© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



187°) La pollution électromagnétique des émetteurs de Cesano,
responsables du cancer, leucémie, tumeur :
La nocivité des ondes radioélectriques de radio Vatican
est confirmée par une expertise judiciaire à Rome le 14 juillet 2010.
Une nouvelle pierre vient d'être lancée le 14 juillet 2010 à Rome contre les propos rassurants de nos académiciens, et experts officiels de nos institutions sanitaires, pour qui toutes les antennes qui nous entourent sont inoffensives. Après 5 ans d'enquête, un rapport d'expertise judiciaire vient de confirmer la nocivité des ondes émises par les antennes de Radio Vatican, qui bien entendu dément.

Dès 2003 (voir lien 49) j'avais déjà évoqué cette affaire, dont une conférence révélait déjà un taux de leucémie six fois supérieur à la normale. Les habitants de Cesano qui sont entourés par 60 émetteurs avaient déposé une plainte en justice dès 2001 contre Radio Vatican. Un rapport de l'agence de la santé publique du Latium de la région de Rome, avait signalé un taux de mortalité infantile par leucémie à Cesano, 3 fois supérieur à d'autres zones autour de la capitale. En 2001, les enquêtes du ministère italien de l'Environnement avaient déjà constaté que les niveaux des champs électromagnétiques étaient déjà supérieurs aux 6 volts par mètre autorisés.

Radio Vatican ouvre son site principal dès 1951 à Santa Maria di Galeria sur 440 hectares, à 30 km au nord de Rome. Le 27 octobre 1957, le Pape Pix XII inaugure un nouvel émetteur d'une puissance de 100 kW. Ce site comporte aujourd'hui au moins 28 pylônes d'antennes HF, et des émetteurs avec des puissances de plusieurs centaines de kilowatt, de 500 KW, voire même à 1 MW, sur 1260 KHz, 4005 KHz, 9660 KHz et autres fréquences. Depuis les puissances ont été baissées, pour respecter la réglementation européenne.
 

Tous droits réservés

Tous droits réservés
Exemple de pylone à Santa Maria Exemple d'un champ d'antennes grandes ondes

L'expertise épidémiologique de 140 pages signée par le professeur Andrea Micheli a été déposée en 2005, dans le cadre d'une enquête du juge du tribunal de Roma, Zaira Secchi, pour homicide involontaire mettant sous examen judiciaire plusieurs personnes parmi lesquels trois dirigeants de la station radio pontificale. L'expertise analysait l'incidence des leucémies infantiles et leur taux de mortalité chez les enfants et les adultes, et aussi d'autres tumeurs du système hémolymphatique, dans un rayon de 6 km autour des antennes de Radio Vatican. Elles sont installées sur le site de Santa Maria di Galeria à 20 km près de Cesano au nord de Rome, MariTele, et celles du quartier général de la marine militaire, près de la localité de La Storta.

Cette expertise judiciaire confirme ce que nous savons déjà depuis 2003. Le Pr Andrea Micheli avait été  chargé dès 2005 par la justice d'étudier l'incidence des ondes électromagnétiques sur la santé des personnes exposées à ces radiations. Le Pr Andrea Micheli a conclu que  « plus de 10 ans d'exposition aux antennes de Radio Vatican, ont pu provoquer un excès de leucémies ou lymphome chez les enfants de moins de 14 ans » qui ont habité dans un rayon de 6 à 12 kilomètres autour des antennes. Il existerait « un lien important, cohérent et significatif » entre l'exposition aux ondes émises par Radio Vatican et « une augmentation des risques de leucémie et lymphome chez les enfants ».

L'Institut national d'oncologie de Milan, avait conclut aussi qu'il existe des « risques importants » de décès par cancer pour les personnes qui habitent pendant au moins 10 ans dans un rayon de 5 à 9 km autour du site émetteur. Le rapport d'expertise judiciaire accuse les émetteurs de Radio Vatican d'avoir porté atteinte à la santé des riverains de Cesano.

Giuseppe Teodoro, coordinateur des comités romains qui luttent contre la pollution électromagnétique déclarait « Ces résultats confirment nos préoccupations. Les émetteurs sont tellement puissant que les riverains entendent même l'Ave Maria de Radio Vatican dans leurs interphones d'immeubles ou dans leur douche, via les canalisations. Cela peut faire sourire mais prouve la puissance de ces antennes. Les parents sont les plus inquiets. »

Le père Federico Lombardi porte-parole du Vatican et directeur de Radio Vatican a déclaré le 14 juillet à Rome avoir appris avec « stupeur » les résultats d'une expertise sur les cas de décès qui se sont produits à Cesano entre 1990 et 2003 sur ces « informations concernant les résultats de l'enquête", alors même que "l'expertise n'a pas été rendue publique par le tribunal ».

Il a précisé que la station présenterait « au plus vite ses propres observations et les contre-expertises de ses propres conseillers techniques, le Pr Umberto Veronesi et le docteur Susanna Lagorio ». « Il convient de rappeler, que selon la littérature scientifique internationale dans ce domaine, l'existence d'un lien de causalité comme celui supposé, semblerait-t-il, par les conclusions de l'expertise, n'a jamais été démontré, ces conclusions ne sont donc pas à considérer comme totalement fondées », comme le confirment tous les experts officiels qui sont à la solde et payés par l'industrie. Sauf que les conclusions des études de tous les experts totalement indépendants ont toujours mis en évidence les effets nocifs des champs électromagnétiques pour la santé humaine. Cela prouve que les études sanitaires des industriels comportent de graves défaillances méthodologiques.

On peut être surpris par une telle déclaration, quand la religion se vante de protéger les plus faibles, on voit que dans le cas présent ce n'est pas le cas, et que les gens d'église n'ont rien à envier à nos hommes politiques, pour qui le profit est roi. Sauf que ceux qui sont réellement compétents sur les champs électromagnétiques savent depuis les années 50 que les organismes internationaux comme l'ICNRP ont ni plus ni moins préconisé des limitations au CEM qui équivalent à rouler à 100 km/h sur des routes de campagnes. Comme sur la route, nous avons chez les opérateurs des chauffards des champs électromagnétiques.

Le père Federico Lombardi conteste vivement cette pollution électromagnétique et déclare « à cette occasion, il est à rappeler encore une fois que Radio Vatican a toujours observé les indications internationales en matière d' émissions électromagnétiques et que depuis 2001, suite à un accord avec les autorités italiennes compétentes, elle observe les limites plus restrictives établies par la toute nouvelle réglementation italienne, de manière à répondre attentivement, comme il se doit, à toute éventuelle préoccupation de la population environnante ». Et pour cause, le gouvernement italien avait déjà menacé de couper l'électricité à Radio Vatican s'il ne baissait pas fortement la puissance.Le cardinal Roberto Tucci, Président de Radio Vatican, et le père Pasquale Borgomeo, son directeur général à l'époque, avait en première instance fait l'objet d'une condamnation à dix jours de prison. Après diverses décisions de justice, les faits reprochés ont été prescrits en 2009.

En 2001 un groupe d'étude international dont fait partie l'ancien ministre de la santé de l'époque, Umberto Veronesi, dans le cadre d'un examen approfondi sur le site radio de Santa Maria di Galeria, sur la base de données disponibles, avait exclu tout lien entre les activités de Radio Vatican et les maladies cancéreuses et leucémiques constatées dans ce secteur. Sauf qu'on sait que de nombreux experts internationaux étaient ou sont encore payés aujourd'hui pas les industriels qui les emploient. Ainsi le Dr Repacholi de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) touchait des fonds du lobby des télécoms, provoquant un scandale et  une perte de crédibilité totale de l'OMS, qui ne s'est pas arrangée avec le scandale de la vaccination de la grippe A. Il en est de même en France avec nos institutions sanitaires françaises et ses experts officiels et chercheurs qui sont membres des comités scientifiques des opérateurs, d'EDF, d'Areva, etc... On pourrait aussi parler des experts vétérinaires de Maison Alfort mis gravement en cause dans l'émission Pièce à Conviction diffusée au mois du juin 2010 à la télé, et parler aussi de l'eau fortement contaminée au radon dans certains villages. C'est la preuve du laxisme total du gouvernement du Président Sarkozy dans tous les domaines sanitaires et autres, dès qu'il y a une entrave des intérêts financiers des grands groupes industriels nationaux.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.