© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


144°) Les marchands de peur font trembler
les marchands de cancer et de tumeur du cerveau.
Le Grenelle des antennes relais de la  téléphonie mobile GSM se
transforme en Grenelle de l'arnaque.

On a un maire dans l'Aisne qui a de la suite dans les idées, comme il n'a pas pu faire couper l'antenne relais, il a fermé l'école, pour cause de principe de précaution. Jacques Krabal (PRG), maire de Château-Thierry, a décidé de fermer une école située à 68 mètres d'une antenne relais de téléphonie mobile de l'opérateur Orange France Télécom qui s'est dit «surpris» par une telle décision. La mairie de Château-Thierry avait donné une dérogation à Orange pour installer son antenne relais de téléphonie mobile à 98 mètres de l’école au lieu de 100 m. Mais pendant les vacances de Pâques, Orange a installé son antenne à 68 mètres de l’école des Chesneaux et l'a immédiatement mise en route. Les négociations avec Orange n'ayant pas abouti, le maire a décidé de fermer l'école et de répartir les 180 élèves vers d'autres écoles. Le maire déclare, "il faut parfois savoir taper sur la table pour se faire entendre". Orange déclare être "assez surpris de la décision du maire" et précise qu’il n’existe "aucune règlementation nationale ou européenne évoquant une telle obligation de distance minimale". Orange à cependant la mémoire courte, il devrait reconsulter la page 38 du rapport Zmirou de 2001, extrait  : " Par contre, le groupe d'experts estime nécessaire que l'axe des faisceaux principaux des antennes ne soit pas orienté directement vers les lieux de vie à courte distance (moins de 100 mètres)"

On pourrait aussi lui rappeler les décès qui se sont produits aux écoles de Ruitz, Saint-Cyr l'Ecole, le scandale sanitaire de Valladolid en Espagne, qui a abouti là aussi au démontage de toutes les installations suite à plusieurs cancers et décès. C'est une des raisons pour lesquelles les autorités françaises refusent obstinément de faire des enquêtes épidémiologiques sur le terrain, car elle connaît les résultats à l'avance. Même les arbres dépérissent quand ils sont à côté d'antennes relais, mais vous ne pouvez pas le voir en France, car ils sont immédiatement coupés. En revanche, on peut voir des arbres se faire déplumer par les micro-ondes inoffensives sur des photos qui viennent de pays étrangers (cliquez ici) et ici). Les antennes relais sont devenus des scandales à répétition, avec un nouvel épisode chaque jour, sans que l'état soit en mesure de prendre les décisions qui s'imposent pour la sécurité des riverains. Quand on a travaillé sur les micro-ondes, on sait de quoi on parle, mais certainement pas tous ces experts qui dise qu'il n'y a aucun risque, et qui n'ont jamais pour la plupart manipulé un seul émetteur de leur vie, et ce sont ces gens là assis derrière leur bureau qui viennent déclarer qu'il n'y a aucun risque, et qui critiquent en plus les études des scientifiques étrangers.

Depuis le procès de Bouygues télécom, les perles s'accumulent, au point où on va bientôt pouvoir fabriquer des colliers.

Intervention du Premier Ministre à la suite d'un jugement.
Intervention de l'académie de médecine pour dénaturer la réalité.
Table ronde de 23 avril sans aucun médecins ou experts autour de la table.
Table ronde du 6 mai, rebelotte, sans aucun médecins ou experts autour de la table.
Intervention à la télé des membres du lobby pour affirmer que rien n'est prouvé, et qu'il n'y a aucun risque.

Normal, lors du colloque du 23 mars au sénat, ces messieurs du lobby des télécom et les médias de la télé étaient tous absents quand les scientifiques étrangers sont venus révéler leurs résultats compromettants. Pour le Dr Aurengo qui lui est présent à toutes les tables rondes, les réunions et émissions de télé, quand d'autres ne peuvent y participer, les effets sont psychosomatiques. Il faut des structures spécialisés pour traiter les cas des riverains qui sont malades à la vue des antennes relais de la téléphonie mobile. Dans ce cas là il va aussi falloir demander à ce spécialiste du psychosomatique de prévoir aussi des structures spécialisées pour les arbres, et même pour les cocotiers des pays chauds. Il suffit d'aller consulter quelques sites internet, pour constater que les arbres se déplument quand ils sont situés à côté de pylônes équipés d'antennes. Tout le monde l'aura compris, ce Grenelle des ondes se transforme en vaste farce.

Et pour compléter le tout, l'ex-magistrate Eva Joly, spécialiste des affaires pas claires à une époque, dénonce une trop grande proximité des opérateurs de la téléphonie mobile avec le pouvoir en place, ce qui nuit à la qualité du débat du Grenelle des ondes. Et elle rajoute :
"L'Europe est l'instance adéquate pour régler la question des antennes relais parce qu'il y a une trop grande proximité entre le pouvoir et les opérateurs en France.../... Cette proximité est néfaste aux intérêts des citoyens.../... Avec quatre milliards de téléphones, c'est le plus grand problème de santé publique à affronter.../... L'Europe est construite autour de l'intérêt des Européens et non pas des intérêts financiers de Bouygues et des opérateurs de téléphonie."

Tout le monde l'aura compris, elle dénonce les liens entre Nicolas Sarkozy et Martin Bouygues, sans parler de la publicité qui est passé des chaînes publiques aux chaînes privées. Les officines officielles sont les reponsables d'une multitude de coups fourrés pour dissimuler la vérité sur les risques des micro-ondes qui sont connus depuis la seconde guerre mondiale. Certaines instances sanitaires françaises ne servent à rien. Ainsi on a créé l'AFSSET, la Fondation Santé Radiofréquence, le plus souvent avec l'argent des contribuables, pour sauvegarder les intérêts des industriels, mais certainement pas pour protéger la santé des populations. La Commission européenne devant les preuves des effets nocifs qui sont d'ailleurs dénoncés depuis 1998 sur ce site, reconnaît à demi-mot que les champs électromagnétiques représentent un risque sanitaire. Dans la réalité, chez les personnes qui habitent directement sous les antennes, vous ne trouverez aucun animal de compagnie.

Bouquet final, Eva Joly, se présente aux élections Européennes sur la liste d'Europe-Ecologie qui est menée par Daniel Cohn-Bendit.


 
 



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.