© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


251°) Le Pr Girish Kumar soulève les risques sanitaires et de cancer
des antennes relais de la téléphonie mobile, l'Inde se réveille et
veut réglementer de façon plus sticte  la puissance d'émission.

La santé du Pr Kumar s'est détériorée en raison de son travail sur les antenne micro-ondes. Cela l'a amené à reprendre les études sur les rayonnements afin d'avoir une idée des fondements scientifiques actuels sur les risques des micro-ondes. Le Pr Girish Kumar précise qu'en Inde, « le rayonnement électromagnétique est pire que la fumée de cigarette, car on ne peut le voir, ni le sentir, mais nous sommes beaucoup plus affecté ». Le Pr Girish Kumar, IIT-Bombay Professeur Girish Kumar de l'ITI-B a travaillé seul à la demande des premiers responsables politiques du pays, pour faire respecter les normes sur les micro-ondes, afin de protéger la population et l'environnement.

Actuellement, l'Inde met en oeuvre les directives de 1998 de l'ICNIRP (Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants). Ces directrices ne sont utilisables que pour les effetsdes rayonnements à court terme et pas pour le long terme. Ils ont donné la description suivante.
 « Les normes de l'ICNIRP sont uniquement destinées à protéger le public contre les effets à court terme contre le chauffage, et non contre les "effets biologiques", comme le cancer et les dommages génétiques sur le long terme, liés aux faibles expositions des micro-ondes des téléphones portables, des pylônes, et autres appareils sans fil."
Manifestement, ces normes dites de sécurité sur l'exposition adoptées en Inde sont insuffisantes et donc, il y a un besoin urgent d'adopter de nouvelles normes plus stricte pour le pays.
 « Notre corps ne peut absorber le rayonnement que dans une certaine limite. Les opérateurs doivent réduire la puissance d'émission des porteuses actuelles de 20 W, jusqu'à un maximum de 1 ou 2 W, en particulier dans une zone urbaine dense. Pour une communication réussie, 0,00000000001 W/m² est suffisant.»

Je crois que l'Académie de médecine, les opérateurs, et leurs experts français (sic) vont nous claquer quelques durites en lisant ces lignes. L'Inde a les pires normes de rayonnement électromagnétique au monde, pour les antennes relais de la téléphonie mobile. Sauf que depuis le 1er septembre, le gouvernement ayant pris conscience des risques sanitaires, de nouvelles normes sont à l'étude. La puissance des pylônes d'antennes relais de téléphonie mobile en Inde devra être divisée par 10 par rapport au niveau actuel. Cette nouvelle limite sera-t-elle suffisante pour réduire les risques pour la santé ? La majorité des pays dans le monde ont des niveaux de rayonnement de 1000 à 10000 fois inférieurs à ceux qui existent en Inde, ce qui donne une idée des puissances émises par l'industrie des télécoms, quand celle-ci n'est pas soumise à un contrôle stricte. Karmel Nair, 29 ans, qui est enceinte, vit à moins de 10 mètres de tours de téléphonie cellulaire. Ses médecins lui ont dit que les niveaux de radiation dans sa maison sont excessivement élevés.

Ce qui nous laisse perplexe, c'est que nous venons d'apprendre par un article du 10 septembre sur le site de bbox, que l'opérateur Bouygues Télcom a décidé de vendre 2000 de ses pylônes relais pour 200 millions d'euros, soit 100.000 euros par pylône, à Antin Infrastructure Partners, un fonds d’investissement filiale de BNP Paribas. Cette information n'a fait aucun bruit dans les médias radio et télé. Certains font le rapprochement avec des pertes en raison de l'arrivée du nouvel opérateur FREE, mais cela n'explique pas tout. L'explication donnée par Bouygues, c'est qu'il cherche à compenser la baisse du chiffre d’affaires, et à augmenter leur trésorerie pour réinvestir dans la fibre optique, et le nouveau réseau haut débit mobile 4G. Bouygues Telecom s'était déjà débarrassé par le passé de 3000 pylônes au profit  de TDF. On peut aussi se demander si Bouygues ne cherche pas à dégager ou limiter sa responsabilité, en raison des preuves qui s'accumulent sur la nocivité avérés des micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile (lien 243).

Plusieurs études faites dans le monde par des experts et scientifiques indépendants ont démontré des effets dans les 100 mètres autour de ces relais, comme les Pr Roger Santin et Pierre Le Ruz en 2000 (lien 21, cliquez ici). La presse française écrit régulièrement qu'aucune étude n'a encore été en mesure de démontrer un lien direct entre le rayonnement des antennes relais de la téléphonie mobile et un impact sur la santé sur la santé, ce qui est FAUX. Mieux, même l'augmentation du taux de mortalité a été mis en évidence au Brésil (lien 243).

En Inde, des experts considèrent que la quantité de rayonnement émise dans une journée par des antennes, revient à s'exposer en corps entier pendant tout une journée, à la quantité d'énergie équivalente émise par un four micro-ondes pendant 19 minutes. Les effets de l'énergie micro-ondes est en effet cumulative au niveau de ruptures sur l'ADN, information que le Pr Aurengo de l'académie de médecine, parrain de l'AFIS sur les pseudo-science, oublie de communiquer. Je dénonce régulièrement depuis l'année 2000, la dissimulation faite par les autorités et agences de sécurité sanitaire, faite sur les durées d'exposition chronique au micro-ondes.

L'Organisation mondiale de la Santé, OMS (WHO), a classifié en catégorie 2B les champs électromagnétiques, qu'ils viennent des téléphones portables ou des antennes relais. Ceux qui affirment que les antennes relais ne sont pas concernés, sont des manipulateurs, et des charlatans, surtout si en plus ils sont médecins. A Jaipur, une famille est victimes d'un cluster de cancer, avec 3 cas de cancer du cerveau dans la même famille. Pramod Kasliwal, qui a un cancer du cerveau, déclarait :  « Il y a 9 ans, un ensemble d'antennes a été installé à 5 mètres de ma maison, et à 10 mètres de ma chambre, et tous les scientifiques fait un lien avec son exposition au rayonnement... et les trois autres cas de tumeurs dans la famille. Vous savez ... appeler çà le hasard, je pense que c'est vraiment stupide
En 2010 une étude a été faite à IIT Bombay, et révélait que les personnes qui vivaient à 10 mètres autour des antennes relais, recevaient un rayonnement de 1/10.000ème de plus que la force du signal nécessaire pour l'utilisation d'un téléphone mobile.

Le gouvernement indien va faire baisser la puissance actuelle des antennes relais de téléphonie cellulaire. Le Pr Girish Kumar de HOD Electrical Engineering, IIT Bombay, avait déclaré : « Il aurait été réduit à 1/1000 et même pas à 1/10.000 alors que des problèmes de santé se produisent même à un niveau de 1/10.000ème. Les problèmes de santé se produise dans les 5 à 7 ans, au niveau 1/1000ème. Il faut donc prendre des directives sanitaires strictes, des directives fondées... » La Limite de rayonnement actuelle de l'Inde est si élevée, que dans les 2 ans, la santé de la population entière pourraient être touchés. Il est évident que même avec ces nouvelles directives, les Indiens ne sont pas en sécurité. La plupart des pays dans le monde ont un niveau de 1/100 à 1/1000ème des niveaux admissibles, pour les antennes relais de téléphonie mobile.

Reportage sur la téléphonie mobile en Inde
Durée 4 minutes

Le pr Kumar expliquait que l'inconvénient, c'est que la puissance doit diminuer, et les gens qui vivent à une plus grande distance peuvent avoir un problème pour recevoir le signal. Il a suggéré que les opérateurs installent un plus grand nombre de relais, ce qui va leur coûter plus d'argent. Des mesures de rayonnement doivent être faites dans les résidences, les bureaux, les écoles, les hôpitaux. Si le niveau de densité de puissance détecté est élevé, dans ce les pylones doivent être déplacés, ou leur hauteur doit être augmentée, ou la direction de l'antenne doit être modifiée. Actuellement, nous avons 5 tours de téléphonie mobile, et chaque tour peut émettre une puissance de 100 watts (visiblement on parle ici de la puissance de sortie émetteur). Pour économiser de l'argent, « les opérateurs sont opposés à l'adoption de directives plus strictes. » Les directives sont aussi valables que pour 6 minutes. Malheureusement, certaines personnes âgées, des femmes au foyer, et des enfants en bas âges vivent à proximité des relais sont exposés au rayonnement à des niveaux élevés toute la journée.

Le Pr Kumar a demandé « Combien de personnes dans le monde sont prêtes à mettre eux-mêmes, leur famille et leurs enfants à naître devant un four à micro-ondes avec une ouverte pendant 19 minutes par jour ? »

Chauffer une partie du corps conduit à une déshydratation, qui conduisent à :
- des lésions oculaires,
- des pertes d'audition,
- des problèmes articulaires,
- des maladies de la peau, etc...
- des problèmes de concentration,
- des pertes de mémoire,
- des troubles du sommeil,
- des maux de tête,
- à la dépression,
- à l'irritabilité,
- des convulsions,
- à la paralysie,
- des fausses couches,
- à une stérilité irréversible,
- à des problème sur la barrières hémato-encéphalique,
- à la maladie d'Alzheimer,
- à la maladie de Parkinson
- au cancer
- les enfants et femmes enceintes sont plus vulnérables.

Vous savez qu'en France pour notre académie de médcine française, les effets des micro-ondes chez les riverains sont psychosomatiques, y compris pour l'aFIS sur les pseudos-sciences, mais aussi pour la revue Hardwar Canard PC. Chez les animaux en Inde, les vaches montrent aussi des troubles psychosomatiques.
- une baisse du niveau de production de lait,
- des avortements spontanés,
- des problèmes de reproduction,
- des problème de développement,
- une baisse générale de la santé.

Si c'est psychosomatique, il faut dans ce cas que les académiciens français nous expliquent pourquoi les taux de leucocytes sont AUSSI modifiés dans le lait ? Les moutons, les chiens, les chats et les lapins qui vivent à proximité des stations de base sont aussi touchés. Les rayonnements électromagnétiques interfèrent avec les systèmes de reproduction et de navigation des oiseaux et les abeilles. Ils ne peuvent plus retrouver leur chemin.

Il y a une prise de conscience générale en Inde sur les dangers avérés des émissions des antennes relais de la téléphonie mobile depuis plusieurs mois. Les travaux de recherche reposent sur des mesures de rayonnement effectuées dans plusieurs quartiers de Mumbai, à divers étages dans les immeubles, avec des patients exposés aux rayonnements des antennes. Le Pr Kumar et ses élèves ont aussi créé un appareil pour mesurer le rayonnement. Son premier groupe de travail a été monté en novembre 2011. Plusieurs Ateliers ont été organisés depuis dans le quartier.

Voir aussi le sujet N°202 du 12/02/2011 sur l'Inde.
202°) Alerte en Inde avec le Pr Girish Kumar qui découvre que la pollution électromagnétique par les micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile est plus nocive pour la population indienne, que pour les peuples européens.




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.