© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


260°) Les ondes de la téléphonie mobile sont dangereuses pour la santé.
La justice indienne est plus efficace que nos politiques du
Grenelle des Antennes et de l'Environnement
de l'UMP et de la République Française.
Les  opérateurs ont deux mois pour redémonter leurs antennes.

Avec le Grenelle des Antennes des ministres Nathalie Kosciusko Morizet, Chantal Jouano, Roselyne Bachelot, on allait voir ce qu'on allait voir, des dispositions allaient être prises pour faire respecter par les opérateurs le principe de précaution pour les enfants. Le Grenelle des Antennes s'est transformé en Grenelle de l'Arnaque, et l'Organisation Mondiale de la Santé, en Organisation Mondiale de la Supercherie. Avec une UMP "à la ramasse", au final on attend la mise en application de la fameuse loi qui devait interdire aux enfants de moins de 14, et puis ensuite de moins de 6 ans, d'avoir ou d'utiliser un téléphone portable, mais ce n'est toujours pas passée. Et même les opérateurs de téléphonie mobile continuent toujours à installer des antennes relais à côté des écoles, des lycées, des hôpitaux. A côté de cela, M. Guéant a été plus efficace, puisqu'il a réussi en moins de 9 mois à faire passer un décret pour obliger les automobilistes à avoir un éthylotest contenant des substance toxiques et mutagènes à bord des voitures, et même des tracteurs, sans qu'il soit exigé la mise en place par le constructeur d'une filière de récupération de ces substances toxiques. Comme si quand vous êtes complètement bourrés, vous allez être assez lucide pour prendre et souffler dans un ballon, on se moque de qui. Tant qu'il s'agit de vendre du matériel au nom du principe de précaution, là nos parlementaires qui sont d'ailleurs nombreux à avoir des associations et fondations financées par de généreux sponsors, sont très efficaces pour faire passer en un temps record des décrets ou lois, pour obliger la population à s'équiper. Mais quand il s'agit de faire respecter le principe de précaution contre l'industrie, là, tous nos politiciens font preuve d'une inefficacité exemplaire; raison pour laquelle notre système de santé et la France se porte aussi bien.

Mardi 27 novembre, le tribunal de grande instance du Rajasthan a frappé fort, et même très fort.
 
 
- Pas de pylones pour les mobiles à proximité des écoles, des aires de jeux, des hôpitaux.

- La suppression des pylônes dans les deux mois situés à proximité des écoles, des hôpitaux et terrains de jeux.

- le téléphone mobile ne doit pas être utilisé pendant plus de 20-25 minutes par jour.

Les pylônes sont considérés par le tribunal comme un danger pour la santé. Pour Mishra et NK Jain Senior, les radiations émises par les téléphones mobiles et les pylônes de la téléphonie mobile sont « dangereuses pour les enfants et les patients », ce qui a été accepté par le comité interministériel du gouvernement central, et il est nécessaire de les éloigner des groupes scolaires, des collèges, des hôpitaux et terrains de jeux, immédiatement. Le jugement rendu de plus de 200 pages, a demandé à tous les opérateurs de téléphonie mobile du pays ayant installé des pylônes dans le Rajasthan de les éloigner des écoles, des hôpitaux, des collèges et des aires de jeux dans les deux mois. Il leur a également demandé d'éloigner les pylônes :
- à une distance de 100 mètres des monuments des patrimoines antiques et archéologiques,
- dans une périphérie de 500 mètres autour des prisons.

Le 7 Septembre, la Cour Suprême avait refusé d'intervenir suite à une ordonnance en référé du tribunal du Rajasthan au gouvernement pour supprimer les pylônes de téléphonie mobile à proximité des écoles, des hôpitaux et localités densément peuplées. Mardi 27 novembres, le tribunal a déclaré :
"Nous avons reçu un grand nombre de communications de l'Etat et de tout le pays qui précisent que les radiations des relais de téléphonie mobile sont nuisibles et même le comité interministériel du gouvernement central lors de sa réunion en mai de cette année a été dans le même sens. Même la Cour suprême a statué que les rayonnements sont dangereux et soutenu notre point de vue, tout en rejetant l'appel interjeté contre notre ordonnance provisoire pour la relocalisation des pylônes au loin des écoles. »


 
Rajasthan Minister orders removal of mobile towers.
Rajasthan High Court Issues Notice To Telecom Operators.

Durée : 3,30 minutes

Durée : 41 secondes
Des voix s'élèvent contre les pylônes de la téléphonie mobile et sont de plus en plus 
forte à Jaipur, et amplifie les protestations du ministre de l'Éducation Brij Kishore 
Sharma, qui a émis des directives pour l'élimination de ces pylônes qui ont été 
installés sur les bâtiments scolaires.
Suite à une pétition de deux personnes âgées qui ont dénoncé une augmentation des cancers à cause des relais, le tribunal du Rajasthan haut, a émis des avis de 13 four-
nisseurs de services mobiles, dont Vodafone et Airtel, et 7 agences gouvernementales.
Plusieurs pylônes ont aussi été construits illégalement.
 
La cour a invoqué la réunion interministérielle du gouvernement central de mai 2012, dans laquelle il a été souligné que les radiations électromagnétiques émises par téléphone ainsi que les pylônes construits pour la communication mobile génèrent des effets thermiques et non thermiques, et dit que ces ondes peuvent "cuire" les tissus humains tout simplement comme un four à micro-ondes si le corps est exposé à un rayonnement dans la durée. La cour a demandé aux sociétés de téléphonie mobiles et du gouvernement de suivre les normes et les lignes directrices prescrites, et fixées par le comité interministériel lors de sa réunion du 31 mai 2012. Il réclame en plus l'interdiction des pylônes pour les mobiles dans les zones à proximité des écoles, des hôpitaux, etc... La cour réclame une relocalisation dans les deux mois. L'avocat Prateek Kasliwal des requérants (RDT) est Israni et autres a déclaré « il a en outre été organisés sur la base du rapport du comité interministériel que les rayonnements sont dangereux et provoquent une tumeur au cerveau, le cancer, des troubles digestifs, de la tachycardie, et d'autres maladies et troubles dans le corps humain

Le tribunal a également rejeté des demandes déposées par les deux syndicats des fournisseurs de services de télécommunications GSM et CDMA, à savoir le COAI et l'AUSPI. Ces dernier avaient déposé deux requêtes distinctes compliqués au Pôle des Règlements sur les pylônes 2G et 3G, encadré par le gouvernement en septembre 2012.

Le tribunal a déclaré que le téléphone mobile ne doit pas être utilisé pendant plus de 20-25 minutes par jour, mais les consommateurs ne sont pas mis au courant de cet état de fait par les constructeurs de téléphones de mobiles, ainsi que les compagnies de prestation et de services, et pour lesquels une conscience de masse de la population est nécessaire.

L'avocat a déclaré,  la cour a aussi ordonné que le niveau d'émission de rayonnement des téléphones mobiles soient rendues publiques comme l'a suggéré le département de la technologie. Il a été soutenu par l'union des avocats seniors Gopal Subramaniyam au nom des syndicats, que des règlements était aussi injuste, et que le gouvernement n'avait pas de compétences pour rédiger les lois de télécommunications, et que l'état ne pouvait pas légiférer sur ce sujet.

La cour qui était divisée et a confirmé les statuts précisant que des mesures réglementaires et même des statuts ont été formulés après une consultation par le gouvernement central sur la base des recommandations faites par le comité interministériel. Ces règlements sont encadrés par le gouvernement pour les demandes d'autorisation et de restriction sur l'installation des pylônes et des antennes de base à certains endroits précis, qui ne peuvent être considérées comme illégaux et vice-versa. Une ordonnance du tribunal précise que « pour l'installation de pylônes par l'Union et l'Inde elle-même, l'autorisation doit être demandée à des organismes locaux municipaux en tant que tels, et ils ont tous droit sur la régularisation de leur installation, et pour mettre des restrictions sur les installation à certains endroits ».

Déjà en septembre 2012, en Inde la polémique sur la nocivité avérée des micro-ondes de la téléphonie mobile avait éclaté avec les déclarations du Pr Girish Kumar. De plus en février 2011, l'Indian Council of Medical Research, avait écrit dans le rapport :
« Le climat tropical des pays chauds, l'indice de masse corporelle faible, la faible teneur en matières grasses d'un Indien moyen par rapport aux pays européens, et une forte concentration de rayonnement radio peuvent exposer les Indiens aux risques indésirables des effets des rayonnements radio.../... Nous avons recommandé une modification de la Loi indienne sur le Telegraph 1885, et les règles de sorte que les téléphones mobiles répondent à des normes de rayonnement qui devraient être autorisées dans le pays

Pour parler clairement, les autorités indiennes étaient arrivées à la conclusion, que plus votre indice de masse corporel est faible, plus les risques des micro-ondes sont importants pour votre santé. En plus les populations pauvres sont confrontées à des problèmes de malnutrition, qui favorisent un affaiblissement de leur système immunitaire, et de leur vulnérabilité fasse aux maladies et cancer, lors d'expositions permanentes aux micro-ondes des antennes relais.

Reportage sur la téléphonie mobile en Inde


Durée : 4 minutes

Le 27 novembre Thomas aux USA déclarait, "d'éminents chercheurs sont inquiets, nous nous noyons dans un océan de micro-ondes. Si nous pouvions voir les couches multiples de la pollution électromagnétique comme de la fumée, nous serions horrifiés et réclamerions l'arrêt de ces rayonnements.../... La Suède a vu une flambée de la maladie d'Alzheimer et des cancers... Les rayonnements sans fil peuvent pénétrer le cerveau d'un enfant et causer des troubles de l'apprentissage et plus encore. Nous ferions mieux de supprimer les pylônes de téléphonie mobile dans tous les quartiers des zones scolaires."

Pendant ce temps les taux de mortalité par cancer progressent à côté des antennes relais, et des autres sources d'émission de forte puissance. Après la multiplication de toutes ces études et procès à l'étranger, on comprend mieux pourquoi Bouygues Télécom s'empresse de revendre ses pylônes de téléphonie mobile. En France le Conseil d'Etat pourrait très bien lui aussi être assigné un jour ou l'autre en justice, pour entrave au principe de précaution, et atteinte volontaire à la vie d'autrui.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.