circuler des informations, des vidéos.
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Oui alors c'est pareil, en 1999, vous voyez j'étais très en avance, j'ai parlé aussi des programmes militaires, « US Air Force 2025 », donc vous voyez cela remonte à longtemps, il y avait divers titres, je suis en train de reprendre justement mo bouquin.
« 
- Pourquoi devons nous maîtriser le climat.
- pourquoi voulons nous faire la modification du climat. »
c'était tout simplement à des fins militaires, c'est tout. De toute façon vous avez des études qui sont faites, pas seulement aux Etats-Unis, mais aussi dans d'autres pays, et c'est vrai que cela dérange beaucoup de monde. C'est classifié parce que, parce qu'il y a un autre aspect également qu'il ne faut pas perdre de vu, c'est aussi la guerre électronique. Quand vous utilisez ces procédés également, comme je vous l'ai dit tout à l'heure en matière de guerre électronique cela a un intérêt puisque vous pouvez prolonger la couverture radar ou la perturber. »

Les liaisons satellites, faisceaux hertziens, les réceptions télévisées peuvent être interrompues
quand les nuages (ensemencés ou pas) sont chargées en substances et nanoparticules métalliques. Quand la couverture nuageuse est basse et en période de bruine, les micro-ondes sont rabattues vers le bas, ce qui augmente la réflectivité des ondes des relais de téléphonie mobile ou radar, et aussi les migraines chez les habitants. Dans les années 80 j'avais étudié la possibilité d'utiliser le ciel ou les nuages comme parabole réflectrice pour augmenter la portée de détection radar. J'ai abandonné l'idée, car j'ai estimé qu'elle était à risque, et en plus il fallait ensemencer les nuages pour les rendre réflecteurs.
21:04 - Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Quel est votre sentiment sur la COP21 ? »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Je pense que j'en attends pas grand chose, parce qu'à partir du moment où on passe son temps à camoufler certaines informations, j'ai une très bonne expérience quand on voit ce qui se passe au niveau des champs électromagnétiques, donc au niveau climat le problème va être le même, donc je ne sais pas ce qui en ressortira. Il n'y a que les pays qui se sentent vraiment menacés qui feront certaines choses, mais pour  le reste je n'ai pas grande confiance parce que derrière vous avez les intérêts économique. Si on prend au niveau climat ce qui s'est passé, je vais vous expliquer une méthode manipulation de l'information. J'étais tombé sur un article dans les années 90, je crois que c'était un article d'une revue à l'époque, on nous expliquait qu'en moins d'un siècle le glacier de Behring avait perdu 130 km², soit de 10 à 12 km en longueur. C'est là ou s'opère la dissimulation. Au début des années 90 on constatait une perte de 1 km par an, ainsi qu'une perte d'épaisseur du glacier de 180 m soit 5ù de la  perte globale. Donc cela veut dire que si en un siècle le glacier a perdu 12 km, et que vous avez perdu 1 km sur les 10 ou 20 dernières années, vous avez compris où est le problème, il y a un problème de manipulation. Cela veut dire qu'en 10 ans le glacier a perdu en réalité 10 km et que de 1900 à 1990 il n'a perdu que 2 km. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« D'accord oui. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion.
« Vous voyez comment on peut manipuler l'information, donc c'est un exemple parmi d'autres. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Alors aujourd'hui nous recevons énormément de messages de la région de Nice, Monaco, Toulon, et toute la région Provence Alpes Côte d'Azure, qui se plaignent d'épandages, il y a d'autres régions évidemment, mais surtout chez nous, qui se plaignent d'épandages massifs, de formations nuageuses constantes, sans que personne ne semble s'inquiéter. Les auditeurs nous demandent où est la solution, que faire pour sortir de ce problème. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Eh bien il faut que tout le monde écrive à son député, et puis qu'on récupère la pluie non pas dans les flaques d'eau, mais la pluie qui tombe du ciel et puis qu'on analyse un petit peu le contenu de la pluie. Je crois qu'on aura quelques surprises. Bon de toute façon, il faut savoir que les carburants qu'on avait entre avant et maintenant ne sont plus tout les mêmes. Le carburant aviation cela s'appelle du JP8+100 (pour les militaires) il y en a même un autre, il y a même trois types de carburants, qui contiennent des additifs (le Jet A, A1 et B pour les avions civils), et ce qu'il faut savoir les additifs sont quand même toxiques. Donc çà, on ne le dit pas. Donc on va retrouver là aussi au niveau des additifs, malheureusement il y a peu d'analyses effectuées, mais qu'est ce qu'on retrouve dedans, on va retrouver du Benzène qui est cancérigène, de l'éthylène, du formol-déide, de l'acétylène, du propène, enfin bref des noms très sympathiques, enfin tout un tas de saloperies, mais ça les gens ne le savent pas et puis les politiques ne le savent pas non plus, et puis il faut voir une chose, cela pose un problème également pour l'aviation. Donc personne n'a intérêt on le comprend, parce que là aussi l'aviation représente des milliards en économie, donc personne n'a intérêt à faire ressortir ce problème. Le problème c'est que vous avez à travers le monde de 14.000 aéroports, dont une centaine en France qui ne servent à rien, bon enfin on a payé pour cela aussi. Et on a à peu près 80.000 vols civils chaque jour, sans compter l'aviation militaire. Donc si on prend les chiffre, on a 28 millions de vols commerciaux avec 2,5 milliards de passagers. Je vais abréger et passer tout de suite à 2014 où les estimations sont de 30 millions de vols commerciaux avec 3,1 milliards de passagers pour 2014. Alors j'ai trouvé une information dont je ne sais pas d'où elle sort, je ne sais pas s'il y une erreur ou quoi, parce qu'ils ont fait des estimations pour 2020, où il serait question de tripler ou de quadrupler même le nombre de vols par jour (peu crédible). A mon avis cela va poser un sacré problème. »
Trafic aérien international civil uniquemant, du 29/01/2016-14h00.
tr

Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« C'est incroyable. »
25:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Alors pourquoi il y a des études sur l'ensemencement de l'atmosphère ? Il y a une autre raison à cela, c'est que quand vous avez eu l'interruption du trafic aérien pendant trois jours je crois en 2001 avec le 11 septembre, ils ont constaté une augmentation de température au niveau international de l'ordre de 2°C. Donc vous avez votre réponse avec la phrase du GIEC que je vous ai lu tout à l'heure, où il est expliqué qu'il ne faut pas arrêter la gestion du rayonnement solaire parce que cela provoquerait un réchauffement de l'atmosphère, cela entraînerait une fonte des glaciers en haut des montagnes, ou bien au niveau de pôle nord. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« On marque une pause, on revient dans quelques instant.
Nous sommes de retour, nous sommes toujours avec Marc Filterman, c'est la dernière partie de l'émission dossier spéciale. Nous parlons de climat et d'aviation. Alors tout à l'heure vous m'expliquiez, vous me disiez que les politiques n'étaient pas forcément au courant, mais enfin bon les politiques on les met au pouvoir justement pour qu'ils nous protègent, pour qu'ils gèrent le pays, donc c'est assez étonnant que les politiques ne soient pas au courant. Qu'est-ce qu'ils font ? Ils ne se renseignent pas, cela nous renvoi au livre de Claire Séverac, qui a écrit un livre, "Guerre secrète contre les peuples". On se pose des questions, comment se fait-il que les politiques, ils ont quand même des enfants, des familles, moi je le dis sans arrêt, qu'est ce qu'ils font pour protéger leurs enfants et leur famille, et les citoyens. »
40:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Rien du tout puisqu'ils sont intéressés par leur plan de carrière. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Mais quand ils seront malades, ils seront intéressés par quoi ? »
40:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Mais ils s'en moquent je vais vous dire un truc, les députés et les ministres, enfin si, certains députés européens ils le savent, puisqu'il y a eu des analyses de sang qui avaient été faites, et puis nos chers députés ils avaient plus de 70 substances toxiques dans le sang. Donc le Président de la République, le Premier Ministre Monsieur Valls, ne vous inquiétez pas eux autres aussi ils ont des substances toxiques dans le sang, mais visiblement cela ne les dérange pas, ni les agences de sécurité sanitaire qui à chaque fois qu'on signale un risque viennent affirmer par derrière, non non il n'y a aucun risque. Regardez l'agence du médicament, mais on a plein d'exemples comme ça. De toute façon à chaque fois qu'on dit qu'il y a un risque avec tel produit, systématiquement vous avez une agence qui arrive par derrière pour dire non non, chez nous il n'y a pas de risque. Regardez Tchernobyl, c'est un parfait exemple, les nuages se sont arrêtés à la frontière. Regardez l'amiante ! tout est comme ça en France, à chaque fois qu'on soulève un problème, et bien on fait apparaître quelqu'un qui est super-diplômés pour dire non, non, il n'y pas de problème. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Alors c'est propre à la France, ou cela se passe de la même façon dans dans les autres pays. »
40:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Non même en allemagne il y eu un problème également avec un rapport sur les OGM, parce que là aussi on s'est rendu compte qu'on ne savait pas qui était les experts, et puis c'est pareil à Bruxelles on a découvert que sur 200 experts, la moitié était en situation de conflit d'intérêt. Donc vous voyez c'est pareil partout et puis ce qui compte ce sont les aspects financiers et le reste au niveau politique tout le monde s'en moque. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Oui on est en pleine irresponsabilité on est au jardin d'enfant pour raisonner d'une telle façon. »
40:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Irresponsable, inconscient enfin vous pouvez utiliser tous les adverbes que vous voulez. De toute façon moi j'ai expédié en juin par exemple, alors je ne pouvais pas présenter les photos à la conférence parce que c'était des photos d'avions militaires. Donc j'ai expédié un magnifique album carrément à l'Elysée, en disant bien voilà des avions qui sont spécialement modifiés, parce qu'on m'avait assez chatouillé sur ce sujet, donc j'ai expédié une série de photos avec des avions qui étaient spécialement équipé avec des systèmes d'épandage, et on voyait que les produits qui étaient chargés à bord étaient toxiques. Donc j'ai dit ces avions sont chargés par les stroumf, alors je vais vous expliquer ce que c'est les stroumf, c'est du personnel qui est en tenue NBC avec masque à gaz, pour remplir les cuves de produits toxiques, qui peuvent être des pesticides des insecticides, enfin tout ce que vous voulez. Donc là aussi venir dire comme je l'ai entendu que c'est une thèse conspirationniste, qu'il n'y a pas d'avions qui font de l'épandage de produits toxiques, il y a un moment où il faut arrêter. Même les agriculteurs aux Etats-Unis quand ils font de l'épandage d'insecticides ou de je ne sais quoi, c'est fait carrément par hélicoptère, ou c'est fait par avion, donc la bas ils utilisent les gros moyens, donc à un moment il faut arrêté de se moquer du monde. En plus quand vous faites de l'épandage avec des produits comme ça il y a un autre problème, parce qu'étant donné les vents ne connaissent pas les frontières, on voit quand il y a des vents forts dans les déserts en Afrique, on reçoit même des poussières d'Afrique. Je ne sais pas si vous vous rappelez les images qu'on a eu qui ont été diffusées, concernant des sables qui venaient du désert et qui parcouraient quelques fois des milliers de kilomètres. Donc pour les produits toxiques, les pesticides, le problème il est le même. C'est pareil, quand vous voulez parler de ces aspects là, on vous dit non, ce n'est pas vrai, cela n'existe pas. Mais quand vous présentez les photos là quand même effectivement cela pose un problème. Alors je vais vous donner quelques références. Par exemple en 2005 quand vous avez eu les ouragans Katrina et Erika, vous avez les équipages militaires d'Hercule C-130 qui ont traité 3 millions d'âcres contre les moustiques et les mouches en Louisiane et au Texas, parce qu'évidemment quand vous avez eu les tempêtes avec l'humidité qu'il y avait, vous avez un certain nombre d'insectes qui se sont multipliés. En 2008 c'est pareil, vous avez eu 771.000 hectares de traités après l'ouragan Gustave, donc là aussi avec des avions militaires, le golfe du mexique, alors là par contre c'est un autre exemple, avec des avions pour traiter des nappes de pétrole avec des dispersants quand vous avez deep water qui a explosé, les hercules C-130 ont été envoyés avec des dispersants. Alors vous voyez on peut mettre tout et n'importe quoi. »
« 32:50 Vous avez également dans les pays d'Asie des épandages qui ont été effectués, alors eux autres ils ont utilisé du sel pour faire pleuvoir par ce que les réserves étaient faibles, ils étaient en période de sécheresse. Ou alors vous avez aussi l'idée de nettoyer le ciel, parce que le ciel de Chine est très pollué également. Il y a eu un documentaire qui a été fait et donc l'idée c'est de nettoyer le ciel en provoquant la pluie. Le problème c'est que si vous provoquez la pluie, que l'air est contaminé, tout ça, ça retombe sur le sol, et cela retombe sur vos poireaux. Vos légumes bio du coup, que vous croyez bio, eh bien ils ne sont plus bio. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Tout à fait oui. »
33:40 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Donc avec tous les produits qui sont relâchés par les avions, venir dire que certains légumes sont bio, bon. En plus vous avez les traitements qui sont effectués par les agriculteurs, si votre jardin ou votre potager il est à côté, eh bien vous allez recevoir aussi des pesticides. Alors on a des personnes qui ont constaté au mois d'août chez elle par exemple, elles avaient des moustiques le matin et puis un lendemain matin, elles n'avaient plus de moustiques du tout. Eh bien il y avait eu un épandage par des agriculteurs de produits, d'insecticides qui avait été fait pourtant c'était à plusieurs kilomètres de là. Donc vous voyez tous ces produits ils naviguent avec le vent il faut être clair. Maintenant les avions quand on vient dire qu'au niveau de la sortie des réacteurs 99% du carburant est brûlé, bien je suis désolé, si 99% est brûlé, on aurait pas les odeurs qu'on avait en sortie de réacteur comme on a eu au salon du Bourget. Je peux vous dire que ça ne sentait pas la rose. »
« Alors là aussi il faut savoir que quand il y a eu la guerre de Yougoslavie, vous avez eu les pilotes qui ont eu un genre de grippe, mais on a appris par la suite que c'était lié aux produits qui étaient utilisés dans le carburant, tous les additifs qu'on y rajoute. Alors quand on vous parle de bio-carburant, ça aussi c'est une manipulation parce que dans le bio-carburant on va vous rajouter des anti-statiques, des anti-gels, des anti-cockes, enfin il y a 5 ou 6 produits, je ne sais plus combien ils sont. En plus, le bio-carburant, cela veut dire que vous allez donner soit à boire aux avions, mais alors qu'est-ce que vous manger ? Vous ne mangez plus de légume alors, puisque les terres vont être utilisées pour faire de la culture pour produire du bio-carburant. Mais çà, on n'en parle pas donc c'est des fausses bonnes idées, il faut dire ce qui est, parce que vous allez faire monter dans ce cas là les prix des céréales, les prix des céréales vont monter derrière. Parce que vous ne pouvez pas cultiver pour fabriquer du bio-carburant et puis cultiver pour donner à manger aux gens, il faut quand même être réaliste. »

J'ai été amené à piloter par le passé, et nous n'avions pas de telles traînées dans le ciel.
Avions civils
: Jet A - Jet A1 - Jet A1-Bio - Jet B (utilisable jusqu'à -50°C)
Avions militaires embarqués JP-5 (F-44)
Avions militaires JP-8 (F-34),
Avions militaires JP-8+100 (additif de stabilité thermique)

Le Bio-carburant n'est pas moins toxique que le carbuant normal. Ils comportent lui aussi des additifs toxiques, et on retrouve les mêmes consignes de sécurité que pour le Jet A1. Les documents de sécurité avec les consignes de sécurité pour chaque carburant font au moins de 10 à 30 pages en moyenne. Chaque additif a aussi son document de sécurité.
35:54 Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Alors vous avez envoyé un dossier à l'Elysée, alors est-ce que l'Elysée vous a répondu ? »
36:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Non parce que ça été fait récemment, et puis le document, il fait une centaine de pages. Vous savez que de façon journalière on a beaucoup d'événements, quand ce n'est pas des attentats ou des scandales. Bon actuellement je pense que c'est assez chargé surtout en prévision de la COP21 où également les mesures de sécurité vont être renforcées. Parce que là j'ai l'impression que les risques vont être assez forts, puisqu'il va y avoir un certain nombre de corpuscules de différente nature, donc effectivement on ne sait pas trop ce que cela va donner, c'est une des raisons qui fait qu'une partie des frontières à ce que j'ai compris allaient être quand même rétablies en quelque sorte, le reste bon comme je vous l'ai dit je ne sais pas ce que cela va donner, une fois que la COP21 sera (terminée)... Normalement il devrait prendre en compte le rapport du GIEC, mais est-ce que les problèmes que j'ai soulevé comme la petite phrase de tout à l'heure, est-ce que  les problèmes d'épandage par les avions, ça va être pris en compte, ça je n'en sais rien. »

Depuis le cabinet de l'Elysée a donné une réponse. Un dossier avait été expédié avec une cinquantaine de photos d'avions militaires, spécialement équipés pour l'épandage de produits toxiques, chargés par du personnel en tenue NBC. Il faut aussi préciser que l'iodure d'argent qui est souvent utilisé pour ensemencer les nuages et faire pleuvoir, est aussi toxique.
37:18 Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« C'est l'inquiétude numéro une des citoyens, parce qu'à voir le nombre de coup de téléphone qu'on reçoit ici et d'emails, je peux vous dire que les gens ne sont pas aveugles et commencent vraiment à en avoir assez, et donc les solutions c'est quoi. Aujourd'hui pour conclure l'émission, qu'est ce qu'il faut faire ? »
38:07 - Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Bien les solutions honnêtement je vous dirais que j'en ai pas, je n'ai pas de baguette magique. Alors on m'a déjà demandé comment on fait contre les ondes, comme j'ai dit je n'ai pas de baguette magique, et puis les petits trucs qui soit disant vous protègent, bon il faut laisser ce genre de bêtise de côté, parce qu'il n'y a pas de protection réelle, on le voit bien. De toute façon les politiciens ils font ce qu'ils veulent, on a aucune prise sur eux, et en plus ils sont quand même sous le contrôle des lobbies industriels, qu'on le veuille ou non. »

Tous les industriels utilisent les même méthodes que le lobby du tabac, ils entretiennent le doute en permanence et réclament des études pour continuer à commercialiser leurs produits.
38:10 Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Est-ce que vous avez des projets, des projets d'écriture, d'enquête ? »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Euh vu les attaques qui ont eu lieu, je commence à me dire qu'effectivement il va peut être falloir que j'écrive sur le sujet. Le problème c'est que j'ai une telle masse d'informations, euh c'est par où commencer, et en plus vous avez quand même des problèmes qui sont liés aussi à la manipulation par des champs électromagnétiques. C'est à dire que dans ce domaine là, il faut avoir des compétences en météo, en électromagnétisme, en chimie, sur les carburants... Je vais prendre un exemple, pour une fiche carburant, j'ai une vingtaine de pages techniques, donc j'ai une dizaine de types de carburants référencés les plus utilisés. Eh bien déjà si vous compter 20 pages par documents techniques avec les mesures de sécurité, parce que ça on ne vous le dit pas non plus, c'est que dans les carburants vous avez des consignes de sécurité comme pour les champs électromagnétiques et les sources d'émission, parce que ces carburants contiennent comme je vous l'ai dit des additifs qui sont également toxiques, ça on ne vous en parle pas. Donc déjà entre 10 carburants, j'ai 200 pages. Vous prenez le dernier rapport du GIEC, il fait 5000 pages. »

Trafic aérien au-dessus des USA en journée.
trafic aérien USA
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Ouf 5000 pages ? »
39:24 - Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Qui est-ce qui va lire 5000 pages ? Alors que font les journalistes ? Quand vous avez les documents qui sortent des agences, en réalité ils ne lisent que la conclusion, ils font du copier coller, c'est tout ce qu'ils font. Le problème c'est que quand vous chercher les informations importantes elles sont dans le rapport, et le problème c'est que les informations qui sont dans le rapport contredisent la conclusion. Alors moi j'ai vu des rapports, dans une ohrase on vous disait qu'il n'y a aucun risque, et la fin de la phrase on vous disait oui mais, il ne faut pas consommer x quantité de tel, c'était le poisson justement. Donc on recommandait aux femmes enceintes de ne pas manger plus de 150 grammes de poisson par semaine, mais la première partie de la phrase vous disait qu'il n'y avait aucun risque. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Ah bien oui, c'est tout et son contraire. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Alors avant c'était plus discret, parce qu'ils disaient une chose sur une page, et ils écrivaient le contraire sur la page de l'autre côté, maintenant c'est dans la même phrase. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Quand vous voyez les journaux télévisés, on vous annonce une bonne nouvelle, et à la fin de la phrase c'est la catastrophe. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Eh bien écoutez moi je ne regarde plus les journaux télévisé, parce que de toute façon quand vous en avez regardé un vous les avez tous regardé. Vous prenez les reportages, ils passent dans le même ordre sur toutes les chaînes et sur toutes les radios. C'est pratiquement les mêmes reportages, c'est les mêmes sujets, c'est à dire c'est devenu radio TV propagande. Alors d'ailleurs un rapport qui est sorti concernant aussi la liberté sur Internet, eh bien figurez-vous que le dernier rapport il dit que la liberté en France sur Internet, ce n'est quand même pas ça. Parce que si vous regardez les articles, à la fin des articles vous avez les forums de discussion où vous pouvez réagir. Alors la fin de certains articles quand ça met en cause certains politiques d'ailleurs, c'est marrant vous ne pouvez pas réagir, le forum il est fermé. Par contre quand c'est ouvert, j'ai vu certains articles où les gens n'étaient pas en phase avec ce qui était dit, je peux vous dire que les critiques étaient virulentes contre certains journalistes. L'année dernière, début 2014 j'ai constaté que sur Internet les critiques contre la presse se sont intensifiées. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Ouais, ouais c'est vrai, on l'a constaté aussi. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Voilà donc non seulement les politiciens sont critiqués, les experts sont critiqués, médecins et tout le cirque, je pense que vous avez vu les émissions avec Elise Lucet (cliquez ici : « Les conspirationnistes de l’industrie et de la politique »). »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Oui, oui absolument. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Bon en médecine, on veut même soigner des gens qui n'ont pas besoin d'être soignés. Vous avez l'affaire des ondes électromagnétiques, et vous avez l'affaire des chemtrails. Donc avec çà, on a fait le tour et on constate bien que la presse ne fait pas son boulot. Quand en plus on ne sait pour quelle raison vous avez des journalistes qui essayent de vous dénigrer, alors que moi j'ai repris des affaires où je reproduisais ni plus ni moins les affirmations de procureurs anti-mafia, alors quel est l'intérêt de certains journalistes comme "Que Choisir" pour tenter de venir vous discréditer (Cliquez ici), alors que ces affaires là existent avec des produits. Alors vous avez des produits toxiques dans l'air, vous avez des produits toxiques sur le sol, et vous avez des produits toxiques dans la mer, alors quel est l'intérêt d'une revue qui défend les consommateurs paraît-il, pour venir dire bon il n'y a pas de problème, ce monsieur il n'est pas crédible, en gros je résume. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Alors on va rappeler l'adresse de votre site internet, où on trouve un nombre incalculable d'informations. »
Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Je vous donne l'adresse de mon site, c'est filterman.comlu.com/ - Donc là vous avez plusieurs chapitres, un qui concerne l'espionnage qui est assez fort, et puis l'autre qui concerne les champs électromagnétiques puisque c'est ma tasse de thé, il y a d'autres sujets, mais je parle des deux principaux. »
Alain Plaisant, Fréquence Evasion Radio, et Monte-Carlo Azure.
« Merci Marc Filterman. »
40:44 Marc Filterman sur la géoingénierie sur Fréquence Evasion, Monaco.
« Merci au revoir. »

Témoignage d'un ingénieur en aéronautique


Durée : 2,56 minutes (75358)

Avion militaires 13/04/2013


Durée : 1,38 minutes (1888)


 Retour au chapitre sur les catastrophes naturelles

 Retour au SOMMAIRE du SITE.

 TRANSLATE - TRADUIRE.

Nom du site

 Catastrophes Naturelles ou Provoquées,
 Guerre Climatique, Séisme, Tsunami.

Adresse du site

Auteur du site

  Marc FILTERMAN

Adresse e-mail

  marcfilterman@hotmail.com

© Protected by Copyright - Reproduction interdite.