© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


211°) Espionnage, interceptions électroniques illégales,
écoutes téléphoniques sauvages,
des associations, ONG, élus, magistrats, etc...


 
Marc Filterman, le 30 mai 2011
Email : marcfilterman@hotmail.com 
Site : http://filterman.ifrance.com/
Objet : censure et interception illégale
Date : 30 mai 2011
Communiqué de presse.

Destinataires :
Presse, médias, AFP...
CNIL, DGCCFR.
Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Ministre du travail et de la santé,
Mesdames Messieurs les Députés
Mesdames les Sénatrices 
Messieurs  les Sénateurs
 

J'attire votre attention sur la censure exercée sous la pression de certaines institutions, mais aussi de groupes industriels, qui pratiquent en plus des interceptions électroniques illégales, et l'entrave à la liberté d'accès à l'information sur la sécurité du travail, en violation des articles 8 et 10 de la convention européenne des droits de l'homme.

Censure sur Internet.
Pourquoi il y a aussi peu de témoignages de victimes de tumeurs du cerveau sur internet, c'est très simple. Dès que quelqu'un déclare sur un blog qu'il a été victime d'une tumeur après avoir utilisé des forfaits de téléphonie mobile illimités, son blog ou son compte est immédiatement censuré, ou disparaît du moteur de recherche, ou les sites subissent des "anomalies". 

Certains diront que c'est de la la paranoïa. Sauf que comme vous pourrez le constater, quand vous essayez de consulter les pages de mon site http://filterman.ifrance.com sur l'hébergeur Ifrance, il vous faut 10 à 15 secondes avant de pouvoir les afficher. Pour ce qui est de mes sites hébergés sur multimania et funpic, http://www.multimania.com/filterman, et http://filterman.fi.funpic.org, les mises à jours sont désormais impossibles. 

(Juste après le début de la divulgation des deux communiqués, le 30 mai, la situation est revenue à la normale sur tous mes mes sites hébergés sur Ifrance)

Malgré une lettre recommandée à mon Fournisseurs d'Accès Internet (FAI) et plusieurs appels téléphoniques, je dois préciser qu'il m'est impossible d'accéder aux sites de l'INRS sur la sécurité du travail, sur les risques sur l'amiante, et sur les champs électromagnétiques.
Même quand on passe par des outils de surf anonyme, dans ce cas le PC est planté, ce qui prouve l'espionnage en temps réel des membres d'ONG, ou l'introduction de malware ou virus de ciblage.

La pratique de la censure ou du blocage de l'accès à des sites spécifiques sur la sécurité du travail, implique qu'en amont il y a eu automatiquement des écoutes et interceptions électroniques illégales des communications, en violation de l'article 8 de la convention européenne des droits de l'homme sur l'atteinte à la vie privée.

De plus pourquoi les Fournisseurs d'Accès Internet mettent des adresses IP fixes. Il suffit de lire les contrats et l'article 3.2 du contrat de Darty, où il est spécifié :


 
 
"Le matériel est raccordé et identifié par l'attribution d'une adresse IP dynamique. Il ne peut disposer d'une adresse IP fixe. L'attention du Client est attirée sur les limites inhérentes à la nature du réseau Internet et les risques qu’il présente, notamment en matière de confidentialité des données et de contenu des sites accessibles, à savoir plus particulièrement :

– Les informations accessibles par le réseau Internet relèvent de la responsabilité des sites et des services qui les émettent ou les fournissent, DARTY n’exerçant aucun contrôle de quelque nature que ce soit sur le contenu des données transitant par le réseau Internet et ses installations.

– Les données circulant sur le réseau Internet peuvent faire l’objet de détournements. La communication par le Client de mots de passe, de codes confidentiels et d’informations qu’il juge confidentielles est faite par le Client à ses risques et périls. Le niveau de sécurité pour la communication de données et informations dépend des logiciels et des solutions de cryptage mises en place par les sites et services utilisés.


 
 
On vous explique qu'à chaque fois que vous coupez votre routeur, vous changer d'adresse IP publique, et qu'entre temps elle peut être réattribuée à d'autres, ce qui est totalement FAUX. En ce qui me concerne, cette adresse reste statique, et cela dure depuis un an. De nombreux abonnés se retrouvent avec une adresse statique, ce qui permet d'espionner tout le trafic internet et les emails par exemple de ceux qui dénoncent les risques sanitaires de l'industrie. Il reste évidemment la possibilité de passer par des proxy pour ceux qui s'y connaissent en informatique, mais c'est une minorité. Sauf que lorsque vous passer par des systèmes se surf anonyme, vous pouvez là aussi constater des plantages de votre ordinateur. On constate aussi l'introduction de virus sur des sites internet par le biais d'officines qui pratiquent le piratage au profit d'industriels.

Une adresse IP statique revient à vous attribuer un numéro de téléphone fixe, ce qui facilitera comme chacun le comprendra l'espionnage de votre trafic. Pourtant chez une autre personne qui a le même type d'abonnement chez le même fournisseur, son adresse IP est dynamique, et change à chaque fois que le routeur est coupé et rallumé. Là il est possible d'accéder aux sites de l'INRS et sur la sécurité du travail. C'est la preuve que selon son activité, l'accès à l'information n'est pas la même pour tout le monde, et que des interceptions illégales sont pratiquées. Un autre moyen, l'adresse MAC qui est propre à chaque machine ou routeur, permet aussi de tracer les internautes, élus ou ONG. Je n'ai pas besoin de rappeler cette affaire en avril 2009 d'un avocat dont l'ordinateur a fait l'objet de piratage. Un informaticien de l'une de ces officines reconnaîtra être rentré illégalement dans plusieurs ordinateur. Il y a aussi ces gendarmes qui sont venus témoignés à des procès, et qui ont révélé que des membres des opérateurs fournissaient des informations techniques à des tiers, pour réaliser des écoutes téléphoniques illégales.

Personne ne dit rien par manque de compétence, ni même les élus et politiques qui ne sont pas des spécialistes en informatique. Ce moyen permet aussi de faire l'espionnage industriel, économique et scientifique, mais le gouvernement ne se préoccupe guère des méthodes illégales des officines, qui travaillent le plus souvent pour de puissants groupes. On ignore combien cet espionnage électronique illégal a coûté à l'économie et à la sécurité sanitaire.

Je ne serai donc pas du tout surpris que la majorité des associations, des experts, des scientifiques, des journalistes, des maires, élus, avocats, juges, députés qui travaillent sur les risques des OGM, des champs électromagnétiques, des substances chimiques et pharmaceutiques, et sur tous les risques industriels en général, soient tous dotés d'une adresse IP statique. L'inconvénient des cet adresse IP statique dite fixe, permet à des officines d'espionner en toute impunité vos accès internet par des sondes sur le réseau. Une adresse IP statique permet en toute impunité :

- de vous interdire d'accéder à des sites précis comme la sécurité du travail, 
- de vous interdire de mettre jours vos sites internet,
- de détourner et d'intercepter les fichiers que vous expédiez à vos correspondants,
- d'espionner toutes vos consultations,
- d'espionner vos boites emails et destinataires,
- d'activer votre fonction micro et webcaméra du PC à distance.

Autre problème, tous les ordinateurs portables, IPAD, smartphones, sont tousé quipés d'un micro et d'une caméra. Il a déjà été démontré il y a quelques années à des députés même à Bruxelles qu'il était possible possible d'activer à distance la caméra et le micro d'un PC via Internet, ou même le Wi-Fi, pour écouter ou voir ce qui se passait dans leur bureau. Des officines se sont spécialisées dans le téléchargement à distance, par SMS, de programme espion dans les téléphones portables ou smartphones, ce qui permet de les déclencher à distance pour écouter les conversations téléphoniques, ou ce qui se passe dans un bureau, comme l'avait montré une émission de télé.

D'où la nécessité de prendre les mesures nécessaire pour neutraliser ces deux capteurs qui permettent d'espionner l'intérieur des bureau des ONG, associations, sociétés, laboratoires de recherche, etc... La solution la plus simple consiste à masquer la caméra, et couper le micro du PC physiquement. Quant aux liaisons Wi-Fi, elles sont aussi piratables très facilement, les outils pour casser les protocoles de sécurité comme le WEP et WPA sont disponibles, mais par ce bais, il devient possible de remonter aussi sur les réseaux des institutions. Même les claviers sans fil présentent un risque, puisque les données tapées sont interceptables jusqu'à plusieurs dizaines de mètres, et donc les mots passe aussi.

Dans le cas d'une adresse IP dynamique, il est impossible de suivre l'intégralité de votre trafic, sauf en cas d'une bretelle directe sur votre ligne, ou d'interception sur les PABX et PBX. Il est donc évident que toutes les personnes qui travaillent sur les risques industriels ont toutes des IP fixes. Il est aussi possible de passer par un proxy, mais là aussi on peut découvrir que des officines avec des pirates s'introduisent dans les PC de ceux qui dénoncent les risques industriels. 

Déjà dans les années 1998 et 2000, j'avais alerté les politiques sur les risques d'interception électronique, y compris lors d'une émission de radio sur France Inter en mars 2003 avec un ex-responsable des services de renseignement, ex-juge et ex-député. Je dénonçais à des députés le fait que les opérateurs français ou étrangers de téléphonie qui sont aussi devenus des fournisseurs d'accès internet pouvaient se livrer à des interceptions illégales en toute impunité, puisqu'ils ne faisaient l'objet d'aucun contrôle. 

Ceux qui viennent dénoncer la paranoïa des ONG ou des experts scientifiques indépendants, sont les mêmes qui ordonnent ou pratiquent des écoutes téléphoniques sauvages, des interceptions électroniques illégales, et introduisent des virus sur les PC et les sites internet. Il devient donc plus que nécessaire de s'intéresser à toutes ces pratiques, aux opérateurs déjà mis en cause lors de procès ou d'émission de télé, et aux officines dites d'intelligence économique, et de mettre un terme à ces abus multiples, qui participent aux atteintes à la sécurité sanitaires, et à la violation de l'article 6 de la CEDH lors des procès. Il faudra bien un jour faire là aussi un reportage télé sur les méthodes de toutes ces officines et industriels. 
 
 

                                                                                        Marc Filterman
 

France 2, décembre 2011, espionnage d'un portable (2,524707 minutes).


Logiciel espion pour téléphone portable.


En ce qui me concerne, je n'ai jamais eu portable pour deux raison, la première concerne les risques sanitaires, et la deuxième concerne les risques d'espionnage, surtout de tous ceux qui trvaillent sur les  risques technologiques ou sanitaires.
 


Tous les systèmes radio sans fil peuvent être interceptés.
méthode d'espionnage des officies à la solde des groupes industriels, interception électronique sauvage, écoute téléphonique illégale, piratage liaison radio sans fil Wifi, Wimax, 3G, 4G, boucle locale radio, antenne relais gsm


Je dispose sur l'un de mes 20 sites, d'un chapitre sur les écoutes téléphoniques illégales et les interceptions électroniques sauvages. Tous les procédés décrits sur ce site ont été utilisés par des officines. Pour accéder au chapitre sur les écoutes, cliquez sur le l'image ci-dessous :

méthode d'espionnage des officines des société et groupes industriels, réseau echelon, écoute téléphonique sauvage, interception électronique illégale



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.