© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


206°) Une nouvelle étude de Nora Volkow démontre
que les téléphones portables ont des effets sur le cerveau.

Mauvaise nouvelle pour l'AFOM qui a désormais été absorbée par la FFT, la Fédération Française de la Téléphonie. Une nouvelle étude américaine a été réalisée au Brookhaven National Laboratory du 1er janvier au 31 décembre 31 2009 par Nora Volkow, et les chercheurs du National Institutes of Drug Abuse, National Institutes of Health (NIH), (Maryland). Elle a été publiée le 22/02/2011 dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Cette étude a été réalisée au laboratoire National de Brookhaven (BNL) dans le cadre programme de recherche intra-muros de l'institut national de la santé (NIH) et du Ministère de l'énergie. L'étude de Nora Volkow confirme que les émissions micro-ondes de votre téléphone portable à des effets sur l'activité de votre cerveau.

L'utilisation du téléphone portable provoque des modifications dans votre cerveau. En réalité ce n'est pas une découverte, on le sait depuis des décennies, depuis les années 70 suite à l'affaire du signal de Moscou contre l'ambassade américaine. L'exposition aux micro-ondes modifie la chimie du sang, et donc du cerveau, et donc obligatoirement le comportement. On sait aussi depuis longtemps, que les flux sanguins dans le cerveau sont modifiés, sauf la super-élite de l'académie de médecine française, qui n'est au courant de rien du tout, on se demande donc à quoi elle sert. Quand les flux sanguins sont modifiés dans les capillaires, cela peut aboutir à des AVC, ruptures d'anévrisme ou thrombose.

les micro-ondes de votre téléphone portable cellulaire sont dangereuses pour votre cerveau

L'expérience a été menée en 2009 sur 47 cobayes humains. Ils ont placé un téléphone portable sur chacune des oreilles des participants. Les sujets ignoraient si le téléphone était actif ou en veille. Il pouvait recevoir ou émettre des SMS. Le téléphone portable a été activé ou mis en veille sur une période de seulement 50 minutes d'exposition.

Pour l'imagerie médicale, une injection fluorodeoxyglucose (18F) pour mesurer le métabolisme du glucose dans le cerveau a été effectué sur les cobayes, une fois avec le téléphone activé, et deux fois avec le téléphone en veille. Ensuite l'activité cérébrale des cobayes a été mesurée avec un appareil de tomographie à positrons.

Après 50 minutes d'utilisation du téléphone portable, les chercheurs ont constaté une augmentation de 7% du métabolisme du glucose dans le cortex orbito-frontal et le lobe temporal. Le glucose est un marqueur de l'activité cérébral, dans la région la plus proche de l'antenne du téléphone. L'augmentation du métabolisme du glucose était de 35,7 contre 33,3 µmol/100 g par minute, P = 0,004, avec un intervalle de confiance de 95% à 0.67-4.2. Le glucose peut augmenter le taux de radicaux libres. Ces molécules peuvent endommager les cellules saines, et générer une réponse inflammatoire. Je dois rajouter qu'on sait aussi qu'une exposition aux micro-ondes modifie le taux de protéine de choc thermique, un indicateur du stress, sauf que l'augmentation du stress se traduit aussi par une baisse des défenses immunitaires.

santé, le taux de glucose dans le cerveau est modifié après plusieurs dizaines de minutes de communication avec un téléphone portable cellulaire

Pour le Dr Nora D. Volkow « les augmentations du métabolisme du glucose étaient significativement corrélées avec les amplitudes estimées du champ électromagnétique.../... Les zones cérébrales absorbant le plus d'ondes émises par le portable ont enregistré les plus grands accroissements du métabolisme du glucose.../... Ces résultats montrent que le métabolisme du cerveau humain est sensible aux effets des ondes magnétiques s'il est exposé durablement à ces téléphones.../... Il y a une inquiétude sur la possibilité que les micro-ondes émises par les téléphones puissent induire le cancer de cerveau. Les résultats de cette étude fournissent l'évidence qu'une exposition aiguë au téléphone mobile affecte l'activité métabolique de cerveau. »

Le lobby des télécoms anglo-saxon a battu le rappel de ses troupes à la suite de la publication de plusieurs études qui démontrent la nocivité des micro-ondes. Ainsi on voit à l'étranger comme en France quelques prétendus experts en mal de budget qui viennent témoigner dans les médias pour affirmer que les micro-ondes n'ont aucun effet sur la santé, sans ce soucier de leur perte de crédibilité totale. Une étude payées par on ne sait qui, ou plutôt on s'en doute, est venue affirmer qu'il n'y pas d'épidémie de tumeurs. Allan Frey, expert scientifique de la recherche Bioelectromagnetique, a dénoncé ce mensonge et a déclaré : « Il est bien établi dans la littérature scientifique que, généralement un cancer ne se voit que de 10 à 30 ans après l'exposition à un agent.../...  De plus, la littérature sur les ondes radios montre que le cancer ne se voit pas avant au moins 10 ans d'exposition, ce qui est cohérent avec le reste de la littérature scientifique.../... Les auteurs ont analysé les données sur les tumeurs cérébrales recueillies avant que la plupart des populations possèdent un téléphone cellulaire.  En outre, la plupart de la population n'a pas eu de téléphone cellulaire pendant plus de 5 ans. Ainsi, les auteurs savaient ou auraient dû savoir que si les téléphones cellulaires ont induit ou promu un cancer du cerveau, leur étude ne l'aurait pas montré... Pour conclure la sécurité des téléphones cellulaires est mal interprété, et la science trompe le peuple. »

L'étude Interphone, a mis en évidence une augmentation significative de trois types de tumeurs cérébrales chez les utilisateurs après 10 ans d'utilisation d'un téléphone mobile. Louis Slesin, rédacteur en chef de la Microwave News a déclaré « Un second groupe de chercheurs en Suède a aussi constaté un risque accru à long terme des tumeurs au cerveau, des neurinomes de acoustiques, et des gliomes ».

Le Dr Henry Lai de l'Université de Washington à Seattle déclare que « Cette étude apporte des informations supplémentaires sur les effets possibles de ces ondes magnétiques émises par les téléphones portables sur l'activité du cerceau » dans un éditorial publié dans JAMA.

Ronald B. Herberman, MD, Président du Conseil de l'EHT, physicien et biologiste du cancer, a déclaré que « ce travail offre un indice important sur la façon dont les rayonnements des téléphones cellulaires peuvent altérer le cerveau et montre aussi pourquoi il convient de prendre des précautions particulières avec les téléphones d'aujourd'hui.../... Nous savons que l'augmentation du glucose se produit aussi avec les infections et autres processus inflammatoires, et conduit à la production de radicaux potentiellement dommageables, l'oxygène réactif, qui peut altérer la façon dont les cellules et les gènes évoluent ».

Un autre chercheur déclare, « Cette découverte importante devrait stimuler de nombreux biologistes pour effectuer des études approfondies pour déterminer les conséquences de ces changements dans les cellules nerveuses ou autres cellules du corps dans la région de la radiation. Nous devons développer une meilleure compréhension de la façon dont le rayonnement  radiofréquences pourraient contribuer à un risque accru de tumeurs cérébrales ainsi que d'autres modifications dans les fonctions cérébrales.../... Nous devons prendre des précautions simples pour réduire l'exposition du cerveau aux radiations des téléphones portables, tandis que la recherche sur l'impact biologique de l'exposition à des rayonnements micro-ondes des téléphones cellulaires est effectué dans l'intervalle ».

Dr Devra Lee Davis, Présidente et fondatrice de la Health Environnementale Trust, a déclaré que cette nouvelle étude renforce la nécessité de la refonte des règles de sécurité des téléphones mobiles. « L'étude en cours montre, ainsi que d'autres études, qu'il existe d'autres préoccupations liées à l'utilisation du téléphone cellulaire, en plus des tumeurs.../... Les tumeurs ne sont que la pointe de l'iceberg, mais leur développement est précédé par des années d'autres perturbations biologiques qui ont de profondes pertinence médicale - et cette étude confirme que des changements biologiques importants surviennent après de relativement brèves expositions telles que celles qui ont lieu tous les jours avec les 5 milliards de téléphones cellulaires dans le monde ».

En réalité je préciserai pour ma part qu'on peut imaginer le scénario de perturbation du système humain de la façon ci-dessous:
Activation du portable
Augmentation de la température et donc du taux des CHSP27
Augmentation des protéine de l'inflammation
Augmentation du flux sanguin dans les zones du cerveau les plus irradiées par le portable
Modification de la tension artériel.
Augmentation de l'apport en glucose dans le cerveau
Augmentation de l'apport en oxygène
Augmentation du taux radicaux libres générés à partir de l'apport d'oxygène
Augmentation de la sollicitation de la pompe cardiaque pour refroidir les tissus.
Modification du spectre cérébral et du comportement
Perturbation du système nerveux au niveau du bulbe rachidien.
Perturbation de l'hypophyse qui se traduit par une perturbation des neurotransmetteur et des activités neurochimiques.

C'est ce qui explique que les gros utilisateurs de téléphone portable deviennent hyper-actif avec un comportement irascible, en raison d'un apport sanguin qui augmente le taux d'oxygène. C'est le même processus que nous retrouvons chez les sportifs, dont la circulation sanguine augmente, pour apporter un taux d'oxygène complémentaire et nécessaire à l'organisme.

Conclusion.
Le téléphone mobile modifie bien l'activité cérébrale du cerveau.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.