© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


188°) Quand le téléphone mobile GSM
provoque le cancer du sein chez les femmes.

Dès 2002 lors d'une conférence je mettais en garde les personnes présentes contre les risques de cancer du sein et de la prostate liés au port du téléphone portable collé contre le corps. Je précisais que nous verrions augmenter les cancers sur les organes situés au niveau de la ceinture pour les hommes, et au niveau du sein pour les femmes. En effet elles sont nombreuses à mettre leur portable dans le sac et à le porter en bandoulière sur l'épaule, et celui-ci repose très souvent sur le sein.

Pour une femme ou un homme qui a déjà un cancer, il est donc fortement déconseiller de porter un téléphone mobile à même le corps. Normalement c'est aux médecins, académiciens, experts officiels, instituts sanitaire et ministère de la santé de faire ce genre de recommandation, mais ils ne le font pas, ils sont donc les complices d'une industrie criminelle qui est elle parfaitement au courant des effets nocifs des micro-ondes depuis la deuxième guerre mondiale.

Suite à des recherches réalisées sur les "rayons de la morts" par Nicolas Tesla, le Japon, et les nazis pendant la guerre, le gouvernement anglais demanda à Watson Watt, grand spécialiste du moment, si les ondes radioélectriques représentaient un danger pour la santé. La réponse de Watson Watt fut NON, car il ne fallait pas entraver le développement et la commercialisation des radars qui allait rapporter beaucoup d'argent. L'affirmation selon laquelle les champs électromagnétiques sont inoffensifs est donc une RUMEUR et un MYTHE qui a été propagé volontairement dès 1940 par les EXPERTS de l'époque pour faciliter la commercialisation des radars (cliquez ici lien 186). Ensuite nos EXPERTS OFFICIELS CONSPIRATIONNISTES à la solde de l'industrie ont été chargés de propager la rumeur et de discréditer les scientifiques indépendants qui ont prouvé la nocivité des CEM et qui ont mis en garde les populations contre les risques avérés des CEM. Un des premiers à avoir fait les frais de cette opération, est le Pr Henry Lai, victimes des rumeurs du constructeur Motorola. Un autre scientifique, le Pr Ross Adey, a été contraint de cesser ou empêché de publier ses études sur l'ODC, car quand elle stimulée par des CEM modulés, on accélère la croissance des tumeurs cancéreuses. Je précise que les médecins du travail qui se permettent d'affirmer que les CEM sont inoffensives commettent des fautes professionnelles LOURDES et sont passibles de poursuites dans certains cas précis.

Ainsi certaines femmes, des vendeuses, pour éviter de se faire voler leur téléphone portable GSM, le mettent dans leur soutien-gorge, surtout en été, comme l'a expliqué l'une d'elle à un de ses clients. Une d'elle a expliqué qu'elle s'était fait voler plusieurs téléphones mobiles, et que depuis qu'elle le mettait dans son soutien gorge, personne n'a été en mesure de voler son téléphone, même quand elle voyage. Sauf que pour ne rien arranger, certains soutiens-gorge intègrent des baleines métalliques qui peuvent entrer en résonance et se transformer en antenne.

Plusieurs véritables experts indépendants ont déjà mis en garde contre le port d'un téléphone portable contre le corps, y compris un constructeur de téléphone mobile qui destinait sa production aux enfants de 5 ans à l'origine. Cliquez ici (lien 56) pour voir les recommandations de l'époque du constructeur Mymo. Pour Sade Oguntola, le niveau de radiation auquel est exposé une femme peut faire augmenter le risque de cancer du sein, quand le téléphone portable est plaqué contre le sein.

Quand on fait des mesures sur un téléphone mobile, on peut découvrir les premières secondes des niveaux de 100  150 volts par mètre en début de communication ou quand le téléphone mobile sonne, et un champ magnétique dont le niveau peut se situer entre 14 et 18 mG.

Plusieurs affaires remettent en cause les thèses officielles ABSURDES des experts officiels tous payés par l'industrie. Un premier cas concerne une femme de 39 ans qui a mis pendant 5 ans son téléphone portable dans son soutien-gorge pour améliorer le lien avec son kit oreillette Bluetooth. Quand elle émettait ou recevait des appels, elle sentait un échauffement sur sa poitrine mais elle ne s'en est pas inquiété. Puis par la suite elle a ressenti des douleurs à l'endroit précis où son téléphone portable touchait sa poitrine. Elle a développé une bosse au niveau du sein exposé aux radiations micro-ondes, qui a été mise en évidence par la suite par une mammographie et une biopsie, qui ont confirmé l'apparition d'un cancer du sein invasif.

Sauf qu'il faut savoir que dans ce cas précis, la combinaison téléphone mobile + Kit oreillette, est encore plus nocifs que la solution du téléphone portable seul, car dans le cas présent vous avez en réalité 3 sources d'émissions, et non pas deux comme vous pourriez le croire. Vous avez en effet :

          - 1°) le téléphone portable qui émet en 90 ou 1800 ou 2100 MHz.
          - 2°) Vous avez la puce d'émission bluetooth située dans le portable.
          - 3°) Et enfin vous avez la puce située dans l'oreillette elle-même.

Ce qui donne un total de 3 sources d'émission, ce que j'avais signalé dans un courrier à un politique il y a quelque années. En plus le Bluetooth pour ne rien arrangé émet en pulsé sur plusieurs fréquences utilisées par les fours à micro-ondes, en 2400/2450 MHz, sur 12 à 14 canaux selon la réglementation des pays.

Plusieurs autres cas de femmes qui mettaient leur téléphone mobile dans leur soutien-gorge se sont eux aussi traduits par des cancers du sein, confirmé par une mammographie. A chaque fois, à l'endroit où reposait le téléphone portable, il a été constaté l'apparition de tumeur.

La Professeur Obajimi, Présidente du Conseil The Ibadan Multidisciplinary Breast Tumour Board, University College Hospital (UCH), Ibadan, Oyo State, a déclaré que pour les expositions à des irradiations externes, qu'il s'agisse de femmes qui portent leur téléphone cellulaire dans leurs soutiens-gorge, ou de femmes sur les lieux de travail exposés, l'exposition doit être évitée, en raison des liens entre le cancer du sein et l'exposition à des rayonnements électromagnétiques. Pour le Pr Millicent Obajimi, Président d'une Association médicale nigériane (NMA), a lui aussi mis en garde les femmes contre le maintien de leurs téléphones dans leurs soutiens-gorge. L'exposition aux rayonnements est lié au cancer, y compris cancer du sein. Le professeur Obajimi recommande de consulter un médecin dès qu'on constate un changement de couleur de peau, de taille, de texture ou bosse dans le sein.

Le cancer du sein peut être aussi lié à la prise de la pilule prise n'importe comment, ce qui peut se traduire par une perturbation de leur cycle menstruel, et ce qui peut les prédisposer à développer un cancer du sein, qui sera aggraver par le port inadéquate du téléphone portable sur la poitrine. Environ 2,5 millions de personnes vivent avec le cancer du sein et 7,9 millions en meurent chaque année à travers le monde. 72% de ces cas sont enregistrés dans les pays en voie de développement, sauf que ce taux à aussi fortement progressé en France sans que nos institutions sanitaires ne daignent rechercher les causes et faire des études épidémiologiques. Selon les médecins de nos institutions officiels françaises, les études épidémiologiques sont impossibles à faire. Je ne vois donc pas à quoi servent ces médecins épidémiologistes français comme Mme Martine Hours de la fondation santé Radiofréquence (financé en partie par le lobby des télécoms) et de l'AFSSET, s'ils sont totalement incapables de faire ce genre d'étude épidémiologique, et de nous fournir des statistiques fiables et publiques.

Il ne faut pas oublier que le cancer du sein existe chez l'homme aussi. Ainsi certains d'entre eux mettent leur téléphone portable dans la pochette de la chemise ou chemisette, ou la poche portefeuille de la veste, ce qui peut là aussi provoquer le même genre de problème que chez les femmes. Mais il faut aussi savoir que cela peut avoir des effets nocifs pour le coeur. Une de mes relations qui portait toujours son téléphone portable dans une poche à ce niveau, a fait un jour un arrêt cardiaque brûtal, le hasard sans doute, sauf qu'il n'a pas été le seul dans ce cas en France. Comme je l'ai précisé, un téléphone portable génère un champ magnétique, or celui-ci à des effets sur le débit sanguin des veines et artères comme permet de le constater un contrôle doppler, ce que semble ignorer nos médecins et aussi nos académiciens qui ont démontré leur incompétence totale et confirmée sur les risques des micro-ondes. On retrouve ce même symptôme confirmé chez les personnes victimes du syndrome SFC.

Même si la mammographie permet de détecter un cancer du sein, cet examen ne doit être fait que si cela est nécessaire, car il ne faut pas oublier que dans le cas présent on utilise une machine à rayon X, dont les radiations ne sont pas inoffensives pour le corps humain. Les rayons X contribuent à augmenter le taux cancers et des lésions. Il est intéressant de constater que le nombre de dose de rayon X accumulé n'est pas pris en compte par nos médecins, et par exemple dans le domaine dentaire, chaque examen est prétexte désormais à une radio dentaire. Dès lors il ne faut pas non plus s'étonner de l'augmentation des tumeurs de la tête, et des poumons. Mais là encore les institutions sanitaires ne font rien, il faut bien rentabiliser au maximum les machines à rayon X.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.