© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


270°) Une filiale d'Orange préfère un arrangement plutôt qu'un procès retentissant,
une étude montre une corrélation entre la progression des téléphones portables,
et les cancers de la thyroïde, et ce n'est même pas un poisson d'avril !!

Pas de chance pour les adeptes des pseudo science pour qui les micro-ondes sont totalement inoffensives, une nouvelle étude démontre le contraire. Ces individus nous traitent régulièrement de menteurs, mais petit rappel, depuis 2011 les ondes radioélectriques ont été classées en catégorie 2B, et sont considérées comme « peut-être cancérogènes » par l’Organisation mondiale de la santé. Le mur de l'innocuité des micro-ondes de la téléphonie mobile se lézarde de plus en plus.

En octobre 2012, la Cour de Cassation italienne reconnaissait chez un cadre supérieur une tumeur du cerveau comme maladie professionnelle liée à un usage intensif du téléphone portable. Ce cadre a utilisé son téléphone portable jusqu'à 30 heures par semaine pendant 12 ans. L’organisme d’assurance sociale sera obligé de lui verser une pension d’invalidité. Le jugement a été rendu par la Cour d’Appel de Brescia et confirmé par les juges de la Cour de cassation, qui a jugé valable les références scientifiques présentées lors du premier procès. Ils ont récusé les études scientifiques payées par l'industrie au motif des causes de conflits d’intérêt, qui ont eu pour conséquence de minimiser les effets de la nocivité de la téléphonie mobile sur la santé. Le CRIIREM a aussi dénoncé des conflits d'intérêts dans le cadre d'une lettre ouverte adressée au directeur de l'ANSES et à des députés.

Début mars 2013, une information est passée totalement inaperçue dans la presse française. On a appris que Partner Communications mobiles, une filiale d'Orange, a préféré conclure un arrangement avec un client de 50 ans qui a affirmé avoir contracté un cancer après avoir utilisé le téléphone portable d'entreprise. Il avait engagé des poursuites dès mai 2012, en affirmant que l'utilisation intensive de son téléphone portable s'était traduit par l'apparition d'un lymphome agressif près de son oreille gauche. La filiale d'Orange a accepté de payer NIS 400.000 (NIS = Israeli shekels = 86.205,5755 Euros) en guise de règlement amiable. Pour ceux qui voudraient faire passer cette information pour un poisson d'avril, je précise que celle-ci a été révélée début mars. Laurette Onkelinx, ministre de la santé a déclaré que les ventes de téléphones mobiles seront interdits aux enfants de moins de 7 ans dans les magasins et sur internet.

Michèle Rivasi (EELV), co-fondatrice du Centre de recherche et d’information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (CRIIREM) déclarait « Il aura fallu attendre 2006 pour que le système judiciaire américain établisse que la tumeur au cerveau d’une employée – Shareza Price – était une conséquence directe de l’utilisation du téléphone portable.../... Une class action (recours collectif) aux États-Unis a tenté de faire reconnaître fin 2001 la négligence et la responsabilité de l’industrie du téléphone portable pour des cas de tumeurs au cerveau apparus chez des employés de Motorola ».

Michèle Rivasi avait déjà soulevé il y a quelques années la possibilité d'un lien entre la téléphonie mobile et le cancer de la thyroïde. Voilà que le 6 mars le site israélien Haarentz nous rapporte les résultats des scientifiques israéliens, qui ont remis cette information sur le devant la scène. D'après leurs résultats préliminaires, il y aurait un lien possible entre le rayonnement des téléphones portables et le cancer de la thyroïde. Ils déclarent qu'il y aurait une forte hausse des taux de cancer de la thyroïde ces dernières années dans les pays occidentaux. Jusqu'à preuve du contraire, j'avais pour ma part toujours lié le cancer de la thyroïde, aux effets des rayonnements ionisants, suite aux accidents de Tchernobyl, mais aussi de Fukushima. Les recherches ont été faites à l'hôpital Beilinson de Petah Tikva et à l'Université de Tel Aviv. Le Centre de Felsenstein Medical Research, fait parti de la Faculté de médecine Sackler de l'Université de Tel-Aviv et du Rabin Medical Center. Le Professeur Raphaël Feinmesser, chef à Beilinson d'un département spécialisé sur l'oreille, le nez et la gorge, était le principal chercheur de cette étude.

Lors d'une première expérience, des cellules thyroïdiennes humaines ont été recueillies sur des patients sains, et ont été soumises aux rayonnements d'un système qui simule le rayonnement électromagnétique émis par les téléphones portables. Les cellules de la thyroïde irradiée ont proliféré à un rythme très élevé, à un taux statistiquement significatif beaucoup plus élevé, que dans les cellules d'un groupe témoin non exposé.

Une deuxième expérience a été réalisée, en utilisant des méthodes et des matériaux différents. Les scientifiques ont obtenu des résultats similaires. Les résultats ont été  présentés pour la première fois début mars lors de la conférence annuelle de la Société israélienne de chirurgie ORL, de la tête et du cou, à Eilat.

Le Pr Feinmesser a déclaré « les résultats sont la première preuve de l'évolution des cellules de la thyroïde en réponse aux rayonnements électromagnétiques.../... Mais tirer des conclusions radicales quant au lien entre le rayonnement cellulaire et le cancer de la thyroïde est encore loin ». La glande thyroïde est située dans le cou... Les croissances cancéreuses ont été diagnostiquées comme étant liés à l'utilisation des téléphones.

Il a été claironner par l'académie de médecine et des officines sur tous les tons, dans la presse écrite, sur internet, sur toutes les radios et télés, que les rayonnements électromagnétiques sont non ionisants, et incapables de provoquer des modifications de l'ADN. Sauf que dans les faits les scientifiques Henri Lai, le Dr Georges Carlo qui eux ont manipulé les éprouvettes ont trouver des effets, contrairement aux adeptes de l'AFIS sur les speudo-sciences qui se répandent sur les groupes de discussions qui n'ont eux jamais fait une seule étude en laboratoire sur les effets des CEM, ni même le Dr Aurengo. Je rappellerai que les Dr Georges Carlo et aussi le Pr Adelkofer qui a coordonné 12 études scientifiques, qui ont mis en évidence une détérioration de l'ADN. Dans ce cas, comment se fait-il que des académiciens puissent encore affirmer qu'aucune étude n'a démontré les effets des miceo-ondes. Le dernier accident militaire en date du 24 août sur un navire norvégien (cliquez ici), démontre que ces ondes non ionisantes ont eu des effets sur 43% de l'équipage.

Israël constate une augmentation des cancers de la thyroïde depuis un peu plus d'une décennie, en corrélation avec l'augmentation de l'utilisation des téléphones portables. Le cancer de la thyroïde serait 3 fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Le cancer de la thyroïde serait le quatrième type de cancer le plus courant chez les femmes juives, avec 16,6 cas pour 100.000 habitants. Les 3 autres types de cancer courants seraient les cancers du sein, du côlon et du col de l'utérus.

Le Ministère de la Santé israélien a révélé que de 1990 à 2007, il a été constaté une augmentation du taux cancer de la thyroïde chez :
- 067 %  des femmes juives,
- 250 % chez les femmes arabes,
- 041 % chez les hommes juifs.

Pour le Pr Feinmesser, « l'une des explications est que l'augmentation est liée à l'amélioration des méthodes de détection précoce de ces tumeurs, qui ont été développés ces dernières années. Mais d'autres recherches montrent que même après neutralisation de cette influence, l'augmentation de ces tumeurs reste encore ». En conclusion, lorsque ce facteur, l'augmentation de ce type de cancer montre bien un lien avec l'augmentation de l'utilisation des portables dans la population.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.