© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
Nom du site   Conflits militaires, crise internationale
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur les conflits militaires.

09°) Crise et risque de conflit en Syrie
suite à l'utilisation des armes chimiques par Damas,
arrivée des forces navales militaires.

01°) Introduction.
Note : Pour avoir accès aux images et vidéo des navires et autres, cliquez sur les liens en bleu.
La majorité des éléments qui figurent sur cette page ont été expédiés dès le 24 août aux Présidents des Groupes Parlementaires par email. Cette page a été réalisée pour mettre en évidence les véritables motivations des USA, de la France et aussi du Qatar, pour intervenir en Syrie par le biais d'éléments "étrangers". Comme tout le monde a pu le constater, les radios et les chaînes de télé diffusent des informations et reportages identiques le plus souvent orientés. Les décideurs ont juste oublié un détail, c'est que depuis Internet on arrive à connaître les véritables motivations des politiques et des gouvernements. Toutes les guerres se déroulent dans des pays qui sont sur les routes du gaz et du pétrole, ou qui ont des ressources naturelles. Le scénario est toujours le même, les services secrets arment des mouvements extrémistes, pour déclencher des guerres civiles, et les pays étrangers interviennent ensuite militairement pour destituer le gouvernement en place. La dernière étape consiste à se partager le gateau en s'appropriant les ressources naturelles, c'est la même chose à chaque fois.

- 1500 morts en Syrie suite à une attaque chimique, notre président veut envoyer l'armée franchaise punir Bachar al-Assad à Damas.
- 10.000 suicides par an, mais là nos politiques de droite et de gauche brillent par leur LAXISME.
- 13.000 morts par an en France suite à des erreurs médicales, mais là il n'est pas question de faire intervenir l'armée, ni punir nos grands médecins et professeurs, ni nos agences de sécurité sanitaire, et encore moins nos laboratoires pharmaceutiques qui génèrent des vaccins toxiques. Avouez qu'il y a de quoi se poser des questions sur l'humanisme à géométrie variable de nos dirigeants politiques va-t-en guerre. On est outré quand on entend parler de l'honneur de la France. Dans les 100.000 morts en Syrie, sont comptabilisés les civils, mais aussi les soldats et les rebelles qui se dissimulent parmi les civils. Ainsi personne ne vous a parlé des militaires capturés et exécutés somairement d'une balle dans la tête par les rebelles, quand ils ne sont pas démembrés.

02°) Motif officiel de l'intervention.
La France veut punir Le président Bachar Al Assad en Syrie, mais elle n'est même pas capable de punir les délinquants des banlieues et de la province, on ne peut être plus ridicule. Et la situation va encore s'agraver avec la réforme Taubira. Le 21 août 2013 le régime de Damas, une attaque chimique a eu lieu dans la banlieue de Damas contre les plusieurs zones rebelles, faisant plus de 1500 morts parmi les civils, et les rebelles. Le régime syrien et donc le Président Bachar al-Assad a été accusé d'avoir utilisé des armes chimiques. Le 9 septembre le Président américain Barack Obama devait demander au Congrès de voter en faveur de frappes aériennes contre la Syrie. Moscou s'y oppose :
    - en raison de ses liens historiques avec la Syrie depuis les années 50,
    - ses liens commerciaux et ventes d'armes,
    - de la présence de sa seule base militaire en Méditerranée située dans port de Tartous,
    - de ses projets d'exploitation de Gazprom des gisements de gaz en Syrie.

03°) 5 septembre, un G20 crispé et inutile.
Cette intervention repose sur le prétexte d'attaques au gaz contre pleusieurs zones rebelles. Le refus lors du vote du parlement anglais fin août confirme des incertitudes. Le G20 a commencé le 5 pour se terminer le 6 septembre sur un échec comme tout le monde s'y attendait. Les USA et la France affirment que Damas a utilisé des armes de destruction massive, pendant que le Russie et la Chine demandent des preuves, et non pas les mêmes que celles du Général Powell fourni à l'ONU la veille des frappes contre l'Iraq. L'allemagne a refusé de participer à une intervention contre la Syrie. Lors du dîner et de la photo, tout le monde s'est regardé en chien de faïence. C'est effarant de voir un président français refuser un vote à l'Assemblé Nationale, et attendre le vote des membres du congrès américain, pour décider d'aller en guerre, c'est le monde à l'envers, nous n'aurions jamais cru cela possible. Comme le titrait des articles de presse, si le Président Hollande est le cocu des américains, les députés français sont eux-aussi devenus les cocus de la république. Les membres de la chambre des représentants sont inondés de courriers où les américains refusent la guerre, et nous avons un président français qui veut y aller à tout prix, mais on se demande tous pour quelles raisons. Plusieurs points contredisent les affirmations du gouvernement français et américain.

1°) En mai une représentante de l'ONU révélait que les rebelles avaient déjà utilisé eux aussi des armes chimiques, information qui a été très peu divulguée par notre presse radio-télévisée, information plus que gênante pour le gouvernement et les politiques français qui préfèrent l'ignorer. Il semble évident que l'armée syrienne a aussi décidé d'utiliser les armes chimiques par la suite.

2°) Les services secrets russes ont livré des informations qui signalaient des tirs d'armes chimiques réalisées à partir de zones rebelles, information peu divulguée par la presse française.

3°) Curieusement, bien que des ateliers clandestins de fabrication d'armes chimiques dans des zones rebelles aient été découverts dans des caves comme le montre des photos et quelques vidéos sur Internet, la télé française en a très peu parlé.

4°) Le navire espion de la marine allemande Oker A-53, situé à proximité des côtes syriennes avait capté des conversations qui indiquaient que le Président Syrien Bachar al-Assad refusait que ses généraux utilisent des armes chimiques, ce qui explique mieux les réticences de l'Allemagne pour participer à une intervention armée contre la Syrie.

5°) L'inspecteur général de l'armée allemande, Volker Wieker, a déclaré devant une commission que l'influence d'al-Qaida grandissait très rapidement au sein de la rébellion. Les USA et la France vont participer à une action qui va permettre de mettre en place un régime islamique, qui pourra s'emparer des armes des destruction massive. Pire encore, un journaliste belge et un italien libérés le 09/09/2013 révèlent qu'ils ont été mal traités. L'un d'eux précise que les armes chimiques qui ont fait des morts dans le village de Ghouta, était entre les mains des rebelles. Le Président Assad est soutenu dans son pays par les Alaouites (10% de la population), les Chiites proche de l'Iran, les chrétiens, les coptes, l'Algérie, la Russie, la Chine... Si Assad est remplacé par un régime islamique, il ne fait aucun doute que les minorités seront elles aussi massacrées, et dans ce cas sur le plan du droit international, la possibilité existe que ceux qui ont déclenché une guerre en Syrie se retrouvent eux aussi poursuivis devant la cour pénal internationale.

6°) Le 08/09/2013, l'un des deux otages relâché par les rebelles confirme qu'ils ont été maltraité, et l'un d'eux affirme que l'une des attaques par des armes chimiques a été commise par les rebelles. Pour l'otage relâché, Pierre Piccinin persiste, Bachar Al-Assad n'est pas derrière  l'attaque au gaz. Ces dernières informations confirment les points précédents. Des articles de presse tentent déjà de discréditer ce personnage, sauf qu'il y a quelques jours, une journaliste rapportait elle aussi cette informationt étrangement passée sous silence sur les morts de Ghouta, et sur d'autres  témoignages volontairement passés sous silence par la presse.

7°) "Le président syrien, Bachar Al-Assad, ne l'a vraisemblablement pas approuvée personnellement, indiquent des écoutes de l'armée allemande, révélées par le journal Bild am Sonntag, dimanche 8 septembre". De hauts gradés de l'armée syrienne "réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas" mais "ces demandes ont toujours été refusées", signale le Bild am Sonntag.

8°) Le 30 mai 2013, douze membres d'Al-Nosra (rebelles syriens liés à la branche Al-Qaïda d’Irak) ont été arrêtés  à la frontière turque avec 2 kilos de gaz sarin. Les autorités ont supposés qu'ils voulaient commettre des attentats en Turquie ou ailleurs.

9°) On nous a passé en boucle les images d'enfants gazés, mais la presse a préféré censurer les images insoutenables des atrocités commises par les rebelles soutenus par les régimes occidentaux, qui veulent s'emparer des corridors du gaz et du pétrole en Syrie, sans parler des gisements gaz qui viennent d'être découverts.

10°) Si Damas tombe, cela se traduira par la mise en place d'un régime encore plus extrémiste que celui de l'Iran.

Les atrocités visibles sur Internet.
Petit problème, quand on tape "atrocité", "massacre", "rebelles",  et "Syrie" sur Google comme le font beaucoup de français, ils découvrent aussi avec stupeur les photos des atrocités commises par les rebelles, mais là nous n'entendons pas la France demander des poursuites contre les chefs des gangs rebelles qui se livrent à des tortures, et qui sont financés et armés par des services secrets de pays étrangers européens, arabes, et les USA. Les civils allaouites seront les premiers a être massacrés, suivis des chiites, des chrétiens, des copes, etc, avant la mise en application de la charia. Les mercenaires islamistes qui étaient en Libye, au Mali, et dans d'autres pays, sont en effet maintenant en Syrie. De plus personne en France n'a soulevé le problème de l'utilisation dès 2012 d'armes chimiques artisanales par des rebelles, sauf une représentante de l'ONU qui a été priée de se taire.

Un village chrétien entièrement massacré par les rebelles syriens
http://alyaexpress-news.com/2013/06/un-village-de-chretiens-entierement-massacre-par-les-rebelles-syriens/

Syrie : escalade de l'horreur en vidéo
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/16/syrie-escalade-de-l-horreur-en-video_3259632_3218.html

Syrie : une vidéo d'exécution télescope le débat sur les frappes
http://www.liberation.fr/monde/2013/09/06/une-video-telescope-le-debat-sur-une-intervention-en-syrie_929838

Des vidéos mises en ligne montrent les crimes des rebelles islamistes, alliés des USA, de la France, du Qatar, de la Turquie, etc...
http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-12406.html

Ces actes comprennent l’exécution au bord d’une route de trois camionneurs pour le « crime » d’appartenir à la minorité alaouite. Il y la décapitation d’un prêtre catholique, la vidéo diffusée hors de Syrie par un déserteur du camp rebelle écœuré, qui montre une exécution des soldats syriens fait prisonniers.
Selon Human Rights Watch, une vidéo montre "un commandant de la brigade rebelle Omar al-Farouq" de l'ALS qui découpe le coeur et le foie d'un soldat en uniforme avant de lancer : "Nous jurons devant Dieu que nous mangerons vos coeurs et vos foies, soldats de Bachar le chien".
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/05/15/cannibalisme-en-syrie-l-asl-promet-de-punir-le-coupable_3229372_3218.html

La vidéo d'un rebelle syrien arrachant un coeur provoque l'indignation
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/la-video-d-un-rebelle-syrien-arrachant-un-coeur-provoque-l-indignation_1248686.html

Syrie: une implacable surenchère d'atrocités.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/syrie-une-implacable-surenchere-d-atrocites_1249416.html


04°) Des politiques français et américains pourraient-ils eux-mêmes se retrouver poursuivis ? OUI.

Nos hommes politiques français et la presse ont oublié qu'il existe 2 ou 3 résolutions qui pourraient provoquer leur condamnation.
Résolution 110, du
3 novembre 1947
concerne les « mesures à prendre contre la propagande en faveur d’une nouvelle guerre et contre ceux qui y incitent », et sanctionne « la propagande de nature à provoquer ou à encourager toute menace à la paix, rupture de la paix, ou tout acte d'agression ».
Résolution 381, du
17 novembre 1950
consolide cette condamnation en sanctionnant la censure des informations contradictoires comme partie intégrante de la propagande contre la paix.
Résolution 819, du
11 décembre 1954
sur « la suppression des obstacles au libre échange des informations et des idées », soulève la responsabilité des gouvernements à supprimer les obstacles qui entravent le libre-échange des informations et des idées.

Il est particulièrement indécent de mettre en avant les enfants pour influencer l'opinion publique, car nous sommes la aussi dans la manipulation mentale, qui pourrait conduire aussi à la condamnation de cabinets de communication ou même publicitaires. Dans Bild am Sonntag, le président des services secrets allemands (BND), Gerhard Schindler, a affirmé devant la commission de la Défense du Parlement allemand qu'Assad pouvait se maintenir encore longtemps en place. De plus dans les 100.000 morts on ne compte pas seulement des civils, mais aussi des rebelles et des militaires syriens, mais on ignore la répartition.

Le matin du 09/09/2013, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a demandé à la Syrie de placer ses armes chimiques sous contrôle international. « Nous appelons les dirigeants syriens non seulement à accepter de placer leurs entrepôts d'armes chimiques sous contrôle international, mais aussi à les détruire et à adhérer intégralement à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. »
Le chef de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, a répondu « La Syrie salue l'initiative russe, fondée sur les inquiétudes des dirigeants russes concernant la vie de nos citoyens et la sécurité de notre pays ».
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé qu'il soit créé en Syrie des zones supervisées par l’ONU, où les armes chimiques du pays pourraient être détruites, et propose de soumettre cette proposition au Conseil de sécurité si les enquêteurs onusiens confirment l'utilisation d'armes chimiques dans le conflit syrien. « Je suis convaincu que la communauté internationale adoptera des mesures rapides afin que ces stocks d'armes chimiques soient conservés dans un lieu sûr ou soient détruits ».
 
 
Dans un communiqué publié dans la soirée du 09/09/2013, le ministre français des Affaires étrangères déclare que la proposition de son homologue russe, Sergueï Lavrov, mérite "un examen précis", sous trois conditions.

- M. Bachar Al-Assad doit s’engager sans délai à mettre sous contrôle international et à laisser détruire l’ensemble de son arsenal chimique ;
- cette opération doit se faire sur la base d’une résolution contraignante du Conseil de sécurité, avec un calendrier court et des conséquences fermes s’il ne respectait pas ses engagements ;
- les responsables du massacre chimique du 21 août ne doivent pas rester impunis. La Cour pénale internationale devra donc être saisie.
 

Le 10 septembre, l'état se livre à de la surenchère, ce que les français ont compris à travers la déclaration du ministre Laurent Fabius, c'est que la France veut à tout prix un conflit. C'est ce qu'a compris la population à travers la proposition française de la résolution contraignante à l'ONU, dont certains sont excédés par cette "volonté Elyséenne". La langue de bois, les coups fourrés, et l'orgueil démesurée de nos dirigeants politiques dans tous les domaines, agace particulièrement les français et nous ridiculise vis à vis de l'étranger. Sauf que Paris tente de provoquer un échec de toute négociation. Il n'a échappé à personne que depuis le début de la crise, la France cherche par tous les moyens à déclencher une nouvelle guerre au Moyen Orient, ce qui pose beaucoup de questions y compris chez des personnes qui habitent au fin fond des campagnes. Cette intransigeance suspecte amène des français à se poser des questions et à formuler des hypothèses, mais en plus la politique guerrière de François Hollande, mais aussi d'élus de droite et de gauche, se traduira par des votes sanctions lors de l'élection de 2014. De plus Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères demande que les responsables du massacre du 21 août soient sanctionnés devant la cour pénale internationale. Cette résolution ne vise que le pouvoir en place, mais pas les atrocités qui peuvent être commisent par les rebelles. On est dans l'amateurisme  diplomatique total du gouvernement, au point où même des français se demandent si nos dirigeants ont la tête sur les épaules.

Les français considèrent qu'on ferait mieux de s'occuper de nos affaires, surtout que notre gouvernement n'est même pas capable de faire la police dans son propre pays. Le résultat, 63% des Français ont une mauvaise opinion du chef de l'Etat, dont 32% une opinion "très négative". 56% à désapprouve François Hollande sur la gestion de la crise syrienne, contre 35% qui soutiendraient une intervention. A mon avis ces derniers ignorent les dessous de toutes les cartes. Suite au coup d'éclat du ministre Laurent Fabius avec sa résolution contraignante, la russie a décidé de discuter directement avec les USA, en ignorant et en mettant totalement hors circuit la France, un grand bravo à la diplomatie française (sic). Encore mieux, le 12 septembre, on vient d'apprendre que Vladimir Poutine lors du sommet régional de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tiendra au Kirghizstan, va faire vendredi 13 septembre à son homologue iranien, Hassan Rohani, plusieurs propositions :

* proposer à l'Iran de construire un deuxième réacteur pour la centrale nucléaire de Bouchehr. Le premier est en service depuis 2011 et produit de l'énergie électrique.

* reprendre les négociations avec l'Iran, pour proposer une nouvelle version de missiles plus sophistiquées que ceux proposés dans le contrat initial de départ de 2007 qui portait sur des missiles anti-aériens du type S-300P. Les américains et les israéliens avaient tout fait à l'époque pour faire avorter ce contrat, qui a été annulé en 2010 :
- La version de départ proposée en 2007 était le système S300 (code otan SA-10),
- La version de missile S400 (vidéo 3,22mn) est en cours de déploiement dans l'armée russe.
- La version de missile S500 est en cours de développement.
- La proposition à l'Iran peut reposer aussi sur la version Vityaz, un lanceur de 9 missiles S300 (vidéo).
- La proposition à l'Iran peut reposer sur la version S300V, Antey-2500 (Giant/Gladiator) (vidéo 6,34). Les systèmes Anteï-2500 ne sont pas concernés par la résolution de l'ONU signée par le président russe Dmitri Medvedev à l'époque.

Le permis à point a été imposé aux français qui conduisent leur voiture. On peut s'étonner qu'un permis à point ne soit pas imposé à un président et a ses ministres qui eux conduisent une nation, et qui peuvent l'envoyer dans le ravin. Les décisions prisent par la France sont tellement graves et irréalistes avec une proposition de résolution inapplicable et arrogante, que des sanctions devraient être appliquées par les français contre nos dirigeants politiques, mais une enquête devrait être menée pour déterminée les véritables motivations d'une telle intransigeance.


05°) Opposition des populations contre une nouvelle guerre.
La population américaine ne veut pas d'une nouvelle guerre, ni la population française qui est opposée à 68% (sondage 7 septembre) à la décision du Président Français qui veut y aller à tout prix, au point où certains se posent des questions sur  cette volonté qui réveille les suspicions des français. Ils s'opposent à la politique de guerre du président François Hollande en Syrie parce qu'une partie de la nation a compris que c'est une guerre des oléoducs et des gisements de gaz qui sont sur la côté Syrienne.
L'état major de l'armée américaine en majorité est hostile à une intervention en Syrie. Le chef d'état major des armées américaines, le Général Martin Dempsey serait aussi opposé. Pour les militaires français ou membres des services de renseignement certainement mieux informés que nos politique, cela serait un MERDIER TOTAL qui pourrait servir de détonateur à toute cette région pétrolière.
Quand un Président décide de partir en guerre :
- sans tenir compte des sondages de la population opposée à la guerre,
- sans consulter le parlement,
- et qu'il affirme en plus qu'il partira en guerre même si le parlement est contre, dans ce cas nous ne sommes plus en démocratie, mais en dictature, et les français penseront automatiquement qu'un tel président à certainement des intérêts cachés pour vouloir aller en guerre à tout prix. Voilà ce que pense certains de mes amis qui votent pourtant à gauche.
On va aller en guerre avec quel argent, celui des contribuables qui sont déjà super-taxés et ruinés ? Nos politiques vont encore demander au français de se serrer la ceinture, alors que la population est déjà ruinée. Même après les successions, les patrimoines disparaissent mais pas les gaspillages d'argent public. A croire que nos dirigeants politiques veulent provoquer une révolution et des émeutes en France.
L'islamisation de l'Afrique du nord, comme en Libye, où les groupes terroristes se réfugient dans les montagnes, se traduira par des conséquences dans les pays d'europe, et même certaines émeutes comme en août en France ne sont même plus mentionnées à la TV, mais que dans les journaux locaux qui sont de moins en moins achetés, puisque le peuple français est ruiné progressivement pour enrichir quelques uns à coup de subventions (presque 30 milliards chaque année de gaspillage), et ceux qui bénéficient de la corruption.
Avoir une population inculte qui s'intéresse plus aux émissions de télé-réalité et aux romans roses, permet à des politiques de faire tout et n'importe quoi, de gaspiller l'argent public, de placer et d'enrichir ses amis, raison pour laquelle de moins en moins de gens vont voter.
Des politiques restent aveugles face à la situation qui se détériore dans tous les domaines en France. Quand un président de droite ou de gauche à besoin de faire une guerre pour asseoir son autorité ou satisfaire ses amis, c'est un mauvais président. Cela se réglera dans les urnes, pas seulement à cause du ras le bol fiscal, des successions qui ruinent les héritiers, des recels successoraux avec des notaires qui ne font pas leur boulot ou participent à des escroqueries, mais aussi à cause de la délinquance, des mensonges politiques, de la langue de bois, etc... Même en Bretagne ceux qui ont des bateaux se font voler leur ancre, leur moteur, les agriculteurs les câbles électriques comme à la SNCF, etc... c'est toute la France qui est devenue Chicago, et une dictature fiscale.

06°) En mai 2013, que disait l'ONU.
On doit aussi parler de la déstabilisation en Syrie par le biais de services secrets occidentaux qu'il est inutile de citer, la boucle est bouclée. Quant à l'Iran, on peut découvrir sur des photos satellites qu'ils ont au moins une dizaine de bases avec des centaines de bunkers, 500 en moyenne, et l'une d'elle a même jusqu'à 800 bunkers autour des montagnes. On sait que des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, mais la véritable question est par qui elles ont été utilisées. Pour rappel, en mai 2013, à la Radio-Télévision suisse-italienne (RSI), Carla Del Ponte, membre de la commission d'enquête sur la Syrie dépendant du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, a fait une déclaration fracassante qui n'était pas du goût des puissances occidentales qui interviennent en Syrie par le biais de leurs services secrets et autres. L'ex-procureure générale du Tribunal pénal international pour les crimes commis en ex-Yougoslavie (TPIY) a déclaré " Nous disposons de témoignages sur l'utilisation d'armes chimiques en particulier le gaz sarin. Pas de la part du gouvernement, mais des opposants".;.
Vidéo sur une intervention de l'onu : https://www.youtube.com/watch?v=VgQYsD-dWvE
Il est évident que le régime de Damas en place a utilisé des armes chimique, mais les rebelles qui intègrent des mercenaires, les islamistes radicaux, djiadistes et autres ne ne sont pas les derniers à un niveau moindre comme vous pouvez le voir ci-dessous.
Utilisation de munitions artisanales par les rebelles (lien article),  vidéo ci-dessous :
http://www.dailymotion.com/video/x13obny_syrie-les-rebelles-mercenaires-tirant-des-obus-chimiques_news?start=160
Des mercenaires islamistes tirent des obus chimiques :
http://www.noorinfo.com/Armes-chimiques-en-Syrie-Des-mercenaires-islamistes-tirent-des-obus-chimiques-VIDEO_a10293.html
M. Dénécé affirmait le 28 août sur BFM que la première attaque avec des obus chimiques a été faite par des salafistes. Ce fait est connu que de peu de monde, ainsi que la censure de Carla Del Ponte à l'ONU suite à un précédent rapport occulté. Quand l'info va se répandre, je pense que le PS sera en très mauvaise posture électorale. Un document de l'ONU du 06/05/2013 affirme juste qu'ils n'ont pu prouver qui était à l'origine des tirs. Il n'y a pas un mot non plus sur un rapport des russes remis à l'ONU avec des photos satellites qui montreraient des tirs d'obus à partir des positions rebelles au moment de la dernière attaque chimique. J'ignore si leur info est exacte, mais le fait même que personne ne parle des éléments communiqués par la Russie est déjà plus que suspect, sans parler de la censure de Russia Today aux USA. Fin 2012 je crois, je n'ai pas noté la date, il y avait des milliers d'hommes/mercenaires dans les camp turques à la frontière, dont la plupart venaient de la Libye. Du jour au lendemain tous ces camps se sont vidés, et la guerre civile et les massacres des 2 bords ont commencé. Si on rajoute le fait que les rebelles ont aussi attaqué des installations militaires Libyennes et syriennes, ils ont pu s'emparer d'obus chimiques et les utiliser, ou même les faire venir de la Libye. Pour moi les 2 parties ont utilisé des obus chimiques, car les rebelles ont aussi pillé des dépôts de munitions syriens, et se sont emparés de munitions sans connaître le contenu de la charge. Combien de rebelles syriens qui ont pillé des bases connaissent les codes, surtout si les obus sont en vrac, et ne sont plus dans les caisses, comme nous pouvons le voir sur des vidéos. Voilà quelques marquages anciens mais qui changent en fonction de l'année de production et du pays d'origine.
Les obus chargés en poudre noire sont peints en noir,
Les obus chargés en nitré ou explosifs sont peint en jaune
Les obus de semi-rupture ou rupture, ne sont pas peints
Les obus destinés aux écoles ont une bande bleu
Les obus d'instruction sont aussi en orange
Les obus chargés en charge chimique
- produit suffocant croix verte avec 1 croix à froid +
- produit vésicant croix jaune avec 2 croix à froid ++
- produit sternutatoire croix bleue avec 3 croix à froid +++
Parmi nos députés et sénateurs, combien d'après vous connaissent le codage des obus pour déterminer leur charge ?

Le gouvernement Français ont dissimulées certaines informations.
Le 9 Novembre 2012, les rebelles se sont emparés d'une base de défense aérienne dans l'est de Ghouta, lieu ou précisément des civils sont décédés le 21 août, suite à l'utilisation d'armes chimiques, dont l'utilisation est imputée au régime de Damas, la preuve en image avec des missiles S-200 Gammon SA-5 à l'abandon (photo). Les rebelles ont eu la possibilité de récupérer des missiles et tout ce qu'ils souhaitaient sur cette base, y compris des armes chimiques, des camions, des blindés, des chars T-62, des munitions, et même des radars VHF P-18.

En décembre 2012, les rebelles syriens ont réussi à capturer d'anciennes versions de missiles russes du 150ème régiment syrien, et s'ils sont capables de les utiliser, ou de remplacer la charge actuelle par du gaz sarin, ils pourraient faire beaucoup de dégât, et incriminer le président syrien.

Si les USA et la France interviennent, ils font quoi :
- Ils bombardent les sites chimiques au risque de gazer indirectement la population, et d'être poursuivis ensuite par les survivants devant la cour pénale internationale.
- Ils renversent le Président Assad, permettant aux islamistes radicaux et terroristes internationaux de s'emparer des missiles Scud et de l'arsenal chimique syrien, auquel plusieurs pays occidentaux d'ailleurs ont participé dès 1969, ce que beaucoup ignore.
- Ils livrent un territoire au terrorisme islamique radical international comme on l'a fait en Libye, d'où l'obligation d'intervenir au Mali, qui lui aussi, il faut le préciser, à des réserves de pétrole. Sauf que là aussi la presse a oublié de nous le préciser.
- L'autre risque non évoqué, c'est bien sûr la mise en place d'un régime islamique dur, de la charia, met aussi les massacres des chrétiens et membres des autres religions.

07°) Les raisons dissimulées d'une intervention en Syrie.
Comme vous l'avez constaté, aucun journaliste français ne pose des questions sur les véritables raisons d'une intervention contre le régime de Damas. Tout le monde se contente de façon très complaisante du motif officiel, l'utilisation d'armes chimiques. Cela me rappelle ce qui s'est passé au Kosovo. Certains de nos député français intervenaient régulièrement sur les radios et télé, "nous sommes intervenu en Yougoslavie alors qu'il n'y avait rien", ce qui était totalement faux. Il y avait un bassin industriel et minier avec une vingtaine d'industries lourdes qui occupaient le troisième rang mondial dans lequel les multinationales étrangères (des USA) ne pouvaient acquérir une partie du capital, car tout était nationalisé. Sans parler de la 6ème usine de fabrication d'accumulateurs au monde comme je l'avais dénoncé en mars 2003 sur Radio Enghien en présence d'un assistant parlementaire. Il y avait aussi du cobalt et chrome nécessaire pour nos centrales nucléaires et autres ressources.
Commissions et rétrocomissions sur les armes.
On doit aussi préciser que des français pensent que certains politiques ou généraux veulent une guerre, par ce qu'ils ont des intérêts occultes et espèrent avoir encore des rétro-commissions sur des ventes d'armes. Chaque décision des politiques des 2 bords entraîne désormais une suspicion néfaste pour les élections de 2014. C'est comme dans le domaine du pharmaceutique ou de la prétendue innocuité des micro-ondes de la téléphonie mobile, où ceux qui affirment qu'il n'y a aucun risque, ont tous des intérêts dissimulés chez des experts ou politiques, et cela toutes tendances politiques confondues. Le financement des campagnes électorales s'opère désormais par le biais des fondations d'hommes politiques et d'industriels, tous bords confondus et j'insiste sur ce point. Comme par hasard, l'Arabie Saoudite qui soutient les rebelles syriens pour faire tomber le régime laïque de Damas, a reporté à l'automne 2013 la signature d'un mégacontrat d'armement d'un milliard d'euros avec la France, ce qui énerve certains politiques qui souhaiteraient toucher leurs commissions.
Pipelines et gisement de gaz.
Une fois de plus, la guerre éclate dans un pays, la Syrie, qui a le malheur de se trouver sur les routes du pétrole et du gaz. Le Qatar veut augmenter sa production et son exportation de Gaz Naturel Liquéfié en passant de passer de 31 millions à 77 millions de tonnes. Pour la Syrie, curieusement personne ne parle des gisements de gaz qui se trouvent en face des côtes d'Israël, du liban, de Chypre et de la Syrie ni même du contentieux entre Chypre et la Turquie sur ce gisement. La Syrie a des réserves pétrolières estimées à 2.500.000.000 barils. La Russie dispose de réserves à hauteur de 25% des réserves mondiales, l’Iran 15%, et aussi le Qatar avec environ 15%. Il faut rajouter à cela les nouveaux gisements gaziers qui ont été découverts au large des côtes de la Syrie, du Liben, de chypre, etc...  Gazprom, voulait devenir l'exploitant des réserves de gaz et de pétrole qui ont été découverts au large de la Syrie, d'où la raison des menaces d'interventions militaires des américains et des français.

Un mémorandum de Kissinger de 1974 sur la démographie très peu connu précisait qu'il fallait diminuer la pression démographique pour mieux s'approprier les ressources naturelles. Je ne rentrerai pas plus dans les détails car cela serait trop long. Mieux le PS ne pourra pas empêcher à un moment ou à un autre de parler des conflits d'intérêts qui règnent à l'Elysée, le jour ou des conflits d'intérêts réapparaîtront.
http://www.liberation.fr/economie/2013/07/11/batho-l-etrange-presage-du-patron-de-vallourec_917733
http://www.atlantico.fr/decryptage/bien-plus-grave-que-femmes-ministres-gros-plan-multiples-conflits-interets-caches-qui-naissent-consanguinite-elites-francaises-e-779555.html
http://french.ruvr.ru/2011/09/09/55914131/
"9 Septembre 2011, la France veut participer à la fabrication des pipelines russes", en 2013, vu notre opposition face à la Russie, je crois que c'est mal barré, il ne faut pas rêver pour de futurs contrats avec les pays de l'est.

Pas un mot non plus sur la volonté du Qatar pour faire passer des gazoducs et oléoducs à travers la Syrie, ou pour pomper son gaz, silence total de notre presse dite libre. Le pétrolier Total est depuis 1936 présent au Qatar qui est lui-même le troisième actionnaire de Total. Le Qatar détient environ 17% de parts chez Vivendi, 13% dans le Groupe Lagardère, 5% dans Véolia, etc... Depuis 2009, des négociations étaient en cours pour la construction du gazoduc du Qatar, avec l'Arabie Saoudite, la Syrie, la Turquie, pour le relier au gazoduc Nabucco en Turquie et en Azerbaïdjian. L'Arabie Saoudite a refusé que ce gazoduc venant du Qatar traverse son territoire. Le tracé a été modifié pour passer par le Sud de l'Irak, de la Jordanie, de la Syrie, de la Turquie pour alimenter l'Europe. Une partie du gazoduc du côté de la Turquie a déjà été construit, et il peut recevoir le gaz du champ gazier du Qatar North Dome, qui est la 3ème plus grande réserve de gaz au monde avec 900 mille milliards de mètre cube. Ce gisement est au milieu du Golfe Persique entre le Qatar et l'Iran, appelé réserve de South Pars (vidéo).

guerre civile syrie projet de pipelines gazoduc qatar france usa
 
En mai 2011 le Qatar avait adressé un ultimatum au président syrien qui a refusé ce passage. Comme par hasard les troubles ont débuté peu après, et personne ne sera surpris en apprenant que le Qatar et l'Arabie qui sont loin d'être des démocraties soutiennent les rebelles en Syrie à coup de milliards de dollars. En juillet 2011, l'Iran, la Syrie et Irak avaient signé un accord pour le passage d'un gazoduc (Islamic Gas Pipeline) avant 2016, pour relier le gisement iranien de South Pars, à la Syrie, à la Méditerranée, et à l'Europe. Il y a aussi un très gros gisement du côté de Homs en Syrie. Le président turc Abdullah Gul et le premier ministre Tayyip Erdogan avaient déclaré :
" nous sommes pressés d'avoir ce gazoduc du Qatar à la Turquie. Nous en avons discuté dans le cadre de la coopération dans le domaine de l'énergie. Pour se faire un groupe de travail va être mis en place qui présentera rapidement des solutions concrètes."
Le président Erdogan à affirmé que la Turquie souhaitait "une relation à long terme et stable" avec le Qatar. "Dans ce but je pense qu'un gazoduc Qatar Turquie résoudra la question une fois pour toute". Un accord de transit pour Nabucco a déjà été signé par le Président Erdogan et 4 premiers ministres des pays européens pour augmenter indépendance face au gaz russe. Une jonction est aussi prévue sur Nabucco pour recevoir le gaz égyptien via la Jordanie et la Syrie.

- Projet pour faire passer un nouveau gazoduc partant du sud de l'Irak,
- Projet pour un autre gazoduc à partir de l'Azerbaïdjan
- Projet de prolongation de l'Arab Gas Pipeline qui part de l'Egypte pour traverser la Syrie afin de rejoindre la Turquie et l'europe.
Ce n'est donc pas un hasard si le Qatar finance aussi les frères musulmans en Egypte.
 

Les projet des gazoducs sont en pointillé rouge.
On comprend pourquoi certains ont intérêt à financer des rebelles en Egypte et en Syrie qui intègrent dans leurs rangs des islamistes extrémistes, terroristes, avec des mercenaires, djihadistes, venant d'Afghanistan, du Pakistan, de Somalie, du Yémen, de la Tchéchénie, de la Libye, du Mali, d'Algérie, Al Qaïda, barbouzes services de renseignement étrangers, etc... Les atrocités effectués par ces groupes ne sont même pas cités par la presse.

08°) Résumé des clauses du «Protocole» de Doha en 13 points :
En novembre 2012 différentes factions de l'opposition au gouvernement syrien se sont réunis à Doha avec comme objectif la préparation de la Syrie à "l'après Bachar el-Assad".
Le Qatar a déjà financé les rebelles de la révolution "syrienne" à hauteur de 3 milliards de dollars
Paris avait accordé une aide financière entre janvier et novembre 2012.
Paris avait accordé 1,2 million d'euros à la nouvelle coalition formée par l'opposition fin novembre 2012.
Une source diplomatique française citée par FRANCE 24, précisait que "12 millions d'euros avaient déjà été versés à la cause syrienne" entre le début du soulèvement et décembre 2012.
Les USA avaient accordé fin septembre 2012, 30 millions de dollars pour l'aide humanitaire en Syrie.
Les USA avaient accordé 15 millions de dollars à l'opposition civile syrienne.
Difficile de croire après ça que la France, les USA et le Qatar n'ont pas des objectifs communs cachés.

 
 
1- réduction du nombre des soldats de l'armée syrienne à 50 000;

2- La Syrie ne pourra faire valoir son droit à sa souveraineté sur le Golan que par les moyens politiques. Les deux parties signeront des accords de paix sous l'égide des Etats-Unis et du Qatar;

3- La Syrie doit se débarrasser, sous la supervision des Etats-Unis, de toutes ses armes chimiques et bactériologiques et de la totalité de ses missiles. Cette opération doit se dérouler sur les terres de Jordanie;

4- Annulation de toute revendication de souveraineté sur Liwa Iskandaroun et désistement au profit de la Turquie de certains villages frontaliers habités par les Turkmènes dans les « mouhafadhas » d'Alep et d'Idlib;

5- Renvoi de tous les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, ceux recherchés par la Turquie lui seront livrés. Inscription de ce parti sur la liste des organisations terroristes;

6- Annulation de tous les accords et conventions signés avec la Russie et la Chine dans les domaines des forages du sous-sol et de l'armement;

7- Permettre le passage à travers le territoire syrien d'un gazoduc qatari à destination de la Turquie puis de l'Europe;

8- Permettre le passage à travers le territoire syrien des conduites d'eau en provenance du barrage Atatürk et à destination d'Israël;

9- Le Qatar et les Emirats arabes unis s'engagent à reconstruire ce qui a été détruit par la guerre en Syrie à la condition que leurs sociétés aient l'exclusivité de la reconstruction et de l'exploitation du pétrole et gaz syrien;

10- Gel des relations avec l'Iran, la Russie et la Chine;

11- Rompre les relations avec Hezbollah et les mouvements de résistance palestinienne;

12- Le régime syrien sera islamique et non salafiste;

13- Le présent accord entrera en application dès la prise du pouvoir» (par l'opposition).

Le silence sur ces projets est très dérangeant. Quand les populations vont découvrir par la suite la poche de gaz, et les projets d'oléoducs du Qatar à travers la syrie et autre, cela risque d'être houleux pour les dirigeants politiques des pays concernés va-t-en guerre. Cela se réglera lors des prochaines élections. On comprend que la Chine et la Russie ne peuvent soutenir un tel projet. C'est le prix que devra payer le nouveau gouvernement rebelle s'il arrive à chasser le Président Assad de Damas, pour rembouser le soutien du qatar qui s'élève déjà à 3 milliards de dollars. Quant à la population syrienne qui sera perdante dans les deux cas, elle devra se plier aux nouvelles à la chariat et au lois islamiques. Les chrétiens et kopp de Syrie seront progressivement éliminés physiquement. La Turquie récupérera quelques villages syriens et le Qatar s'emparera des corridors nécessaires pour faire passer ses oléoducs avec l'Arabie qui mettra en place un régime islamisque, comme cela s'est passé pour l'Egypte lors des accords de Camp David en 1979.
 


09°) Les moyens de défense de la Syrie.
Pour ce qui est des moyens de défense syriens, il n'y a pas eu un mot dans la presse sur les systèmes de missiles anti-aériens ou anti-navires MOBILE de dernière génération qui ont été fournis par la Russie à la Syrie. Il n'est même pas certain que les missiles US Tomahawk qui volent à moins de 880 km/h, touchent leurs cibles en basse altitude, car tous les missiles d'interception russes sont supersoniques.

Un avion turc a déjà été abattu en 2012 par un des 36 camions Pantsir S1 (vidéo), mais ce système n'est utilisable que dans le cadre d'une défense rapprochée. Sur la commande de 50 Pantsir S1 (vidéo), 24 étaient destinés à l'Iran, d'où ce nombre de 36 pour la Syrie. Il est doté de 12 missiles anti-aériens, portée 20 km, altitude 15 à 15000 m, vitesse 1300 m/s (plus de mach 4). Il est équipé de 2 canons de 30 mm, type 2A72 ou 2A38M, portée de 3 à 4 km à 960m/s, 2500 coups/mn par canon. Leur nombre est insuffisant pour protéger toutes les cibles. Il est exact que la Syrie dispose de plusieurs autres types de missiles anti-aériens par centaines dont un certain nombre ont été modernisés et informatisés, mais encore faut-il que ces batteries se trouvent à proximité des cibles visées.

La Russie a vendu à la Syrie un système de défense antinavire constitué de 18 lanceurs type Bastion-P (photo 1 + 2) qui ont été livrés avec 72 missiles anti-navires supersoniques SS-N-26 Yakhont  P-800 Yakhont (Photo) code OTAN SS-N-26 Onyx (photo), très difficile à intercepter en raison d'une faible S.E.R., portée 300 km, vitesse 3200 km/h (Vidéo 2,33mn). Ils peuvent atteindre le sud de l'île de Chypre (Vidéo 3,53mn). Les navires ont intérêt à rester à bonne distance, surtout notre porte-avions. Je crois que  d'ailleurs certains l'ont compris en France, ainsi qu'aux USA. Il existe aussi une version très discrète en version container très discrète appelée Club-K (vidéo 8,05mn), qui peut être transportée sur des camions, des trains, des navires civil etc... Il est impossible de dire si cette version a été livrée à la Syrie, comment distinguer un container qui contient des missiles d'un autre container, sur un navire porte-container, on ne le peut pas comme le démontre cette vidéo. La base navale de Tartous en Syrie, est protégée par le système de missiles « Bastion » qui utilise des missiles anti-navires couplé à un système radar de surveillance aérien et marine du type Monolit B.

La Russie a livrée aussi 8 systèmes de missile anti-aérien mobiles du type Buk. Il faut rajouter aussi les anciens sytèmes que la Syrie possédait déjà et qui ont été modernisés, ce que beaucoup ignore.

Si on prend les navires russes dont certains comme le Moskva qui va arriver en Syrie, ils sont dotés de missiles antiaériens de courte et longue portée. Le Moskva est doté de 64 missiles supersoniques longue portée de 200 km du type S-300 en version navale, ceux qui effrayent tant les israéliens, et il est aussi équipé de missiles anti-navires, et de torpilles. Une intervention militaire est plus qu'hasardeuse, surtout si Vladimir Poutine décide de positionner ses navires entre les navires américains et la côte syrienne. Dans ce cas ses navires pourront intercepter tous les missiles américains ou français qui passeront au-dessus, sans couler un seul navire occidental. Il ne fait aucun doute que les navires russes interviendraient en cas d'attaque contre le Syrie.


10°) Les forces navales présentes en Méditerranée.
A Malte, la frégate chinoise Hengyang a été ouverte au public. Un peu avant le 6 avril 2013, sont partis 2 frégates du type 054A et le pétrolier ravitailleur Qinghaihu de la 13ème flottille d'escorte de la marine chinoise. Ils ont accosté le 2 avril à Alger pour une escale de 4 jours, et ils se sont rendus au Maroc, au Portugal, en Turquie, et à la base de Toulon, le 23 avril 2013 pour une visite de 4 jours. A signaler aussi la présence en Méditerranée d'un navire de guerre polyvalent chinois de 210 mètres par 28 et 20.000 tonnes, le Jinggangshan (photo), N°999 (video). Selon une source, il aurait 1000 hommes à son bord. Il est aussi doté d'un overcraft de débarquement. Ce dernier vient de traverser la mer Rouge et le canal de Suez pour retourner en Méditerranée.

La France et l'Angleterre ont envoyé les navires en Méditerranée, mais ce dernier à voter contre une intervention en Syrie. La France a envoyé au large de la Syrie la frégate anti-aérienne Chevalier Paul (vidéo), 200 hommes. Elle est dotée de 32 missiles longue portée Aster 30, 16 missiles de moyenne portée Aster 15 et Exocet MM 40 huit Bloc III. Le guidage de missiles se fait par un radar tridimensionnel d'une portée de 200 km.
 
Date
Nom + Photo
N° Vidéo
Navire
Action
Base flotte
Note
01/09/2013 HMS Illustrious R06 Porte-hélicoptères en Méditerranée Angleterre  685 hommes
01/09/2013 HMS Bulwark L15 Navire en Méditerranée Angleterre 325 hommes
01/09/2013 HMS Montrose F236 Frégate en Méditerranée Angleterre 185 hommes, missiles Harpoon et Sea Wolf
01/09/2013 HMS Westminster F237 (vd) Frégate en Méditerranée Angleterre 185 hommes, missiles Harpoon et Sea Wolf
01/09/2013 HMS Trafalgar S-107 sous-marin en Méditerranée Angleterre 130 hommes, missiles croisière Tomahawk
Sam 07/09/2013 FGS Frettchen P-6126 Navire d'attaque en Méditerranée Allemagne .
Sam 07/09/2013 FGS Wiesel P-6129 Navire d'attaque en Méditerranée Allemagne .
Sam 07/09/2013 FGS Oker A-53 Navire Espion en Méditerranée Allemagne .
Sam 07/09/2013 BNS Osman F-18 frégate en Méditerranée Bangadesh .
Sam 07/09/2013 BNS Madhumati P-911 Patrouilleur en Méditerranée Bangadesh .
Sam 07/09/2013 União F-45 frégate en Méditerranée Brésil .
Sam 07/09/2013 Jinggangshan (photo2 999 Navire polyvalent vers la Méditerranée Chine (Type 071) 1000 hommes
29/03/2013 Qinghaihu 885 Navire ravitailleur en Méditerranée Chine A Malte le 30 mars 2013
xx/04/2013 Huangshan 570 Frégate type 054A en Méditerranée Chine 23 au 27 avril escale à Toulon.
xx/04/2013 Hengyang 568 Frégate type 054A en Méditerranée Chine 23 au 27 avril escale à Toulon.
Sam 07/09/2013
HS Ypoploiarchos Kristallidis
P-69
Navire d'attaque en Méditerranée Grèce .
Sam 07/09/2013 KRI Diponegoro 365 Corvette en Méditerranée Indonésie .


Cliquez sur les noms en bleu, pour visualiser la photo de chaque navire.
 
                                                                                                                                                                   Navires Russes
                                                                                                                                                                    Moskva - doit remplacer le Panteleyev
                                                                                                                                                                    Admiral Panteleyev
                                                                                                                                                                    Severomorsk                                            Minsk
                                                                                                                                                                    Yaroslav Mudry                                        Novocherkassk
                                                                                                                                                                    Admiral Nevelski                                      Neustrachimy
                                                                                                                                                                    Azov                                                         Alexandre Chabaline
          Navires anglais                         Navires Allemands        Navires USA+France                             Peresvet                                                   Nastoïchivy
          Illustrious                                  FGS Frettchen          USS Mount Whitney                                Fotiy Krylov                                             Smetlivy
          Montrose                                   FGS Wiesel              USS Barry                                               SB-921                                                     Nikolai Filtchenkov 
          Westminster                              FGS Oker (espion)        USS Stout                                              Dubna                                                      BBDK-98
           Bulwark                                                                         USS Ramage                                         Lena                                                         BM-138
           Trafalgar                                                                       USS Gravely                                          Pechenga                                                 MB-304
                                                               Navires chinois         USS Mahan                                           Nikolay Filchenkov                                   Ivanovets
                                                               Jinggangshan           USS Florida                                         Kaliningrad                                               Shtil
                                                               Qinghaihu                 USS Georgia                                       Admiral Chabanenko                                Priazovye (navire espion)
                                                               Huangshan                Dupuy de Lôme                                                                                                        2 sous-marins 
                                                               Hengyang                 Chevalier Paul
 
 

                                                                                                                                                                                              Navires USA
                                                                                                                                                                                               USS Nimitz
                                                                                                                                                                                               USS Princeton
                                                                                                                                                                                               USS Higgins

                                                                                                                                                                                               USS Shoup
                                                                                                                                                                                               USS Stockdale
                                                                                                                                                                                               USS WilliamLawrence
                                                                                                                                                                                                   1 sous-marin type inconnu
 
 
 
 

                                                                                                                                                                                                                             Navires USA
                                                                                                                                                                                                                             USS Harry Truman
                                                                                                                                                                                                                             USS Gettysburg
                                                                                                                                                                                                                             USS San Jacinto

                                                                                                                                                                                                                             USS Bulkeley
                                                                                                                                                                                                                             USS Mason
                                                                                                                                                                                                                            2 sous-marins Ohio
 


11°) Les USA et la France ont envoyé les navires ci-dessous en Méditerranée.
Il y a déjà 15 navires de combat américain, et 2 français qui attendent leurs ordres. Les USA ont prévu de tirer 500 missiles de croisière contre des cibles syriennes.
Par sécurité, le porte-avions Charles-de-Gaulle reste au port, on ne sait jamais, un missile pourrait se perdre. Dans la semaine du 23 au 29 septembre, la France déploiera 11 navires de guerre de sa flotte de Toulon, dans le cadre de l'exercice « Gabian » :
- 1 navire amiral (BP) Mistral,
- 5 frégates
- 1 frégate antiaérienne
- 1 sous-marin d'attaque
- La frégate Chavalier-Paul est déjà sur Zone.
- Le navire de renseignement Dupuy de Lôme est lui aussi sur zone depuis un certain temps
 
Date 
Nom navire (Photo)
N° + Vidéo
Type de navire
Action
Noms des navires
16/08/2013 USS Mount Whitney LCC-20 Navire amphibie Escale Theoule-sur-Mer basé à Gaeta en Italie
24/08/2013 USS Barry DDG-52 Destroyer Vers la Méditerranée 280 hommes
24/08/2013 USS Stout DDG-55 (tirs) Destroyer Vers la Méditerranée 280 hommes, remplacera l'USS Mahan 
24/08/2013 USS Ramage DDG-61 Destroyer Vers la Méditerranée 280 hommes
24/08/2013 USS Gravely DDG-107 Destroyer Vers la Méditerranée 280 hommes 
24/08/2013 USS Mahan DDG-42 Destroyer Vers la Méditerranée 280 hommes, sera relevé par l'USS Stout
03/09/2013 USS Stout DDG-55 Destroyer Arrivée en Méditerranée remplace USS Mahan qui rentre à Norfolk
xx/09/2013 2sous-marins inconnus sous-marins inconnus en Méditerranée Pas d'information
xx /08/2013 Dupuy de Lôme A759 Navire espion en Méditerranée Large de Chypre / Syrie
29/08/2013 Chevalier Paul D621 Frégate Horizon antiaérienne France, départ de Toulon Large de Chypre / Syrie
02/09/2013 USS San Antonio
(Photo 2 + Photo 3)
LPD-17  (V2) Navire amphibie Dérouté vers la Méditerr avec 300 "marines" (+700) à son bord et d'importants moyens de communication
02/09/2013 USS Florida SSGN-728 Sous-marin d'attaque base grec Souda Bay propulsion nucléaire, 140 hommes
02/09/2013 USS Georgia SSGN-729 Sous-marin d'attaque base grec Souda Bay propulsion nucléaire, 140 hommes
02/09/2013-12H 1 sous-marin inconnu XXX Sous-marin d'attaque arrivée en Mer Rouge escorte du Nimitz
02/09/2013-12H USS Nimitz CVN-68 Porte-avions arrivée en Mer Rouge avec 90 aéronefs, et son escorte 
3.200 marins, 2.480 aviateurs
02/09/2013-12H USS Princeton CG-59 Croiseur lance-missiles arrivée en Mer Rouge 390 hommes, escorte du Nimitz
02/09/2013-12H USS Higgins DDG-76 Destroyer arrivée en Mer Rouge 380 marins, escorte du Nimitz
02/09/2013-12H USS Shoup DDG-86 Destroyer arrivée en Mer Rouge 380 marins, escorte du Nimitz
02/09/2013-12H USS Stockdale DDG-106 Destroyer arrivée en Mer Rouge 380 marins, escorte du Nimitz
02/09/2013-12H USS WilliamLawrence DDG-110 Destroyer arrivée en Mer Rouge 380 marins, escorte du Nimitz

 
Date 
Nom navire (Photo)
N° + Vidéo
Type de navire
Action
Noms des navires
26/08/2013 USS Harry Truman CVN-75 Porte-Avions en Mer d'Arabie Remplace le Nimitz
26/08/2013 USS Gettysburg DDG-52 Destroyer en Mer d'Arabie Remplace le Nimitz
26/08/2013 USS San Jacinto CG-56 Croiseur en Mer d'Arabie Remplace le Nimitz 
26/08/2013 USS Bulkeley DDG-84 Destroyer en Mer d'Arabie Remplace le Nimitz
26/09/2013 USS Mason DDG-87 Destroyer en Mer d'Arabie Remplace le Nimitz
26/09/2013 2 sous-marins --------- sous-marin classe Ohio en Mer d'Arabie -------------------

Les 3 destroyers sont des navires AEGIS de la classe DDG-51 Arleigh Burke, mais ont été upgradés avec des systèmes de nouvelle génération. Le CG-59 et 65 sont des croiseurs du type AEGIS classe Ticonderoga. Ces navires sont armés de missiles Tomahawk et Harpoon.


12°) La Russie a envoyé les navires ci-dessous en Méditerranée.
Il n'y a jamais eu autant de navires de guerre russes en mer Méditerranée. De plus rien que pour l'année pour 2013, la Marine russe recevra 36 nouveaux navires de guerre, des patrouilleurs et des navires d'appui.
Samedi 24/08/2013, Moscou a mis sa flotte de la Mer Noire en ÉTAT d'ALERTE.
Le 26/08/2013, une source russe signale que le Destroyer Amiral Chabanenko pourrait se rendre au large de la Syrie
Au 20/05/2013, la flotte russe comptait au moins douzaine de navire au large de la Syrie :
Soit 7 navires principaux, tonnage 36 200 tonnes, âge moyen de 23,7 ans, sans parler d'au moins 2 ou 3 sous-marins russes.

Une confrontation directe USA Russie est peu probable, en revanche les bateaux alliés pourraient être touchés par des missiles, et en premier lieu les navires français seulement, puisque les autres pays ont préférer décliner l'offre américaine pour participer à ce nouveau WARGAME.
Si la Russie décide d'intervenir, elle peut positionner ses navires russes entre les navires américains et la côte syrienne pour abattre les missiles Tomahawk, en prétendant vouloir protéger l'espace aérien situé au-dessus de ses navires, comme le ferait d'ailleurs la marine américaine en cas de tir de missiles dans sa direction et au-dessus de sa tête. On peut d'ailleurs supposer que la Maison Blanche à penser à cette possibilité, raison pour laquelle le porte-avions Nimitz avec ses navires d'escorte ont été positionnés en Mer Rouge, ce qui permettrait une attaque et de tirer des Tomahawk par le Sud de la Syrie.
 
Date
Nom + Photo
 N° Vidéo
Navire
Action
Base flotte
Note
Lundi 20/05/2013 Admiral Panteleyev 548 Destroyer ASM en Méditerranée Mer Pacifique (Classe Udaloy 1) sera relevé par le Moskva
Lundi 20/05/2013 Severomorsk 619 Destroyer ASM en Méditerranée Mer Pacifique (Classe Udaloy 1)
Lundi 20/05/2013 Yaroslav Mudry 727(2) Frégate en Méditerranée Mer Baltique (Classe Neustrashimy)
Lundi 20/05/2013 Admiral Nevelski 055 Navire de débarquemt en Méditerranée Mer Pacifique .
Lundi 20/05/2013 Azov 151(2) Navire de débarquemt en Méditerranée Mer Noire (Classe Ropucha II) franchit détroits turcs 19/05
Lundi 20/05/2013 Peresvet 077 Navire de débarquemt en Méditerranée Mer Pacifique (Classe Ropucha II)
Lundi 20/05/2013 Altaï ou Altay ---------- Navire ravitailleur fuel en Méditerranée . (Classe Salvage TUGS)
Lundi 20/05/2013 Fotiy Krylov ---------- Remorqueur de secours en Méditerranée . .
Lundi 20/05/2013 SB-921 Vidéo Remorqueur de secours en Méditerranée . .
Lundi 20/05/2013 Dubna 514 Navire ravitailleur en Méditerranée . .
Lundi 20/05/2013 Lena ---------- Navire ravitailleur en Méditerranée . .
Lundi 20/05/2013 Pechenga ---------- Navire ravitailleur en Méditerranée . (Classe Dubna)
Lundi 20/05/2013 inconnus ---------- 3 sous-marins en Méditerranée -------------- ----------------------------
Lundi 20/05/2013 Nikolay Filchenkov 152 Navire de débarquement en Méditerranée Mer Noire doit quitter sa base pour la méditerrannée
19/06/2013 Kaliningrad 102 Navire de débarquemt vers la Méditerranée Marc Baltique (Ropucha I)
Sam 24/08/2013 ------------------------- ---------- flotte de la Mer Noire ETAT d'ALERTE Mer Noire EN ETAT d'ALERTE
Lundi 26/08/2013 Admiral Chabanenko 650 Destroyer vers la Méditerranée Mer du Nord (classe udaloy 2) 300 hommes 
01/09/2013 départ Priazovye (140 hom) SSV-201 Navire espion (vidéo) Départ Sébastopol Mer Noire passe détroits turcs 05/09 (140 membres) 
01/09/2013 départ Minsk 127 Navire de débarquemt Départ Sébastopol Mer Noire passe détroits turcs 05/09 (300 soldats)
01/09/2013 départ Novocherkassk 142 Navire de débarquemt Départ Sébastopol Mer Noire passe détroits turcs 05/09 (150 forces spéciales)
Mercr 04/09/2013 Neustrachimy 712 Navire d'escorte (vidéo) en Méditerranée Mer Baltique (Classe Neustrachimy) source Interfax
Mercr 04/09/2013 Alexandre Chabaline 110 Navires de débarquemt en Méditerranée Mer Baltique (Ropucha I) source Interfax (Shabalin)
Mercr 04/09/2013 Nastoychivy 610 Destroyer ASM vers la Méditerranée Mer Baltique source Interfax, mission Cap-Vert annulée
Mercr 04/09/2013 Smetlivy (300 hommes)
Départ de Sébastopol
810 Destroyer ASM
Départ le 12/09/2013
vers la Méditerranée Mer Noire source Interfax, mission Cap-Vert annulée
Passage Bosphore 13/09 matin vers la Syrie
Vendr 06/09/2013 Nikolai Filtchenkov 152 Navire de débarquemt Départde Sébastopol
Escale Novorossiïsk
Mer Noire a chargé 1 cargaison spéciale, départ pour la
Méditerranée (vidéo)
Sam 07/09/2013 BDK-98 055 Navire de débarquemt en Méditerranée Mer Noire (Ropucha I)
Sam 07/09/2013 PM-138 Photo Navire de réparation en Méditerranée Mer Noire .
Sam 07/09/2013 MB-304 TUG Navire remorqueur en Méditerranée Mer Noire .
17/09/2013 Moskva 121 Croiseur vers la Méditerranée Mer Noire Commandement, relèvera le Panteleyev
25/09/2013 Nikolai Filtchenkov 152 Navire de débarquemt en Méditerranée Mer Noire Arrivée au port Lattaquié, Syrie, le 25/09 
29/09/2013 Ivanovets 954 Vedettes lance-missiles vers la Méditerranée Mer Noire .
29/09/2013 Shtil 620 Vedettes lance-missiles vers la Méditerranée Mer Noire .
xx/10/2013 Yamal 156 Navire de débarquement vers la Méditerranée se rendra en Méditerranée
xx/10/2013 Varyag 011 Croiseur Ocean Indien Flotte Pacifiq se rendra en Méditerranée

Les navires de débarquement Kaliningrad (N°102), Shabalin (N°110), Saratov et Avoz (N°151), ont 90 à 100 marins chacun à bord, et peuvent transporter 10 chars et 350 soldats, et sont dotés de missiles surface/air.

Le Novocerkassk (N°142) et le Minsk (N°127) ont 90 marins chacun, et peuvent emporter 10 chars et 340 soldats.

L'amiral Chabanenko de classe Udaloy II est armé de missiles anti-sous-marins SS-N-14 Silex, et de missile sol-air SA-N-9 Gauntlet.

Le destroyer Smetlivy est armé de missiles anti-navires Uran et est doté d'un hélicoptère Kamov Ka-25 pour la lutte anti-sous-marine.

Le croiseur lance-missiles Moskva (Vidéo) a 500 hommes et est armé de lanceurs de missiles S-300 PMU Favorit (Portée 200 km) capable d'intercepter des avions, des missiles de croisière et anti-navires. Il est doté de 16 missiles anti-navire P-500 Bazalt d'une portée de 500 km.

Le seul porte-avions russe (Vidéo), l'Admiral Kouznetsov (photo), ne devrait rejoindre la mer Méditerranée avant novembre 2013.

En cas de crise sérieuse en Méditerranée, le tueur de porte-avions, le croiseur nucléaire lance-missiles à propulsion nucléaire N°080, Admiral Nakhimov (ex-Kalinin) de 252 mètres par 30m et 24.000 tonnes, est indisponible depuis le 1er août, car il doit être remodernisé.

Son équivalent Pyotr Velikiy (ex-Pierre le Grand) qui a fait à plusieurs reprises des escales dans le port de Tartous en Syrie, n'est pas prévu pour se rendre en Méditerranée. Le 3 septembre le croiseur nucléaire Piotr Veliki navire amiral de la Flotte du Nord a quitté sa base de Severomorsk pour se diriger vers la mer de Barents, et il se rend en mer du Nord vers Novossibirsk, pour des missions d'entraînement. Il est accompagné des navires d'assaut amphibies Olenegorsky Gornyak et Kondopoga, et autres navires de soutien. De ce côté là, la marine américaine n'a donc rien à craindre.

Les navires de classe Udaloy 1 et Udaloy 2 comme l'Admiral Chabanenko sont lourdement armés :
• 2 x 4 missiles SS-N-14 Silex, 8 missiles anti sous-marins pour l'Udaloy 1 (2x4 SS-N-22 missiles Sunburn ASCM in Udaloy 2),
• 8 x 8 lanceurs verticaux, pour 64 missiles SA-N-9 Gauntlet, missiles surface / air.
• 2 x Kortik, missile type SA-N-11
• 2 tourelles de 1canon de 100mm/70cal DP sur Udaloy 1 - (1 tourelle AK-130 de 2 canons 130mm sur Udaloy 2)
• 4 Canons 30mm AA - 4 x 6 AK-630 CIWS 30mm gattling sur Udaloy 1
• 2 x 4 tubes lance-torpilles de 553mm (RPK-2 Viyuga/ SS-N-15)
• 2  systèmes lanceurs RBU-6000 de roquettes anti-sous-marine (2 x 10 RBU-Udav ASW RL sur l'UdaloyII)
Aéronef :  2 hélicoptère Ka-27 'Helix'


13°) Navire Croiseur Russe Moskva.
En revanche le Croiseur Moskva (vidéo) vu ses capacités, pourrait mener une guerre à lui tout seul en Méditerranée.
 
Nom du navire Moskva, coque N°121
Port d'attache Sevastopol, Ukraine
30th Surface Ship Division, 
11th Anti-submarine Ship Brigade
Constructeur Shipyard named after 61 Communards, Nikolaev, USSR
Construction date 1982
Type de navire Croiseur lance missile
Type Projet 1164 ("Atlant" type)
Code Otan Class Slava
Longueur 186.4 m
Largeur Beam: 20.8 m
Tirant d'eau Draught: 8.4 m
Déplacement 11.490  t t
Propulsion 2 x 71000 hp GTA M-21 / 10000 hp M-70, 
2 x 27500 hp M-8KF, 
1 x 06000 hp steam turbine
Vitesse max 32 kn
Rayon d'action 6.000 miles à 18 kn), 2.500 miles à 30 kn
Autonomie  30 jours
Equipage 416 (38 officers)
Fire control system « Burya »
Aéronef 1 Hélicoptère Ka-25C (Project 11641 – Ka-27C)
Type de système
(Liens Vidéo)
Nombre Système
(Liens photos)
Nombre
Quantité 
munitions
Type de missile
Code Otan
Portée
Vitesse
Mach
Note
complex «Vulkan» 2 x 8 lanceurs de 1 missile 16 missiles P-500   Bazalt (4K80)
P-1000 Vulkan (3M70)
SS-N-12 Sandbox 500 km
700 km
2,3
2,8
missile anti-navire
Système S300F «Fort» 8 barillets de 8 missiles 64 missiles B-204 SAM
5V55RM
SA-N-6 Grumble 7/90 km 4,x missile anti-aérien S-300P
en version navalisée
ZIF-122«Osa-M» 2 lanceurs rotatif rétract. de 2 missiles 40 missiles 9M33M SA-N-4 Gecko 012 km 2,4 missile anti-aérien
Système AK-130 1 tourelle 2 canons . 600 rounds 130 mm
Système AK-630 CIWS 6 tourelles canon 6 tubes . 48000 rounds 30 mm anti-aérien
PTA-53-1134 2x5 tubes lances-torpilles 533 mm 10 torpilles SET-65 anti-navire / sous-marin
RBU-6000 «Smerch-2» 2 systèmes lanceurs 12 rockets 144 rockets RGB-60 anti-navire / sous-marin


14°) Conclusions
Les français en on ras le bol de la langue de bois et des mensonges par omission.
On ne va pas en guerre pour les raisons qu'on nous donne, mais pour les routes du gaz et du pétrole.
Le régime de Damas n'est pas le seul à commettre des atrocités.
Ceux qui prétendent libérer la Syrie, commettent eux aussi des massacres.
Si le gouvernement de Damas tombe, il sera remplacer par un régime islamique.




 
  Retour au chapitre sur les conflits militaires.
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Conflits militaires, crise internationale
Adresse du site
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.