© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


232°) Aviation, Interférences électromagnétiques
des appareils électroniques portables des passagers,
sur les calculateurs avioniques, risques aéronautiques avions.

Le 9 juin 2011 abcNews révélait qu'un rapport aéronautique confidentiel signalait que les appareils portables des passagers pouvaient provoquer des interférences électromagnétiques sur les systèmes avioniques de bord. Les informations ci-dessous ont été communiquées aux ministres concernés.

Régulièrement chaque année, des incidents se produisent à bord des avions avec des passagers (pax) égocentriques, qui refusent de couper leurs appareils portables, téléphone mobile, ordinateur portable, PDA, Lecteur de CD ou DVD et autres. Certains ne supportent pas qu'une hôtesse de l'air leur donne un ordre. D'autres se prennent pour des spécialistes et interviennent sur les forums et dans la presse, pour affirmer qu'il n'y a aucun risque d'interférence, parce que les systèmes sont complètement blindés. Sauf que si plusieurs conditions sont remplies simultanément, des failles se produisent. En décembre 2011, un commandant de bord a été contraint de débarquer un acteur qui refusait de couper son téléphone portable.

Rapports d'incidents.
Le rapport de juin 2011 de l'International Air Transport Association qui regroupe plus de 230 compagnies aériennes a compilé 75 incidents dont plusieurs ont été confirmés. Ils étaient liés à des interférences électromagnétiques, qui ont été provoquées suite à l'utilisation d'appareils portables utilisés par les pax. Tous les avions sont concernés, y compris Boeing et Airbus, ainsi que les avions de tourisme.

- 26 incidents concernent les commandes de vol (volets), y compris le pilote automatique.
- 15 concernent les systèmes de radionavigation et radiocommunication.
- 13 concernent les alarmes, et les moteurs.

Des variations altimétriques brutales ont été constatées, jusqu'à ce que l'équipage demande aux passagers de couper leurs appareils portables. Deux autres rapports de la FAA et de la NASA signalaient plus d'une trentaine d'incidents. Des Ipod et Iphone ont été mis en cause, suite à des interférences électromagnétiques. Souvent l'interdiction d'utilisation des appareils portables se fait lors des phases critiques de vol, au décollage et à l'atterrissage. Sauf que même en vol de croisière à 10.000 pieds, des avions peuvent perdre leur pilote automatique suite à l'utilisation d'appareils portables en vol.

risque avionique et aéronautique, interférences électromagnétiques sur les calculateurs, les systèmes de bord des avions

Les sondes Pitot ne sont pas les seules en cause, les ADIRU (centrale inertielle) ont été impliquées dans deux accidents d'altitude, qui ont fait des blessés, mais évité le crash.

- problème ADIRU sur Boeing 777-200, Malaysia Airlines, le 01/08/2005 (vol Australie - Kuala Lumpur) 240 km nord ouest de de l'Australie (Perth).

- problème ADIRU sur Airbus A330, Jetsar (filiale Qantas) vol QF72, côte ouest de l'Australie (Perth), vol Singapour, 07/10/2008

Il faut préciser que seuls les équipages qui ont une expérience confirmée, sont capables d'en déduire si un incident est lié à l'utilisation d'un appareil électronique portable par un pax. Il est évident que de nombreux cas de défaillances aléatoires, ne font pas l'objet de rapport d'incident. En cas d'incident, le système suspecté est remplacé par un autre, qui lui aussi aurait eu de toute façon les mêmes problèmes sous les mêmes conditions. Les normes sont les mêmes pour tous, donc tous les constructeurs peuvent être impactés de la même façon.

Les systèmes avioniques impactés mis en cause ici sont les mêmes, que ceux que j'avais déjà listés dans une lettre. Elle avait été expédiée le 22/092005 à M. Raffarin, Premier Ministre à l'époque (cliquez ici, sujet 70), avant la sortie de l'A380. Les statistiques venaient d'un rapport de la NASA de 2001. Les avions des dirigeants politiques ne sont pas non plus épargnés. En raison de la période électorale actuelle, les dirigeants politiques se font accompagner de journalistes qui sont équipés eux de toutes sortes d'appareils portables, qui peuvent interférer avec les systèmes de bord : camescopes, appareils photo avec flash, ordinateur et téléphones portables, dictaphones, lecteurs de CD/DVD... Tous ces appareils sont signalés pour avoir déjà interféré sur les systèmes de bord. Le 12/05/2011, un commandant de bord a été contraint de rappeler à l'ordre l'équipe de foot du Barça, et de demander l'arrêt des camescopes et autres appareils suite à des alarmes au tableau de bord du cockpit.

Rapport de 2001 de la NASA
interférence électromagnétique du wifi et des téléphones portables sur les calculateurs des avions del ligne

Incendie et explosion des téléphones portables.
Les portables représentent aussi des risques d'incendie et d'explosion. Fin novembre 2011, l'Iphone 4 d'un passager en classe affaire a explosé juste après l'atterrissage du vol ZL319 de la compagnie Regional Express entre Lismore et Sydney en Australie. Si l'appareil avait été oublié en veille dans un bagage à main ou dans une soute, et s'il avait pris feu en plein vol, on devine ce qui aurait pu se produire. Ces explosions ou incendie de portables sont heureusement très rares, mais ne peuvent être ignorés. Il y a des explosions de batteries d'ordinateurs, de téléphones, et autres, il y a donc un risque surtout en avion, même si celui-ci est minime.

Interférences de la 4G sur les GPS.
Les interférences vont encore s'aggraver avec l'arrivée de nouveaux réseaux. Il faut se rappeler que Bouygues avait soulevé la polémique sur les risques d'interférences de la 4G sur les émetteurs de télé. Il a été confirmé depuis aux USA, que la 4G pouvait aussi brouiller les GPS militaires. Une étude du ministère de la Défense américain, de l’administration fédérale de l’aviation et des fabricants de récepteurs GPS, a montré que les bandes 4G "pouvaient provoquer des interférences nuisibles à la majorité des récepteurs GPS testés" aux USA, et qu'aucun test supplémentaire n'était nécessaire pour confirmer l'existence de ces interférences. Le chiffre est conséquent : 75% des récepteurs de radiolocalisation GPS sont incapables de donner les informations dans de nombreux endroits aux Etats-Unis. Le spectre utilisé par l'opérateur LightSquared, qui doit investir 14 $milliards pour développer un réseau quelle revendra ensuite à des fournisseurs d’accès 4G, a été à l'origine de problèmes. LightSquared accuse les fabricants de récepteurs GPS de construire des produits qui dépendent de "l'utilisation de spectres assignés à d’autres licences FCC". On peut en déduire que les  récepteurs GPS avioniques seront aussi brouillés. Logiquement les bandes utilisées en France sont différentes de celle utilisées pour la 4G aux USA, donc le risque devrait être moindre, sauf en présence de fréquences harmoniques.

Éruptions solaires.
Il faut en plus rajouter les risques de la modification de la propagation qui seront liés au cycle et aux éruptions solaires, qui seront à leur maximum vers la fin de l'année 2012, et début 2013. En 1989, les satellites et les systèmes de radionavigation Loran avaient déjà été brouillés par ces éruptions. Les réseaux électriques au Canada et en Angleterre avaient été victimes de pannes. La destruction de transformateurs par des flux d'énergie solaire pourrait générer des pannes électriques de plusieurs jours à plusieurs mois. Certains gros transformateurs ne sont fabriqués que sur commande. La dimension de la zone solaire 1416 a doublé selon la NOAA. L'OCDE a signalé à la mi-février que les éruptions solaires pourraient constituer un risque économique sérieux. Problème, personne n'est en mesure de prévoir la force de ces éruptions, ni même la date, l'heure, et il est donc impossible de prévoir le ou les continents qui seront impactés. L'éruption de la zone AR1384 du 2 janvier 2012 (à 14 h 45 TU) s'est déroulée sur la face du soleil opposé à la terre. Une éruption G2 peut avoir un impact supérieur à une G3, si le flux d'énergie est orienté directement vers la terre, et si l'un des continents est dans l'axe du flux de rayonnement. Si les calculateurs avions et centrales inertielles sont impactés par des flux de haute énergie, les pilotes pourraient avoir des problèmes.  Il sera donc impossible de prévoir les effets sur les systèmes avioniques. Faudra-t-il par exemple interrompre le trafic aérien ? On ne le sait pas.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.