© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


120°) Pollution_électomagnetique à Abidjan
avec l'arrivée du Wimax, et des cancers,
procès en Suisse, installation en Aveyron.

Procès du Wimax à Abidjan, Wimax bloqué en Suisse, mais déploiement de 80 relais Wimax en Aveyron.

Le Wimax utilise les bandes de fréquence ci-dessous en fonction du spectre disponible dans les pays.
Les normes sont encore fluctuantes avec le wimax.
Norme
Spectre
Bande passante
802.16a  Wimax  2-11 GHz 
3,5GHz France
200 cx sur une BP de 20/25 MHz aux USA
200 cx sur une BP de 28 MHz en Europe.
802.16e-2005  Wimax
 

 

02 à 11 GHz
2305-2320 MHz
2345-2360 MHz
2496-2690 MHz
3300-3800 MHz
3 à 20 canaux sur une BP de 1,25 à 28 MHz
 

 

802.20 WWAN 3500 MHz
Le Wi-Fi utilise 
le spectre,
et une bande passante de
802.11a Wi-Fi USA+UK 5150-5350 MHz
5725-5825 MHz
12 canaux sur une BP de 20 MHz
802.11g   Wi-Fi  Europe 
802.11n   Wi-Fi  Europe
2400-2483,5 MHz
2400-2485 MHz 
5150-5350 MHz
5470-5825 MHz

14/3/12 cx sur une BP de 20/40 MHz

Swisscom avait en Suisse un projet d'installation de 120 sites relais Wimax, qui devait couvrir 330 km² chacun. L'objectif était de relier à Internet les zones isolées, sans passé par les câbles, dont l'installation représente un coût élevé. Un site d’essai a été mis en route à Boltigen dans le Simmenthal. Sa puissance d'émission sur le papier était officiellement de 6 watts ERP, ce qui permet d'éviter de demander une procédure d'autorisation publique d’exploitations conformément à la législation Suisse. Gigaherz avait déposé une plainte contre ce test et le permis de construire. Le risque était de voir les tous les opérateurs utiliser ce procéder pour multiplier les installations micro-ondes. Le problème soulevé est aussi celui de la mesure, car les appareils de contrôle sont inexistants, ou plutôt très coûteux. Le permis de construire a été attaqué en Tribunal Administratif. L’association Gigaherz a été considéré comme une organisation de protection de l'environnement et la plainte a été acceptée. Le relais doit donc être mis en conformité, et le projet est à revoir, pour vérifier si la puissance de 5 watts ERP permet de couvrir 330 km². L'Office Fédéral des Communications avait vendu les concessions WiMax pour 5.8 millions de Francs Suisses.

La multiplication de ces installations posent problème. Une des dernières études réalisées en 2007 aux USA, démontrent qu'avec les niveaux générés entre un ordinateur portable équipé du Wi-Fi et à proximité d'un hotspot Wi-Fi, nous sommes tout simplement hors norme avec un seuil de 30 à 35 µW/cm² sur une longue période d'utilisation. S'il existait une norme sur le biocellulaire, tous les opérateur seraient contraints de couper leurs antennes. Lors du journal télévisé du 22 juillet, la journaliste déclarait qu'il y avait une augmentation des cancers, mais que les taux de guérison avaient augmenté. C'est tout simplement ridicule, car il y a quelques semaines, on disait que le cancer était la première cause mortalité en France. Comme quoi, les affirmations sont à géométrie variable sous l'impulsion du lobby des télécoms et de l'AFSSE. Si je prends les cancers du Pancréas, ils ont augmenté pour on ne sait quelle raison, et le taux de mortalité chez les hommes est  de 95 % et chez les femmes de 93 %. Le cancer du foi idem, taux de mortalité élevé. Les autorités politiques françaises ne contrôlent rien du tout, elles ont laisser les opérateurs transformer les routeurs qui ont été installés chez les particuliers en routeur hotspot Wi-Fi. Résultat des courses, nous allons avoir une nouvelle vague de malades et cancers, qui vont plomber encore plus le déficit de la sécurité sociale. Je signale qu'il faut être complètement idiot ou abruti, pour laisser installer des systèmes qui fonctionnent exactement sur la même fréquence que les fours à micro-ondes.

Quant à nos députés, sénateurs et maires, ils sont trop préoccupés à récolter les dons en tout genre pour financer leurs campagnes électorales, pour se préoccuper de la santé de la population. La meilleure des preuves, c'est que le maire de Paris vient de remettre en route les hotspot Wi-Fi sans se soucier du personnel qui travaille sous ces bornes Wi-Fi. Quoi qu'en dise les experts officiels, pour lesquels les micro-ondes n'ont aucun effet sur la santé, les salariés malades de ces ondes, peuvent attaquer en justice leurs élus, mais aussi ces experts, et faire valoir l'article 6 de convention européenne des droits de l'homme, et violation du code de Nuremberg. Que les parlementaires ne se fassent pas d'illusion, leus enfants payeront aussi la note.

Paradoxalement, les ingénieurs en électronique, les installateurs d'antenne, les couvreurs, les pompiers, et même les élus ne sont pas du tout informés des risques de l'exposition permanente aux micro-ondes. J'ai moi-même vu un représentant de l'AFSSE, désinformer les ingénieurs en électronique présents au cours d'un colloque. Il suffit pour s'en convaincre, de regarder l'attitude du Président de la république français, Nicolas Sarkozi, que les journalistes télé prennent un malin plaisir à nous montrer avec son téléphone portable en main, ce qui est le pire exemple pour les jeunes. En juillet 2005 à Ottawa, le Dr Repacholi déclare à la presse, « l'OMS recommande que les enfants utilisent des kits mains libres », mais il déclarera quelques semaines plus tard que « les données scientifiques actuelles ne montrent aucun besoin de prendre la moindre précaution particulière en matière d’utilisation des téléphones portables ». On trouve exactement la même attitude avec Mme Védrine directrice de l'AFSSET qui déclarera le 2 janvier 2008 « enfin les résultats sont tellement divers qu'à priori, cela aurait plutôt tendance à démontrer qu'il n'y a pas de pathologies particulière liées à la téléphonie mobile. Mais soyons prudents, attendons  les résultats de cette très grande enquête qui est menée par l'OMS. » Le 9 février 2008, un article sur deux pages dans le journal le Parisien sera réalisé avec une interview de la ministre de la santé, Roselyne Bachelot : « Mais le risque ne peut pas être exclu. C'est la raison pour laquelle il faut utiliser le portable d'une manière raisonnable. Pas trop longtemps, et éviter d'en équiper les enfants. »

Le Dr Repacholi, pourtant coordinateur du programme EMF, avait lui aussi dans une étude de 1994 à 1998 commandité par l'opérateur Telstra mis en évidence la nocivité des micro-ondes de la téléphonie mobile sur les souris, et constaté un doublement des tumeurs. A l'époque, les résultats ont été censurés, au motif que cela "causerait une panique". Avec les nouveaux systèmes, les bandes passantes utilisées étant plus large, les pathologies vont devenir plus lourdes et nombreuses. On utilise désormais pour les communications des fréquences qui étaient autrefois réservées aux radar, dont les effets nocifs sont connus depuis 1944.

En Côte d'Ivoire, il existe entre 4 et 6 compagnies télécoms, dont les premières ont vu le jour en 1997. La téléphonie mobile frappe aussi le continent africain, avec une nouvelle génération d'arbre métallique qui pousse un peu partout de façon anarchique comme en France. Là bas comme ailleurs, les risques des micro-ondes pour la santé ont été dissimulés à la population.

A Abidjan, les problèmes ont commencé à apparaître d'abord avec le brouillage des images télés.
Ensuite les problèmes de santé ont commencé à apparaître, avec l'arrivées des CANCERS.
Les plaintes ne tarderont pas à naître, peu après la mise en route de relais Wimax.
Ce qui est curieux, c'est qu'avant l'arrivée de ces antennes, il n'y a pas de cancer, mais après leur arrivée, il y a toujours des clusters de cancer.
Ce phénomène a aussi été constaté dans un quartier en Israël, avec l'arrivée brutale d'un cluster de 90 cancers.
Courant 2006, les résidents du quartier SIDECI des II-Plateaux commencent à se plaindre de problèmes de santé. Une antenne Wimax a été installée au-dessus de la pharmacie Espace Santé. Je dois préciser que si les micro-ondes ont des effets sur le biologique, ils en ont aussi sur les médicaments. Il n'y a pas eu d'études de grande envergure pour déterminé si les micro-ondes avait des effets au niveau chimique sur les médicaments, ou même les vaccins. Je peux cependant, que l'armée américaine avait étudié la possibilité de neutraliser les virus d'armes bactériologiques par des micro-ondes. Je dois cependant que cela peut aussi entraîner une mutation, pouvant rendre inefficace les anti-dotes. En réalité on ne sait que peu de chose sur ce projet, qui n'a probablement pas abouti en raison du dernier motif que j'évoque ici. J'avais d'ailleurs à l'époque (vers 1999) adressé un Email au Dr Ross Adey aux USA pour lui poser la question.

- Janvier 2006, la Société ALINK TELECOM installe dans le quartier Résidentiel SIDECI des II Plateaux, un relais munie de trois antennes micro-ondes de type WIMAX dirigées vers le quartier résidentiel. Les antennes micro-ondes se trouvent au-dessus de la pharmacie Espace Santé, ce qui est aberrant.
- Dès 2006, la mutuelle syndicale des résidents a fait une pétition de 357 signatures des habitants du quartier pour protester contre l'implantation de cette antenne. Les habitants les plus exposés se sont plaints d'une baisse de leurs taux de globules rouges et blancs, ainsi que de troubles cardio-vasculaires, problèmes de tension artérielle. Le reste des habitants est suivi par des médecins.
- Le 17 décembre 2006, ils ont écrit à M. Konan, Directeur de la Société ALINK TELECOM pour lui signaler les perturbations qui sont apparus depuis l'installation de ses antennes. Ils ont demandé à ce qu'il soit mis un terme à ces perturbations. Pas de réaction.
- Le 27 décembre 2006 au Procureur de la République.
- Le 30 décembre 2006 au ministre de la Santé.
- Le 30 décembre 2006, au général Kili de la direction de la police nationale.
- Le 30 décembre 2006, ils ont écrit au maire de la commune de Cocody
- Le 12 janvier 2007, ils ont aussi écrit au Premier Ministre, au Directeur Général et au Directeur de la réglementation de l'ATCI.
- Le 25 mars 2007 à la DST, au président de la Chambre d'Industrie, etc…
- Le vendredi 20 juillet 2007, ils ont écrit à toutes les autorités administratives de Côte d'Ivoire pour demander la suppression du relais perturbateur.
- Le 27 octobre 2007, le Dr Ahouassa François (résident) a dénoncé  la présence de ce relais qui est pour lui à l'origine d'une augmentation des décès, 7 pour l'année 2007.

Malgré les protestations des habitants auprès de la société Alink Telecom (propriétaire) et de la pharmacie qui héberge l'antenne, rien n'a été fait. Le Dr Ahouassa déclaraient que « les populations continuent de souffrir du fait des effets néfastes de cet appareil.../... Nous avons donc demandé à toutes les populations de notre quartier de faire des tests afin que s’il y a plusieurs cas nous puissions porter plaintes… la procédure est en cours .../... La compagnie qui a installé ses antennes ici avait été chassé d'un autre quartier où il y a eu plusieurs cas de cancers et deux personnes décédées ». Plusieurs personnes sont décédées de manière bizarre et de façon successive.

Plusieurs études internationales confirment la nocivité des micro-ondes pour les personnes qui habitent à côté d'antenne relais. De plus je dois préciser, que le gain élevé d'une antenne, permet d'amplifier le signal rayonné par un émetteur. Plus le faisceau est focalisé, plus le risque est élevé pour les habitants se trouvant sur sa trajectoire. Plus la durée d'exposition est élevée, et plus les risques sont élevés, et ça certains experts officiels le savent très bien, pour l'avoir eux-mêmes écrit dans leurs documents. Actuellement en Côte d’Ivoire aucun texte officiel :
    - ne réglemente l'installation de ces antennes,
    - ne précise les limites d’exposition des travailleurs et du public.
Les opérateurs peuvent donc installer leurs relais n'importe comment, ce dont rêve aussi les opérateurs français au mépris de la santé publique. Le lobby des télécoms mène des opérations de trafic d'influence, et multiplie les partenariats tout azimut pour contrôler et censurer l'information, qui confirme les effets nocifs des micro-ondes. A partir du moment ou les émissions de télé sont brouillées par des interférences, et surtout quand des appareils tombent en panne, on peut affirmer qu'on est totalement hors norme.

A la demande de la mutuelle syndicale, des expertises ont été réalisées sur le terrain pour déterminer les niveaux de rayonnement. Elles ont été enregistrées sur procès verbal du constat fait par l'étude de maître Brou Kouamé. Les analyses ont été faites par le Dr Ahouassa Yapo Paul, Enseignant à l'université de d'Abobo-Adjamé, Physicien, Electro-magnétiste, spécialiste des micro-ondes. Il fait constater sur l'écran de son appareil SPECTRAN HF 6080 la présence d'un de fréquence de 3000 à 6000 Mhz. Il constate des niveaux 3 à 6 volts par mètre. Les scientifiques internationaux demandent à ce qu'on ne dépasse pas un seuil  d'exposition humain de 0,6 volt par mètre maximum. Il fait aussi référence aux études du WTR, dont les résultats démontraient dès 1999, des détériorations de l'ADN. Le Fax de son patron, le Dr Carlo, adressé aux membres de lobby, est d'ailleurs disponible sur mon site depuis 2000 (cliquez ici). L'étude REFLEX de la Communauté Européenne rendue fin 2006, n'a fait que confirmer ceux du WTR. Lors d'une expertise, la société Alink Télécom, demandera en tribunal à ce que les antennes de réception de la télévision par satellite soient débranchées. Elle prétendra que ces antennes émettent. On nage dans l'aberration et le délire le plus total, et cela démontre surtout un très haut niveau d'incompétence ou de malhonnêteté. Les magistrats ne peuvent cautionner ce type d'aberration. Une antenne de réception par satellite de télévision, n'a jamais été conçue pour émettre, en dehors des systèmes prévus pour dont les LNB bi-directionnels sont parfaitement identifiable, et qui sont très peu nombreux. Ils doivent répondre à une réglementation très stricte, notamment pour ne pas brouiller les satellites eux-mêmes.

Le Dr Ahouassa Paul, déclarait que "les antennes Wimax utilisées pour internet ou les téléphones, si elles sont trop proches des habitations, créent des champs énergétiques élevés sur les hommes", mais je rajouterai aussi sur les appareils électroniques. Ils signalaient lors de l'une de ses conférences qu'elles provoquent  chez l'homme des cancers, des crises cardiaques graves. L'OMS ne peut infirmer les propos du Dr Ahouassa Paul, puisque plusieurs études internationales confirment des détériorations de l'ADN, mais son principal coordinateur sur le programme EMF de l'OMS, le Dr Repacholi avait lui même mis en évidence une aggravation des tumeurs sur les souris dont les résultats seront censurés en 1998 sur ordre, dans la presse dite libre et scientifique. Les autorités d'Abidjan n'ont toujours pas pris de décision à ce jour. Je rappellerai pour info une fois de plus, que les effets des champs électromagnétiques sont connus et même prouvé depuis 1945, ne serait-ce qu'avec le premier brevet du four à micrro-ondes, comme je l'expliquais dans mon ancien livre, ce qui prouve bien une interaction ondes/matière. Mieux, les premiers effets sur le biologique ont été mis en réalité en évidence, dès 1893, par le Dr d'Arsonval. Nos experts officiels ont donc une mémoire très courte, et très sélective, donc la géométrie variable fait visiblement oublier les principales bases de la recherche et même de la physique. Le Dr Ahouassa François, déclarait la nuisance de cette antenne Wimax est avérée, parce que la même société avait par le passé installé le même système ailleurs, dans la rue des jardins. Mais suite à des problèmes de santé là aussi, les habitants avait demandé à Alink Telecom d'aller voir ailleurs.

Que l'on soit confronté à des ondes radars, des ondes de la télé, de la téléphonie mobile GSM / UMTS, Wi-Fi, WiMax ou autre, les problèmes sont les mêmes, il n'y a pas de différence, sion sur la durée et le niveau du seuil d'exposition. Il est exacte que certaines modulations sont plus nocives que d'autres, même à des fréquences différentes. Il est aussi exacte que certaines molécules entreront plus facilement en résonance que d'autre, et que les liaisons chimiques peuvent être perturbées, modifiées. C'est une autre raison pour laquelle, il ne derait pas y avoir de source micro-ondes dans les lieux médicalisés, sans parler des personnes qui sont équipées de stimulateur cardiaque.


IMPACT DU RAYONNEMENT MICROONDES D’ANTENNES WIMAX SUR LA VEGETATION
arbre psychosomatique à Abidjan, pollution électromagnétique aux micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile et des faisceaux hertziens
Fig. 1: La source de rayonnement sont des antennes de type 
Wimax de marque Airspan dont la fréquence mesurée est de 
5.7 GHz et les champs électriques émis varient de 3 à 6 V/m 
sur 300 m, d’après les mesures faites avec le Spectran HF 6080
de marque Allemande.

arbre psychosomatique à Abidjan, pollution électromagnétique aux micro-ondes des faisceaux hertziens, des antennes relais de la téléphonie mobile

Fig. 2 : Les arbres étudiés sont deux arbres de type Pin ayant été plantés côte à côte le même jour. Ces arbres se trouvent en face des antennes Wimax depuis 2 ans. Sur la figure nous distinguons les antennes Wimax derrières les arbres.

Fig. 3 : L’arbre Pin qui se trouve en première position (à droite sur la figure) et fortement touché par la rayonnement microondes et cela se distingue nettement car ces tiges sont moins touffues et rachitiques.


Fig. 4: L’arbre qui se trouve en seconde position (à gauche sur la figure) est moins touché car il est protégé par le premier qui lui sert d’écran. Nous constatons que ses tiges sont plus touffues.
 


Fig. 5: L’arbre qui est en première position (à droite sur la figure) et fortement touché par le rayonnement microondes. Il c’est même courbé au sommet.


Fig. 6: L’arbre qui est en seconde position (à gauche sur la figure) reste touffu et droit. Son voisin malade et irradié lui sert d’écran de protection des rayonnements microondes.

pollution électromagnétique aux micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile et des faisceaux hertziens, arbre psychosomatique à Abidjan,

Fig. 7: Vu des deux arbres Pin sous un autre angle. Le premier arbre à gauche qui est en face des antennes Wimax a un aspect rachitique à cause des rayonnements microondes.
Photos et commentaires fait par le Dr AHOUASSA YAPO PAUL à Abidjan quartier Sideci  Cocody II plateaux. Côte d’Ivoire.
Adresse : 06 BP 506 ABIDJAN 06 -  tél : (225) 22 41 43 46

Source : http://www.lenouveaureveil.com/



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.