© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


268°) Après Bouygues Télécom, voilà que TDF se protège en se
débarrassant des antennes relais de téléphonie mobile, 3G, 4G, Wimax.

Encore une transaction qui se fait sans tambour ni trompette. Après les assurances qui se protègent en refusant d'assurer les opérateurs, voilà que les opérateurs se protègent en se séparant de leurs réseaux de stations de base, de leurs antennes relais de téléphonie mobile. Rappelez-vous, le 26 novembre 2012, on apprenait que Bouygues Télécom louait 3000 sites auprès de TDF, et se séparait de 2166 pylônes d'antennes relais auprès d'un fond d'investissement de BNP Parisbas.

Maintenant on apprend que Télédiffusion de France, TDF, vient de vendre sa filiale Gobé de 600 salariés, qui a fait un chiffre d'affaire de 88 ME en 2011, 150 ME en 2012. Cette société Gobé est spécialisée dans l’installation et la mise en service d’antennes relais de téléphonie mobile, 2G, 3G, Wimax, pour le compte des opérateurs télécoms. Gobé participe aussi à la mise en place des nouveaux réseaux 4G. On compte parmi ses clients, Free Mobile, Orange, SFR, Bouygues Télécom, mais aussi des sociétés comme Sagem, Ericsson, Nokia Siemens Network, Alcatel-Lucent, et... Il est curieux que TDF se débarrase d'une filale qui représente 45 % de son chiffre d'affaires global pour l'exercice 2011/2012.

La société Gobé a été rachétée officiellement par le groupe Scopelec, qui acquiert en même temps une prise de participation minoritaire dans le capital de Géoptic, qui est spécialisée dans l’installation des réseaux de fibre optique. "Le groupe Scopelec entend se diversifier et vise un renforcement des liens avec les opérateurs interactifs et les équipementiers", pour la plus grand joie des opérateurs, qui souhaitent surtout diluer leur responsabilité, en cas de clash sanitaire, similaire au scandale de l'amiante.

Géoptic est une société d'ingénierie qui a été crée en 2008, avec 50 salariés, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 5,5 millions d'euros en 2011.

Le siège de la société Scopelec est basée à Revel à 50 km de Toulouse, et a été créé en 1973. Elle a fait un chiffre d'affaires de 160 millions d'euros en 2012, le chiffre prévisionnel pour fin 2013 devrait atteindre 240 ME avec 2300 salariés. Scopelec a environ 6 filiale en région, une division nommée Infracom qui s'occupe des opérateurs et collectivités locales, et une pour les entreprises qui s'apelle Syscom, et une partie réseaux électriques.

Plusieurs études que semblent ignorer l'académie de médecine, nos agences dites de sécurité sanitaire, ministres socialistes, démontrent la nocivité des antennes relais.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.