© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


275°) Révélations, l'étude brésilienne d'Adilza Condessa Dode montrent une augmentation
du taux de mortalité par cancers des riverains qui habitent à côtés des antennes relais de la téléphonie mobile
qui émettent des micro-ondes, soit 7000 décès de plus dans une ville, non reconnus par
des politiques et experts psychopathes qui ont des liens ou des actions boursières avec le lobby des télécoms.
Les derniers articles scientifiques publiés montrent que l'espérance de vie n'augmente plus mais diminue en réalité. Les autorités françaises et la presse déclarent que nous vivons plus longtemps mais en moins bonne santé. Elles oublient juste de nous dire que les industriels ou grandes surface nous vendent des produits dangereux ou frelatés, quand ils ou elles nous empoisonnent pas. Un exemple concret, le gouvernement norvégien révélait le 19 juin que son saumon pouvait être dangereux pour la santé, et qu'il ne fallait pas en manger plus de deux fois par semaine, pour les grands consommateur de ce poisson. Question, avez vous entendu un bulletin d'alerte de l'ANSES sur ce sujet ? La réponse est évidemment NON. Pourquoi ? Parce que toutes les grandes surfaces comme Carrefour, Casino / Rally, Leclerc sont vendeurs de ce poisson, sur lequel ils prennent leur marge. Et le thon, est-il désormais dopé aux isotopes radioactifs ? Alors croyez vous que pour la téléphonie mobile, on va nous dire la vérité ? Le téléphone portable, c'est la nouvelle cigarette de nos dernières générations, qui a déjà fait des millions de morts à travers toute la planète. Il suffit pour cela de compter le nombre de décès par tumeur du cerveau que chacun a eu dans son entourage. Si moi dans mon entourage j'ai eu plusieurs décès par tumeur du cerveau, il en est de même pour les autres, et attention, je tiens pas contre des autres types de cancer..

Le 19 juin 2013, Natural News a révélé que l'exposition aux émissions des antennes relais de la téléphonie mobile pouvait être responsable de plus de 7.000 décès liés au cancer d'après les résultats d'une étude brésilienne "Belo horizonte" de Adilza Condessa Dode. L'étude a établi un lien direct entre les antennes relais et les décès par cancer dans la ville de Belo Horizonte, la troisième plus grande ville du Brésil. Plus de 80 % de ceux qui sont décédés suite à certains types de cancer, habitaient à moins de 500 mètres (1/3 de mile) d'une antenne relais.

Les cancers étaient du type, de la prostate, des seins, des poumons, des reins, du foie. Ce qui n'est pas surprenant, car beaucoup de gens portent leur téléphone portable à la ceinture, et donc les organes proches de la ceinture sont les plus touchés, remarques que je faisait depuis longtemps sur mon site. Comme quoi, il n'y pas besoin d'être polytechnicien ou académicien, pour avoir un esprit logique, mais qui n'apparaît pas évident pour nos experts officiels. Il est vrai qu'ils sont membre des comités, commissions et conseils de nos industriels, quand  ils ne touches pas eux-mêmes des stocks options ou jetons de présence, mais ils ne touches pas salaires (sic).

Si le taux de mortalité augmentent chez les rats exposés au micro-ondes GSM,
il faut être très naïf pour croire qu'il n'en sera pas de même chez les humains,
et pour croire les inepties de nos experts officiels qui nous ont toujours menti sur tous les sujets.
taux de mortalité desrats et des humains par rapport à la distance des sources micro-ondes, des antennes relais de la téléphonie mobile

Plusieurs autres études similaires dont nous n'avons pas entendu parlé en France, ont aussi été réalisées à San Francisco aux USA, en Autriche, en Allemagne et en Israël, et toutes ces études ont montré une augmentation des cancers, et donc du taux de mortalité. On a même des cartes, qui montrent les endroits dans les quartier des villes concernés ou les taux sont les plus élevés. Alors question, si moi j'ai ces cartes, pourquoi les agences dé sécurités sanitaire française comme l'ANSES, ou les experts de l'académie de médecine ne les ont pas. Toutes les études arrivent à des conclusions similaires :

 
"Vivre à côté d'un relais de téléphonie cellulaire augmente le risque de cancer de 2 à 121 fois en fonction du type de cancer qui a été détecté."

 
augmentation taux de mortalité par cancer des riverains de la ville de Belo Horizonte, Minas Gerais, au Brésil, à côté des antennes relais de téléphonie mobile augmentation du taux de mortalité par cancer chez les riverains de la ville de Belo Horizonte, Minas Gerais, au Brésil, à côté des micoro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile utilisés pour les téléphones portables
Adilza Condessa Dode, Ph.D., qui a cordonné l'étude brésilienne, s'adresse à ceux qui s'inquiète des conséquences de la téléphonie mobile, et explique que l'étude Brésilienne n'est pas le seule à démontrer une augmentation des pathologies et déclare  « ces niveaux, sont déjà élevés et dangereux pour la santé humaine, plus vous vivez près d'une antenne, plus le contact avec le champ électromagnétique est proche.» La messe est dite. Cette étude n'a été fait que sur une seule ville au Brésil. La question se pose donc de savoir combien de centaine de milliers de morts nous avons à l'échelle du Brésil, et combien de millions de morts nous aurions si la même étude était réalisée à l'échelle de la planète. Les résidents des États-Unis sont les plus exposés aux micro-ondes et cela depuis plusieurs dizaine d'années. Les scientifiques indépendants ont toujours mis en garde contre les risques avérés des micro-ondes, qui sont pourtant spécifiés dans les manuels constructeurs depuis les années 60, sauf que nos experts officiels et agences dites de sécurité sanitaires restent sourdes et aveugles. Il est vrai que l'état français et ses agences dites de sécurité sanitaire ne peuvent pas dire qu'elles sont indépendantes, puisque l'état est lui-même en situation de conflit d'intérêt, puisqu'il est actionnaire de France Télécom.

L'Association Internationale pour la Recherche sur le Cancer (CIRC) a d'ailleurs fini par classer les ondes radioélectriques en catégorie 2B en se basant sur une revue des études scientifiques publiées dans le cadre du Rapport BioInitiative rédigé par un groupe de scientifiques internationaux indépendants qui avait émis un avertissement contre les risques avérés des champs électromagnétiques. Les antennes relais émettent un rayonnement radio pulsé pour le GSM, et par contre en OFDMA sur 5 MHz de largeur pour un canal UMTS (3G), contre une largeur de 0,2 MHz pour chaque canal GSM. Il est donc ahurissant d'entendre des experts, académiciens, et même opérateur venir dire que l'UMTS est moins nocif que le GSM, ce qui démontre une incompétence générale de tous ces gens qui sont pourtant reconnus comme des experts officiels par nos ministres, qui ne sont d'ailleurs pas plus compétents. D'ailleurs l'état de la France est là pour prouver l'incompétence et l'ignorance de nos élus politiques, quand ce n'est pas carrément un désaveu cinglant de la population.

Les risques reconnus des ondes radioélectriques et micro-ondes sur la santé sont :
- Les mutations génétiques,
- les troubles de mémoire ou cognitifs,
- de l'apprentissage,
- de l'insomnie, la dépression,
- l'irritabilité, le suicide,
- les troubles auditifs et de la vision,
- des maladies du cerveau,
- des déséquilibres hormonaux,
- l'infertilité,
- la démence, Alzheimer, Parkinson,
- les troubles de la circulation sanguine,
- les risques cardiaques...

Nous avons actuellement des experts scientifiques conspirationnistes à la solde de l'industrie, qui sont prêt à n'importe quel mensonge, à produire des études frauduleuses, dans le seul et unique but de donner raison à ceux qui les financent, les industriels. Les études des laboratoires pharmaceutiques en sont un parfait exemple, sans parler de l'amiante, des nuages de Tchernobyl qui n'ont jamais dépassé les frontières de la France parce qu'ils ont eu peur des douaniers français. Nous avons là de parfaits exemples du manque de probité de tous ces experts conspirationnistes à la solde de l'industrie, et aussi des élus politiques qui profitent d'avantages occultes pour financer leurs campagnes électorale ou train de vie. Question, comment peut on parler d'indépendance, quand tous ces personnages ont d'une façon ou d'une autre des conflits d'intérêts. Ces messieurs vous affirment qu'ils ne touchent aucun salaire avec les industriels. Sauf que vous vous avez d'autres façon de vous faire rétribuer, par des séminaires qui ont toujours lieu dans des îles paradisiaques, ou par le biais d'action en bourse, ou de stocks options, ou même de jetons de présence d'une valeurs de plusieurs milliers d'euros, lors de réunions dans des conseils d'administration. Une autre combine pour des médecins experts, consistent aussi à  se faire rétribuer par le biais de royalties sur des brevets d'invention qui sont passés dans le domaine public, mais qui sont redéposés par les cabinets à la solde de ces industriels, une combine dénoncée auprès du ministre de la santé de l'époque il y a longtemps par un détective, mais dont je doute qu'il y ait eu un terme. Trop d'huiles de l'élite sont concernés par ce procédé, mais aucune enquête journalistique n'a été refaite depuis sur ces méthodes occultes.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.