© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


115°) Avis aux Ministres, Députés, Sénateurs, Google exclu (CENSURE)
de son moteur de Recherche
le site principal Lycos de Marc Filterman, le lendemain de la publication d'un article
sur le Iphone distribué par France Télécom Orange,
qui révélait un niveau de DAS, SAR, TAS de 0,97 W/Kg.
Avant de prendre n'importe quoi comme cadeaux de Noël, réfléchissez bien !!
Article du 04/12/2007
Google exclu l'un des sites de Marc Filterman de son moteur de recherche,
dès le lendemain de la publication sur cette page d'un article
sur le Iphone distribué par France Télécom,
et qui donnait un lien d'accès vers une page sur laquelle sont présents les DAS
de tous les téléphones portables (leur degré de nocivité),
ainsi que les recommandations de sécurité d'utilisation des portables,
et les endroits où ils sont déconseillers d'uilisation comme les métros et les trains
les endroits ou ils sont interdits d'utilisation,
comme les hôpitaux, les industries prétrochimiques,
les avions, les sites explosifs, etc...


Google fait donc une entrave à la liberté d'informer et de sécurité des consommateurs, en violation de l'article 10 de la convention européenne des droits de l'homme, quand il fait disparaître l'accès à des liens sur des pages avec des informations sur la sécurité, ce qui revient à faire de l'atteinte à la sécurité et à la vie d'autrui. Je précise que le rapport Stewart déconseillait l'utilisation des portables aux enfants. Vous pouvez lire sur une des dernières pages du site de Marc Filterman, le témoignage d'une jeune femme de 24 ans, qui a une tumeur après avoir utilisé ses portables d'une façon intensive, grâce aussi à des forfaits illimités. Il a décidé de communiquer ce témoignage au ministre de la santé, avec l'accord de cette personne, et elle n'est pas la seule dans ce cas.

Comme c'est bizarre. Le site de Marc Filterman a reçu le Message ci-dessous de Google le 30 novembre 2007, dès le lendemain  de la publication sur le site Scandales Français, de l'adresse du site de Marc Filterman qui comporte plusieurs centaines de DAS (Débit d'Absorption Spécifique) qui indiquent le degré de nocivité de chaque téléphone portable.
http://membres.lycos.fr/filterman/gsm.htm  et consultez ensuite le sujet 52
http://membres.lycos.fr/filterman/gsm-52-das-motorola.htm
Cela venant d'arriver au moment où allait être expédié un témoignage au Ministre de la santé, il a décidé d'y joindre l'email de Google en plus à Mme Bachelot, au CRIIREM et à Next-up.org, qui sera aussi expédié à quelques députés et sénateurs. En réalité les liens cachés, étaient l'ancien menu qui était resté en fin de page (index) et qui a été remplacé par un nouveau menu illustré qu'on peut trouver sur sa page index.htm. La page à donc été modifiée dès le lendemain et rechargée.

Ce qui semble curieux, c'est que cette page était dans cet état depuis plus de deux ans, et c'est juste après la publication sur notre site le 29/11/2007 d'un article sur le Iphone de France Télécom avec l'adresse du site de Marc Filterman sur notre page avec le niveau des DAS des portables, que survient la suppression du site de Marc Filterman du moteur de recherche Google. Vous avouerez quand même que la coïncidence est un peu grosse et pour le moins troublante. Nous, nous ne croyons jamais aux coïncidences, et vous... Un policier en core moins...

On comprend beaucoup mieux pourquoi des centaines de sites ont disparu, surtout ceux qui mettent en cause les grands groupes industriels ou politiques, voire les sectes.  Par exemple cherchez des sites avec des interférences électromagnétiques qui provoquent des défaillances sur l'électronique des voitures et notamment les régulateurs de vitesse, comme par hasard, vous ne les trouverez pas, à par sur deux ou trois sites, toujours les mêmes.

De plus une information révélée le 30 novembre, révèle que Google veut devenir opérateur de téléphonie mobile, sur la bande de 700 MHz (bande C-Block), le passage à la télévision numérique va en effet permettre de rendre disponible des fréquences de la télé analogique. Alors la question se pose de savoir si Google continuera de référencer les sites qui dénoncent les effets nocifs des micro-ondes et des téléphones portables. En réalité il s'agit de brique logicielle qui pourrait être utilisés sur des portables ou PDA du style tri ou quadri-bandes. Lire l'article complet, cliquez ici
Reste à savoir si ces partenariats ou obtention de licence seront liés à la disparition du moteur de tous les sites qui parlent des effets nocifs de la téléphonie mobile. On est en droit d'émettre une opinion et de poser la question, surtout après les diverses affaires de censure en Chine, où bon nombre de groupes internet ont été obligés de s'expliquer devant les parlementaires américains.
 

La lettre ci-dessous devait être expédiée après les fêtes à tous les parlementaires et ministres.
Finalement je n'ai pas eu le temps de le faire, puisque le site est redevenu visible sur GOOGLE le 2 janvier, jour du passage de la Ministre de la santé Roselyne Bachelot et de Mme Froment Védrine, dans les journaux télévisés de même jour. L'état a jugé utile de mettre en garde la population contre une utilisation abusive de téléphones portables. Ceux qui sont visés par cette mise en garde, ce sont précisément les opérateurs qui proposent des FORFAITS ILLIMITÉS qui sont bien évidemment à risque.
 
Google peut me transmettre un communiqué sur marcfilterman@hotmail.com, si il souhaite réagir. 

Le 07 décembre 2007
Expéditeurs : Marc Filterman,
Site : http://membres.lycos.fr/filterman/
Email : marcfilterman@hotmail.com
Destinataires : Avis à Mesdames et Messieurs 
les Ministres, les Députés, Sénateurs, 
la presse, le CRIIREM, Next-Up.org, Robin des Toits, etc...
Objet : exclusion, ou censure d'un moteur de recherche (Google) ?

Mesdames, Messieurs, les ministres, Députés, Sénateurs,

Google a décidé d'exclure l'un de mes sites de son moteur de recherche le 30 décembre, dès le lendemain de la publication sur la page d'un site de notre réseau d'un article du 29/11/2007 sur le Iphone distribué par France Télécom où je donnais son niveau de DAS (0,97 W/kg), et un lien d'accès vers une page sur laquelle sont présents les DAS de tous les téléphones portables (leur degré de nocivité), ainsi que les recommandations de sécurité d'utilisation des portables, et les endroits où ils sont déconseillés d'utilisation comme les métros et les trains les endroits ou ils sont interdits d'utilisation, comme les hôpitaux, les industries prétrochimiques, les avions, les sites explosifs, etc...  En réalité les DAS donnés par la recommandation européenne sont minimisés d'au moins 30 % par rapport à la norme américano-canadienne qui est sur 1,6 W/kg, ce que tout le monde ignore en France.

Google fait donc une entrave à la liberté d'informer et de sécurité des consommateurs sous le prétexte d'un menu caché, en violation de l'article 10 de la convention européenne des droits de l'homme, quand il fait disparaître l'accès à des liens sur des pages avec des informations sur la sécurité, ce qui revient à faire de l'atteinte à la sécurité et à la vie d'autrui. Je précise que le rapport Stewart déconseillait l'utilisation des portables aux enfants. 

Comme c'est bizarre. J'ai reçu le message ci-dessous de Google le 30 novembre 2007, dès le lendemain  de la publication sur un site dont je terrai le nom pour des raisons évidentes, de l'adresse de ma page avec plusieurs centaines de DAS (Débit d'Absorption Spécifique) qui indiquent le degré de nocivité de chaque téléphone portable.
http://membres.lycos.fr/filterman/gsm.htm  et consultez ensuite le sujet 52
http://membres.lycos.fr/filterman/gsm-52-das-motorola.htm
En réalité les liens cachés, étaient l'ancien menu qui était resté en fin de page (index) et qui a été remplacé par un nouveau menu illustré qu'on peut trouver sur sa page index.htm. La page à donc été modifiée dès le lendemain et rechargée.

Ce qui semble curieux, c'est que cette page était dans cet état depuis plus de deux ans, et c'est dès le lendemain de la publication sur un site le 29/11/2007 d'un article sur le Iphone de France Télécom avec l'adresse du site de Marc Filterman sur notre page avec le niveau des DAS des portables, que survient la suppression du site de Marc Filterman du moteur de recherche Google. Vous avouerez quand même que la coïncidence est un peu grosse. Nous, nous ne croyons jamais aux coïncidences, et vous... Un commissaire ne crois jamais à une coïncidence, et encore moins à deux...

 


 
Date: Fri, 30 Nov 2007 07:20:15 -0800
Subject: Exclusion de l'index de Google
From: noreply@google.com
To: marcfilterman@hotmail.com

Cher administrateur ou webmaster de membres.lycos.fr/filterman,

Lors de l'indexation de votre site, nous avons détecté que certaines de vos pages utilisent des techniques qui ne respectent pas nos règles de qualité. Les conseils aux webmasters sont accessibles à l'adresse: http://www.google.fr/webmasters/guidelines.html

Pour préserver la qualité de notre moteur de recherche, nous avons temporairement exclu certaines pages de nos résultats de recherche. Les pages appartenant à membres.lycos.fr/filterman sont programmées pour une exclusion d'une durée minimum de 30 jours.

Plus précisément, nous avons détecté les pratiques suivantes sur vos pages:

* Le texte caché sur les pages de membres.lycos.fr/filterman:

01°) Téléphonie Mobile DCS GSM UMTS Tetra, santé, sécurité sanitaire, téléphone portable GSM, GSM cancer leucémie tumeur du cerveau confirmé par une nouvelle étude cancer du cerveau, tumeur du cerveau, méningiome les antennes relais GSM et la pollution électromagnétique.
02°) L'intelligence économique, l'espionnage, le réseau Echelon, écoutes téléphoniques et interception électroniques de la NSA.
03°) Les dysfonctionnements de la justice, le blanchiment d'argent sale, les paradis fiscaux.
crise iranienne, enrichissement de l'uranium crise libanaise, israël attaque le leliban
04°) Catastrophes naturelles, Guerre Climatique, Manipulation du Climat.
05°) Attentat, Bioterrorisme, terrorisme, armes non conventionnelles. armes micro-ondes
08°) Installations radio/radar de l'auteur.
09°) Contenu du livre de l'auteur. 
[...]

 Nous préférerions voir vos pages faire partie de l'index de Google. Si vous souhaitez être inclu de nouveau, veuillez corriger ou retirer toutes les pages qui transgressent nos règles de qualité. Lorsque vous êtes prêt vous pouvez soumettre une demande de réinclusion à l'adresse: https://www.google.com/webmasters/tools/reinclusion?hl=fr

Cordialement,
L'équipe Qualité Google

Cette histoire dissimule assez mal les moyens qui sont mis en oeuvres par les lobbyes, pour dissimuler les informations gênantes à la population.
Voir le sujet 112 pour comprendre le motif de la disparition temporaire du site du moteur de recherche.
 
 
On comprend beaucoup mieux pourquoi des centaines de sites ont disparu.  Par exemple cherchez des sites avec des interférences électromagnétiques qui provoquent des défaillances sur les régulateurs de vitesse des voitures, comme par hasard, vous ne les trouverez pas, à par sur deux ou trois sites, toujours les mêmes.

Une information révèle le 30 novembre, que Google veut devenir opérateur de téléphonie mobile, sur la bande de 700 MHz (bande C-Block), le passage à la télévision numérique va en effet permettre de rendre disponible des fréquences de la télé analogique. Alors la question se pose de savoir si Google continuera de référencer les sites qui dénoncent les effets nocifs des micro-ondes et des téléphones portables. Lire l'article complet, cliquez ici
Reste à savoir si ces partenariats ou obtention de licence seront liés à la disparition du moteur de tous les sites qui parlent des effets nocifs de la téléphonie mobile. On est en droit d'émettre une opinion et de se poser la question, surtout après les diverses affaires de censure en Chine, où bon nombre de groupes internet ont été obligés de s'expliquer devant les parlementaires américains.

Deuxième coïncidence très intéressante qui a été publié le 6 décembre 2007 sur zdnet (cliquez ici), titre de l'article :
"Google optimise ses services pour l'iPhone
Google propose une application dédiée qui donne accès aux différents services et fonctionnalités de l'iPhone via une interface unique. Le moteur de recherche s'est basé sur les technologies telles qu'Ajax afin d'« offrir une excellente expérience d'internet mobile », peut-on lire sur son site. En se connectant sur Google depuis le navigateur Safari, les utilisateurs peuvent accéder à la fonction de recherche, à la messagerie Gmail, ou encore à l'agenda Calendar et aux listings d'actualités. Fin novembre, Google a également lancé une nouvelle fonctionnalité de géolocalisation pour mobiles, baptisée Ma Position, grâce à laquelle il est possible de connaître sa position géographique sur un plan en ligne, depuis son téléphone.

Voici trois des recommandations de Google :
# Si vous utilisez des pages dynamiques (l'URL de la page contient alors le caractère "?"), n'oubliez pas que ces pages peuvent ne pas être explorées par certains robots de moteur de recherche. Il est donc conseillé de limiter le nombre et la taille des paramètres de ces URL.

# Sur chaque page, limitez les liens à un nombre raisonnable (moins de 100).

# N'en déduisez pas non plus que les pratiques non mentionnées sur cette page sont autorisées par Google

En somme Google se réserve la possibilité de sélectionner n'importe quel procédé non énumérer pour interdire (ou plutôt censurer) un site, si par exemple une page mettant en cause un grand groupe, un industriel, sort trop facilement. Dans ce cas il faut censurer de nombreux sites, et supprimer carrément Google qui n'aura plus aucune utilisé. Quand on a des sites spécialisés, on dépasse facilement les 100 liens, alors de qui on se moque. C'est donc des façons multiples d'instaurer la censure, point barre. On constate déjà qu'en associant certains mots en France sur le moteur Google, aucun lien ne sort sur des sujets précis. Ce qui veut dire qu'un Google France à la chinoise a été instauré en France, et c'est encore plus visible sur les News-Group consulté via Google. Pour des sujets précis sur lesquels j'ai fait des tests avec des mots clés précis, rien ne sort. N'importe quel député peut m'appeler, je lui ferais immédiatement la démonstration sur le champ, ou même lors d'un procès dans un tribunal si on a un ordinateur raccordé sur Internet.

Est-ce que par exemple les règles de sécurité concernant la bonne utilisation d'un téléphone portable sont autorisés sur ce moteur, on peut se le demander. Les règles d'utilisation de sécurité d'un portable, figuraient aussi dans le sujet N° 52 du chapitre GSM du site Lycos de Marc Filterman qui existe depuis 1999, qui n'est plus accessible sur le moteur de recherche Google. C'est la raison pour laquelle, les internautes qui traitent de sujet sensibles, doivent toujours disposer de plusieurs sites miroirs pour court-circuiter les tentatives de censure. On vous censure un site chez un hébergeur, ou dans un moteur de recherche, créez automatiquement 10 nouveaux sites et référencez les dans tous les moteurs, procédé que j'utilise systématiquement. C'est le seul moyen pour rester visible sur la toile face à des puissance industrielles et financières.

Vous pouvez lire sur une des dernières pages de mon site, un témoignage sur une personne qui a une tumeur après avoir utilisé ses portables d'une façon intensive, grâce aussi à des forfaits illimités. J'ai décidé de communiquer ce témoignage au ministre de la santé, avec l'accord de cette personne, et elle n'est pas la seule dans ce cas. Avant de prendre n'importe quoi comme cadeaux de Noël, réfléchissez bien !! 

Vous en souhaitant bonne réception, Mesdames, Messieurs, les Ministres, Députés et Sénateurs, je vous prie d'agréer l'expression de mes salutation distinguées.

Marc Filterman.
 

Pour palier la suppression des sites, il va falloir faire comme avec le GPS et Galilelo.
Il va falloir réaliser un moteur de recherche concurrent à Google, qui intégrera tous les sites qui ont été évincés, et qui dénoncent les abus des grands groupes. Voici deux de recommandations de Google :
# Si vous utilisez des pages dynamiques (l'URL de la page contient alors le caractère "?"), n'oubliez pas que ces pages peuvent ne pas être explorées par certains robots de moteur de recherche. Il est donc conseillé de limiter le nombre et la taille des paramètres de ces URL.

# Sur chaque page, limitez les liens à un nombre raisonnable (moins de 100).

On se fout du monde, dans ce cas il faut censurer de nombreux sites, et supprimer carrément Google qui n'aura plus aucune utilisé. Quand on a des sites spécialisés, on dépasse facilement les  100 liens, alors de qui on se moque. C'est donc des façons multiples d'instaurer la censure, point barre. On constate déjà qu'en associant certains mots en France sur le moteur Google, aucun lien ne sort sur des sujets précis. Ce qui veut dire qu'un Google France à la chinoise a été instauré en France, et c'est encore plus visible sur les News-Group consulté via Google. Pour des sujets précis sur lesquels j'ai fait des test avec des mots clés précis, rien ne sort. N'importe quel député peut m'appeler, je lui fais la démonstration sur le champ, ou même lors d'un procès dans un tribunal si on a un ordinateur raccordé sur Internet.

# N'en déduisez pas non plus que les pratiques non mentionnées sur cette page sont autorisées par Google
En somme Google se réserve la possibilité de sélectionner n'importe quel procédé non énumérer pour interdire un site, si par exemple une page mettant en cause un grand groupe, un industriel, sort trop facilement.

Est-ce que par exemple les règles de sécurité concernant la bonne utilisation d'un téléphone portable sont autorisés sur ce moteur, on peut se le demander. Les règles d'utilisation de sécurité d'un portable, figuraient aussi dans le sujet N° 52 du chapitre GSM du site Lycos de Marc Filterman qui existe depuis 1999, qui n'est plus accessible sur le moteur de recherche Google. C'est la raison pour laquelle, les internautes qui traitent de sujet sensibles, doivent toujours disposer de plusieurs sites miroirs pour court-circuiter les tentatives de censure. On vous censure un site chez un hébergeur, ou dans un moteur de recherche, créez automatiquement 10 nouveaux sites. Ce sera le seul moyen pour vous de rester visible sur la toile.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.