© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


06°) Salon " Forme et Santé " et
conférence sur les portables

Introduction:

Le salon médical " Forme et Santé " avait lieu 29/55 quai Branly, 75700 Paris, salle 2, le dimanche 26/11/2000.

Plus intéressant, une conférence se déroulait entre 15h30 et 16h45 sur les téléphones portables avec comme intervenants, René DE SEZE de Nîmes et JC BOUILLET de Bouygues Telecom. Ce qui doit être signalé, c'est que la salle était prévue pour accueillir plus d'une centaine de personne, et il restait peu de places disponibles. Ce qui veut dire que les personnes commencent à prendre conscience et à s'inquiéter pour leur santé. Ils sont donc venus là pour savoir ce qui allait être dit sur ce sujet épineux, et se faire une opinion. Il y a cependant un problème et quelque chose de gênant dans ce salon pour la santé. C'est qu'il n'y a pas eu d'autres intervenants, pour contredire ou confirmer les propos de M. Bouillet ou M. René De Sèze qui ont parlé pendant 20 minutes chacun. Il n'y a eu que 3 personnes à poser une question chacun, et l'une encore concernait les écoutes sur les téléphones portables GSM, et non pas la santé. J'ai finalement fait le quatrième en faisant quelques remarques et posant plusieurs questions, sans trop rentrer dans les détails techniques, car on se serait embarqué dans une polémique, dont il ne serait rien sorti. Mais le débat n'a pas été entièrement négatif, reste à savoir ce qu'il en ressortira au final. La bande sonore étant de mauvaise qualité en raison du bruit dans la salle d'exposition, il n'y a que juste une petite partie qui a été reproduite.
 

Questions de M. Filterman:
Je voudrais savoir pourquoi dans le cadre du programme COMOBIO, on ne prend pas les ELF en compte. Or les ELF sont utilisées à l'heure actuelle dans les armes de nouvelle génération également, armes électromagnétiques. C'est un département du colonel Alexander aux USA qui s'occupe du développement de ces armes. Or dans les GSM on retrouve également des ELF (1). Et l'autre question également, l'OMS ne pourrait pas de toute façon  dévoiler qu'il y a des fréquences nocives (pour la santé) étant donné que l'OTAN collabore avec l'OMS. Donc s'il y a des fréquences qui sont identifiées comme nocives, automatiquement l'information sera censurée. Et pour la DG24 (XXIV), j'ai le document européen, dans le document européen de la DG24 ici, on reproche carrément que certains experts du comité scientifique n'ont pas pris tous les documents, notamment par rapport aux ELF, ils n'ont pas été pris en compte.
 

R. De Seze:
Alors dans le programme COMOBIO, cela veut dire communication des mobiles et effets biologiques, dans la mesure où il y a des basses fréquences dans le rythme des impulsions (1) des champs électromagnétiques qui sont émis par impulsion dans les téléphones mobiles, dans la mesure où les basses fréquences, les basses fréquences sont aussi utilisées dans les systèmes expérimentaux pour étudier les effets aussi bien sur les bateaux que sur les avions. Donc les ELF émis par la téléphonie mobile sont pris en compte dans ce programme (2). On ne considère pas les ELF, les impulsions électromagnétiques, parce que les impulsions électromagnétiques, transmises avec des intensités de l'ordre du mégavolt par mètre (3), ça veut dire 1 million de volt par mètre, alors que les téléphones mobiles, émettent, quelques dizaines de volts par mètre (4). Ensuite il y a une autre question sur ?

(1) ELF veut dire Extrêmement Basse Fréquence. Ils peuvent être de formes diverses et cadences variées, en modulation impulsionnelle, carré, triangulaire, sinusoïdale ou autre, mais avec des cadences de répétition limitée à quelque dizaines ou centaines de hertz par seconde, et ils peuvent interférer sur le spectre cérébral.

(2) Il y a un problème, car lors de l'émission Envoyé Spécial, à la suite d'une question de M. Olivier Galzy de France 2, il a été répondu par M. B. Veyret du CNRS, que les ELF n'étaient pas pris en compte dans les études commandées par les opérateurs. De plus, cette affirmation a été refaite lors du colloque de l'Assemblée Nationale du 19/06/2000, devant les caméras. Messieurs Bouillet et De Sèze étaient présents, puisqu'ils sont aussi intervenus lors de ce colloque.

(3) Je n'ai pas compris pourquoi M. De Seze parlait ici de champs électromagnétique de l'ordre du mégavolt par mètre, étant donné que l'on sait interférer sur le spectre cérébral avec des puissances très faibles, et aussi perturber le cycle de la mélatonine. Un simple téléphone portable en veille à côté d'un dormeur, suffit à lui modifier les phases de sommeil.

(4) J'ai repassé la bande magnétique à plusieurs reprises, pour vérifier si j'avais bien compris tout ce qui a été dit, en raison du bruit qui régnait lors de cette conférence. Je suis en effet surpris qu'un expert chargé d'une expertise des effets des portables sur la santé, parle de plusieurs dizaines de volts par mètre, et non pas de millivolt. Je dois en conclure qu'il n'a aucune compétence dans le domaine radio, car si on prend les quelques normes ou décrets disponibles, c'est appareils seraient immédiatement interdits d'utilisation. Si c'est un spécialiste en biologie mais pas en radio, ce type d'erreur peut se comprendre, moi-même n'étant pas spécialiste en biologie mais plutôt en radio. Si je devais parler de neurobiologie cellulaire, il y a de forte chance que je commettrais des erreurs sur ce sujet.
 

Question de M. Filterman:
Une autre question par rapport à la DG 24 où on reprochait que toutes les études n'étaient pas prises en compte, notamment par le comité d'experts scientifiques, et pour ce qui est des ELF, moi je me rapporte à Ross Adey, où des fréquences à des puissances très faibles produisent des modifications des flux d'ions de calcium, de sodium et de potassium à 16 ou 18 Hertz, je ne vais pas rentrer dans les détails techniques, où à de faibles puissances on a des modifications sur les flux d'ions, c'est ce qui provoque les migraines. Et on a une récente suédoise sur les fuites d'albumine, d'ailleurs il y a un document qui est parti à la commission européenne. Il y a d'ailleurs les recherches du Dr Allen (FREY), qui a mis un dispositif au point d'ailleurs qui interfère, sur le système nerveux et sur le coeur et dont certains peuvent être utilisés comme arme, et ça fait parti notamment des documents de la commission européenne. Ses études en font parti.
 

R. De Seze:
Alors au niveau des travaux sur le calcium, il a effectivement été montré qu'on pouvait produire des variation de calcium, du calcium contenu dans la cellule avec des champs de faibles intensités et de basses fréquences. Les variations de calcium constatées sont de l'ordre de 100 à 50 % à peu près. Il faut savoir que la différence de concentration entre le calcium intracellulaire et le calcium extracellulaire est un calcium 6000, et ce type d'action cellulaire et de fonction cellulaire de différenciation de sécrétion ..... une action cellulaire va modifier la concentration du calcium intracellulaire par un facteur 100. Donc c'est vrai qu'avec un champ électromagnétique on arrive à montrer une augmentation de 1,3 mais qu'est ce que c'est une augmentation de 1,3 par rapport à une augmentation de facteur 100. C'est bien la différence que j'ai essayé de vous montrer entre des effets biologiques, c'est vrai des effets biologiques on en voit, on en voit, on en observe dans la nature, et un effet sur la santé dans la mesure où ça ne perturberait pas le fonctionnement de la cellule. Donc pour l'instant, ces effets, c'est pas qu'ils ne sont pas pris en compte. Il y a de très nombreuses études qui ne sont pas à la base des normes et à la base des recommandations, elles sont considérées quand elles sont relues par le comité scientifique, mais ça ne laisse pas suggérer des effets importants sur la santé ou que ces effets ne sont pas reproductibles, ne sont pas validées, qui sont justes entamés comme ça, et qu'il y a 10 études à côté qui prouvent le contraire, on ne peut pas se baser que sur ces études qui sont extrêmement parsemaire
 

Question de M. Filterman sur la technique de Vincent:
Mais oui mais certaines de ces études sont interdites de cité de référence ou ne sont pas publiées quand elles le prouvent. Et ça c'est produit à plusieurs reprises. Bon maintenant pour lever le doute c'est très facile. On peut utiliser la technique de Vincent pour voir le taux d'oxydation du sang. C'est la technique qui est basé sur le pH et le rH2. Donc il suffit de l'utiliser avant, bon puisque c'est pas dangereux pour les personnes, on fait les mesures sur la salive, sur le sang des personnes avant qu'elles soient exposées à des micro-ondes, et après on refait les mesures. Là on fait les mesures d'eau potable avec ces paramètres. Bon ma technique de Vincent, ça devrait être utilisée par exemple, pour vérifier. Bon je vais arrêter là parce que après...
 

René De Sèze:
Je pense que c'est une bonne suggestion pour introduire ces aspects, ces paramètres dans nos études, mais je pense quand même que s'il y avait des effets graves et des effets importants, nous serions, bien sûr si des effets qui mettent 30 ans ou 50 ans à se révéler, se serait difficile. C'est pour ça qu'on a fait de nombreuses études sur le cancer, et si ça devait provoquer toutes sortes d'effets sur la mémoire si on a des éléments qui permettent de faire ça, on commencerait à s'en apercevoir.

L'idée est de prendre des personnes qui n'utilisent pas de téléphones portables et ne sont pas exposées au émetteurs fixes GSM. On mesure les taux de pH Rh2 et r dans le sang, les urines et la salive. Ensuite on reprend les mêmes personnes après 1, 3, et 6 mois d'exposition à un relais GSM ou après l'utilisation d'un téléphone portable, et là on verra bien si les résultats n'ont pas été modifiés. Ils le seront obligatoirement, une réponse négative, impliquerait en effet qu'il y a eu fraude et que les résultats ont été faussés.
 

Question d'une personne:
Est-ce que le téléphone sans fil que j'utilise dans la maison, a le même problème potentiel de radiation que le portable ?
 

René De Sèze:
Non dans la mesure où le téléphone sans fil utilisé à votre domicile, n'a besoin que de communiquer avec la base ou à quelques mètres, ou quelques dizaines de mètres, du fait que tout le temps, on s'en sert qu'en intérieur, en fait on l'utilise comme un téléphone mobile...
Les questions vis à vis de la santé, par rapport au téléphone portable, viennent du fait qu'effectivement la source la plus importante des champs électromagnétiques, puisqu'on l'utilise au contact de la tête, c'est à éviter. Mais n'empêche que même à ce niveau là, il n'y a pas eu d'effets graves...
 

Question d'une personne:
Et Les kits piéton ?
 

René De Sèze:
Les Kits piétons permettent d'éloigner le téléphone de la tête, et donc n'entraîne pas l'échauffement que certaines personnes peuvent ressentir des téléphones, donc si certaines personnes sont gênées ou mal à l'aise du fait de l'utilisation d'un téléphone, on peut utiliser un kit piéton ... (bande incompréhensible en raison du bruit)
 

Intervention de M. Bouillet de Bouygues:
Deux questions: La première question, je ne vais pas parler à propos de Bouygues Télécom. Je pense aussi que les autres opérateurs sont sur la même base pour parler d'une façon générale... Deuxième question, vous parlez d'effets éventuellement dangereux du portable, est ce que c'est effectivement dangereux, on le redit dans l'Express, par rapport à quand on a un portable sur soi.

En clair on demandait si un portable en veille sur soi peut avoir des effets. La perturbation des phases du sommeil a été évoquée. Les réponses sont ambiguës, à savoir que des études le prouvent et que d'autres non, mais les intervenants présents reconnaissent qu'une exposition permanente favorise un endormissement plus rapide. Donc déduction, OUI, il y a perturbation des phases du sommeil. On se dira mais alors pourquoi ne pas répondre franchement, puisque certains considéreront cet effets comme non négatif pour la santé. En réalité la raison c'est tout simplement parce que la phase du sommeil profond est réduite d'autant, or pour certains chercheurs, c'est à ce moment que s'opère la mémorisation des événements de la journée précédente. Cela va aussi vouloir dire que votre attention dans la journée au bureau sera moins bonne. Mais ce qui est vrai pour le citoyen moyen, l'est aussi pour les cadres et les dirigeants d'une entreprise, qui peuvent être encouragés à commettre plus d'erreurs, comme l'ont révélé les tests du Pr Hyland, élément capital qu'oublie de prendre en compte les dirigeants des entreprises françaises.
 

Intervention de M. Bouillet de Bouygues:
Il n'y a pas photo. Le téléphone dans la voiture c'est dangereux. Mais c'est pas dangereux à cause des ondes radios. C'est dangereux à cause de la personne Ce n'est pas plus dangereux le téléphone en voiture que d'avoir une conversation animée avec son voisin ou sa voisine
 

Conclusion:

Pour une fois qu'un opérateur fait de la prévention, il faut quand même le signaler même s'il ne dit que la moitié de la vérité. On progresse. Par contre pour ce qui est de France Télécom, c'est le black out et personne ne répond. Cette société de communication est aux abonnés absents. Il faut en effet signaler, que Bouygues au lieu de se défiler, à mis en place une cellule où l'on peut poser des questions. C'est le seul à avoir pris cette initiative. Quant à la valeur des réponses, c'est aux personnes concernées de se faire une autre opinion, en consultant diverses parties, car un opérateur ne va pas démolir le produit qu'il commercialise. Il faut quand même réfléchir et ne pas être naïf. J'ai cependant pu constater la bêtise humaine dans certains cas, et pas forcément liée au GSM, où certains avalent toutes les conneries qu'on leur donne. A croire qu'on a fait de ce pays une France de zombies. Il faut dire que les grands médias ont bien aidé à faire du lavage de cerveau. Il ne faut surtout pas parler des sujets qui dévoilent des vérités gênantes et peuvent avoir un effet sur la croissance économique. Mais selon vous, doit on parler d'action criminelle et préméditées ? La réponse est oui, quand on apprend lors d'une émission sur les farines contaminées que des pays étrangers ont ordonné le silence sur cette affaire, et que les institutions européennes ordonnent de désinformer le public. Un tel document est aussi présent sur le site, et il démontre que certains experts ont refusé de tenir compte des études sur les ELF. Quand on sait que c'est dernières sont utilisées sur les armes de dernière génération, on comprend mieux les réticences.

Il faut signaler que cette conférence n'a pas été inutile. René De Seze a en effet mis en garde  les porteurs de stimulateur cardiaque, en leur déconseillant de mettre un GSM dans la poche où on met habituellement son portefeuille, car il pouvait y avoir des interférence sur le stimulateur cardiaque. Enfin il a rajouté que ce problème était en passe d'être résolu. Donc il y a bien un problème pour les porteurs, mais dont on ne s'est pas préoccupé quand on a vendu les portables, mais aussi quand on a installé des émetteurs GSM. Rien n'a été dit sur le sujet des émetteurs des antennes relais, dont les champs sont bien plus puissants et les risques plus importants. Mais disons que nous sommes en progrès, car si on admet que l'on peut perturber un stimulateur, comment ne pas reconnaître que l'on peut perturber le métabolisme. De toute façon, il faut savoir que les CEM, modifient le débit dans les capillaires. Conclusion, si un individu à des faiblesses au niveau du système sanguin, et notamment des veines les plus petites, les risques ne sont pas inexistants pour les personnes cardiaques, mais les possibilités de ruptures d'anévrisme (AVC) existent aussi. Il y a eu peu de questions lors de cette conférence, mais il était difficile de trop rentrer dans les détails, car il y avait peu de temps disponible. A signaler que Bouygues avait mis à disposition les petits fascicules qui avaient été distribués au colloque de l'Assemblée Nationale le 6 juin où il est dit que rien n'est évidemment prouvé. Au lecteur de se faire une opinion entre mon site et celui de Bouygues, dont je mets l'adresse pour que chacun dispose de son libre arbitre:
http://www.bouyguestelecom.fr/santé/



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.