© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


160°) Scandale GrippeGate à l'OMS,
le complot de la grippe A H1N1.
Le Député Barinov propose que
la Russie se retire de l'OMS.

Après le scandale de la téléphonie mobile avec le Dr Repacholi à l'OMS, et de multiples accusations qui dénonçaient les liens avec l'industrie, voilà que le scandale de la grippe A s'invite avec des demandes d'explications à la clef. La presse française totalement absente de la pandémie sur les dégâts de la téléphonie mobile, trop occupée à faire la promotion gouvernementale de la prévention du vaccin de la Grippe H1N1, nous a dissimulé l'information suivante sur des demandes d'enquêtes. Les parlementaires français devraient eux aussi s'intéresser à tous les dessous douteux de cette campagne de vaccination. En réalité toutes les institutions dites de sécurité sanitaire, sont devenues une menace pour la sécurité sanitaire comme pourrait le prouver les enquêtes si elles étaient menées sur les liens de tous leurs experts avec l'industrie, que ce soit l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'Institut Nationale sur le Cancer, l'Agence Française du médicament, l'INVS. Quant à l'AFSSET, si sa position a beaucoup évolué, il reste encore beaucoup à dire. Quant à la FSR, la fameuse Fondation Santé Radiofréquence, c'est un vivier de futurs inculpés le jour où les procès vont éclater comme pour l'amiante ou le sang contaminé. La Fondation santé radiofréquence est du même genre que l'ICNIRP, des institution fabriquées de toute pièce par les opérateurs, pour protéger les opérateurs des poursuites, en affirmant, contredisant et discréditant les rapports des scientifiques indépendants qui découvrent des effets nocifs pour la population.
 

Vendredi 28 novembre, Guennadi Onichtchenko, directeur de l'institut de veille sanitaire en Russie, déclare lors d'une conférence du parquet général de la fédération de Russie, que « la lutte contre la grippe porcine dans le monde prend l'allure d'un complot
Igor Barinov, député de la Douma, membre d'une commission d'enquête sur la corruption, a demandé à ce qu'une enquête soit menée sur les liens financiers entre les experts spécialistes de la Grippe A à l'OMS, et les firmes pharmaceutiques. Nous pourrions faire aussi la même enquête en France pour déterminer le degré d'implication de nos experts français à l'INVS, l'AFSSET, et l'AFSSAT, avec l'industrie pharmaceutique française. Le Député Barinov fait remarquer qu'en 40 ans, c'est la première fois que l'OMS déclenche une alerte de niveau 6 pour une épidémie de grippe, qui je dois le préciser correspond aussi à un marché mondiale de 400 à 500 milliards de dollars a répartir entre les différentes industries pharmaceutiques internationales. Certains vendraient père et mère et tueraient même pour 1000 fois moins que cela.
Le Député Barinov émet l'hypothèse que la Russie pourrait se retirer de l’OMS en cas de corruption. « L’organisation est suspectée de corruption. Nous devons absolument mener une enquête minutieuse avant de prendre toute décision.../...  Si l’information est confirmée, nous devrons poser la question du bien-fondé de la participation de la Russie de l’OMS, et le cas échéant suspendre notre adhésion ».

Le député Barinov, n'apprécie guère que la Russie ait été roulée dans la farine, et encore moins qu'elle ait dépensée 4 milliards de roubles pour rien. « Personne ne remet en cause les services rendus au XXe siècle par l’OMS dans la lutte contre la malaria, la variole, le sida, mais aujourd’hui il faut se demander si cette organisation n’est pas frappée elle-même par le virus de la corruption, et dans quelle mesure ces recommandations sont fondées, dans quelle mesure on peut lui faire confiance. » Le Député Barinov émet l'idée que Vladimir Starodoubov, représentant russe et membre du comité exécutif de l'OMS, pourrait mener l'enquête à l'intérieur de l'OMS. Des représentants russes et d'autres, mais aussi des médecins y compris en France, estime que la menace de la grippe A a été volontairement surévaluée dans le but d'enrichir les laboratoires pharmaceutiques.

Les parlementaires russes ne sont pas les seuls à avoir des doutes. Le gouvernement néerlandais envisage aussi de mener une enquête sur la possibilité de corruption. Des enquêteurs danois sont arrivés à la conclusion que le Dr Osterhaus, virologue à la tête d'une entreprise de conseils et d’expertises en virologie, a reçu des financements très élevés qui viennent pour une grand majorité de grands groupes pharmaceutiques. Il a aussi identifié le virus impliqué dans le SRAS, appelé aussi grippe aviaire qu'on avait retrouvé chez les oiseaux. Les similitudes entre la grippe aviaire et la grippe porcine dénommée grippe A peuvent surprendre. D'ailleurs les mutations ont elles aussi de quoi surprendre, et sa composition ressemble plutôt à un mélange de souche, y compris avec des éléments qui sont communs pour certains à la grippe espagnole, ce qui a de quoi surprendre.

On ne peut exclure que l'OMS ne fasse l'objet d'une enquête de la part de plusieurs pays et même de l'ONU, de même qu'on ne peut exclure que les experts français de nos agences de sécurité sanitaires ne puissent se retrouver eux aussi au centre d'une enquête en France, après les révélations spécifiants en novembre qu'aucun de nos experts n'étaient indépendants, informations très vite étouffées.

Le gouvernement français a pris la précaution de ne pas rendre le vaccin de la grippe A obligatoire, pour une simple et bonne raison, c'est qu'en cas d'effets secondaires néfastes, les professionnels de la santé dispose de l'article L3110-3 pour les protéger. Curieusement cette protection L3110-3 a été étendue aux laboratoires pharmaceutiques le 26/02/2007 par le biais de la loi 2007-248. Il est impossible de poursuivre les laboratoires à moins de prouver qu'ils aient volontairement intégré dans les vaccins des substances nocifs pour la santé. En revanche nos ministres eux et l'État pouvaient se retrouver poursuivis en justice en cas d'effets secondaires graves. Alors que nos ministres en vous donnant le choix d'accepter ou de refuser de vous faire vacciner, c'est votre libre arbitre, et là vous ne pouvez pas poursuivre les membres du gouvernement. Dire que la vaccination est une solution contre une pandémie est abusif, car les professionnels de la santé et surtout les experts en vaccination, savent que certains vaccins dans les années 60 ont été inefficaces, pire, ils ont été inefficaces et à l'origine de certains cancers, vérité que personne ne dévoile. En effet comme le lobby des télécoms, l'industrie pharmaceutiques dispose des mêmes moyens de coercition que les télécoms, l'industrie chimique ou du tabac. Si on devait épluchez les liens entre des politiques et le pharmaceutique, la France elle-même serait éclaboussée par un nouveau scandale.
 

Répétition ?
Les autres années il y a eu aussi des morts avec la grippe pourtant commune, mais personne n'a jamais fait autant d'histoire, ce qui génère beaucoup de questions. Le gouvernement français actuellement avec les médias télé à sa solde en fait de trop, et beaucoup y compris dans le monde médical soupçonne une alerte de l'OMS et une menace surévaluée pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques. Si cette hypothèse se confirme, dans ce cas la droite devra faire face à un des plus gros scandales qui entamera gravement sa crédibilité, surtout si on découvre ensuite des financement politiques occultes, là, il y aura du dégât, et des têtes politiques qui tomberont en France, mais aussi à l'OMS, et dans d'autres pays.

Il existe aussi une possibilité pour que cette alerte de niveau 6 soit lancée, c'est qu'elle serve de répétition générale pour vérifier où se trouvent les failles dans le cas d'une menace beaucoup plus réelle dans le futur, en cas de vaccination obligatoire de TOUTE la population. Déjà la réalisation d'un vaccin demande au moins 7 mois en temps normal, et en plus il faut savoir que le vaccin actuel grippe A n'a pas été testée dans toutes les configurations possibles, comme pour le cas des femmes enceintes. Or pour les vaccins actuels de la grippe A, on a brûlé les étapes.
Des lois coercitives sont d'ailleurs déjà disponibles pour une vaccination obligatoire, mais plus grave, on a aussi fait passer des lois pour protéger les laboratoires pharmaceutiques dont les vaccins généreraient de graves effets secondaires, et là ce type de dérapage est INADMISSIBLE.
Dès 2006, des brevets étaient déjà en cours de dépôt.


 



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.