© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



244°) Quand la connerie sans limite devient la règle,
et le Grenelle de l'environnement une arnaque,
des antennes relais surplomblent une crèche avec
des enfants 33 rue Montgallet à Paris.
La connerie en France n'a plus aucune limite, et les photos ci-dessous sont là pour le prouver. Comme nous pouvons le voir ici, deux sites d'antenne relais GSM surplombent une crèche. Que font nos agences de sécurité sanitaires, rien du tout, elles sont aux abonnées absents. Les normes actuelles ont été faites pour des adultes de 1,80 m et 90 kg comme pour le nucléaire, mais elles n'ont jamais été prévues pour tenir compte des enfants en bas âge, comme je l'avais déjà expliqué à l'époque aux ministres UMP concernés, mais tout le monde s'en fou royalement. De plus nos prétendus experts officiels français ne tiennent aucun compte des durées d'exposition, même pour les professionnels, ce qui est là aussi un délit criminel avec préméditation. Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, ex-ministre et maintenant député, et Mme Chantal Jouanno aujourd'hui sénatrice se félicitait pour cette dernière début juillet lors d'une émission de télé sur LCP de la réussite du Grenelle de l'Environnement, dont on a découvert très vite qu'il s'agissait d'une véritable arnaque (lien 144), comme je l'expliquais sur mon site dès 2009. Les opérateurs continuent à faire les 400 coups, ainsi que certains journalistes et médecins qui n'ont jamais été des spécialistes sur les risques des champs électromagnétiques, mais ils sont carrément experts en désinformation, alors que ces ondes ont été classifiés en plus en catégorie 2B depuis mai 2011. On a pourtant des rapports depuis 1945 sur la nocivité des micro-ondes, et des consignes de sécurité depuis les années 60 dans nos manuels techniques, sans parler des accidents de techniciens qui sont référencés y compris suite à l'exposition à des antennes relais GSM en 1995. Les médecins qui l'ignorent encore, y compris des académies et facultés de médecine devraient être priés de changer de métier. Le plus grave dans cette affaire, c'est que ce sont c'est gens là, qui sont en plus chargés de sélectionner les futurs médecins du travail, y compris pour la mairie de Paris, alors qu'ils sont parti liés avec l'industrie. Cela peut nous faire doucement rire, surtout  quand le député Gest veut venir nous donner des leçons de moralité à la télé sur le serment d'Hippocrate. On comprend pourquoi autant de députés UMP, ont perdu leur mandat. Petit rappel :
 
Décret N°2002-775 du 3 mai 2002
Article 5
Le dossier mentionné à l'alinéa précise également les actions engagées pour assurer qu'au sein des établissements scolaires, crèches ou établissements de soins qui sont situés dans un rayon de 100 mètres de l'équipement ou de l'installation, l'exposition du public au champ électromagnétique émis par l'équipement ou l'installation est aussi faible que possible tout en préservant la qualité du service rendu.

antennes relais SFR Orange de téléphonie mobile surplombent les enfants d'une crèche 33 rue Montgallet Paris 12
Je rappelle une fois de plus que ce sont les experts qui ont participé à la rédaction du Rapport Zmirou de la Direction Générale de la Santé en 2001, qui parle aussi de cette distance 100 mètres. En 2001 des recommandations était faites page 38 du rapport de la Direction Générale de la santé.

 
Premier extrait page 38 :
" Par contre,le groupe d'experts estime nécessaire que l'axe des faisceaux principaux des antennes ne soit pas orienté directement vers les lieux de vie à courte distance (moins de 100 mètres), même si les niveaux de champ mesurés sont très faibles et indiscernables du 'bruit de fond' RF, notamment des bandes FM et radio, et cela pour deux raisons : afin d'éviter de diriger le rayonnement de manière inutile vers le public à courte distance,dans le but de maintenir à un niveau le plus faible possible le niveau d'exposition de l'ensemble de la population; mais aussi pour un motif de bon sens : diriger le rayonnement vers des constructions, conduit à une diminution de la portée de l'antenne par absorption ou réflexion partielle. Cette proposition est parfaitement compatible avec le fait de faire passer le faisceau au-dessus ou à côté de ces lieux de vie, même si l'antenne est à courte distance." 
En réalité le gouvernement du Président Sarkozy et du Premier Ministre Fillon n'a rien fait, quoiqu'en dise la sénatrice Chantale Jouanno, ou l'ex-ministre député Nathalie Kosciusko-Morizet, la preuve ci-dessous en image. Sur ces magnifiques photos, on voit d'un côté une antenne de la téléphonie mobile de SFR qui arrose une crêche de la mairie de paris. Quant aux bonnes résolutions qui devaient protéger les enfants au départ de 14 ans, puis 12 et maintenant 6 ans, elles n'ont même pas été mise en application, il n'y a rien de publier au journal officiel. Le gouvernement UMP n'a brassé que du vent.

Par contre, pour les éthylotests, le gouvernement UMP a été très efficace et trouvé les moyens et le temps nécessaire pour faire publier le texte au journal officiel en moins de 9 mois, normal, il y a du matos à vendre, et il n'y a que quelques fabricants qui sont en situation de monopole en France. Ils peuvent remercier leurs amis de l'UMP, qui n'ont pas réalisé que ce nouveau scandale allait finir de les planter lors de l'élection présidentielle et législative. Les français sont tellement été excédés de voir des décisions politiques prises en faveur des industriels, qu'ils ont récompensé l'UMP comme il se doit, M. Guéant en sait quelque chose. Voilà une révélation qui vaut son pesant d'or.

Donc, OUI, I-Tests est bien un groupement de producteurs et là, on peut se poser la question de savoir pourquoi les autres fabricants s'y associeraient, si seule la société Contralco répond aux normes NF et est donc la seule bénéficiaire de la mise en place de ce décret... 60 millions d'éthylotests mis sur le marché pour 2 ans, équivaut à une une quantité de chrome VI à traiter qui serait d'environ 120 kg par an. Début août Contralco, précisait dans l'AFP que "ses produits contiennent 2 mg de chrome 6 par test", ou chrome hexavalent qui est du dichromate de potassium, substance cancérigène, mutagène et reprotoxique. Guillaume Neau, directeur du marketing, précisait que "de plus, au contact de l'air, le chrome VI se transforme en chrome III, bien moins dangereux". En présence d’éthanol, le chrome hexavalent orangé est transformé en chrome trivalent vert. La « Société Chimique de France » soulignait la nécessité de mettre en place un recyclage. Les éthylotests chimiques à base de chrome contiennent :
- un gel ou des cristaux de silice,
- un sel de chrome tel que le dichromate de potassium [K2Cr2O7] de couleur orange (chrome hexavalent : Cr VI) ou le trioxyde de chrome [CrO3] de couleur rouge foncé (Cr VI),
- de l’acide sulfurique,
- du pentoxyde de diphosphore (pour l’un des tests).

Voir rapport complet : COMITE DE COORDINATION DE TOXICOVIGILANCE
 
 
Objet : Éthylotest : le scandale ????? 

Voilà un scandale qui, s'il était connu d'un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays... Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest, enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle.

Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici... 
'affaire est tellement scandaleuse qu'il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer ! Alors, voilà ce qui se passe : 

En juillet (2011), une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.  Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité ! 

Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière – il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses ! 

Qui sont les membres de cette "association" ? S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ? 

Pas du tout : ce sont tout simplement... des fabricants d'éthylotests ! 

Le Président de "l'association" est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux "ballons"). 

Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100 % garanti sur 38 millions de voitures ! 

Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet prochain. 

Mieux : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests... norme que cette entreprise est la seule à avoir ! Voilà : un marché juteux, 100 % garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise...

Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ? Franchement, de qui se moque-t-on ? 

M'aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux. 

Je vous remercie. 
Bien cordialement. 

Christiane Bayard
Secrétaire Générale 
Ligue de Défense des Conducteurs 
LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS 
116, rue de Charenton 75012 PARIS

Beaucoup ont reçu l'information ci-dessus que certains tentent de faire passer pour un Hoax, J'ai donc fait quelques vérifications, pas de bol, ce n'est pas un Hoax. I-Test n'est pas une association des victimes de la route, mais c'est bien une association d'industriels, la preuve ci-dessous, avec des extraits d'un compte-rendu de l'Assemblée Nationale.
 
 

Assemblée Nationale
Mission d’information relative à l’analyse des causes 
des accidents de la circulation et à la prévention routière
Jeudi 1er septembre 2011
Séance de 17 heures
Compte rendu n° 10
Présidence de M. Armand Jung, Président

"M. Daniel Orgeval, président de l’association I-Tests. La jeune association I-Tests que je préside regroupe les industriels et les spécialistes de la production des appareils de mesurage et de dépistage de l’alcoolémie et des stupéfiants. Elle a pour vocation de consigner les questions qui nous reviennent de façon récurrente et de faire des propositions. Ainsi, nous réclamons l’application, par un décret en Conseil d’État, de la disposition de l’article L. 234-14 du code de la route prévoyant que tout automobiliste justifie de la possession d’un éthylotest. Dans une enquête menée par RTL, 70 % des votants se sont prononcés pour cette mesure."

"M. Bertrand Jermann, président de la société Ethylo (fabricant d’éthylotests). La société que je préside est une PME française qui fabrique des dispositifs d’éthylotests électroniques, parmi lesquels une borne éthylotest destinée à être installée dans tous les lieux publics où il pourrait s’avérer nécessaire de déterminer son degré d’imprégnation alcoolique.
Je suis également vice-président de l’association I-Tests."
 

M. Daniel Orgeval. Madame Hostalier, en tant qu’intervenant départemental de sécurité routière (IDSR), je mène des actions bénévoles auprès des jeunes /...
La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2) impose aux établissements de nuit de s’équiper de bornes éthylotests murales. Il ne faut pas perdre de vue qu’un éthylotest certifié est valide de 12 à 14 mois pour un appareil de classe 1, et 12 mois pour un appareil de classe 2 ; au-delà, la certification est suspendue dans l’attente du passage d’un technicien. Si cette opération de maintenance n’est pas imposée, les appareils risquent au bout d’un certain temps de ne plus être valides et d’être abandonnés. C’est pourquoi, chez I-Tests, nous estimons qu’il faut rendre obligatoire le contrôle périodique des bornes et que toute intervention technique devrait être conservée au registre de sécurité de l’établissement et présentée à la commission de sécurité, comme c’est déjà le cas pour les extincteurs et les issues de secours.
Il est vrai, monsieur Myard, que les conducteurs de deux ou trois roues motorisés sont particulièrement exposés aux accidents de la route.
 

Contralco a aussi bénéficié de cette mesure (cliquez ici).

Voilà, en moins de 9 mois, sans passer par l'assemblée nationale, sans tambour ni trompette, un industriel ami de nos hommes politiques de droite nous impose le ballon par décret. A côté de ça, le Grenelle de l'environnement pour Mme Jouanno est une réussite comme elle l'affirmait sur LCP à la télé, sauf que tout ce beau monde a été incapable de faire publier au JO la moindre loi ou décret pour la protection des enfants, cobayes de nos antennes relais et téléphones portables, vous apprécierez.

Pourquoi aucun journaliste ou média ne parle de ces scandales à répétition, un autre ami de l'ex-président Sarkozy, Boloré Télécom est présent aux côtés de l'Ecole de journalisme, Centre de Formation des Journalistes (CFJ) - Les télécoms sont aussi présents dans ce Comité scientifique qui mène "une réflexion sur l'avenir du journalisme" (sic), en la personne de Dominique Roux, Président de Boloré telecom depuis janvier 2007, membre du Collège de l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) de 1997 à 2005, docteur ès sciences économiques. Le journalisme devra donc lui aussi se plier aux exigences des télécoms, surtout vous voulez obtenir votre carte de journaliste, vous êtes priés de ne pas trop en dire.

Je vous signale que les radars contre les excès des opérateurs n'existent pas. Je peux vous affirmer que pour ce qui touche à la dosimétrie sur les risques des micro-ondes, l'offre de matériel de mesure fiable et adquate est absolument nulle, grâce aussi aux recommandations de l'OMS, du temps du Dr Repacholi, mais j'y reviendrai, justement suite à un dossier qui a été réalisé par la revue Hardware Canard PC, qui reprends tous les arguments du Dr Aurengo, de M. Veyret, qui sont liés aux opérateurs.

antenne relais de téléphonie mobile SFR, enfant, crèche mairie de Paris, rue Montgallet

Nos agences dites de sécurité sanitaire et les opérateurs de téléphonie mobile, se foutent totalement de la santé de la population, la meilleure des preuves, c'est qu'ils constinuent à installer des antennes relais à côté des sites sensibles. Il est évident que les individus qui affirment que les champs électromagnétiques sont inoffensifs, alors qu'ils savent pertinemment que ces FAUX, doivent être considérés non seulement comme des criminels, mais aussi comme des dangereux psychopathes au service du pouvoir de l'argent, comme je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises sur mon site. Les micro-ondes ont toujours été nocives, surtout lors de longues périodes d'exposition. Déjà dès le milieu des années 60, des manuels professionnels que je possède recommandaient d'éviter de se tenir à côté d'une antenne sur une longue période. Il en est de même sur les manuels aéronautiques de nombreux avions que je possède, sans parler d'une circulaire internationale de la sécurité aérienne de la FAA sur les risques avérés des micro-ondes.
les enfants d'une crèche 33 rue Montgallet Paris 12 surplombés par les antennes relais SFR Orange de téléphonie mobile
Liste des émetteurs 42 rue Montgallet
Site 689816
N° Identification 308402
Exploitant SFR
Adresse 42 rue Montgallet
Code Postal 75012 PARIS-12E
Implantation 10/10/2002
Dernière modification
Hauteur 34 m
UMTS 1915,1 - 1920,1 MHz
1920,5 - 1935,3 MHz
2110,5 - 2125,3 MHz
1915,1 - 1920,1 MHz
1920,5 - 1935,3 MHz
2110,5 - 2125,3 MHz
1915,1 - 1920,1 MHz
1920,5 - 1935,3 MHz
2110,5 - 2125,3 MHz
Liste des émetteurs 42 rue Montgallet
Site 689816
N° Identification 191166
Exploitant  SFR
Adresse  42 rue Montgallet
Code Postal 75012 PARIS-12E
Implantation  03/03/2000
Dernière modification 24/09/2010
Hauteur 34,0 m
GSM 1800 1710,1 - 1712,9 MHz
1805,1 - 1807,9 MHz
1710,1 - 1712,9 MHz
1805,1 - 1807,9 MHz
1710,1 - 1712,9 MHz
1805,1 - 1807,9 MHz
FH 38,5 - 39,5 GHz

 

enfant, crèche mairie de Paris, rue Montgallet, antenne relais de téléphonie mobile SFR

De l'autre côté, la crêche est arrosée par une antenne bi-bande de France Télécom, comme nous pouvons le voir sur les photos ci-dessous. Le niveau dans la crêche elle-même doit être faible, par contre la cour étant au premier étage, il est impossible de dire quel niveau on peut mesurer.

rue Montgallet, crèche mairie de Paris, enfants, antenne relais de téléphonie mobile Orange France Télécom

antenne relais de téléphonie mobile Orange France Télécom, rue Montgallet, crèche mairie de Paris, enfants
Liste des émetteurs d'Orange
Site
N° Identification  106143
Exploitant  ORANGE
Adresse 6/8 Place Maurice de Fontenay
Code Postal PARIS-12E
Implantation  30/12/1998
Dernière modification  22/02/2008
Hauteur 39,0 m
GSM 900 890,1 - 902,5 MHz
935,1 - 947,5 MHz
890,1 - 902,5 MHz
935,1 - 947,5 MHz
890,1 - 902,5 MHz
935,1 - 947,5 MHz
GSM 1800 1713,1 - 1736,9 MHz
1808,1 - 1831,9 MHz
1713,1 - 1736,9 MHz
1808,1 - 1831,9 MHz
1713,1 - 1736,9 MHz
1808,1 - 1831,9 MHz
Liste des émetteurs d'Orange
Site
N° Identification 511625
Exploitant  ORANGE
Adresse 6/8 Place Maurice de Fontenay
Code Postal PARIS-12E
Implantation  28/01/2008
Dernière modification
Hauteur 39,0 m
UMTS 1910,1 - 1915,1 MHz
1964,9 - 1979,7 MHz
2154,9 - 2169,7 MHz
1910,1 - 1915,1 MHz
1964,9 - 1979,7 MHz
2154,9 - 2169,7 MHz
1910,1 - 1915,1 MHz
1964,9 - 1979,7 MHz
2154,9 - 2169,7 MHz

 

 

rue Montgallet, crèche mairie de Paris, enfants, antenne relais de téléphonie mobile Orange France Télécom

Les premiers effets biologiques surtout chez les enfants commencent à partir de niveaux relativement faibles, inférieurs à 2 V/m, comme pour les risques de leucémies, et à moins de 1 V/m sur les troubles sur la division cellulaire. Les risques sont plus élevés pour les femmes enceintes qui habitent à côté de ces antennes relais.

crèche mairie de Paris, rue Montgallet, enfants, école maternelle, antenne relais de téléphonie mobile, leucémie, cancer


Il y a encore mieux, comme chacun le sait, les radars rapportent, sauf que maintenant ils sont installés n'importe où, et n'importe comment, même sur les trottoirs, sans aucun avertissement, ni périmètre de sécurité. Les enfants à la sortie des écoles ou les femmes enceintes peuvent passer à côté de ce radar, sans se douter que des risques existent, surtout que la fréquence est relativement élevée sur ce type de matériel, plus de 20 GHz, et donc l'énergie photonique est encore plus élevée. Ce sont surtout les yeux qui sont très sensibles. Non seulement on constate une explosion des AVC, mais en plus les cataractes et DMLA sont aussi en forte augmentation. On ne passe pas avec un landeau à côté d'un tel éuipement, et je m'étonne qu'il n'y ait pas de consignes de sécurité et d'installation réglementaire dans les manuels constructeurs de ces radars, car le faiceau est ici en plus très focalisé. Passé une fois à côté, ce n'est pas grave, mais passé régulièrement à côté tous les jours, matin et soir pendant un an, j'ignore quelles sont les conséquences exactes. Ce type d'installation est surtout très nocive pour les cyclistes qui vont traverser le lobe très focalisé de ce radar, qui utilise une fréquence qu'on retrouve souvent aussi sur certains radars de poursuite militaires. Par contre pour des fréquences supérieures à 20 GHz, la durée d'exposition doit être divisée par 3, ou ne même pas dépasser 25 secondes pour 24 GHz (document ICNIRP / AFSSET, lien 195), la durée référence est en effet limitée à 2 minutes comme pour les scanner de sécurité d'aéroport pour deux raisons :
- d'une part à cause de son énergie photonique qui est plus élevée,
- et d'autre part à cause de son faisceau qui est très focalisé.

radar routier, consigne de sécurité, santé, installation non réglementaire

Là aussi le gouvernement UMP, a trouvé le moyen de mettre en oeuvre un système de prévention très coûteux, pour enrichir une société privée et ses actionnaires, et pour seulement 3000 morts par an. Bien que vous ayez 10.000 suicides par an, là le Président Sarkozy, ses ministres, et ses députés UMP n'étaient pas du tout intéressés pour mettre en oeuvre un plan de prévention. Normal, il n'y a aucun radar à vendre contre les suicides. Et je ne parle pas des conducteurs qui se sont suicidés après avoir perdu leur permis de conduire et leur travail, suite à la perte d'un point pour avoir franchi la limitation de vitesse de seulement 1 km/h à chaque fois. On se demande parfois de quel côté sont les criminels quand même.

On a aussi appris lors d'un JT télé qu'il y avait 10.000 morts suite à des erreurs médicales, et plusieurs dizaines de milliers de fausse couches, mais à part ça, on a des politiques qui trouvent que nous avons un système de santé FORMIDABLE, je ne sais pas, mais je pense que certains ont de sérieuses défaillances cérébrales, ces dernières explosent aussi en nombre.

consigne de sécurité, sources micro-ondes radar routier dangereux pour les piéton, sans aucun périmètre de sécurité

Personne ne veux taxer les fondations qui sont pourtant très riches pour certaines, pourquoi. C'est vrai que pour la route il y a des radars à vendre, et les constructeurs concernés comme pour les éthylotests ont su d'une façon ou une autre récompenser ces politiciens si soucieux de notre santé, notamment par le biais du sponsoring des fondations à coup de dizaine ou de centaines de milliers d'euros, toujours les mêmes. Elles sont d'ailleurs dirigées le plus souvent par ces mêmes hommes politiques ou les membres de leur famille, mais là, curieusement, aucun journaliste n'a jamais mené l'enquête, ni ceux de la revue informatique Hardware Canard PC. Ils viennent pourtant de publier un gros dossier ce mois-ci, mais ils ont juste oublié de parler des conflits d'intérêts (cliquez ici, lien 164 et lien 165), et de dire avec qui ils ont rédigé l'article sur les champs électromagnétiques, au hasard, avec les membres de l'AFIS sur les speudo-sciences (lien 181), une association militante de toutes les industries nocives pour la santé humaine.

Mais ne vous inquiétez, je prévois moi aussi de faire un dossier sur le dossier de la revue Hardware Canard PC. Sauf qu'en réalité je n'ai pas besoins de critiquer leur dossier, parce qu'il suffit tout simplement de relire une lettre que j'avais expédiée à tous les députés, sénateurs, et ministres concernés qui est visible sur le sujet N°210
210°) La Fédération Française des télécoms (AFOM) très furax lance une contre-offensive contre France Télévision, suite au documentaire de Sophie Legall diffusé sur France 3 du 18 mai.
Après une telle lecture, vous êtes tout de suite fixés sur le pouvoir de nuisance des opérateurs, et les pressions quand ce n'est pas des menaces qu'ils ont exercées sur les scientifiques indépendants et aussi les journalistes. On se demande pourquoi les journalistes d'une telle revue informatique comme Canard PC sont venus se mouiller dans une telle galère qui va totalement les discréditer, surtout qu'ils ne sont pas des spécialistes des risques des champs électromagnétiques. Ils se seraient limiter aux risques d'interférences sur les calculateurs, cela pouvait effectivement rentrer dans leur domaine de compétence.

Hardware Canard PC bien qu'il n'ai pas su trouver mon adresse email pour m'interviewer à ce que j'ai compris en lisant leur article, a quand même je dois le préciser, conseillé de lire mon site pour se faire sa propre opinion. Curieusement ils n'ont visiblement rien trouvé à dire contre mes écrits, ils n'ont pas osé me critiquer, ce qui pose quand même question, je suis sans doute trop bien renseigné. Là pour le coup je suis obligé de les  remercier. Il est vrai que critiquer mes écrits seraient assez dangereux, vu le nombre de rapports d'accident que je possède, sans parler des rapports avioniques et militaires. D'ailleurs le ministère vient d'émettre une plaquette avec une mise en garde sur l'utilisation des appareils par les passagers à bord des avions, alors que j'avais alerté les services de Matignon depuis au moins 2005 (lien 70). Il a fallu attendre que la droite perde les élections, pour voir une réaction. Il est vrai que les incidents et rapports se multiplient, et d'ailleurs un opérateur 4G a été contraint de mettre la clef sous la porte aux USA (lien 239), sous la pression de plusieurs autorités civiles et militaires. Vous n'êtes pas au courant, c'est tout à fait normal car la presse ne fait pas son travail quand il faut parler des risques des GSM, sauf quand il faut parler de foot, là l'info tourne en boucle toutes les 15 minutes sur nos radios et chaînes d'information.

Vous découvrirez dans les jours à venir des éléments compromettants qui là aussi n'ont jamais été rendus public, et que je révélerais aussi en octobre lors de la prochaine réunion du comité Santé Radiofréquence à l'ANSES. Je pense que certains vont sérieusement s'en mordre les doigts et avoir des sueurs froides. Si les opérateurs ne sont pas contents, ils n'auront qu'à s'en prendre aux auteurs de ce dossier, dont on devine tout de suite les noms. Bouygues télécom a récemment attaqué le CRIIREM, alors qu'un avocat avait déjà fait une mise au point lors d'une conférence. Maintenant c'est Canard PC qui attaque plusieurs associations, visiblement certains sont très inquiets, parce que les français ont compris qu'on les prenait pour des cons, comme pour le nucléaire. La catastrophe japonaise est loin d'être terminée, nos journalistes du politiquement correct ont en effet oublié de vous dire là aussi qu'après les débris du tsunami qui sont arrivés sur les côtes américaines, des poissons contaminés ont aussi été pêchés. D'ailleurs après cette catastrophe, une étude assez confidentielle révélait que le taux de mortalité était remonté chez les très jeunes et les vieux aux USA. Comme quoi ceux qui nous attaquent, devraient réfléchir aux conséquences, avant de voir une multiplication de révélations compromettantes dans les jours à venir. La suite, sur ma prochaine page dans quelques jours.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.