© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


154°) CONFERENCE de Marc Filterman à SARLAT

OCTOBRE 2009
RISQUES SANITAIRES
DES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES

pollution électromagnétique risques sanitaires téléphonie mobile

Conférences de Marc Filterman,
octobre 2009.
Marc Filterman donnera deux conférences à Sarlat sur les risques sanitaires des micro-ondes qui sont connus depuis la seconde guerre mondiale. L'innocuité des champs électromagnétique est un mythe qui a été propagé depuis les années 40 par les chercheurs liés à l'industrie, pour ne pas entraver les intérêts économiques des puissants groupes industriels. Affirmer que les champs électromagnétiques n'ont aucun effet sur le biologique est une escroquerie. Tous les amalgames, toutes les méthodes, toutes les désinformations techniques effectuées par les experts officiels liés au lobby des télécoms seront dévoilées. 

Date des conférences de Marc Filterman :
- Le vendredi 09 octobre à 10 h 00
- Le samedi   10 octobre à 17 h 00

Pour plus d'informations consultez le site :
http://www.mythesetrealites.org/

PS : En raison de la possible présence de personnes équipées de stimulateur cardiaque ou électrosensibles, il sera demandé à tous les participants de couper leurs téléphone portable qui ne devront être laissés en veille, et leurs appareils équipés de Wi-Fi.

Les premiers morts face aux micro-ondes remontent aux années 50.
Dès 19661, apparaît la première combinaison de protection, pour les forces armées américaines.
 
RAPPELS

Les émetteurs de radio et de télévision émettaient jusqu'à présent sur
un seul canal.  Une fréquence correspondait à une radio ou télévision.
Depuis l'arrivée du numérique, on peut retrouver plusieurs radio sur 
un seul canal. Les modulation ont été complexifiées pour augmenter 
le débit de l'information.

Agilité  Fréquence  =  Evasion  de Fréquence  =  Saut  de fréquence
On peut répartir l'information  sur 3 canaux  différents  et changer
de canal x fois par seconde, comme pour les relais GSM ou GPRS.
Le saut de fréquence correspond bien à des ondes pulsées, contrai-
rement aux inepties  qui sont dites  par certains  prétendus experts, 
qui n'ont  aucune  compétence sur  les divers types  de modulation 
utilisées en téléphonie mobile.
Nous sommes donc bien dans une configuration en onde pulsée, et 
les  relais GSM sont  donc plus nocifs que  les  radars,  puisque ces
derniers émettent bien en onde pulsée sur  une seule fréquence, alors
que les relais GSM émettent eux une modulation impulsionnelle ELF
sur plusieurs canaux ou fréquences, ce qu'on peut très bien visualiser
sur un analyseur de spectre. Dire le contraire, c'est désinformer.
Résonance et facteur d'entraînement cellulaire vont de paire.
Une impulsion sur une boule, provoque une réaction sur la dernière
boule qui peut continuer à oscciller pendant plusieurs secondes, alors
qu'il n'y a pas  eu d'autre  signal  d'excitation.  On  retrouve le même
principe avec  deux  diapasons  identiques mis  l'un  à côté de l'autre.


ANTENNES RELAIS
- Il n'y a pas de risque, mais les bailleurs sont responsables -

Article 5 - Balisage

Les Equipements Techniques émettent des ondes radioélectriques. En conséquence, le PROPRIETAIRE doit respecter les distances de sécurité spécifiées conformément au schéma de balisage figurant dans le dossier technique figurant en annexe 2 des présentes. Les distances de
sécurité déterminées sont conformes aux normes en vigueur.

Le PROPRIETAIRE devra informer toute personne concernée des distances de sécurité à respecter.
Le PROPRIETAIRE accepte que l’OPERATEUR réalise à ses frais les balisages et l’affichage requis par la réglementation en vigueur.
 
 
 
HLM / INSTALLATION DE STATION DE BASE DE TELEPHONIE
(circulaire du 15.4.99 : BOMELTT du 25.5.99) 

Certains occupants d'immeubles HLM se sont plaints de troubles de santé suite à l'installation d'antennes de station de base de téléphonie sur les balcons.

Des dispositions relatives aux valeurs limites d'exposition du public aux rayonnements électromagnétiques sont en cours d'adoption. Celles-ci devraient conduire à la remise en cause d'installations non conformes et à de possibles restrictions d'usage, totales ou partielles, des balcons, voire à une condamnation de certaines pièces d'habitation. Cette circulaire a pour but de sensibiliser les gestionnaires d'immeubles HLM à ce problème. 
 


La manipulation mentale de l'industrie.
La manipulation Psychiatrique des experts.

Les conspirationistes de l'industrie pratiquent
         des intimidations (143),
         des pressions sur les chercheurs (22)
            des écoutes téléphonique,
            des interceptions d'emails,
            des sabotages des sites internet,
         des piratages d'ordinateurs (066),
             la manipulation de masse pour discréditer les véritables scientifiques indépendants,
             et pour bloquer toutes leurs recherches qui mettraient en évidence
             les risques sanitaires des CEM pour la population.

Cliquez ici pour voir une méthode d'intimidation (143).
"Pour le moment je mets en garde tout les gens qui liront vos propos sur le bien fondé de vos affirmations et les raisons qui vous animent... A force de crier au loup, le jour où il viendra vraiment vous serez seul pour l'affronter ce qui sera vraiment dommage, mais dans la vie on n'obtient que ce que l'on mérite..."
"j'ai un doctorat de physique dont un C4 d'électronique et je connais plutôt bien les interactions Matière-Rayonnement : est-ce-que cela me qualifie pour juger de la pertinence des affirmations électro-magnétiques d'une vieille femme pré-démente ?"

Les comportements arrogants et cyniques sont habituels surtout chez les individus qui n'ont jamais manipulé une seule source micro-onde. La colportation des peurs, est une expression de manipulation mentale qui a pour but de discéditer les chercheurs afin de les obliger à stopper leurs recherches.

L'industrie pratique la manipulation mentale de masse via les médias, internet, et même les tribunaux, pour discréditer les chercheurs indépendants en les faisant passer pour des conspirationnistes, paranoïaques, extrémistes, et farfelues. En réalité ce sont ceux qui ont les les normes qui devraient consulté les structures spécialisées, puisque au niveaux préconisés les avions tomberaient comme cela s'est déjà produit, ou exploseraient en vol.

Plusieurs chercheurs ont été intimidés ou menacés comme Neil Cherry, menaces de mort.
La maison du Dr Carlo avait brûlé.
Des chercheurs partent travailler à l'étranger.
Le Pr Santini a été confronté à des brimades à l'INSA de Lyon.
Le Chercheur Ledoigt après les résultats sur les plants de tomate a été prié de changer de sujet.

la revue scientifique La Recherche du mois de décembre 2000:
 
Bien que les innombrables enquêtes scientifiques menées sur des lignes électriques n'aient apporté de preuve tangible le doute subsiste pour trois mauvaises raisons. Il est savamment entretenu par des médias avide de sensationnel, mais aussi par des scientifiques qui ont une fâcheuse propension à faire passer leur idéologie (ou leur carrière) avant le soucis d'objectivité.

Il n'est pas difficile d'imaginer que les députés qui s'occupent eux aussi de ce problème, sont rangés dans la même catégorie, comme aussi quelques illustres scientifiques qui se sont pourtant investis eux dans la conquête spatiale dans les années 60/70. Puisque la revue La Recherche est en droit d'écrire la phrase précédente, n'importe qui est en droit d'écrire  la phrase ci-dessous.
 
Bien que certaines enquêtes scientifiques menées sur des champs électromagnétiques aient apporté des preuves tangibles, le doute subsiste pour trois mauvaises raisons. Il est savamment entretenu par des industriels et des médias avides de contre-vérités en raison de budgets publicitaires faramineux (pas moins de 5 milliards de francs pour les plus importants) dont ils bénéficient, mais aussi par des scientifiques sans scrupule qui ont une fâcheuse propension à faire passer leurs intérêts (et leur carrière) au service des lobbies industriels avant le soucis d'objectivité et la santé publique. 

Mercredi 10 Octobre 2007-23h00-France-3
Marie Drucker reçoit en fin d'émission Yves Bertrand, ancien directeur des renseignements généraux. Il traite l'association « Robin des Toits » d'organisation éco-terroriste. Marie Drucker écourtera l'interview.


01°) Les intallations radars de recherche de l'auteur du site.
Les micro-ondes des antennes relais GSM de la téléphonie mobile, ne sont pas moins dangereuses que les micro-ondes des antennes radars.

risque professionnel, danger des micro-ondes, installation radar Marc Filterman
- L'axe de rayonnement le plus puissant d'un radar vise le ciel et non pas la terre, contrairement aux relais GSM.
- Ensuite l'antenne est rotative, donc l'éclairage n'est jamais permanent sur un axe en direction.
- Pour finir, un radar est sur un aéroport à 2 km minimum des premières habitations.
- Et pour finir, un radar SRE classique n'émet que sur une seule fréquence en onde pulsée.
- Un relais GSM a un axe de rayonnement qui pointe vers le sol, avec une ouverture verticale de 10° (ce qui en fait un faisceau concentré).
- Ensuite une antenne GSM n'est pas rotative, l'éclairage est donc toujours permanent dans le même axe de direction.
- Une antenne relais se trouve directement sur votre toit ou en face de chez vous.
- Une antennes relais GSM ou GPRS émet en onde pulsée.
- Un relais GSM émet au minimum sur 3 fréquences, le canal BCCH et deux autres canaux qui sont en ondes pulsées. Contrairement à ce qu'affirme des opérateurs, l'agilité de fréquence, ou l'évasion de fréquence, ou le saut fréquence, est comparable aux ondes pulsées, ce que devrait savoir tout bon spécialiste. Si on émet sur 3, 5 ou 10 canaux en agilité de fréquence, dans ce cas on doit considéré que nous avons 3, 5, ou 10 canaux en ondes pulsées. Affirmer le contraire, c'est de la désinformation, car en plus on peut le visualiser sur un analyseur de spectre.


70°) Lettre du 22/09/2005 - Lettre au Premier Ministre et code de Nuremberg.
Il est regrettable une fois de plus, que le critère de durée d'exposition ne soit nullement pris en compte, alors que la durée de 6 minutes pour 41 V/m avait été préconisée dans le cadre de la norme thermique par l'ICNIRP, comme le sait M. Bernard Veyret du CNRS qui appartient en plus à cet organisme. Il ne peut ignorer les effets NOCIFS des micro-ondes, puisqu'on trouve en plus à ses côtés, Bruce E. Stuck qui est le Directeur de l'U.S. Army Medical Research Detachment du Walter Reed Army Institute of Research, centre connu de certains services « spécialisés », et qui en plus est chargé d'analyser les effets médicaux des armes non létales, comme celles que j'évoque sur mon site Internet, dont j'ai communiqué en 2004 des photos à Matignon. D'ailleurs M. Veyret ne peut ignorer qu'un relais GSM peut être facilement transfomé en arme à énergie dirigée, il en est de même pour Bouygues qui ont fait « cramer » à Albi des postes TV, magnétoscopes, et téléphones, et ne parlons pas de la santé des gens qui se détériore. Je rappelle que les effets des ondes sur le biologique ont été découverts dès 1893 par le Dr d'Arsonval comme le sait M. Veyret, suite à une de ses anciennes études que j'ai redécouverte, dans laquelle il écrivait en plus en conclusion :

« Pourtant, à très faible puissance quand l'apport calorifique est négligeable, des effets subsistent et ne peuvent être expliqués que par des interactions "spécifiques" entre les ondes et des récepteurs à définir (membranes près d'un changement de phase, protéines, complexe ligand-récepteur, substrat-enzyme, etc...). Dans ce dernier cas, il apparaît quela notion de dose est importante puisque certains effets paraissent cumulatifs. »

Source: Etudes Expérimentales Portant sur les Actions Biologiques des Radio-Fréquences
B. Veyret, ENSCPB, Université de Bordeaux I, 33405 Talence


Le niveau d'exposition de l'Ambassade américaine à Moscou était seulement de 17µW/cm² = 8 V/m

En 1965, l'armée américaine adopte le seuil de 10 mW/cm², repris pour la norme ANSI, mais pour une durée d'exposition limitée. Le Pr Schawn soutenait ce seuil que pour 1 heure d'exposition seulement.
Designation V/m µW/cm²  mW/cm² mW/m²
Seuil à Ratingen
(0,1µW) Relais GSM
03,36 V/m
démonté en 1999
003 µW/cm² 0,003 mW/cm² 0030 mW/m²
Seuil Russie sur 8h 06,14 V/m 010 µW/cm² 0,010 mW/cm² 0100 mW/m²
Seuil ambassade USA 08,24 V/m 018 µW/cm² 0,018 mW/cm² 0180 mW/m²
Fuite d'albumine 


= Rupture BHE

12,28 V/m 040 µW/cm² 0,040 mW/cm² 0400 mW/m²
à 5 km d'un radar 19,416 V/m 100 µW/cm² 0,100 mW/cm² 01.000 mW/m²
Bande FM 27,46 V/m 200 µW/cm² 0,200 mW/cm² 02.000 mW/m²
. 38,83 V/m 400 µW/cm² 0,400 mW/cm² 04.000 mW/m²
GSM 0900 MHz 41,20 V/m 450 µW/cm² 0,450 mW/cm² 04.500 mW/m² (4,5W/m²)
Norme aviation Eurocae
Classe V = 50 V/m
50,00 V/m
Chute d'avion à 70 V/m
GSM 1800 MHz 58,25 V/m 900 µW/cm² 0,900 mW/cm² 09.000 mW/m²
Seuil EPA
UMTS 2000 MHz
61,40 V/m 1.000 µW/cm² 01,00 mW/cm² 10.000 mW/m²
Augmentation de la T° du corps humain de 1°C en tenant compte de la thermorégulation 97,08 V/m 2.500 µW/cm² 02,50 mW/cm² 25.000 mW/m²
Norme Profes. INRS 137,29 V/m 5.000 µW/cm² 05,00 mW/cm² 50.000 mW/m²
dommages cornée singes à 2,45 GHz 156,54 V/m 6.500 µW/cm² 06,50 mW/cm² 65.000 mW/m²
dommages rétine singes à 1,25GHz / 2,45 GHz 194,16 V/m 10.000 µW/cm² 10,00 mW/cm² pour 1 heure d'exposition 100.000 mW/m²

A la norme professionnelle de 137 V/m (50 W/m²) proposée par l'INRS, des techniciens antennes se sont déjà retrouvés à l'hôpital. Certains étaient encore handicapés 3 ans après.

Mort accidentelle d'un salarié le 24/12/1999 au canada, qui avait commis l'imprudence de se mettre en face d'une antenne de télécommunication. Le site de prévention canadien n'a cependant pas communiqué la fréquence et la puissance utilisée.

Eldon Byrd, déclare que l'utilisation des micro-ondes peut induire des effets sur le cerveau, en interférant sur les neurotransmetteurs et donc modifier le comportement des individus:
" nous pourrions déclencher chez les animaux,l'angoisse" ....
" nous avons obtenu sur les cerveaux des poussins -- in vitro --
des pertes de 80 % des poids normaux sur leurs cerveaux, ".
Un projet a été mis au point et permet avec des CEM de provoquer la libération de certaines cellules au niveau de l'histamine.
Chez l'homme, cela provoque des symptômes instantanés et produit des nausées.
Pour les chercheurs du centre médical de l'Université de Loma Linda en Californie, les effets à long terme à l'exposition des rayonnements sont inconnus. Pour eux l'arme VMADS peut provoquer des cataractes et des cancers.


« Les affirmations du Pentagone ne valent rien, soutient le Dr W. Ross Adey. Nous savons que l'exposition à des radiations trop faibles pour provoquer la douleur, peut avoir à long terme des effets importants sur la santé ».
Le Dr Ross Adey est un ancien scientifique de la NASA et des missions Apollo, ex-consultant de la Maison Blanche.

Cette arme pourrait être mal utilisée. Pour le Navy Times, le  VMADS peut provoquer un inconfort temporaire s'il émet un rayonnement d'une durée de 3 secondes, comme cela est prévu. Il précise encore :
« Le temps d'utilisation qui provoque des dommages permanents ou TUE est connu, mais gardé SECRET ».

Aberrations du Wi-Fi et Bluetooth.

Fréquence des fours micro-ondes 913 MHz - 2450 MHz (1 mw/cm²= 61 V/m).
Un individu peut supporter une fuite d'un four de 200 mW que pendant 24 heures sans avoir de lésion et à condition d'avoir un poids adapté, puissance d'émission utilisée par certaines bornes Wi-Fi. Une exposition permanente est donc illégale. Un enfant ne pourrait donc pas être exposé à une borne pendant plusieurs heures sans risquer des lésions. Le Wi-Fi et le Bluettoth fontionnent en ondes pulsées sur plusieurs fréquences, autour de la fréquence de 2450 MHz utilisée pour les fours à micro-ondes. Il est totalement aberrant d'avoir autorisé ces fréquences, surtout pour les enfants.
Le Wi-Fi a été redémonté dans des écoles au Canada, en Angleterre, et en Allemagne chez les particuliers. Nous avons déjà en France des informaticiens en arrêt maladie.
 
Norme Wi-Fi Fr B Fr H Intérieur Extérieur
Norme 802.11b/g/n 2400 MHz  2454 MHz  100 mW 100 mW
Norme 802.11b/g/n 2454 MHz  2483,5 100 mW 010 mW
Norme 802.11a 5150 MHz  5250 MHz  200 mW Non
Norme 802.11a 5250 MHz  5350 MHz  200 mW Non
Norme 802.11a 5725 MHz 5825 MHz


17°) Lettre du 17/07/2001 aux politiques.
1986: Le Pr H. CHIANG de l'université médicale Zhejiang à Hangzhou, en exposant des 1170 soldats pendant 8 heures par jour durant 10  jours à un niveau de 14 µW/cm², a mis en évidence une diminution des défenses immunitaires. Ils ont été comparés à 689 témoins. La phagocytose, aptitude des leucocytes à détruire les bactérie avaient été très réduites.

1996: Une étude sur le personnel de l'armée polonaise impliquant 128 000 soldats sur une période de 15 ans a démontré qu'une exposition aux M-O augmentait de façon significative l'incidence de la leucémie et des cancers du cerveau. L'US Air Force a suivi, sur 20 ans, 880 000 soldats. Cette étude a démontré aussi qu'il y a avait une augmentation du risque du cancer du cerveau associée à l'exposition aux M-O.

1996: J'ai découvert avec intérêt que B. Veyret du CNRS avait lui aussi étudié la modification du Ca.
Barbier E, Dufy B, Veyret B. Stimulation of Ca²- influx in rat pituitary cells under exposureto a 50 Hz magnetic field. Bioelectromagnetics 1996: 17: 303-311.


02°) 1998 - L'étude du Dr Repacholi de l'OMS, qui a déclenché la panique chez les opérateurs.
L'OMS sait depuis longtemps que les micro-ondes de la téléphonie mobile sont dangereuses et génératrices de cancers, mais les effets nocifs sont dissimulés depuis 1997.


03°) En 1999, mise au point du Dr Carlo du WTR, ex-défenseur du lobby des télécoms.
En 1999, le Dr Carlo ex-défenseur du lobby des télécoms a alerté les membres du lobby des télécoms sur les risques des micro-ondes, et depuis il est en procès contre le lobby. Sa maison avait d'ailleurs brûlée, mais les documents compromettants pour le lobby étaient cachés ailleurs.

Fax du Dr George Carlo du WTR adressé aux membres du lobby des télécoms sur les effets nocifs des micro-ondes de la téléphonie mobile, et des antennes relais


08°) 22/12/2000 - Lettre aux politiques sur les dangers de la telephonie-mobile
Il est intéressant de signaler que Collin Blakemore, de la Commission Gouvernementale sur les Téléphones Cellulaires avait déclaré qu'il avait cessé d'utiliser son portable après avoir constaté des troubles de la concentration.


00°) M. Filterman et B. Veyret  sur Radio France Isère du 07/03/2000: les effets possibles des téléphones cellulaires GSM sur la santé, pollution électromagnétique et électrosmog. (09/03/2000)
Lors d'un débat radio en 2000, Bernard Veyret du CNRS qui est maintenant conseiller scientifique de Bouygues Télécom sera contraint de reconnaitre la nocivité des micro-ondes de la téléphonie mobile, après avoir reconnu la nocivité des micro-ondes radar.


04°) Colloque du 19/06/2000, avec le Dr Carlo.

Monsieur Alain Bauer.
Je vous remercie d'avoir organisé ce colloque. Je suis copropriétaire et cobaye sans le vouloir car je vis sous une antenne Bouygues Télécom. Cette antenne a été placée avant la mise en copropriété de l'immeuble sans en avertir les locataires.
Que faut-il faire aujourd'hui pour mettre fin à cette situation ?
Il y a un doute donc il doit y avoir des mesures de précaution, c'est le rôle des politiques.

Monsieur le Député Pierre Lellouche.
Monsieur Bauer, vous rejoignez nos préoccupations car c'est un cas semblable au votre qui est à l'origine de ce colloque. Nous ferons aujourd'hui, une série de propositions visant à permettre le recours, la renégociation au besoin, des accords signés entre l'opérateur et la copropriété lorsque certains copropriétaires estiment que leur santé est en jeu. Il ne s'agit pas d'arrêter le progrès scientifique mais de faire en sorte que les citoyens puissent se défendre lorsque cela est nécessaire.

Bernard Veyret, Directeur de recherches au CNRS, responsable du programme COMOBIO
Ce matin nous avons plusieurs fois entendu parler d’effets biologiques ou sanitaires, il faut absolument faire la distinction entre les deux. Un effet biologique, c’est par exemple l'effet de l’alcool sur mon organisme. Si je bois un verre de vin il n’y a pas d’effet sanitaire. Si je bois par contre un verre de vin par jour il y aura un effet sanitaire, et il sera peut-être bénéfique pour ma santé. Si je bois un litre ou plusieurs litres par jour, j’aurai un effet sanitaire délétère.

Professeur Mouthon de l’école vétérinaire d’Alfort.
Je voudrais simplement intervenir sur l’affirmation que des effets biologiques sont différents des effets pathologiques. C’est proprement monstrueux de dire cela, presque anti-académique, car on sait bien que les troubles commencent toujours par des troubles métaboliques puis ensuite par des troubles cellulaires puis tissulaires avant que n’apparaissent des troubles cliniques. S’appuyer sur un tel argumentaire me paraît proprement scandaleux et anti-scientifique.

Il n'y a aucune différence entre les 2, puisque les 2 sont liés.
Effets biologiques
Troubles métaboliques
Troubles cellulaires
Troubles tissulaires
Troubles cliniques
Trois mécanismes ont été identifiés dès 1972 
(voir document de médecine militaire)
Mécanisme d'orientation électromagnétique 
Mécanisme de saturation diélectrique.
Mécanisme sensori-moteur

René de SEZE, Chercheur au laboratoire de biophysique médicale de la faculté de Nîmes.
"Dans l’étude de Calabrez en 1997, aucun effet n’a été observé sur les différents tests neurophysiologiques. Par contre, Price a montré une diminution significative du temps de décision dans un groupe de 36 sujets. Une différence de ce type pourrait être observée entre des sujets âgés et des sujets plus jeunes de vingt ans.
Mais la même diminution du temps de décision pourrait être observée chez des alcooliques sevrés, avec cependant un nombre d’erreurs beaucoup plus grand. L’hypothèse avancée par le Dr. Price est que l’effet observé pourrait être produit par un échauffement même minime du cerveau.
Les effets publiés par K ET K vont également dans le sens d’une stimulation des fonctions cérébrales bien corrélées aux modifications de l’électroencéphalogramme obtenu par ces auteurs.
Plusieurs effets biologiques ou physiologiques ont été observés. Il convient de confirmer les phénomènes observés, d’en évaluer en aval les conséquences éventuelles sur la santé...
Ces approches sont celles prises en compte dans le cadre du projet COMOBIO en France et des études financées par l’Union Européenne. Les travaux complémentaires sont en cours pour préciser l’échauffement lié au radio-téléphone et son rôle éventuel dans les effets observés.
En conclusion, s’il s’avère que les micro-ondes de faible puissance émises par les systèmes de téléphonie mobile, ont bien des effets biologiques et physiologiques, ces effets, lorsqu’ils sont confirmés, sont réversibles et restent dans les limites physiologiques de fonctionnement de l’organisme."

Note de Marc Filterman : Les effets sont réversibles, sauf en cas d'expositions chroniques répétitives, et si un organisme contient des métaux lourds.

Monsieur Wiart, Responsable de l’unité de recherches du Centre National d’Etude des
Télécommunications de France Télécom.
"En l’absence d’un programme de recherche publique, France Télécom a soutenu de son propre fait les recherches entreprises dans certaines universités. Nous avons d’autre part cherché à soutenir les programmes nationaux ou internationaux existant dans ce domaine. En effet, France Télécom n’a pas de vocation ni de compétences particulières au niveau des études de biologie ou de médecine. Nous cofinançons aujourd’hui de nombreuses études scientifiques sélectionnées par l’Union Européenne sur les bases des recommandations de l’OMS. Ces études se font dans le cadre du cinquième PCRD. Voici pour ce qui concerne l’apport de France Télécom à la recherche au niveau de la biologie et de la médecine.
Nous avons de plus mis au service de la communauté scientifique notre grande capacité d’expertise en dosimétrie et en analyse électromagnétique. Ceci afin de favoriser des analyses rigoureuses des systèmes d’exposition ou des champs induits dans les tissus."

** Les télécoms financent les chercheurs qui acceptent de se plier aux Clauses de Confidentialité qu'ils imposent dans les contrats.

Travaux de Madeleine Bastide, confirme ceux du Pr Delgado des années 70.
Les œufs fécondés étaient placés à 4 cm en dessous de la source de rayonnement provenant du téléphone cellulaire. L'intensité des micro-ondes dispersées sur le dispositif portant les 60 œufs en expérimentation variait de 16 à 6 V/m.Afin de déterminer l'action propre des ondes ELF émises par le téléphone, un treillis métallique de Cuivre, mis à terre, de maille égale à 350 micromètres, permettant d'arrêter la majeure partie des micro-ondes et perméable au champ magnétique des ELF a été placé entre le téléphone et les œufs sans contact direct.

Le taux de mortalité a été en moyenne de 70%, soit 5 à 7 fois plus élevé chez les embryons exposés à l'intégralité du spectre électromagnétique du téléphone cellulaire (microondes + ELF) que chez les contrôles correspondants. L'interposition de la grille métallique a légèrement diminué la mortalité des embryons qui est cependant restée 3,5 à 4 fois plus forte que chez les contrôles correspondants.

Des souris prépubères âgées de cinq semaines ont été exposées pendant 2 et 5 semaines aux champs électromagnétiques émis par le téléphone cellulaire, en présence ou en absence du dispositif de protection contre les micro-ondes, constitué par la grille métallique. Des prélèvements sanguins ont été effectués après 2 et 5 semaines d'exposition afin de mesurer le taux plasmatique des hormones de stress (adenocorticotropic hormon ou ACHT et corticostérone). Nous avons observé une diminution de :
* 43% pour l'ACTH et de 42% pour la corticostérone après 2 semaines d'exposition.
* 44% pour l'ACTH et de 26% pour la corticostérone après 5 semaines d'exposition.
L'exposition aux basses fréquences (ELF) après arrêt de la majeure partie des micro-ondes émises par le
téléphone a provoqué une chute de :
61% (ACTH) et de 30% (corticostérone) après 2 semaines d'exposition,
49% (ACTH) et de 35% (corticostérone) après 5 semaines d'exposition.


73°) 2004 - AFSSE
"L'absence de risque lors de l'utilisation d'un téléphone mobile, n'est pas conforme à la réalité."


66°) La reconnaissance de la nocivité des antennes relais qui n'a rien de psychosomatique.
Etude de sociologie financée par les opérateur Bouygues Télécom, France télécom, et SFR.
Cliquez ici pour accéder aux extraits du rapport de septembre 2004.
Olivier Borraz, Centre de Sociologie des Organisations.
Michel Deville, Centre de Sociologie des Organisations.
Danielle Salomon, Risques & Intelligence
 

Une large place est également faite aux "enquêtes sanitaires citoyennes" réalisée à l'initiative de l'association autour d'un certain nombre de sites. Ces enquêtes, si "elles n'ont aucune prétention scientifique", et "ne peuvent pas être considérées comme exhaustive, puisqu'elles n'ont aucun caractère obligatoire (...) présentent cependant un grand intérêt". Car, comparées les unes aux autres elles études, comparées les unes aux autres elles font apparaître des cohérences que l'on pourra difficilement mettre sur le compte de réactions psychosomatiques". Ces initiatives marquent aussi une évolution nette : l'association avec ses moyens et ceux de ses adhérents, se place directement sur le terrain des travaux scientifiques, en attirant l'attention sur les phénomènes non reconnus par les travaux officiels, mais en lien selon elle, avec les antennes relais. 
Lors de ces recherches, mon ordinateur fera l'objet de nombreuses attaques.


65°) Audition du Dr Aubineau à l'AFSSE


70°) Lettre du 22/09/2005 adressée à Matignon et plusieurs députés mettant en cause l'indépendance des experts et de la presse sur le risques des micro-ondes pour la santé, sur les risques d'interférence électromagnétique de la téléphonie mobile pour les avions ou la sécurité aérienne, les services de l'aviation civile. (14/10/2005)
risque d'interférence électromagnétique des téléphones portables sur les calculateurs de vol des avions de ligne.


81°) Conference du Dr Gille Dixsault de l'AFSSET.
Le Dr Kjell Mild, biophysicien, directeur de l'étude, confirme ainsi les résultats d'une autre de ses études de 2003, où ils mettaient déjà en évidence une augmentation du risque de tumeur du côté de la tête où on utilise un GSM. Les utilisateurs intensifs du GSM ont 240% de risques en plus d'être atteints d'une tumeur maligne.


84°) Mme Brundtland, un médecin électrosensible à l'OMS.
Mme Melinda Henry, porte-parole de l'OMS, a expliqué à RCR Wireless News que Mme Brundtland a confirmé aux journalistes qu'elle a fait placer sur sa porte un signe interdisant l'utilisation du téléphone cellulaire dans son bureau parce que l'énergie des rayonnements en radiofréquences lui donne des maux de tête.


086°) Le témoignage d'un suisse, avortements et décès des chiens.


087°) Comment prouver la nocivité des micro-ondes, avec des canaris.
Plusieurs témoignages de riverains signalent que leurs chiens sont morts sous les antennes relais.


128°) Quand les opérateurs de téléphonie mobile et l'AFOM violent les règles de sécurité les plus élémentaires sur les installations à risque, et dissimulent des informations à l'Association des Maires de France (AMF). (010/11/2008)


138°) Colloque du 6 avril 2009 à l'Assemblée Nationale organisé par le Député Alain Gest, sur les effets des antennes relais de la téléphonie mobile GSM, avec la participation du Dr Pierre Souvert, de l'AFOM, du Dr André Aurengo.

23°) 11/01/2002 - Etude COMOBIO.
Pour évaluer l'impact sanitaire, un indicateur de toxicité est la présence d'astrocytes dans le cerveau, révélée par une de leurs protéines constitutives : la GFAP (Glial Fibrillary Acidic Protein). La présence de cette protéine a été mesurée 72 heures après une exposition de 15 minutes à 4 W/kg. On observe une forte augmentation de la présence de GFAP dans différentes structures du cerveau. Cette augmentation reflète une augmentation du nombre d'astrocytes, traduisant une inflammation, signe d'une souffrance neuronale.

Conclusion.
L'exposition de la tête des rats à un signal de type GSM 900 MHz à des niveaux de SAR de 2 W/kg moyennés sur l'ensemble du cerveau peut induire une perméabilisation des vaisseaux sanguins intra-crâniens, aussi bien dans la méninge que dans le cerveau.Cette perméabilisation est très importante chez les rats rendus prédisposés à l'inflammation méningée par la dégénérescence de leur innervation sympathique crânienne qui favorise le développement de structures pro-inflammatoires comme les mastocytes et les innervations sensitives et parasympathiques.Ceci peut induire des modifications dans les cellules vasculaires elles-mêmes (muscle lisse et tissu adventiciel). Pour l'exposition des rats à des niveaux de SAR cérébral de 0,5 W/kg, l'influence des ondes se réduit considérablement dans le cerveau mais demeure importante dans la dure-mère.

Bien qu'une partie de ces résultats soient encore préliminaires quant à leur analyse, ils suggèrent dans leur ensemble que les champs électromagnétiques de type  GSM 900 MHz pourraient agir sur l'endothélium vasculaire, pourvu ou non de « jonctions serrées » (BHE), et engendrer ainsi un processus inflammatoire localisé, en particulier dans la dure-mère.


139°) 25/04/2009-Les cocotiers n'aiment pas les micro-ondes des faisceaux hertziens.


142°) Les arbres et les corbeaux n'aiment pas le Wimax.


Il existe des antennes Wimax de 10 W, 50 W et 100 W.
802.16a
Wimax
2-11 GHz
3,5GHz Fr
802.16b
Wireless human
5-6 GHz
802.16d
  10-66 GHz
802.16-2004
 
Wimax
2 à 66 GHz
2495-2686
3300-3800
5150-5350
5750-5825
802.16e-2005
 
Wimax
2 à 11 GHz
2305-2320
2345-2360
2496-2690
3300-3800
802.16e
 
Wibro
2305-2320
2345-2360


147°) Installation à Angers


150°) 20/07/2009- Perles d'Abidjan - La protection des travailleurs
 
risques professionnels, surexposition aux micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile, combinaison de protection
Accidents de 1995 et 1996


Cas 1 - 4 techniciens
09 mars au 13 juillet 1995
UHF-TV - 086-150 V/m
VHF-FM - 087-106 V/m
Cas 2 - 6 techniciens
24 juin au 11 juillet 1996
VHF - 106-137-194 V/m
Lombalgie, nausée, diarrhée, 
pb vue, migraine, parasthésie 
aux  membres, migraine, 
lésions des nerfs médians
Lombalgie, nausée, diarrhée, 
pb vue, migraine, parasthésie 
aux  membres, migraine, 
lésions des nerfs médians,
maux frontaux, vertiges
pas d'amélioration en 1999

Le périmètre de sécurité  de l'ANFR et de l'INRS.

Autres inepties, on ne calcule pas la distance de sécurité qui devrait d'ailleurs être appelée plus précisément zone interdite avec une formule de Rayleigh ou de Fraunhofer, c'est totalement aberrant. Si les techniciens qui travaillent sur les puissants radars utilisaient ce type de formule, ils seraient tous brûlés et morts. Certains sont déjà morts dans les années 50.

Risques professionnels et distance de sécurité, périmètre de sésurité autour des antennes relais de la téléphonie mobile
La zone interdite doit être calculée à partir de 3 paramètres essentiellement :
    - la puissance de sortie de l'émetteur en watt
    - la perte en ligne en dB
    - le gain de l'antenne en dBi
Pour la distance de sécurité elle doit être donnée en mètre et pour une durée d'exposition maximum exprimée en minute ou en heure.
Les couvreurs, chauffagistes et autres qui travaillent sur les toits devraient être équipé d'un dosimètre qui devraient leur donner la durée d'exposition au seuil auquel ils sont exposer en tenant compte en plus de la fréquence. Plus on monte en Fréquence, plus elle est énergétique.

La zone verte pour le public est toujours donnée sur la base d'une durée d'exposition de 6 minutes.
Les institutions sanitaires françaises, et le ministère de la santé peuvent très bien être pousuivis pour un défaut d'information, mise en danger de la vie d'autruit des professionnels et aussi du public, et pour violation du code de Nuremberg.

Les seuils en V/m ci-dessous sont données pour une base d'exposition de 6 minutes, conformément à la recommandation euroépenne de 1999 retranscrits en droit français en 2002.
 
Designation
GSM
DCS
UMTS
Puissance mobile 2 W 1 W 0,25 mW
Fréquence mobile 890-9150 1710-1785 1885-2025
Fréquence fixe 935-960 1805-1880 2110-2220
DAS corps entier Public 0,08 W/kg
DAS corps entier Profes 0,4 W/kg
DAS Local Public 2,00 W/kg
DAS Local Professionnel 10,0 W/kg
Intensité champ E Public 41 V/m 58 V/m 61 V/m
Intensité champ E Profes 90 V/m 130 V/m 137 V/m
Intensité champ M Public 0,10 A/m 0,15 A/m 0,16 A/m
Intensité champ M Profes 0,24 A/m 0,33 A/m 0,36 A/m
Densité puissance Public 4,5 W/m² 9 W/m² 10 W/m²
Densité puissance Public 450 µW/cm² 900 µW/cm² 10.000 µW/cm²
Densité puissance Profes 22 W/m² 45 W/m² 50 W/m²


Durées d'exposition dans les pays étrangers.

Ces tableaux ont été réalisées à partir des diagrammes qui figurent dans un document de l'OMS.

CANADA - PROFESSIONNEL - Durée d'exposition DSP spectre 0,3 - 300 GHz
 
DSP
V/m
Durée
16 mW/cm²  245,60 V/m  02 minutes
14 mW/cm²  229,74 V/m 03 minutes
12 mW/cm²  212,70 V/m  04 minutes
10 mW/cm²  194,16 V/m 05 minutes
08 mW/cm²  173,67 V/m 10 minutes
06 mW/cm² 150,40 V/m 12 minutes
04 mW/cm² 122,80 V/m 15 minutes
02 mW/cm² 086,83 V/m 30 minutes
01 mW/cm² 061,40 V/m 45 minutes


USA - Limite
 
Normes mn/h Densité Niveau
Norme Army 02 mn 350 W/m² 363,25 V/m
Norme Army 06 mn 320 W/m² 347,33 V/m
. . . .
US ANSI 01 mn 600 W/m² 475,60 V/m
US ANSI 06 mn 100 W/m² 194,16 V/m
ACGIH(8h) 10 mn 100 W/m² 194,16 V/m


POLOGNE - Public - DSP Spectre - 10/300 MHz
 
DSP
V/m
Durée
0,13 W/m² 007 V/m 24 heures
1,00 W/m²  020 V/m 08 heures
238 W/m² 300 V/m secondes


POLOGNE - Public - DSP Spectre - 0,1/10 MHz
 
DSP
V/m
Durée
0,13 W/m²  07 V/m 24 heures
1,00 W/m²  20 V/m 08 heures
2652W/m² 1000 V/m 05 minutes


POLOGNE - PUBLIC - Durée d'exposition - DSP spectre 300 MHz - 300 GHz
 
DSP
V/m
Durée
.
DSP
V/m
Durée
0,10 W/m²  006,14 V/m 24 heures . 001,00 W/m² 19,42 V/m 24 heures
2,00 W/m²  027,46 V/m 08 heures . 010,00 W/m² 61,40 V/m 08 heures
100,00 W/m² 194,16 V/m 11 secondes . 100,00 W/m² 194,2 V/m 04 minutes


URSS - Public - Durée d'exposition - DSP spectre 0,3 - 300 GHz
 
DSP
V/m
Durée
00,01 W/m²  01,94 V/m  24 heures
00,10 W/m²  06,14 V/m  10 heures
01,00 W/m²  19,42 V/m 02 heures
10,00 W/m²  61,40 V/m 20 minutes



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.