© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



249°) La revue informatique Hardware Canard PC tente de justifier
veut faire peur avec les licenciements économiques.
1°) Introduction Page 73, " Les institutions politiques ".

Ce paragraphe souligne que les institutions politiques ont autorisé les cabines à bronzer, sauf qu'il n'y a que ceux qui veulent se faire bronzer qui sont exposés aux ultraviolets, qui peuvent générer des cancers de la peau ou mélanome, cela n'a donc rien avoir avec les antennes relais qui arrosent toute la population. On est donc là aussi dans l'amalgame.

Pour la téléphonie mobile, allons donc, le marché est saturé, il est normal que les ventes des portables régressent. Ce paragraphe traite surtout du noyage du poisson, qui a pour but de minimiser les risques sanitaires par rapport aux risques économiques et sociaux, en excitant les peurs des licenciements. En gros vous devez choisir entre votre emploi et votre santé, sauf que tout le monde ne travaille pas pour les télécoms, même si tout le monde utilise un portable, ou plutôt un espion dans sa poche. Hardware Hardware Canard PC pourrait mettre en garde les utilisateurs contre les risques d'espionnage des smartphones, eh bien non, il préfère traiter de la santé, et ne pas critiquer les industriels, qui font des produits peu sûrs, et pas sûr du tout même. Sauf que tout la matériel de téléphonie fixe et mobile est importé, RIEN n'est fabriqué en France.

Les puissants lobbies industriels infiltrent tout, la preuve, même la presse qui vie le plus souvent de la publicité de l'industrie. D'ailleurs les grandes revues de la presse écrite appartiennent le plus souvent à des groupes industriels comme les radios et chaînes de télé. On trouve même des écoles dites de journalisme sous leur contrôle. Il faut donc se méfier des associations journalistiques qui viennent vous parler du pluralisme scientifique, car elles intègrent en réalité des experts qui sont payés par l'industrie, il s'agit donc d'associations journalistiques MILITANTES de l'industrie. On assiste donc à la publication d'inepties, dont la plus fréquente consiste à affirmer que les micro-ondes sont inoffensives ce qui est une absurdité criminelle, surtout quand on sait que même les capitaineries font en sorte de vérifier et d'interdire l'utilisation des radars dans les ports de plaisance, alors qu'ils sont beaucoup moins puissants que les antennes relais GSM.

Vous trouverez toujours évidemment quelques abrutis incompétents pour vous apostropher et vous faire passer pour un imbécile, et pour vous expliquer qu'un radar fait plusieurs kilowatts, et un relais GSM quelques dizaines de watts seulement, ce qui est de la manipulation mentale et une escroquerie. Un radar fait plusieurs kilowatts en puissance crête (PEP), et seulement quelques dizaines de watts en puissance moyennée (AVR). Les journalistes de l'industrie, les opérateurs, les experts manipulateurs vous donnent en réalité pour les relais de la téléphonie mobile GSM, que la puissance de sortie émetteur moyennée (AVR) qui est limitée aussi à quelques dizaines de Watts. Si vous rajoutez le gain d'antenne, vous vous retrouvez là aussi avec une puissance rayonnée RMS de plusieurs kilowatts (EIRP), qui sera supérieure à la puissance des radars de la navigation de plaisance, mais çà, une certaine presse ne va pas vous l'expliquer.

Ces spécialistes de la médecine qui dissimulent leur incompétence et erreurs.
C'est le baillonnage des faits scientifiques avérés qui conduit à un laxisme irraisonné et irrationnel des agences dites de sécurité sanitaires qui se traduit par des catastrophes sanitaires, et à l'explosion de la dette des caisses d'assurance maladie. Il est quand même intéressant de noter que le nombre de décès par rapport aux autres années est en augmentation, mais personne n'a d'explication (sic). S'il manque bien quelques chose en France, c'est l'interdiction de la connerie industrielle et intellectuelle comme le démontre les 350.000 à 450.000 erreurs médicales annuelles et au moins 10 ou plutôt 20.000 morts selon le Pr Even, liés aussi à l'abus de consommation de médicaments inutiles et incompatibles entre eux pour certains, sans parler des iradiations médicales en surdose. A part ça il paraît qu'on a le meilleur système de santé, ou plutôt de captation d'argent public par l'industrie médicale et  pharmaceutique. Dans l'émission de télé "C dans l'air" du 18 septembre avec le Pr Even, l'utilité de nos agences de sécurité sanitaire s'est posée une fois de plus, avec la spirale infernale du laxisme de ces experts tous liés le plus souvent à l'industrie, qui se distinguent pour défendre surtout des intérêts industriels, dont certains sont ruineux pour l'état et la santé des malades. La dette de la sécurité sociale est là pour le confirmer. Le Pr Even déclarait (08:47), "n'oublier que tous ces experts, ce sont nos experts de nos agences, je considère que globalement la moyenne, nos agences ont failli dans la surveillance du médicament", et on peut rajouter idem pour tout le reste. 5% de nos médicaments sont en plus potentiellement dangereux. Et on ne parle pas des vaccins rendus obligatoires par nos politiques, suite à des intérêts opaques.

Pr Philippe Even : "80% des médicaments ne servent rien"
(Durée 3,36 mn)

Le Pr Philippe Even déclare, "Tous les médicaments de Servier sont inutiles"
(Durée 1,55 minutes)

Si en plus on rajoute les accidents et les décès liés à la radiothérapie, on se demande comment le monde médical peut continuer à prétendre être en plus compétent sur les champs électromagnétiques et les micro-ondes.

Reportage du 23/09/2012, Ouverture du procès de l'Hôpital d'Epinal
(Durée 1,36 minutes)

Question, que font les agences de sécurité sanitaires et les autorités politiques, RIEN, AH SI, elle préfère taxer la population, plutôt que de taxer les responsables, ce qui en dit long sur l'éthique de toutes nos institutions.

3°) Les opérateurs et la FFT, 2007.
L'article précise le rôle de la FFT, la fédération Française des Télécommunications. C'est en réalité un lobby qui regroupe essentiellement les opérateurs de la téléphonie mobile. La FFT a été créée fin 2007. Le 1er janvier 2011, elle a fusionné ou plutôt absorbé l'Association Française des Opérateurs Mobiles (AFOM), et conservé son représentant, Jean-Marie Danjou, qui était son Secrétaire Général. C'est la principal interlocuteur pour toutes les questions de santé dès que des journalistes souhaitent interroger les opérateurs qui préfèrent se planquer sur ce sujet.

"La FFT chercherait à influencer les rapports de l'ANSES, sur le sujet des ondes électromagnétiques". Là le journaliste qui a écrit çà, nous prend pour des cons. Contrairement à ce qu'affirme la revue Hardware Canard PC, la FFT ne se contente pas seulement de suivre les avis, mais son objectif est surtout d'influencer les avis de l'ANSES et de l'académie de médecine, quand elles n'affirment pas le contraire de ce qui est là réalité, comme avec l'augmentation des tumeurs avérés et constatés dans l'étude Interphone. Quoi de plus normal puisque le Secrétaire Général est le même que celui de l'AFOM, Jean-Marie Danjou. De plus les statistiques des tumeurs comme les neurinomes de l'acoustique ont été éjectés de l'étude Interphone, en raison des résultats catastrophiques, ce que tout le monde peut constater. Quand une pathologie est découverte on l'élimine de l'étude. C'est ce qui permet aux agences de sécurité sanitaire d'affirmer que rien de nocif n'a été trouvé en rapport avec les téléphones portables. Les scandales de septembre 2012 sur les médicaments et les OGM sont là pour le prouver. C'est encore plus marrant quand on sait qu'un des journalistes de cette revue est aussi signatiaire d'une pétition sur les OGM, eh oui. Comme nous pouvons le constater, ces agences sont des fraudeurs en puissances, ce qu'oublient de révéler les journalistes et revue militante de l'industrie, qui bénéficie eux aussi des budgets publicitiares de ces industriels.

Les Membres Fondateurs sont :
    Association française des opérateurs de réseaux et de services de télécommunication (Aforst)
    Association des fournisseurs d'accès et de services internet (AFA)
    Association française des opérateurs mobiles (Afom)
    Bouygues Telecom
    Colt France
    France Télécom (Orange)
    Iliad (Free), démissionnaire en 2009
    Neuf Cegetel, absorbé par SFR,
    Numericable, démissionnaire en 2010
    SFR, qui a aussi absorbé Club-Internet et Télé2.

Les Membres Adhérents sont :
    La Poste Mobile
    M6 Mobile
    NRJ Mobile
    Omea Telecom
    Prosodie
    Universal Music Mobile

Les missions de la FFT.
Son objectif officiel est
- de promouvoir le développement durable et responsable de l’industrie des communications électroniques.
- d'agir sur les questions d’intérêt commun au secteur dans le respect de concurrence entre les membres.
- de créer une structure commune pour représenter l’ensemble de la profession,
- de « partager les grandes problématiques du secteur,
- de gagner du temps sur nombre d'entre elles et de structurer un dialogue et une concertation avec tous les interlocuteurs du marché »[1]
- de développer les actions des opérateurs
- de renforcer la représentation des opérateurs
- de valoriser l’image de ses membres et de la profession au niveau national et international,
- de développer un dialogue structuré, constructif et constant avec l’ensemble des parties prenantes :
                        - des pouvoirs publics,
                        - partenaires institutionnels,
                        - associations de consommateur.
- de tisser des partenariats avec des interlocuteurs institutionnels, privés, économiques, sociétales, culturelles...
- de générer un environnement législatif et réglementaire favorable au développement du secteur d’activités des communications électroniques,
- de publier les études nécessaires à la bonne connaissance du secteur et des impacts des actions qu’elle engage.
- de s'engager dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Les spécialistes des champs électromagnétiques apprécieront particulièrement ce dernier point.

La Fédération Française des Télécoms est aussi membre :
- du MEDEF et siège à son Comité exécutif,
- de l’Association Européenne des Fournisseurs d’Accès à Internet (EuroISPA), qui participe à la lutte contre la cybercriminalité et les contenus illicites, la protection des données personnelle.

Pour ce dernier point on peut émettre de sérieux doutes, car des députés et sénateurs ignorent qu'ils n'on jamais reçu des emails qui leur était destiné. Certaines commissions de la Défense et la CNIL devraient donc s'intéresser à certaines anomalies liés aux opérateurs.

Direction de la FFT :
La FFT est dirigée par Yves le Mouël directeur général, dont il est le fondateur.
La FFT repose sur 6 commissions et 1 Collège mobile, qui représente chacun un secteur présidée par un dirigeant désigné parmi ses membres :

1) La Commission de la Consommation.
Elle est présidée par Didier CASAS de Bouygues Telecom, et doit renforcer la confiance des consommateurs et promouvoir la responsabilisation du secteur en matière de relations entre les opérateurs et leurs clients. Elle a suivi les travaux de la Loi Chatel, et participé à la mise en place du tarif social mobile, le 33700.

2) La Commission du Contenus.
Elle est présidée par Julien Vin-Ramarony de SFR. Elle relaye auprès de l’opinion publique et des institutionnels un discours sur la contribution du secteur des télécoms à la diffusion et au financement de contenus et sur l’apport de ses activités et innovations pour le consommateur et les créateurs. Elle participe également aux travaux de lutte contre le piratage et à la création de conditions plus favorables au développement des offres de contenus des opérateurs de communications électroniques.]

3) La Commission du Développement Durable.
Elle est présidée par Richard Lalande de SFR. Cette Commission travaille sur les engagements et actions de la profession pour limiter ses consommations énergétiques et les émissions de gaz à effets de serre qui en résultent ainsi que sur l’effet de levier des télécoms pour que la société et l’économie françaises se développent de manière plus vertueuse pour notre environnement. Une charte d’engagement volontaire environnementale et une charte pour l’accessibilité des personnes handicapées aux communications électroniques ont été signées dans le cadre des travaux de cette Commission. [6]

4) La Commission de la Sécurité.
Elle est Présidée par Jean Luc Moliner de France Télécom. Son objectif est de développer la confiance dans l'économie numérique en créant les conditions pour améliorer la sécurité physique des infrastructures (accidents, aléas naturels, actions malveillantes…) et celle dans les usages (spam, phishing, virus, malwares…) des communications électroniques. Cette Commission est également en relations avec les autorités de l’État afin de faciliter la mise en œuvre du cadre légal et réglementaire en matière de sécurité, et son adaptation à l’environnement complexe du secteur.]

5)  La Commission de la Normalisation.
Elle est présidée par Emmanuel Tricaud de Colt France, et elle doit créer des normes pour faciliter les relations entre partenaires économiques, scientifiques, techniques, sociaux, afin de régler des problèmes techniques et commerciaux répétitifs. Elle doit travailler de concert avec les 4 autres commissions permanentes. Ces normes ont 4 buts :
- interfaces et compatibilité,
- qualité minimale et sécurité,
- réduction de la variété et focalisation des efforts,
- information et mesure.

6)  La Commission de la Fiscalité et Emploi.
Elle a été créée en 2011 et est présidée par Geoffroy Roux de Bézieux. Elle est composée d'experts qui représentent les opérateurs sur ces sujets qui constituent un enjeu majeur au sein de l'économie nationale.

7)  La Commission du Collège Mobile.
Suite à la fusion au 1er janvier 2011 entre la FFT et l’AFOM, un Collège Mobile a été créé et est présidé par Jean-Marie Danjou, Directeur général délégué au Collège Mobile. Il est composé de tous les membres qui exercent une activité d'opérateur mobile. Il gère les problèmes spécifiques liés aux mobiles, comme :
- les radiofréquences et la santé,
- les bonnes pratiques pour le déploiement des réseaux mobiles,
- le développement du mobile sans contact.

Ces 6 commissions sont animées par trois Directrices Générales Adjointes.
 
Natalie Jouen-Arzur Commissions Consommation et Normalisation
Dahlia Kownator Commissions Contenus et Sécurité
Dominique Martin Commission Développement durable, communication/rablew
Jean-Marie Danjou directeur général délégué au Collège Mobile, rapporteur de la Commission Fiscalité et Emploi.

 


3°) L'AFOM, Association Française des Opérateurs Mobiles 2002/2007.
Un petit oublié de service par Hardware Canard PC dont il faut rappeler l'existence. Il faut aussi parler de l'AFOM, un ancêtre de la FFT. L'AFOM, située dans le 8ème arrondissement de Paris, et qui avait été créée en février 2002 par les trois opérateurs français historiques de la téléphonie mobile. L'AFOM ne recrute pas de nouveaux adhérents. Lors de sa création, sa direction était la suivante :
 
Didier QUILLOT, Président
Gilles Pelisson et 
Emmanuel Forest,
Conseil d'administration, Bouygues telecom 
Didier Quillot et 
Jean-Noël Tronc,
Orange France 
Pierre Bardon et 
Bertrand Mabille,
SFR
René Russo, Délégué Général
Dominique Martin,  Directeur de la communication
Jean-Marie Danjou Secrétaire Général

Le premier grand chantier de l'AFOM concernait les vols de portables, et ensuite elle s'est spécialisé pour minimiser les risques sanitaires avérés des micro-ondes, et promouvoir sont innocuité par tous les moyens. Dès qu'un journaliste souhaitait poser des questions sur les risques sanitaires de la téléphonie mobile à un opérateur, il était systématiquement réorienté sur M. Danjou de l'AFOM, aujourd'hui c'est la FFT, et continue à parler au nom des trois opérateurs de téléphonie mobile. Elle coordonnait aussi les projets d'intérêt général qui n'entraient pas dans le champ de la concurrence. Quand on a trop de casseroles, on change de nom et on repart pour un tour pour faire oublier le passif, notamment les fausses affirmations.


3°) RTE, Réseau de Transport d'Electricité.
Le revue souligne que l'opposition THT est moins bien organisée que celle contre la téléphonie mobile. Ce sont surtout les agriculteurs qui en souffre, et surtout leur bétail. RTE est aussi partenaire du GPSE.

Le 1er Juillet 2000, RTE a été créée suite à la réglementation européenne qui imposait la séparation entre la production et le transport de l'énergie.
La loi du 9 août 2004, qui impose à RTE une séparation juridique avec EDF.
La directive européenne n° 96/92/CE4 de décembre 1996 a été transposée en droit français par la loi du 10 février 20005.
Le décret du 30 août 2005 approuve les statuts de la société « RTE EDF Transport » qui peut utiliser la marque commerciale «Réseau de Transport d'Électricité» ou le sigle «RTE», suivie des mots «société anonyme».
Le 1er septembre 2005, RTE devient une société anonyme à capitaux publics, filiale d'EDF.

Direction.
RTE est contrôlé par un conseil de surveillance de 12 membres :
                - 6 représentants d'EDF,
                - 4 représentants des salariés,
                - 2 représentants de l'État.

En 2010, André Merlin a été nommé président du Conseil de surveillance (organe représentant les actionnaires).
Il est dirigé par un directoire de 4 membres présidé par Dominique Maillard, nommé le 18 mai 2007.

Mission.
RTE est en charge de la gestion et de  la maintenance du réseau électrique public de 63 000 à 400 000 volts, sur 100 000 km de lignes à haute et très haute tension. Les lignes à basse et moyenne tension sont exploitées par d'autres entreprises, comme ERDF.

Au niveau régional, on a 3 niveaux de tension qui reposent sur des lignes de 225, 90 et 63 kV, qui alimentent les réseaux de distribution de moyenne tension. Ce dernier est géré à 95% par ERDF, filiale à 100% d'EDF, qui utilisent des transformateurs de 20 kV / 230 V. Ce sont ces derniers que nous retrouvons le plus souvent pour alimenter les quartiers, les immeubles d'habitations ou de bureaux. Des entreprises peuvent posséder un transformateur 20 KV dans le cas d'un tarif vert. 170 autres entreprises locales de distribution des communes gèrent les 5% qui restent.

Le réseau de RTE est raccordé à l'interconnexion synchrone européenne, des pays membres de l'UCTE (Union pour la coordination du transport de l'électricité) qui alimente 450 millions de personnes. Les raccordements entre la France et les pays voisins sont assurées par :
                - 16 lignes de 400 kV,
                - 12 lignes de 225 kV,
                - 04 lignes de 150 kV,
                - 02 lignes de 090 kV,
                - 06 lignes de 063 kV,
                - xx lignes en courant continu avec l'Angleterre.


GPSE, Groupe Permanent de Sécurité Electrique (sujet 238).
Beaucoup ignore ce qu'est le GPSE qui a une connotation de service officielle, pour ne pas dire de force d'intervention. Il y a en réalité 1400 agences inconnues du public, mais financées par les contribuables, dont certaines servent surtout de placards dorés. Le GPSE est une structure qui n'est pas du tout indépendante du lobby de l'électricité. EDF, ERDF, RTE sont aussi partenaire du GPSE, Groupe Permanent de Sécurité Electrique, un organisme spécialisé dans le piégeage des agriculteurs victimes des lignes THT d'EDF (voir sujet 238).
La particularité du GPSE, consiste à verrouiller toute information et à interdire aux agriculteurs de parler à la presse dès qu'ils ont signé un protocole avec cet organisme, et à bloquer bien évidement toutes poursuites judiciaires.

Liste des Partenaires.
AgroParisTech
Consuel, notaire et professionnel de l'immobilier
Ecole Vétérinaire Alfort
Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon
Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse
Ecole Vétérinaire Alfort
EDF
ERDF
Groupama
RTE
Hydro-Québec
La Chambre de l'Agriculture
Le Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche
Promotelec

Comme on peut le constater, le GPSE est totalement indépendant, la lecture de la liste de ses partenaires ci-dessus est là pour le prouver.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.