© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



165°) TOUS CONTRE L'AFSSET -
" La manipulation de " Net-Sante-Environnement " est confirmée "
dans un article d'emmanuel Grenier - avec l'aimable complicité de :
l'Académie de Médecine, l'Académie des Sciences, l'Académie des Technologies...
La sécurité sanitaire française est menacée par les académiciens,
des ACADEMIES qui perdent de leur crédibilité.
L'élimination de l'AFSSET est programmée pour le 1er juillet.
Les académiciens français méprisent la santé de la population française et la position du directeur de l'AFSSET. La réaction stupéfiante des académiciens dont certains n'ont aucune compétence sur les hyperfréquences en a surpris plus d'un.
Faire de la PUB pour les propos des académiciens qui se sont disqualifiés, revient à faire de la pub pour inciter la population à manger de la nourriture contaminée par la radio-activité.

Emmanuel Grenier écrit sur le site Netse (http://www.net-sante-environnement.fr/) :
« La manipulation de l’Afsset est confirmée
Trois Académies (de Médecine, des Sciences et des Technologies) se sont prononcées sur le sujet de l’exposition aux ondes des antennes-relais. Elles s’appuient essentiellement sur le rapport scientifique de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) qui fait unanimité. Et rejoignent le député Alain Gest pour contester la présentation politique qui en a été faite. Une manipulation confirmée par les auteurs du rapport

J'avais proposé le 6 avril 2009 au député Alain Gest (voir lien 138) lors d'une réunion à l'assemblée nationale, qu'on expose les experts présents aux bonnes ondes de la téléphonie mobile au niveau préconisé de 41 V/m pendant plusieurs jours. Malheureusement, malgré la présence des Dr Zmirou et Aurengo, il n'y a pas eu de réponse favorable à ma proposition, qui aurait pourtant permis de mettre un terme à la polémique.

Cela serait très drôle si la santé de la population française n'était pas volontairement mise en danger par les opérateurs. La question se pose de savoir pourquoi il n'y a pas d'enquête des DASS, de la sécurité sociale, et des mutuelles, dans les quartiers arrosés par les antennes relais. Le fait de refuser d'enquêter, est un aveu évident de reconnaissance de la nocivité des hyperfréquences des antennes relais. Savent en effet que les hyperfréquences sont nocives, ils ont juste dissimuler la vérité à la population mais aussi aux politiques qui ignorent réellement tout des effets des hyperfréquences.

Le prétendu malaise lié à une divergence dans la communauté scientifique soulignée par Net SE, est en réalité entretenue par de prétendus experts et chercheurs qui sont tous payés par les membres du lobby des télécoms, pour ne rien trouvé de nocif lors des expositions aux hyperfréquences, alors même que des techniciens ont été handicapés à vie suite à des expositions chroniques. D'ailleurs cela marche, puisque le Président de la République lui-même a utilisé son portable sans aucune retenue en ignorant tout des risques à long terme.

NetSe écrit : « Les trois Académies ont jugé la situation suffisamment grave pour former un groupe de travail de huit personnes qui a publié ses conclusions le 17 décembre dernier.» Personne ne sera surpris si je déclare que nous retrouvons les mêmes conseillers scientifiques dans les académies et chez les opérateurs, chez NetSe ainsi que dans d'autres organisations plus opaques et moins connues du grand public.

Suite au rapport de restitution de l'AFSSET d'octobre 2009, nos académiciens écrivaient dans leur communiqué du 17/12/2009 :
« Réduire l’exposition aux ondes des antennes-relais n’est pas justifié scientifiquement. ».
Les académiciens y analysent la différence entre le rapport scientifique, rassurant, et sa présentation publique qui joue plutôt sur l’inquiétude. Les académiciens reprochaient à Martin Guespereau, directeur de l'Afsset, de pas avoir assisté "lors de la présentation publique de ce rapport en octobre 2009 sur les aspects rassurants, mais au contraire sur les onze études rapportant des effets biologiques".

Les télécoms ont toujours contesté toutes les études scientifiques au motif que les protocoles utilisés ne sont pas fiables ou avaient été mal faits. Sauf que les 11 études critiquée ici par nos 3 académies ont été faites dans le cadre du programme REFLEX sous l'égide des Institutions Européennes, et sont TOTALEMENT IRRPROCHABLES. Elles démontrent les effets nocifs des hyperfréquences de la téléphonie mobile sur l'ADN, que nos brillants académiciens qui ont cédé aux pression et sirènes enchanteresses des opérateurs préfèrent ignorer, car certains sont membres de leur conseil scientifiques. C'est la raison pour laquelle ils se sont mis tous d'accord critiquer l'AFSSET. Ces 3 académies se sont donc disqualifiées en voulant protéger à tout prix les intérêts des opérateur contre la sécurité sanitaire de la population française.

Ces académiciens sont donc mal venus de critiquer le directeur de l'Afsset qu'ils accusent d'avoir d'avoir cédé aux pressions politiques et au ministère de l’Ecologie, d'autant que j'ai communiqué des documents assez rares à plusieurs ministres et au Président de la République, énumérant les symptômes dont ont été victimes plusieurs techniciens suite à des expositions chroniques aux hyperfréquences, et pourtant aux seuils de sécurité préconisés par l'INRS et l'INERIS. Certains de ces techniciens ne se sont toujours pas remis et sont d'ailleurs handicapés à vie, et d'autres ont été contraint de quitter leur métier.  Voilà ce qui ce passe quand de prétendus experts et scientifiques se permettent d'affirmer que les hyperfréquences sont inoffensives.

Les académiciens français ont jugé utile de mépriser la sécurité sanitaire de la population, et de critiquer la position justifiée de M. Guespereau, directeur de l'AFSSET. Pour le directeur de l'Afsset « Les trois Académies estiment qu'il ne faut rien faire. C'est une opinion » /  « C’est un socle de science. Jamais on n’avait été aussi loin dans la synthèse scientifique sur le sujet. C’est ça qui est le plus important. Après, tout le monde peut s’en emparer et les perceptions seront forcément différentes. » Cela nous change de la position de Mme Védrine. Net SE s'est plaint que le directeur de l'AFSSET n'est pas répondu a ses questions, ce qu'on peut comprendre, puisque l'infatigable Dr Aurengo est aussi membre du CS de Net-Se qui a été créé par l'AFOM et les opérateurs. Nos académiciens en voulant faire un grand coup de com, un buzz, ont généré une polémique de plus qui se retourne contre eux et les discréditent, sauf qu'ils discréditent aussi d'autre qui sont peut être un plus éthiques.

Sauf que Net-Se contient une vraie perle, puisqu'ils ont publié un article qui révèle que les bonnes ondes de la téléphonie mobile ont des effets sur un type de protéine, si, si, celle qui concerne une étude sur la maladie d'Alzheimer. Nous remercions Net-Se, un site de l'AFOM, de nous avoir donné la preuve que les ondes de la téléphonie mobile peuvent bien interférer sur certains types de chaînes de protéines. C'est donc bien la preuve que ces ondes si elles sont positives pour certaines protéines, elles peuvent aussi être très nocive pour d'autre.

L'opinion publique et les associations comprennent parfaitement bien que les Académies et Net-Se sont aux ordres des opérateurs, et elles réclament davantage de transparence vis-à-vis des citoyens pour une meilleure restitution et transparence de l’expertise scientifique. C'est pourquoi je juge utile d'écrire à quelques députés pour demander la création d'une commission d'enquête, afin que l'appartenance des conseillers scientifiques à de multiples organisations soient listés et publiés pour une meilleure transparence, et pour mettre un terme à l'infiltration opaque des institutions par les opérateurs, et je demande en même temps aux associations de relayer cette demande.

Pour ma part je préconise qu'on expose nos académiciens aux seuils imposés par les opérateurs pendant une semaine. J'avais déjà proposé en avril 2009 à l'assemblée nationale au Député Alain Gest qu'on expose nos experts qui affirmaient qu'il n'y avait aucun risque aux seuils préconisés afin de mettre un terme à toute polémique, mais à ce jour, je n'ai toujours pas eu la moindre réponse d'un seul volontaire.


Liste des membres de la rédaction de NetSE Santé et environnement

Responsables de la rédaction :
 
Dr Sy Nguyen Directeur de la rédaction
Emmanuel Grenier Rédacteur en chef

Liste des membres du comité scientifique de NetSE - Santé et Environnement
 
Pr André Aurengo Cancérologue, Académie de Médecine, Académie des Sciences, chef du service de médecine nucléaire à La Pitié Salpêtrière
Pr Roland Masse Vétérinaire, Académie de Médecine, Académie des Technologies, Président de la Commission des Maladies Professionnelles (CSPRP) au Ministère du Travail
Dr Pierre-André Cabanes Médecin spécialiste en santé publique, Rédacteur en chef d’Environnement Risques et Santé, Adjoint au Directeur du Service des Etudes Médicales EDF
Dr Fabien Squinazi Médecin biologiste, chef du Bureau de la Santé Environnementale et de l'Hygiène à la Mairie de Paris


A signaler le site Mobile et santé.
Le site http://www.mobile-et-sante.fr/ n'a rien à voir avec le ministère de la santé, c'est en réalité un site de l'AFOM et donc des opérateurs qui prétendent que les champs électromagnétiques sont inoffensifs. Le cocotier en rigole encore, cliquez sur ce lien.


01/2010 - Ecole de journalisme - Centre de Formation des Journalistes (CFJ) -
Autre découverte, les télécoms sont aussi présents dans ce Comité scientifique qui mène "une réflexion sur l'avenir du journalisme", qui devra probablement se plier aux règles des télécoms.
 
Dominique Roux Président de Boloré telecom depuis janvier 2007,
membre du Collège de l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) de 1997 à 2005, docteur ès sciences économiques, 
Jean-Pierre Rioux Historien de la France contemporaine, producteur et chroniqueur à « France-Culture », de 1985 à 1990, 
chroniqueur au « Monde » de 1987 à 1996 et à « La Croix » depuis 2000.
Alain-Gérard Slama Historien et journaliste, éditorialiste au « Figaro », 
chroniqueur sur « France Culture » et au « Point ».
Jean-Marc Daniel Professeur d'économie à ESCP-EAP,
Chargé de cours à l'Ecole des mines de Paris,
assure une chronique d'histoire des économistes dans le supplément économique du journal « Le Monde ».
Christian Delporte Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, président de la Société pour l'histoire des médias.


2009 : Liste des membres du conseil scientifique de Bouygues Télécom.
Il était composé de 10 membres externes à l’entreprise.
 
Jean-Jacques DUBY Président du Conseil, ancien Directeur Général de l’Ecole Supérieure d’Electricité (Supélec).
André AURENGO Professeur de Biophysique, Chef du Service central de Médecine Nucléaire, Hôpital Pitié-Salpêtrière, a été Président du conseil médical d'EDF, ex-membre du conseil d'administration d'EDF, a été Président du Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF)
Dominique DESJEUX Anthropologue et micro-sociologue
Pierre FILLET Académie des Technologies
Pierre HAREN PDG d’ILOG et membre de l’Académie des technologies
Marc IVALDI Economiste
Jacques LAMBROZO Epidémiologiste, Directeur du service des études médicales d’EDF-GDF
Roland MASSE Président de la Commission des Maladies Professionnelles au Ministère du travail et Président honoraire de l’Office de Protection contre les Rayonnements Ionisants (OPRI)
Alain POMPIDOU Professeur de Médecine, Hôpital Cochin
Denis RANDET Délégué général de l’Association Nationale de la Recherche Technique (ANRT)
Bernard VEYRET Directeur de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et aussi expert de l'AFSSET

2010 : Liste des membres du conseil scientifique de Bouygues Télécom après dégraissage.
 
Dominique DESJEUX Anthropologue et micro-sociologue
Jacques LAMBROZO Epidémiologiste, Directeur du service des études médicales d’EDF-GDF
Roland MASSE Président de la Commission des Maladies Professionnelles au Ministère du travail et Président honoraire de l’Office de Protection contre les Rayonnements Ionisants (OPRI)
Bernard VEYRET Directeur de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), et aussi expert de l'AFSSET


Liste des membres du comité scientifique de Orange France Télécom
 
Pierre-Louis Lions, président du conseil scientifique Professeur au collège de France + école polytechnique, membre de l'académie des sciences + l'académie des Technologies. On comprend mieux les critiques du 21/12 de nos 3 académies contre l'AFSSET.
Serge Perrine, secrétaire du conseil scientifique
Alain Aspect Directeur de recherche au CNRS, Pfr à l'Ecole Polytechnique, membre de l'Académie des Sciences et de l'Académie des Technologies.
Karlheinz Brandenburg ex-AT&T Bell Laboratories, membre de l'IEEE
Elie M. Noam
Serge Proulx
Claude Puech
Guy Pujolle Ex-INRIA, Président du conseil scientifique du laboratoire CNRS de l'ENST, président d'un groupe de travail de l'IFIP sur l'architecture des réseaux, éditeur dans des revues internationales: Journal of Network Management, Telecommunication Systems, WINET (Wireless Networks), IEEE communications Survey, Ad Hoc Journal, ex-éditeur de Computer Networks, Operations Research, éditeur en chef de Networking and Information Systems Journal... Gouverneur de l'ICCC (International Council for Computer Communications), auteur de livres publiés chez Eyrolles.
Catherine Rosenberg
Jacques Stern
Katia Sycara
Thierry Bonhomme
Anne Bouverot
Marc Fossier
En réalité certains membres sont présents dans 36 organisations, ou occupe également des postes dans l'édition techniques, raison de l'inexistante totale d'une presse scientifique sanitaire totalement indépendante des lobbies. Même certains organismes de formation des journalistes sont aussi pollué par des rerpésentants des télécoms.


Liste des membres du comité scientifique de janvier 2007 de la
Société Française de Radioprotection (SFRP)
 
Daniel COURANT CEA
Bernard LEGUEN EDF
Jacques LAMBROZO EDF
Jacques LOMBARD SFRP
Catherine LUCCIONI IRSN/CNAM
Rémi MAXIMILIEN  CEA
Anne PERRIN CRSSA
René de SEZE INERIS


Parrains scientifiques de l'AFIS, Association Française pour l'Information Scientifique, et Pseudo-Science : http://www.pseudo-sciences.org/  - 12 décembre 2009.

Parrainage scientifique :
Après avoir constaté la présence de l'infatigable Pr Aurengo (ex?-conseiller de Bouygues Télécom), parmi les parrains scientifiques de cette association, on comprend mieux pourquoi l'AFIS a été aussi insistante pour que Bernard Veyret (lui aussi Conseiller Scientifique de Bouygues Télécom) donne une conférence devant une représentation de délégués syndicaux en novembre 2009.
Pour ma part j'attends de voir si l'AFIS dénoncera aussi un jour les charlatans qui se permettent d'affirmer que les Champs Electromagnétiques n'ont aucun effet sur la santé.
 
Jean-Pierre ADAM Archéologue, CNRS, Paris
André AURENGO Professeur des universités - praticien hospitalier de Biophysique et médecine nucléaire, membre de l'Académie de Médecine, Paris
Jean BRICMONT Professeur de physique théorique, Université de Louvain-la-Neuve, Belgique
Henri BROCH Professeur de physique Université de Nice
Marc FELLOUS Professeur de médecine, Institut Cochin de Génétique Moléculaire
Louis-Marie HOUDEBINE Biologiste et directeur de recherche au centre de l’INRA de Jouy en Josas
Bertrand JORDAN Biologiste moléculaire,directeur de recherche émérite au CNRS, Marseille
Philippe JOUDRIER Biologiste, directeur de recherche au CNRS
Jean-Pierre KAHANE Professeur de mathématiques, membre de l’Académie des sciences
Jean DE KERVASDOUÉ professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), membre de l’Académie des technologies
Marcel KUNTZ Biologiste, directeur de recherche au CNRS
Gilbert LAGRUE Professeur honoraire à l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil
Hélène LANGEVIN-JOLIOT Physicienne nucléaire, directrice de recherche émérite au CNRS Paris
Guillaume LECOINTRE Systématicien, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, directeur du département Systématique et Evolution
Jean-Marie LEHN Professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences, prix Nobel de chimie
Jean-Claude PECKER Professeur honoraire d’astrophysique théorique au Collège de France, membre de l’Académie des Sciences
Arkan SIMAAN Professeur agrégé de physique et historien des sciences
Alan SOKAL Professeur de physique à la New York University et professeur de mathematiques à l’University College London
Jacques VAN RILLAER Professeur, Université de Louvain la Neuve, Belgique

Conseil d’administration (2009-2010)
 
Michel Rouzé (1910-2004) Président-Fondateur
Jean Bricmont Président d’honneur
Michel Naud Président
Sébastien Colmerauer Secrétaire général
Roger Lepeix Trésorier
Membres voir ci-dessous
Stéphane Adrover, Pierre Blavin, Yvette Dattée, Michel Grossmann, Philippe Le Vigouroux, Hervé Nifenecker, Jacques Poustis, Raymond Roze des Ordons, Élie Volf.

Comité de rédaction de la revue Science et pseudo-sciences et du site de l’AFIS
 
Jean-Paul Krivine Rédacteur en chef de la revue
Pierre Blavin webmestre


GROUPE DE TRAVAIL COMMUN de
l'Académie nationale de Médecine, Académie des Sciences, Académie des Technologies
Groupe de travail sur la téléphonie mobile - 17/12/2009.

Raymond 
ARDAILLOU
Secrétaire adjoint de l'Académie nationale de médecine, professeur émérite à l'Université Pierre et Marie Curie, médecin honoraire de l'Hôpital Tenon, 2005 ancien membre du Conseil scientifique de la Fondation Santé-radiofréquences. Depuis 2000, Membre du comité national des sciences physiologiques, depuis 2006, Président de la Fondation du rein.
André AURENGO Membre de l’Académie de médecine et du Haut Conseil de la Santé Publique. Chef du service de médecine nucléaire de la Pitié-Salpêtrière, professeur de biophysique, Docteur en médecine et es Sciences, ex-élève de l’École Polytechnique, ex-Interne des Hôpitaux de Paris. Ancien Président de la Section Rayonnements du Conseil Supérieur d’Hygièrne Publique de France, ex-Président de la Société française de radioprotection. ex-membre (bénévole) du conseil scientifique de Bouygues-Télécom et ex-administrateur d’EDF (représentant l’Etat).
Alim Louis BENABID Membre de l’Académie des Sciences, membre correspondant de l’académie de médecine, Docteur en Médecine, Docteur es Sciences. Ancien chef de service de neurochirurgie du CHU de Grenoble, ancien Directeur de l’Unité INSERM 318 Neurosciences Précliniques, Professeur émérite de Biophysique. Actuellement Conseiller Scientifique à la DRT du CEA et directeur scientifique du projet Clinatec au CEA Grenoble.
Pierre-Etienne BOST Délégué Général de l’Académie des technologies. Membre du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie. Pierre-Etienne BOST a exercé des fonctions de direction de recherche et de développement dans l’industrie chimique, pharmaceutique et à l’Institut Pasteur. Il est également vice-président du laboratoire Genethon et préside le conseil scientifique de DNDi (Drugs for Neglected Diseases).
Roland MASSE Radiobiologiste, toxicologue, membre de l'Académie des technologies, membre correspondant de l'Académie de médecine. Président de la Commission des maladies professionnelles (Conseil d'orientation des conditions de travail, Ministère du Travail). Président du Conseil scientifique ''Recherche'' de l'Afsset. Ancien président de l'Office de protection contre les rayonnements ionisants (OPRI) ; ancien membre de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR). Membre du Conseil scientifique de Bouygues Télecom.
José-Alain SAHEL Membre de l’Académie des Sciences, Institut de France. Directeur de l’Institut de la Vision - Centre de Recherche 968 Inserm-UPMC  UMR CNRS-UPMC  7210 Paris. Professeur d’Ophtalmologie - Faculté de Médecine Pierre & Marie Curie, UPMC. Cumberlege Professor of Biomedical Sciences, Institute of Ophthalmology, University College of London. Chef de Service - Centre Hospitalier National d'Ophtalmologie des Quinze-Vingts et Fondation Ophtalmologique Rothschild, Paris.


URSI-France : Comité National Français de Radioélectricité Scientifique

L'URSI-France est sous l'autorité de l'Académie des Sciences représenté par le Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI). Ce comité a pour objectif de mettre en place des méthodes de mesures communes, y compris pour la comparaison et l'étalonnage des équipements de mesure utiles aux études scientifiques.
 
FONCTION NOM
Président Joe WIART (France Télécom)
Président sortant Maurice BELLANGER
1ère Vice-présidente Frédérique de FORNEL
Vice-président Gérard BEAUDIN
Vice-présidente Maguelone CHAMBON
Secrétaire général Joël HAMELIN
Secrétaire général adjoint Alain SIBILLE
Trésorier  Hervé SIZUN

Membres d'URSI-France : 1er collège : Présidents et vice-présidents des commissions thématiques élus par quelques 500 membres correspondants.
 
Commission Président et Vice-présidents
Commission A Présidente        : Dominique PLACKO
Vice-présidents : Maguelonne CHAMBON, Gérard GENEVES
Commission B Présidente        : Michel NEY
Vice-présidents : Raphaël GILLARD, Man Faï WONG
Commission C Présidente        : Jacques PALICOT
Vice-président : Jean-Claude IMBEAUX, Alain SIBILLE
Commission D Présidente        : Frédérique de FORNEL
Vice-présidents : André MOLITON, Smaïl TEDJINI
Commission E Présidente        : Françoise PALADIAN
Vice-présidents : Olivier MAURICE, Alain REINEIX
Commission F Présidente        : Jean ISNARD
Vice-présidents : Hervé SIZUN, Michel SYLVAIN
Commission G Présidente        : Alain BOURDILLON
Vice-présidents : Rolland FLEURY, Frédéric PITOUT
Commission H Présidente        : Philipe SAVOINI
Vice-présidents : Milan MAKSIMOVIC, Christian MAZELLE
Commission J Présidente        : André DESCHAMPS
Vice-présidents : Thibaut Le BERTRE, Jean Michel MARTIN
Commission K Présidente         : Philippe LEVEQUE
Vice-présidentes : Isabelle LAGROYE, Anne PERRIN




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.