© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


269°) Communiqué de presse de la Député Isabelle Attard, EELV
et du Président du CRIIREM, Pierre Le Ruz
sur la ministre Fleur Pellerin, experte en pollution électromagnétique.

Alors que nos opérateurs s'appliquent le principe de précaution en se débarrassant de leurs antennes relais (lien 268), certains de nos députés de droite, de gauche, et y compris nos ministres socialistes ont préféré pratiquer la politique de l'autruche (lien 267). Tout le monde se rappellera de la grande messe de 2009 avec 3 ministres UMP, mais en réalité cela n'a débouché depuis sur rien du tout, en matière de la protection des enfants. Contrairement aux affirmations du Député UMP Alain Gest qui n'a aucune compétence en matière d'ondes radioélectriques et leurs effets sanitaires comme nous avons pu le voir lors de l'émission "C dans l'Air" d'Yves Calvi du 15 juin 2011 (lien 214), ce ne sont pas seulement les ondes des portables qui sont classées en catégorie 2B, mais aussi les ondes des émetteurs fixes. Le Député Gest ne maîtrise pas son dossier, et maîtrise encore moins bien la lecture des communiqué des organismes scientifiques. Voilà ce que dit exactement le texte de l'OMS, et qui a été confirmé depuis par un membre du CIRC.
 
 
"Le CIRC a classé les champs électromagnétiques de radiofréquence dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme (Groupe 2B),catégorie utilisée lorsqu’on considère comme crédible un lien de cause à effet, mais sans qu’on puisse éliminer avec une certitude raisonnable le hasard, un biais ou des facteurs de confusion."

Rappelons cependant que depuis le 30 mai 2011, le CIRC de Lyon qui dépend de l'OMS, a enfin jugé utile de classer les champs électromagnétiques en catégorie 2B.

Communiqué de Presse de la Député Isabelle Attard.
 
 

COMMUNIQUE DE PRESSE
- lundi 18 mars 2013 -

Le principe de précaution appliqué aux ondes électromagnétiques est enfin inscrit dans la loi. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, au cours de la 3e séance publique consacrée au projet de loi de refondation de l’école de la République, un amendement proposé par Isabelle ATTARD a été adopté. Cet amendement instaure que les infrastructures créées pour la mise en place du service public du numérique éducatif  « favorisent l’utilisation de connexions de données filaires » par rapport au WIFI et précise que « le principe de précaution doit pousser l’État et les collectivités territoriales à protéger les enfants, notamment les plus jeunes, de l’influence des ondes ».

A l’heure où la Belgique s’apprête à prendre une série de mesures fortes, interdisant par exemple la mise sur le marché des téléphones portables spécifiquement conçus pour les enfants, la France souffre encore d’un vide juridique incompréhensible sur le sujet. Pour rappel, la proposition de loi portée par les écologistes afin de limiter les effets néfastes des ondes devait être votée le 31 janvier 2013 à l’Assemblée nationale, mais a été renvoyée en commission des affaires économiques par la ministre Fleur PELLERIN. Celle-ci estime que,malgré l’accumulation de preuves de leur nocivité, les inquiétudes liés aux effets des ondes électromagnétiques sur l’homme sont  »des peurs irrationnelles ».
 

Isabelle ATTARD considère l’adoption de cet amendement comme un premier pas important et fondamental. En plein déploiement de la 4G, alors que les enfants sont, dès leur plus jeune âge, de plus en plus exposés aux ondes électromagnétiques, il est urgent d’aller plus loin et d’arrêter de jouer avec le feu.

On sait suite à une étude qui date de 2010, que les mères qui ont utilisé des téléphones portable lors de leur grossesse ou qui ont été exposée aux ondes, donnent naissance à des enfants qui vers l'âge de 6 ou 8 ans ont des troubles du comportement, contrairement aux enfants des mères d'un groupe témoin qui n'avaient pas utilisé de téléphone portablependant leur grossesse, information que je répercuterais d'ailleurs à l'époque à Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, mais qui jugeait en 2011 inutile de revoir les limitations en vigueur de la recommandation européenne de 1999.
 

Communiqué de Presse de Pierre le Ruz, Président du CRIIREM, Expert Européen.
 
 
(riirem
Centre de Recherche et d’Information Indépendant
sur les Rayonnements Electromagnétiques

Février 2013

Mme Fleur Pellerin s’autoproclame expert
en rayonnement électromagnétique !

En déclarant que « si on abaisse les seuils d'émission (c’est-à-dire la puissance rayonnante
des antennes-relais), le nombre d'antennes va logiquement croître, ce qui mécaniquement va également augmenter les ondes produites par les terminaux », Mme Pellerin montre qu’elle n’a rien compris. Si on multiplie les antennes relais, le portable (le terminal) trouvera une antenne plus proche donc émettra un niveau de champ moindre pour se relier à cette antenne. Les riverains de l’antenne, comme les utilisateurs du téléphone y gagneront donc en matière de niveau d’exposition aux hyperfréquences due aux antennes comme aux portables.

C’est d’ailleurs une des conclusions du COMOP (Comité opérationnel de l’exposition au 0,6V/m).

Quant au risque potentiel de cancer déclaré par l’OMS, lors d’exposition aux fréquences radioélectriques, la Ministre déclare ce n’est que « potentiel», se jugeant sans doute plus
compétente que l’OMS. Cette classification intervenue après de nombreuses études contradictoires incite les états et les élus, à gérer le risque mais surement pas à l’écarter d’un mot comme le fait Mme la Ministre. Rappelons que l’amiante aussi ce n’était que potentiel mais qu’il a bien fallu reconnaitre la réalité du cancer de l’amiante.

En accusant les associations d’exacerber les peurs et de freiner le développement économique « Elles (les études) sont contradictoires et il n’est pas question de jouer avec des peurs irrationnelles pour freiner le déploiement de la 4G. Il ne faut pas opposer l’économie et l’écologie. » c’est vous, Mme La Ministre, qui opposez économie et écologie. Vous avez bien mal compris la notion de développement durable, faire de l’économie en respectant l’écologie signifie qu’avant d’installer la 4G, des études scientifiques indépendantes sur l’impact sur la santé des rayonnements 4G étaient une obligation. Une fois de plus, on va mettre en fonctionnement sur les territoires une nouvelle technologie dont aucune étude n’a démontré l’innocuité. Les peurs irrationnelles, c’est vous qui les créez en refusant d’agir avec bon sens et de poser les actes dans le bon ordre. De plus, la non gestion de risques industriels est un grave manquement à vos obligations dans le cadre de votre statut.

Une des premières précautions que vous pourriez prendre serait de faire appliquer l’article L32.12 du code des Postes et communications électroniques, texte qui n’est aucunement respecté aujourd’hui, comme l’a signalé le CRIIREM dans une lettre ouverte aux Ministères concernés et dont vous trouverez une copie ci-jointe.
 

La Secrétaire Générale Catherine GOUHIER

Le Président Pierre LE RUZ
 
 

Centre de Recherche et d’Information Indépendant  sur les Rayonnements Electromagnétiques
Association 1901 N° 0723011863 – Siret n° : 487 430 639 00038
19-21 rue Thales de Milet – 72 000 Le Mans 
Tél : 02 43 21 18 69 – contact@criirem.org – www.criirem.org

Quant à la ministre de la santé, Mme Marisol Touraine qui ne répond d'ailleurs pas aux courriers techniques qui sont adressés à son cabinet, elle se distingue par une formiadable langue de bois comme ses collègues. Le cabinet de la ministre de la santé, ne répond à aucun courrier sur les risques avérés des micro-ondes de la téléphonie mobile. Il faut pas générer d'inquiétude même si on empoisonne la population, il ne faut pas déclencher des peurs, on retrouve le même langage qui est donné clef en main par les cabinets de communication de l'industrie pharmaceutique et des télécoms, d'ailleurs le plus souvent se sont les mêmes.


Durée : 20 minutes(204) 01/02/2013


 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.