© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


161°) Marc Filterman adresse une lettre au
Président de la République et aux membres du gouvernement
sur les effets nocifs avérés des hyperfréquences
des antennes relais pour la santé des professionnels.
 Nous avons un Président de la République qui traite tous les conducteurs de chauffards et de criminels, mais qui ne fait rien contre les comportements criminels de nos opérateurs et de certains experts. Les effets nocifs des téléphones portables GSM pour la santé et les cancers du cerveau sont passés sous silence et étouffés par les institutions sanitaires nationales et internationales, comme l'OMS et le National Cancer Institute. Ce dernier n'explique d'ailleurs pas par qui sont payées les études des chercheurs qui ont déclaré qu'il n'y a aucun lien entre la téléphonie mobile et le cancer. Le moins que nous puissions dire, c'est que les campagnes de prévention en France sur les risques sanitaires sont à géométrie variable. Depuis plusieurs mois le ministère de la santé affole la population avec la grippe A, mais ne fait rien contre l'utilisation et l'exposition abusive de la population aux hyperfréquences de la téléphonie mobile. On constatede plus en plus souvent la multiplication de conflits d'intérêts entre politiques et industries.
 
Communiqué de Marc Filterman 03/122009.

Suite à la désinformation permanente effectuée par les membres du lobby des télécoms lors des réunions publiques, Marc Filterman après avoir adressé une lettre au directeur de l'AFSSET, a décidé d'expédier une copie de cette même lettre à plusieurs membres du gouvernement, quelques députés et sénateurs, et aux Président de la République Nicolas Sarkozy. De cette façon les intéressés ne pourront pas prétendre ne pas avoir été informés des risques des hyperfréquences. Liste des destinataires de la lettre :
        - le Directeur Général de l'AFSSET, M. Martin Guesperau, le 02/11/2009,
        - le Président de la République Nicolas Sarkozy, 25/11/2009, posté le 30,
        - la Ministre de la Santé, Mme Roselyne Bachelot, le 09/11/2009,
        - la Secrétaire d'État, Mme Jouanno, le 09/11/2009,
        - la Secrétaire d'État, Mme Kosciusko-Morizet, le 09/11/2009,
        - quelques sénateurs, le 10/11/2009,
        - quelques députés, dont le Député Gest, le 10/11/2009.

Cette lettre de Marc Filterman expédiée à ces personnalités politiques dresse un inventaire des symptômes graves qui ont été constatés chez des techniciens qui ont été victimes d'expositions chroniques, à des niveaux préconisés par les instances professionnelles françaises comme l'INRS, et comme l'ICNIRP. Il a aussi demandé :
            - Pourquoi des pompiers et d'autres professions n'ont aucune consigne de
              sécurité lors des expositions aux hyperfréquences des antennes relais ?
            - Comment se fait-il que les professionnels ne sachent pas qu'il y a des
              durées d'exposition à ne pas dépasser ?
            - Qui sont les partenaires du COFRAC ?
            - Comment sont attribuées les habilitations COFRAC ?
            - Comment sont retirées et pour quels motifs les habilitations COFRAC ?
            - Comment il se fait que les opérateurs puissent prétendre publiquement
              en toute impunité qu'il n'y a aucun problème, sans risque de poursuite ?
            - Pourquoi les experts et médecins qui prétendent qu'il n'existe pas de risque,
              ne sont pas poursuivis en justice pour la mise en danger de la vie d'autrui ?
            - Pourquoi il n'y a eu aucune enquête épidémiologique à côté des relais GSM ?

(Alors que lors du journal de France 3 du 3 décembre nos super-spécialistes en grippe A ont été capables de déterminer la distance de franchissement des postillons qui sont tous chargés et infestés pas le virus de la grippe A -- mais pas de la grippe conventionnelle qui n'a pas l'air d'exister cette année -- mais ils ne sont pas capables de faire une campagne de prévention contre les risques excessifs des hyperfréquences).

Marc Filterman demande aussi au Président de la République comment il se fait que les opérateurs ne sont jamais inquiétés par la justice, quand ils violent régulièrement les règles de sécurité et se permettent de faire en toute impunité des installations d'antennes relais qui sont non conformes, comme le prouve les quelques exemples de photos d'antennes relais illégales qui ont là aussi été transmises dans ces courriers aux politiques. 

Si les mauvais conducteurs sont des voyous ou des criminels, il en ai de même dans ce cas pour les opérateurs ou experts qui commettent de plus en plus d'infractions, et qui se permettent d'affirmer que les champs électromagnétiques n'ont aucun effet sur la santé, alors que des professionnels ont été victimes de surexpositions chroniques, et certains sont restés handicapés à vie. Les dernières études prouvent qu'il y a des effets génotoxiques sur l'ADN.

Marc Filterman dénoncent aussi les écoutes téléphoniques sauvages et interceptions illégales d'emails effectuées par certains groupes et opérateurs.Il a eu encore dernièrement la confirmation par des élus, que les emails qui lui étaient expédiés ne lui arrivaient pas dans sa boite hotmail, et ses boites sur Ifrance sont inaccessibles et bloquées, et il ne peut consulter ses emails. C'est d'autant plus grave, que les emails espionnés pour certains viennent d'élus de la république et que ces derniers sont visiblement détournés, surtout quand il est question des risques de la téléphonie mobile.
(Il en est de même sur notre site Scandales Français, car cela fait longtemps que nous ne recevons plus aucun email concernant les risques des GSM, ce qui veut dire qu'ils sont TOUS détournés).

Marc Filterman a aussi demandé au Président de la République suite à son discours à l'hôpital Paul Brousse, s'il était encore possible dans ce pays de faire de la recherche sur les risques des hyperfréquences, et pourquoi tous les chercheurs étaient victimes systématiquement d'ennuis de la part de diverses administrations, quand ils faisaient des recherches sur les risques sanitaires des hyperfréquences.

Inutile de préciser que suite aux questions gênantes qui viennent d'être posées par Marc Filterman, ce dernier n'attend aucune réponse de Madame la Ministre de la Santé et encore moins du Président de la République, qui est pourtant apte à intervenir sur tous les fronts de la prévention comme tout le monde a pu le constater, mais visiblement pas sur les risques avérés et confirmés de la téléphonie mobile.

Je pense qu'il est inutile de préciser qu'avec toutes les décisions politiques qui sont prises en faveur des groupes du CAC40, toujours les mêmes, que la droite a très fortement hypothéquée son avenir pour les élections présidentielles de 2012.

Le Gouvernement Fillon du Président Sarkozy hypothèque gravement l'avenir de nos nouvelles générations. L'arrivée de la téléphonie mobile chez les jeunes va multiplier les pathologies. Dans l'étude Interphone on constatait :
 
gliome  multiplié par 2
neurinome de l'acoustique  multiplié par 4
glande parotide (ou salivaire)  multiplié par 3 (chez les gros utilisateurs, étude israélienne)
cancer de la prostate 
(hors étude interphone)
 multiplié par 4 (port du mobile à la ceinture)

La thyroïde est aussi perturbée par les hyperféquences.
Les cancers et les leucémies se multiplient à côté des antennes relais en toute impunité, sans que le gouvernement ne daigne réagir.

Le Grenelle de l'Environnement n'a servi à rien, puisque les hyperfréquences continuent à faire des victimes en toute impunité.

Il est évident que nous avons des membres du lobby des télécoms qui sont des voyous (lien 66), car ils sont à l'origine d'intimidations (lien 143), de piratages (lien 66), d'écoutes téléphoniques illégales, d'interceptions des emails y compris contre des élus de la république. Ces opérateurs ne respectent aucune des règles minimum de sécurité et encore moins les préconisations des experts du rapport Zmirou de la DGS de 2001 (lien 127), qui concernent les écoles et les crèches. En plus ces opérateurs bénéficient de la complicité de politiques pour faire passer de fausses informations, ce qui est quand même aussi un acte criminel.




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.