© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


#Tesla
 #orange
 #tetra
 #SAIC/TESI/France Télécom
 #OGM/Sida
 #Légionellose


28°) Après le Tabac,
les Avocats américains,
guettent le JACKPOT des micro-ondes.
Émission de Radio Enghien Ile de France
du 24/06/2002.

26A°) Introduction:

Cette émission animée par Louis Pasquier s'est déroulée en direct sur Radio Enghien, le 24/06/2002 entre 17h00 et 19h00 sur 98,0 MHz à Paris. Elle traitait de l'influence des champs électromagnétiques sur le biologique, des recherches militaires sur les micro-ondes. Alors que nos experts officiels de la téléphonie mobile et autres nous affirment que les micro-ondes n'ont aucun effet sur la santé, les militaires savent depuis des dizaines d'années, que les micro-ondes peuvent être nocives pour la santé. Les sujets sur les virus comme le sida, la génétique, le clonage, et un rapport d'Henri Kissinger sur le contrôle démographique des populations, ont aussi été évoqués dans la dernière demi-heure de l'émission.

En bleu: mes commentaires.
En rouge: les remarques qu'il faut retenir.
Jr = abréviation utilisée pour les commentaires du journaliste.
En italique, figurent les dialogues.

Pour éviter toutes polémiques, tous les propos de tous les intervenants ont été retranscrits mot à mot en noir, et tous mes commentaires figurent en bleu.


26B°) Présentation des invités:

Louis Pasquier: Animateur de l'émission.
Marc Filterman : - Auteur du livre "Les armes de l'ombre", Edition Carnot.
                      - 1976 et aujourd'hui encore, étudie tous les moyens de guerre électronique,
                      - 10 ans de recherche sur les radars, de 1976 à 1986,
                      - 05 ans dans l'armée de l'air,
                      - 07 ans Cadre à TDF et  France Télécom,
                      - 12 ans utilisés pour étudier les recherches sur la guerre psychotronique,
                      aussi bien russes qu'américaines, parallèlement à ses activités professionnelles.
                      Adresse E-mail: marcfilterman@hotmail.com


26C°) Transcription de l'émission:
Radio Enghien, île de France sur 98,0 MHz en FM:

Il manque les 20 premières minutes de l'émission qui sera recomplétée d'ici quelques jours.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Finalement, on peut dire qu'un radar va beaucoup moins irradier qu'une antenne GSM, pourquoi? Parce que l'antenne GSM non seulement vous l'avez sur le toit, mais en plus, l'antenne GSM, le lobe de rayonnement est orienté vers la bas. Donc ça, je l'ai rappelé à plusieurs reprises, y compris à des députés, bon les experts, les opérateurs qui consultent mon site doivent le savoir d'ailleurs, mais cet aspect-là, il n'est jamais mis en valeur. Ça on oublie systématiquement de vous le dire. Donc les antennes radars, si, il y a eu une polémique à la Réunion, ou là-bas on expliquait que les antennes, les ondes elles partaient vers le haut. Comme je l'ai dit, bon là-bas il faut peut-être prendre un hélicoptère pour téléphoner. Bon, mais les antennes G. S. M. ici, elles sont pointées vers le bas. Et le problème qu'il va y avoir, c'est qu'on nous parle de l'arrivée de l'UMTS, enfin bon il y a d'autres systèmes dont on ne parle pas...

Louis Pasquier:
L'UMTS, c'est quoi ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est le nouveau système de téléphonie mobile, qui va arriver avec des fréquences beaucoup plus élevées, mais il y a d'autres systèmes...

Louis Pasquier:
De quel ordre?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Aux alentours de 2200, 2300 MHz, je ne sais pas si les fréquences ont été clairement définies encore. Les  fours à micro-ondes...

Louis Pasquier:
C'est de l'ordre du gigahertz...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
de 2,2 GHz, donc ça fait 2200 MHz, pardon. Les fours à micro-ondes fonctionnent par exemple à 2450 MHz. Donc venir dire qu'actuellement, le problème qu'on va avoir si vous voulez, c'est le problème de l'augmentation de la pollution électromagnétique qui va être uniforme et partout au niveau du territoire, et c'est ça qui pose problème.

Louis Pasquier:
Mais oui, et c'est même un gros problème. Il faut en parler.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors il y a plus grave, c'est qu'il y a d'autres systèmes dont on ne parle pas du tout, et je vais parler des systèmes Tetra qui fonctionnent en 400 MHz, où la il y a une fréquence de récurrence de 17 Hz. La fréquence de 17 Hz...

Louis Pasquier:
C'est quoi la fréquence de récurrence ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bon on va dire une fréquence de récurrence, c'est la fréquence de trame, je ne sais pas comment expliquer en langage simple, c'est la fréquence de trame qu'on va avoir par seconde, donc 17 fois. Mais le problème, c'est que cette fréquence-là correspond, parce que là Ross Adey avait fait des études à l'époque. Alors Ross Adey c'est un ex-scientifique de la NASA, qui s'est occupé de monter les opérations médicales pour les cosmonautes des missions Appolo, donc ce n'est pas n'importe qui. Et il a été également attaché, un moment il était consultant auprès de la Maison-Blanche, et il a fait des recherches justement sur le spectre cérébral, il a fait cela sur les singes dans les années 60. Il y avait eu une émission  d'ailleurs qui avait été diffusée la-dessus sur la cinq ou sur Arté, enfin je ne sais pas laquelle des deux, qui avait été diffusée la dessus où on voyait des expérimentations qu'il  effectuait sur les cortex cérébraux des singes. Mais ce que l'on sait au niveau du 17 Hz, c'est la fréquence qui a un effet maximum sur les flux d'ions de calcium, qu'on va retrouver dans les membranes cellulaires. Alors c'est-à-dire qu'on a trois flux, les flux d'ions de sodium, de potassium, et de calcium, et c'est la modification de ces flux, qui va entraîner chez certaines personnes, comment dire qui va provoquer des migraines chez certaines personnes. Donc ça c'est des études qui remontent à l'époque où les Paves Paw, c'est à dire ou des radars qui sont entrés en service, et qui fonctionnaient justement dans la bande des 400 MHz, et sur ces fréquences là*.

Sous entendu, les fréquences de récurrence de 17 ou 18 hertz.

Louis Pasquier:
Tout cela n'est pas très réjouissant, réjouissant, mais vaut mieux connaître que ne pas connaître, et pour cause. Mais je suis étonné que cette mécanique ondulatoire, parce qu'il s'agit de ça en fait, n'est pas été abordée d'une façon humaine si je puis dire. On a vu là dans ce domaine les applications techniques, et on les a réalisées, mais on n'a pas vu les incidences, sur l'organisme humain et animal, et même végétal. Et je suis un petit peu outré, que nulle, dont les inventeurs dont certains d'ailleurs de génie, n'est pas cru devoir aller plus à fond dans les conséquences de leur invention. Il est évident que les résonances sont des phénomènes qui touchent directement nos organes, et même les plus vitaux, que ce soit le cerveau, où les cerveaux puisqu'il y en a plusieurs, c'est ce qu'on entend, les centres de décision, et qui agit de telle façon, que la raison se trouve être à l'intérieur de nous-mêmes protégée. On pense que nous avons raison. Il y a un endormissement, je ne sais pas si on le dit...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est-à-dire que le véritable problème, c'est le problème économique. On doit parler quelque part, un peu de fascisme industriel, parce que c'est exactement le terme, pour la simple et bonne raison, qu'à l'heure actuelle, tout ce qui dérange l'économie de nos industriels est passé sous silence. Que ce soient les additifs alimentaires, les problèmes dans les vaccins comme ont vient de le voir dernièrement avec à l'oxyde d'aluminium je crois, bon. Tout ça c'est des raisons économiques, et il faut dire aussi que dans les années 80, parce que les premiers éléments, enfin les premières fuites qu'on a commencé vraiment à avoir, il faut voir qu'à l'époque on n'avait pas Internet, Internet ça n'existait pas. Et moi je me souviens qu'en 84, effectivement sur les bases, sur certaines bases où j'étais, on a commencé à voir des polders apparaître, en quelque sorte des buttes de terre pour couper le taxiway, de la zone où était installé le radar, qui rayonnait dans notre direction. Et c'est vers 84 effectivement qu'on a commencés à avoir des informations, à voir des informations filtré. Parce qu'avant il n'y avait aucune information, c'était secret défense. Bon parce que il faut voir une chose, c'est qu'un système de rayonnement électromagnétique, peut être très facilement transformé en arme à énergie dirigée finalement ni plus ni moins.

Louis Pasquier:
Cela paraît logique.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Il faut se rappeler, alors là aussi il y a eu en Angleterre, ça a été révélé lors d'une conférence à Los Alamos, je crois que c'était le docteur Becker qui avait révélé çà... Alors je vais vous dire la date exacte, c'était le 17 novembre 93, où il y a eu une conférence à Los Alamos, le docteur Georges Becker, oui c'est ça, qui révélait que c'est un système micro-ondes qui avait été utilisé contre des activistes, notamment de Greenpeace à l'époque, sur une base de Greenham Common, donc en Angleterre, et c'était dans la période de 1980 à 1984, justement pendant la crise des missiles Pershing. Par la suite le ministère britannique de la Défense a reconnu qu'effectivement il y avait eu un niveau au-dessus de la normale.

Louis Pasquier:
On ne connaît pas les conséquences encore.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Si les conséquences on les connaît, puisqu'on retrouve...

Louis Pasquier:
Les conséquences de médicales, et biologiques...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Si, si, on les connaît les conséquences physiologiques. Parce qu'on retrouve, à l'époque je peux vous dire, les problèmes qu'il y avait eus. On retrouve les problèmes d'irritabilité, les problèmes circulatoires...

Louis Pasquier:
Irritabilité dans quel sens?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Irritabilité, alors on peut se demander, oui c'est quelqu'un qui va être nerveux, qui va avoir un comportement où vous allez pouvoir rien... (lui dire)

Louis Pasquier:
Irritable.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bon, les troubles de la vue, les saignements, les maux de tête, purpura hémorragique, bon et puis voilà. Alors on sait là aussi, ça c'est le capitaine Tyler qui avait évoqué les recherches du docteur Merrit, j'avais émis une hypothèse sur mon site Internet à l'époque, comme quoi le 5-HIAA pouvait avoir une fréquence de résonance. Alors le 5-HIAA, c'est un composé de la sérotonine. Et effectivement lors de cette conférence, il a été révélé qu'il y avait au niveau des neurotransmetteurs, qui pouvaient être stimulés par des micro-ondes modulées. Alors ce qu'il faut voir d'ailleurs au niveau des micro-ondes, qui sont pulsées en basse fréquence, si vous êtes capables de déclencher des comportements dépressifs, ou schizophrènes, où je ne sais quoi... Anormaux, ou d'ailleurs des comportements paranoïaques, parce qu'on vire tout de suite sur la paranoïa, et là il faut voir que le KGB en Russie, il y a eu des recherches qui ont été faites, c'est-à-dire qu'ils ont essayé de déterminer le spectre de fréquence qui pouvait interférer sur les organes humains. Voilà pourquoi ils ont utilisé ce qu'on appelle des zeik. Enfin les zeik, c'étaient des prisonniers, des condamnés à mort, et ils ont fait et des expériences dessus, comme aux États-Unis d'ailleurs. Aux États-Unis aussi ils ont fait des expériences, mais là, c'était pour des injections de plutonium, c'est un autre sujet. Mai ce qu'il faut voir, c'est qu'effectivement il y a une stimulation de la sérotonine et de la dopamine, et si on prend, comment il s'appelle. Il y a quelqu'un qui faisait partie de la commission gouvernementale sur la téléphonie cellulaire aux États-Unis, voilà, c'est Collin Blakemore, voilà, j'étais en train de chercher son nom, et lui, il a déclaré qu'il a été utilisé le sien, parce que il avait constaté les troubles de la concentration. Alors ce qu'il faut savoir, c'est qu'effectivement au niveau des facultés intellectuelles, il y a une perturbation, et au niveau de la modification du comportement, donc irritation, il y a également des effets. Ils se sont basés, la Lloyds, donc la compagnie Lloyds en Angleterre, s'est basée sur les études de Preece, voilà la compagnie d'assurance, Lloyds, s'est basée sur les études de Preece pour refuser d'assurer les compagnies de téléphonie mobile. Parce que...

Louis Pasquier:
En Angleterre?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
En Angleterre.

Louis Pasquier:
Pas aux USA?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors aux USA, bon dans leurs études, là je ne sais pas s'ils ont fait ce type d'étude je ne pourrai pas dire. Parce que je n'ai pas tous en tête. C'est-à-dire qu'il a soumis des personnes à des GSM, à des téléphones portables donc, et il a constaté que les taux de réponse, les délais de réponse, étaient différents. Donc à partir de là, la compagnie Lloyds, a dit, NON, on n'assure pas. On a failli se planter avec l'amiante, parce qu'ils ont failli déposer le bilan quand il y a eu l'affaire de l'amiante, parce qu'ils assuraient tous les cargos, et les cargos utilisaient de l'amiante. Donc ils n'ont pas voulu reprendre de risques. Alors là les avocats aux États-Unis, ils se frottent les mains, parce qu'il y a un certain nombre d'études, oui eh bien les États-Unis les avocats eux autres ils regardent leur chiffre d'affaires.

Louis Pasquier:
Oui le chiffre d'affaires, ils sont en recherche de clients.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Donc, voilà, ils sont en recherche de clients, et du jackpot, et ce qui s'est pas sait que le tabac, eux autres ils voient un formidable JACKPOT arriver, avec les micro-ondes de la téléphonie cellulaire. Cela ne fait aucun doute.

Louis Pasquier:
Oui bien sûr, c'est gros comme une maison.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors en plus, je ne sais pas comment les experts vont faire pour se défendre par la suite, pour la simple et bonne raison que l'armée ça y est, parce que moi aussi j'ai récupéré des documents de l'OTAN, et ces documents de l'OTAN, il faut savoir quand même ils sont en source ouverte, ils ne sont pas confidentiels...

Louis Pasquier:
Ils sont à disposition.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, ils sont à disposition, donc je ne sais pas du tout comment nos experts officiels vont faire pour se sortir du guêpier dans lequel ils se sont fourrés, en clair, ils vont devenir les futurs Garretta du sang contaminé ni plus ni moins.

Louis Pasquier:
Qui lui s'est fait piéger aussi Garretta.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien de toute façon, ceux qui vont écoper, c'est les experts. Les experts du tabac qui avait falsifié les études ont été mis en cause assez sérieusement.

Louis Pasquier:
Donc ça va générer des condamnations d'ordre pécuniaire ou d'ordre...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Soit contre les experts dans le temps, soit contre les opérateurs. Et il y a des procès qui sont en train d'éclater. En Allemagne, il y a des manifestations. En Espagne, il y a l'ordre royal...

Louis Pasquier:
Qui fait les manifestations ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Eh bien ce sont des riverains, des associations qui se se sont montées à la demande des riverains, et en Espagne et là, ils ont annulé un ordre royal en début d'année, concernant la mise en place de relais, mais là ce n'était pa GSM, c'était la boucle locale radio. Or la boucle locale radio on n'en parle pas, mais ça aussi c'est un autre problème. Et il faut savoir que seuls les systèmes qui sont pris en considération à l'heure actuelle par nos politiques, enfin, pris en considération, c'est beaucoup dire, parce qu'on voit qu'ils ne font strictement rien, c'est les boucles locales radio, destinées à la téléphonie fixe, ou même aux transmissions informatiques. Or, il y en a une en particulier, et çà j'avais averti tous les députés à l'époque, il y avait un email qui était parti, en admettant qu'ils lisent leur courrier électronique, le problème c'est qu'il y a une boucle locale qui utilise la fréquence de 3,6 GHz, donc de 3600 MHz, et cette fréquence là fait partie de celles qui ont irradié l'ambassade des États-Unis à Moscou, le fameux signal de Moscou si vous vous rappelez. Où là, le personnel diplomatique à l'époque avait eu des problèmes de santé, assez sérieux.

Louis Pasquier:
Qui était lié ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Qui était lié à ça. Alors en réalité ce n'était pas, bon, on a pensé au début que c'était une arme de guerre psychotronique, c'est-à-dire pour intervenir sur la manipulation du comportement. En réalité, bon ça n'avait rien à voir. C'étaient des dispositifs qui avaient été mis dans l'ambassade, et qui entraient en résonance quand ils étaient dans le lobe d'irradiation de la source. C'était des dispositifs d'espionnage. Donc voilà le fin mot de l'histoire. Seulement à la suite, c'est par le biais d'analyses de sang, c'est à la suite des modifications chimiques du sang qu'on a découvert qu'il y avait quelque chose. Donc on ne le savait pas.

Louis Pasquier:
Cette résonance, de mon temps il y a fort longtemps, xxxx, c'est la base de la résonance, est envoyé une source de modification, comment dirais-je, superficielle de la matière, et là il s'agit d'une explication en profondeur puisqu'en s'attaque directement à l'élément constitutif de la matière. C'est toujours xxxxxxxx.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
De toute façon, quand on dit qu'on ne sait pas, on ne connaît pas les effets des micro-ondes, c'est totalement faux. Ici là, j'ai amené avec moi un rapport déclassifié de la DI A, ce qui est intéressant dans ce rapport, c'est la fin du rapport, parce qu'on a des centaines de références, d'études qui ont été faites à partir des années 60, dans le domaine notamment de la modification du comportement. Bon déjà dans la clinique de Mayo en 1950 il avait fait des études.

DIA: Defense Intelligency Agency - Service de Renseignement de l'Armée américaine.

Louis Pasquier:
Vous parlé de Mayo...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
De Mayo, c'était aux États-Unis. A l'époque, ils avaient irradié des chiens, avec des micro-ondes, pas irradié de façon radioactive, ils avaient irradié des chiens, et puis ils avaient constaté des modifications de l'humeur, du comportement, toujours le même problème, et ils avaient constaté aussi au niveau des cristallins, il y avait eu une polémique à l'époque avec les cataractes, alors je ne sais plus quel scientifique...

Louis Pasquier:
Toujours aux USA?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Toujours aux États-Unis. Donc là, ici, j'ai des centaines de références dans ce rapport déclassifié, mais c'est connu depuis les années 60, depuis 1943. C'est-à-dire que même les premières armes... Bon on a parlé de Tesla et de son faisceau de la mort, mais les premières armes...

Louis Pasquier:
Un nom célèbre.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, Tesla, un nom célèbre, bon ou là aussi il avait imaginé, là on va dévier sur la guerre sismique, mais c'est assez intéressant aussi. Il avait imaginé des dispositifs par exemple pour provoquer des tremblements de terre. Et puis on a découvert par la suite, il y a eu le tremblement de terre de Kobé, et la secte Aoum à l'époque, une semaine avant je crois, avait déclaré qu'il y aurait un tremblement de terre. Et par la suite il y a eu une enquête du Sénat américain ou du congrès américain, je ne sais plus qui était le sénateur, et effectivement ils ont découvert qu'il y avait des membres de la secte Aoum qui étaient partis aux États-Unis rendre une petite visite à une association, ou la fondation Tesla, qui existe là-bas, c'est à dire qu'ils cherchaient des informations. Parce que Tesla est mort dans des conditions assez mystérieuses, enfin bon il est mort, il a été assassiné, et puis tous les documents qu'il avait à l'époque ont disparu totalement.

La secte Aum est plus connue aujourd'hui pour son attaque au gaz Sarin dans le métro de Tokyo. Mais cette secte s'est aussi intéressée aux armes nucléaires, aux armes à plasma, et aux armes électromagnétiques à impulsion de Tesla. Ces deux dernières sont susceptibles de provoquer des tremblements de terre et auraient déjà été testées, sauf qu'on a aucune information officielle fiable pour confirmer l'existence de ce type de matériel ou d'expérience. Des tremblements de terre ont été signalés en Australie occidentale, ainsi que de puissants flashes lumineux visibles dans le ciel ou boule de feu, mais d'origine inconnue. On a cependant émis l'hypothèse suite à des phénomènes identiques en France, que du méthane pouvait s'échapper des failles et s'enflammer en raison de l'électricité statique générée au niveau d'une fracture du fait du coulissement de deux plaques.
Ce qui laisse planer une certaine suspicion, c'est le fait que Shoko Asahara, de la secte Aum avait prédis et déclaré sur une émission de radio le 8 janvier 1995 qu'il y aurait un tremblement de terre à Kobe, 9 jours avant que celui-ci ne se produise. Celui-ci se produisit et a détruit une partie de la ville de Kobe, provoquant du même coup une interruption de la bourse de Tokyo. L'hypothèse a été émise qu'une arme laser sismique avait pu être utilisée. Hideo Murai, Ministre des Sciences et technologies de la secte Aum, était un chercheur de haut niveau, et a été assassiné par les Yakuza peu de temps après avoir parlé à des journalistes étrangers. Il avait déclaré: " il y a une forte probabilité pour qu'un champ électromagnétique puissant, ou quelqu'un a pu utiliser un système qui a généré une force à l'intérieur de la terre." Le chef  d'Aum a pensé que le tremblement de terre de Kobe était un acte de guerre. Ces affirmations ont été prises très au sérieux, et un sous-comité du sénat américain, et les services secrets ont enquêté US, et rendu un rapport fin 1995, incluant des briefings qui sont classifiés SECRET. Il a été établi que la secte Aum s'était intéressée au armes de Tesla, qu'ils avaient récupéré des documents, et dépensé un milliard de dollars US.

Louis Pasquier:
Il a disparu d'une façon, pour quelle raison?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors c'est-à-dire qu'il a travaillé, il y avait un film qui avait été fait, Philadelphia Experiment. Et Philadelphia Experiment c'est ce fameux navire où on dit qu'il avait voyagé dans le temps, enfin une expérience d'invisibilité, mais ce n'est pas là le problème. C'est-à-dire que le problème, si vous voulez c'est qu'au départ, les premiers radars effectivement fonctionnaient, bon, on a monté en fréquence, il y a eu quelques centaines de MHz, après il y a eu l'invention du magnétron. Il y a eu des brevets de déposés pour le magnétron en octobre 1945 pour le magnétron, et...

Louis Pasquier:
Par les Américains ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Par les Américains. C'était Sperry Spencer de la société Raytheon, et c'est une filiale de Raytheon d'ailleurs qui a fabriqué les fours micro-ondes. Bon évidemment si on utilisait cette fréquence là dans les années 40, je pense que vous avez compris le problème, et pourquoi Murphy Camp Operation est apparu. Bon, de toute façon si on prend les recherches de Tesla, Tesla effectivement a collaboré à une certaine époque, au tout début, à Philadelphia Experiment.

En réalité Tesla désaprouvait l'objectifs secrets de ces expériences de la Navy, et il fut relever au pied levé par un autre scientifique à l'époque. Un chapitre de mon livre a été consacré à ce sujet.

Louis Pasquier:
Je rappelle que Tesla est un très grand scientifique.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est lui qui est à la base, on parle beaucoup d'Edison, mais enfin à la base, il y avait Tesla qui a inventé, ce qu'on a aujourd'hui, c'est bien grâce à lui. Mais c'est marrant, parce qu'on essaye même de faire disparaître les unités de mesure en Tesla, microTesla, comme si on voulait faire disparaître totalement son nom. Donc on remplace le Tesla, enfin Tesla c'est la valeur en quelque sorte du champ magnétique, qu'on a remplacé par Gauss ou milligaus.

Louis Pasquier:
Ce n'était pas mal non plus Gauss. C'est surtout le fait d'occulter Tesla.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, donc venir dire qu'on ne connaît pas les effets des micro-ondes, je suis désolé, on les connaît depuis plusieurs dizaines d'années, sauf que les études sont étouffées. Alors les opérateurs viennent vous dire, oui mais on a des centaines d'études, qui prouvent que, il n'y a pas d'effets sur le biologique. C'est-à-dire c'est facile, je vais vous expliquer un petit peu les subterfuges. Vous avez des expérimentations qui sont reproductibles, et non reproductibles. Alors expérimentations reproductibles, voilà le fin mot de l'histoire. Dans ce cas-là, si vous faites des expérimentations qui sont reproductibles et qui démontrent qu'il n'y a aucun problème sur des cellules, on va les faire 100 fois, 200 fois, 500 fois. Et vous allez avoir 500 études, où on va vous dire, bien voilà, on a fait cette expérience avec ce signal là, il n'y a aucun problème. Par contre, quand vous allez trouver une expérimentation, quand il va y avoir une expérimentation où on va découvrir qu'il y a des effets nocifs, l'expérience vous n'allez pas la refaire. Donc on a nos opérateurs qui disent, oui, mais c'est une expérience non reproductible. Il y a une expérience qui a démontré effectivement qu'il y avait des effets, mais problème, ce genre d'expérimentation, où on va trouver quelque chose, elle ne va pas être refaite 100 fois ou 200 fois. Il ne vont pas donner des bâtons pour se faire battre. C'est évident.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Ross Adey avait des études sur l'ODC. L'ODC c'est une molécule de croissance. Donc molécule de croissance, ce qui dit molécule de croissance, dit également molécule de croissance pour les tumeurs cancéreuses.

Louis Pasquier:
Bien oui!!

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bon, eh bien là aussi, on a des études de Ross Adey qui démontrent au niveau de l'ODC, alors il y a une rupture de collaboration, à ce que j'ai vu, c'est en février 2000 que cette information-là a été diffusée, avec Motorola, concernant la stimulation de l'ODC. Il y a eu un reportage également qui démontrait le comportement des opérateurs, et où Motorola était encore mis en cause. C'est-à-dire qu'on tentait de discréditer le professeur Henri Laï, qui avait découvert qu'il y avait des ruptures des brins d'ADN, lors d'exposition à des micro-ondes. Mais on a dit que c'était des micro-ondes radars. Bon effectivement, c'est peut-être dès micro-ondes radar, enfin on a bien d'autres études qui prouvent qu'il y a des effets. Donc tous les scientifiques, on a le cas également en France, où on a des chercheurs qui ont dénoncé au Sénat, on a le Pr Santini, on a des personnes qui commencent à dénoncer les pressions, parce qu'ils commencent en avoir ras-le-bol. Alors à l'étranger, en Australie, si on prend le cas de Neil Cherry, lui avait carrément eu des menaces de mort. Donc voilà jusqu'où ça va. Je peux vous dire, que moi carrément sur mon ordinateur, j'ai des tentatives de piratage, et puis je sais d'où ça vient, car j'ai les moyens d'identifier. Actuellement, et aux États-Unis c'est les mêmes méthodes qui sont utilisées, c'est-à-dire qu'on essaie de contraindre au silence les chercheurs ni plus ni moins, en les mettant au chômage, en leur coupant leur budget, comme ça on est sûr qu'ils n'empoisonneront pa le monde.

Louis Pasquier:
En fait, c'est lié à l'aspect économique.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Ah tout cela, c'est lié à l'aspect économique.

Louis Pasquier:
Don il faut faire du dollar, nonobstant les effets cancérigènes et autres.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oui mais ce qui fait plaisir dans l'histoire, c'est que la au moins on est tous à égalité. Parce que si nous on va en attraper plein la tronche, les hommes politiques et leurs familles, vont aussi en attraper plein la tronche. Alors il y a un politique qui m'a fait rigoler un coup, parce qu'il me dit, oui mais moi je suis à la campagne. Je lui dis oui, c'est bien, sauf que vous ne savez pas que les relais qui sont mis à la campagne peuvent atteindre 200 watts au lieu de 20 watts. Là il a un peu moins rigolé.

Louis Pasquier:
Mais le monde vibratoire engendré indépendamment des micro-ondes, est également engendré par les lignes hautes tension, tout cela si je puis dire où la haute tension est un phénomène simple de transport, l'énergie électrique, mais pensez-vous qu'il puisse être à l'origine de maladie, apparenté au cancers. Je ne parle pas des micro-ondes. Je parle des phénomènes vibratoires que nous connaissons depuis une centaine d'années.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors c'est-à-dire que je pense que vous faire allusion aux ondes telluriques, du sol, à la grille de Hartman, les noeuds... Bon effectivement on sait... C'est lié au radon, c'est lié à la géologie, mais là, ce n'est pas tellement ma spécialité... Je suis plutôt orienté sur les micro-ondes. Mais effectivement, par rapport à certaines zones, notamment en Bretagne où il y a pas mal de fuite radon, par rapport au granit effectivement, et même par rapport à des noeuds telluriques, je pense à la grille de Hartman, que les architectes connaissaient avant, mais que les architectes d'aujourd'hui ne connaissent plus du tout, ils ne savent pas ce que c'est d'ailleurs, effectivement on sait qu'il y a des points géodésiques, je ne sais pas comment on appelle ça, des points géomagnétiques...

Louis Pasquier:
Générateurs de cancer !

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Qui peuvent être générateur effectivement de problèmes. Bon mais la je suis beaucoup moins ferré sur la question. Par contre, il y a une chose que je peux souligner. Ce que je peux souligner, c'est qu'effectivement, pour les expériences reproductibles en laboratoire, il se passe une chose, d'un labo à l'autre, les résultats ne peuvent pas être identiques. Pourquoi ? Parce que le champ géomagnétique terrestre, voilà c'est ce qu'on appelle la résonance cyclotronique, et la résonance cyclotronique n'est pas prise en compte par les labos, ce qui fait que vous pouvez avoir un effet à un endroit dans tel labo, je ne sais pas en, à l'Est ou à l'ouest, aux États-Unis par exemple, vous allez peut-être avoir un effet qui va être maximum à 20 Hz aux États-Unis, et si vous faites la même expérience en Europe, je ne sais pas à quelle altitude, eh bien on s'apercevra que ce sera la fréquence de 25 Hz. Bon il y a d'autres expérimentations qui ont été faites également, je pense aux expérimentations de Madeleine Bastide par exemple, qui a mis en évidence des taux de mortalité sur des foetus d'oeufs, des embryons de poulet, et les taux de mortalité pouvaient être de 50 à 70 %. Et attention, elle a fait l'expérimentation en utilisant deux types de grille différentes. C'est-à-dire qu'il y avait une grille pour laisser passer les micro-ondes, et une autre grille pour laisser passer les ELF. C'est-à-dire les extrêmement basses fréquences. Et on s'est aperçu, que les taux de mortalité étaient beaucoup plus importants avec les ELF. Et ces expériences-là ont été faites du temps de Delgado. Delgado qui était un chercheur espagnol, qui avait fixé un boîtier sur la tête d'un taureau, et il avait un autre boîtier de télécommande qu'il avait, ça avait beaucoup intéressé la CIA à l'époque, il appuyait sur un bouton, et puis on voyait le taureau qui s'affalait, qui s'effondrait, parce qu'il émettait un signal. Et ça va loin, parce que la CIA s'est beaucoup intéressé à cela, et Delgado avait rédigé un livre pour une société, comme on dit psychocivilisée. C'est-à-dire la manipulation du comportement ni plus ni moins. Alors là aussi, j'ai été au Sénat, et lors d'une intervention, on m'a dit, oui parce que je dis attendez, il y a eu quand même des études de faites, sur des militaires américains, sur des militaires polonais, et puis dans d'autres pays, en Australie également, et y compris en Chine aussi. Même en Chine ils ont fait des analyses sur des bataillons entiers de l'armée qui ont été soumis à des micro-ondes, et ils ont constaté que même à des niveaux très faibles de rayonnement, 0,02 µV/m, eh bien ils ont constaté qu'il y avait des effets. Alors l'université de Lund, c'est pareil, on s'est rendu compte, alors là aussi j'avais émis une hypothèse, comme quoi il n'y avait pas seulement la résonance en fréquence, mais qu'il pouvait y avoir une résonance en amplitude. Non ce n'est pas l'université de Lund, c'est l'hôpital de Lund, ils se sont rendus comptes qu'en abaissant la puissance de l'émission, eh bien qu'il y avait des résonances justement des molécules dans le liquide céphalo-rachidien. Enfin au niveau de la sérotonine, de la dopamine, à certaines fréquences, on retrouve une augmentation des fuites d'albumine voilà, c'est ce que je cherchais le terme exact, l'augmentation des fuites d'albumine. Oui, mais au Sénat on m'a dit, c'est des expositions à fort niveau. Mais c'est totalement faux. Ce n'est pas des expositions à fort niveau. Même à bas niveau on les a en raison de la résonance. Comme j'ai répondu à un sénateur qui en plus devait le savoir, puisqu'il m'a dit qu'il était physicien, donc lui au moins il devait savoir ce que c'était la résonance.

Louis Pasquier:
Oui, cela fait longtemps qu'il doit avoir...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Mais apparemment, bon. Mais comme je lui dis, attendez, j'ai ici un listing, alors voilà, il y a un millier de dispositifs sur ce listing. C'est des dispositifs qui permettent interférer sur le métabolisme humain, ou bien également de guérir des personnes par exemple. C'est ce qu'on appelle l'électrothérapie. Pour la fracture osseuse, vous avez tout un tas de dispositifs qui existent, mais c'est marrant, en France, on n'en parle pas beaucoup, de ce genre de trucs. C'est-à-dire qu'on va générer un champ magnétique qui va créer une polarité positive au niveau de la cassure de l'os, de façon à accélérer la réparation. Et ça s'est connu aussi depuis des années, depuis le milieu des années 60, moi j'ai trouvé les premières références qui remontaient en 69/70 de ses dispositifs là, qui ont fait l'objet de dépôt de brevets. Alors quand on s'est rendu compte effectivement que j'avais piqué un certain nombre d'infos aussi bien sur la guerre de climatiques, que sur la manipulation du comportement, c'est marrant, les sites, on n'y a plus accès depuis. Mais enfin cela ne fait rien, j'ai fait mes courses. J'ai récupéré les références, et c'est le principal.

Louis Pasquier:
Il y a tellement d'argent en jeu dans cette affaire là, c'est des milliards de dollars.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Pour vous prouver que c'est ridicule le fait de dire qu'il n'y a pas d'influence le métabolisme. Les électroencéphalogrammes, c'est quoi? Les magnétoencéphalogramme c'est quoi? C'est des dispositifs électromagnétiques qui sont chargés de détecter soi les tensions au niveau de la surface du cortex cérébral, ou bien les champs en magnétiques, puisque si vous générer une tension, vous avez un champ magnétique. Et le magnéto encéphalogramme, il sert justement à capter les champs magnétiques qui sont générés par le cerveau. Donc, comment des experts peut venir affirmer qu'il n'y a pas d'influences sur le spectre cérébral quand on va pulser des champs magnétiques en très basse fréquence, alors qu'on a des appareils, et puis même il suffit de prendre la résonance magnétique nucléaire, les systèmes RMN, c'est pareil, ça fonctionne par un effet de résonance. Et vous avez, c'est ça qui est stupéfiant, vous avez des gens qui sont experts et qui vous disent, NON, NON, la résonance avec le GSM ça n'existe pas. Ça peut exister avec le radar mais pas avec le GSM. C'est comme le nuage de Tchernobyl quoi, il n'a pas franchi la frontière.

Louis Pasquier:
Entre parenthèse, Thernobyl, il a fait beaucoup de victimes ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors on n'en sait rien, parce que j'ai essayé par exemple, alors cela m'a fait penser au truc de Tchernobyl en même temps, vous allez avoir la réponse en même temps. Parce que j'ai téléphoné à quelques chercheurs et chercheuses justement, pour essayer de d'obtenir, savoir si on pouvait obtenir par exemple, des statistiques de augmentation des cancers des leucémies. Alors c'est marrant, la réponse qu'on m'a faite, c'est que visiblement trouver ce genre d'information, c'est que les tableaux, bien non... On ne peut pas dire que ça n'existe pas, mais ils sont très mal faits. C'est à dire qu'il n'y a pas une gêne, c'est que même des médecins que j'ai contactés, ou des scientifiques que j'ai contacté, ils n'arrivent pas eux-mêmes avoir les chiffres exacts. Parce qu'en France vous avez le secret médical, ce qui est très pratique pour dissimuler ce qu'on veut, précisément dissimuler aux yeux du public, quand les industriels sont mis en cause.

Louis Pasquier:
Mais le nuage de Tchernobyl on saura un jour...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Eh bien Tchernobyl on sait déjà que le nuage il a bien franchi la frontière. Il n'y a pas de problème. Çà, ça y est, ça a été reconnu.

Louis Pasquier:
Il y a des auditeurs qui n'ont pas entendu mes précédents propos. Je me trouvais un jour dans la région parisienne à l'époque, et il y a eu, un débat, je ne sais plus sur quelle station de télévision, et je ne citerai pas les noms, mais un des intervenants qui avaient des attaches avec le parti communiste, et pourquoi pas, mais c'est une autre affaire, à quel point l'idéologie peuvent brouiller la lucidité, il s'évertuait à dire que ce n'était rien, qu'ils allaient résoudre cette affaire, etc. etc. pour ne pas accabler le grand frère de sarcasmes, ou du moins pour ne pas laisser apparaître le fait que ces gens-là se trompaient comme tout le monde, et Dieu sait si l'erreur était énorme. Tchernobyl a fait, on ne sait pas combien de victimes et on ne peut pas le savoir. Cela étant, ça sort un petit peu de notre sujet, mais j'avoue que ces phénomènes physiques, qui interviennent sur le physiologique, sont très intéressants parce qu'ignorés de nous tous, dans lequel je suis y compris moi bien sûr, et cette errance on peut la poursuivre, parce qu'en fait, tous ces instruments, ces micro-ondes, etc., c'est bien commode, il y ait une espèce de commodité. C'est comme les voitures et sont à l'origine de la pollution, on sait, mais je prends quand même la voiture parce que...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Pour aller au travail par exemple.

Louis Pasquier:
C'est une facilité, que voulez-vous qu'on y fasse, mais ce qu'il ne faut pas, c'est se boucher la vue et les oreilles de telle façon à avoir un comportement le plus sain possible et le plus logique possible. Vous vouliez dire quelque chose.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors là bon j'ai repris mes petits papiers, bon j'ai parlé de Wertheimer tout à l'heure, mais il y avait là aussi une étude de Maria Fleytching. Sur 127 000 personnes, donc c'est une chercheuse...

Louis Pasquier:
Sur 127 000?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Sur 127 000 des personnes, donc c'est une étude qui ait été faite en Suède par Maria Fetching, qui est encore de l'institut de Karolinska, et son étude a révélé que les risques de cancer ou de leucémies, à côté des lignes THT par exemple, parce qu'on parle des micro-ondes mais on ne parle pas des lignes THT, était deux fois plus importants à côté des lignes THT. Donc les champs magnétiques là aussi... Parce que au niveau des liens au niveau de la calmoduline, ils vont se faire et se défaire au même rythme que la fréquence du signale que vous avez dans vos lignes THT. En 1990 il y eut un rapport de l'EPA de 367 pages, et la conclusion là aussi, c'était que les champs électromagnétiques des lignes tension devaient passer dans la catégorie cancérigènes pour l'homme. Quand ce rapport-là est sorti, eh bien, il a été mis à la poubelle et puis on l'a occulté. C'est-à-dire qu'il s'est traduit par une conclusion de 22 pages. On a éliminé tous ce qui dérangeait, donc 1990.

Louis Pasquier:
Il fut un temps où je vous faisais mes petites études, et on disait que l'électricité étaient capables d'engendrer, comment dirais-je, une meilleure prolifération humaine. Les gens devenaient sinon plus puissants...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est-à-dire oui, ce n'est pas tout à fait faux, mais ce que je veux dire, cela dépend le type de signale qu'on va utiliser. Si on utilise un signal inférieur à 8 hertz, où on sait-on qu'on va tomber dans les fréquences de la dépression, pour angoisser les personnes, on sait que c'est des fréquences qui sont néfastes. Seulement ce qu'on peut reprocher, et ce qui doit être reproché, même pour la boucle locale radio, il faut qu'on insiste là-dessus, parce que la boucle locale radio, alors là aussi jamais écrit à des politiques, on a mis en place la boucle locale radio pour la téléphonie fixe, alors qu'il y avait déjà les problèmes qui commençaient à apparaître pour le GSM...

Louis Pasquier:
C'est en quelle année?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Eh bien la ça été mise en service à partir de 2000. C'est tout récent quoi. Et là encore, c'est assez stupéfiant, alors que les problèmes commencent à apparaître, eh bien pour les fréquences de 3,6 GHz et 26 GHz, on n'a pas fait d'études pour savoir si y allait y avoir un impact au niveau sanitaire. Alors je commence me poser des questions. À partir du moment... J'ai assisté une fois à une réunion, c'était avec Priaterm. Il y avait une avocate qui était là d'ailleurs, qui parlait, et qui expliquait que depuis qu'elle avait un émetteur au-dessus de chez elle, elle ne faisait que des fausses couches. Il y a des agricultrices ce qui interviennent et qui expliquent que leurs bêtes, par exemple des poussins, bizarre, depuis qu'il y a un pylône à côté de chez eux, il y a un taux de mortalité de 50 %. Pourtant ils n'ont rien changé dans la méthode nouvelle poussins. C'est quand même bizarre. Eh bien on peut se poser la question, remarquez, si effectivement on reconnaît qu'il va y avoir des taux de mortalité beaucoup plus importants, au niveau des foetus, c'est un bon moyen de contrôle démographique, puisqu'on sait qu'il y a des virus, qui ne sont pas d'origine naturelle. Mais ça c'est de la génétique, on abordera peut être le sujet tout à l'heure.

Louis Pasquier:
Mais en fait, s'agissant du problème que nous débattons, que vous évoquez, il est curieux que, on est lancé...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Cela va peut-être changer un peu, je vais vous dire pourquoi. Parce que le rapport de l'OTAN j'ai ici, qui est assez récent, oui OTAN, la défense militaire, en octobre 2001, par l'auteur I, je ne sais pas si le prononce bien son nom. Bon parce qu'il parle des armes non létales dans ce rapport-là.

Louis Pasquier:
C'est quoi non létales?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors non létales, ce sont les fameux pistolets à colle pour coller quelqu'un sur place, ou bien un manifestant sur place, ou bien l'utilisation du filet, mais aussi les pistolets électriques. Donc les armes dont certaines vont figurer dans le catalogue des ministères de la défense britannique à une époque, et qui ont été enlevées par la suite. Probablement on voyait les risques qu'il pouvait y avoir par rapport aux tours hertziennes, je présume. Alors ce qu'il dit, moi je lis la phrase qui est très intéressante et c'est là que les experts vont avoirs des problèmes. "De l'avis du rapporteur, il est impératif que ces développements ne passent pas inaperçu". Eh bien s'ils ne passent pas inaperçus, et qu'ils font de la pub autour des nouvelles armes antipersonnelles micro-ondes, eh bien je crois que les opérateurs ils vont avoir des problèmes. Je ne sais pas ce que donneront leurs actions. Parce que partout, dans tous les pays à l'heure actuelle, vous commencez à voir des manifestations, contre les implantations de relais GSM, ou en Espagne on a dit que c'était un relais GSM l'affaire de Valloïde, que c'était du GSM, ce n'est pas d'une GSM, mais en réalité c'est une boucle locale radio, si je me rappelle bien. Et là bas au bout de quelques mois ils ont eu des apparitions de cancer et de leucémies. Mais on a le cas également, je viens de lire quelque chose qui été publié en février je crois, qui concernait encore en Angleterre,où là c'est Orange qui est mis en cause. Effectivement, il y a eu une publication qui a été faite de dans ZDNET, donc en février (4 février 2002) je ne sais plus la date exacte, mais je l'ai dans mes petits papiers ici, et là aussi, les habitants, eh bien ils s'inquiètent, parce qu'il y a des apparitions de leucémies ou de cancer. Donc il y a l'institut de radioprotection là-bas qui a été mise sur le gril pour aller voir de plus près ce qui se passait.

Louis Pasquier:
Là l'enquête va se poursuivre.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien la ça a déclenché une enquête parce qu'à côté de certains sites, on constate en effet des apparitions, eh bien des apparitions de leucémies. Donc moi ce que je dirais, c'est qu'effectivement tant qu'on est a faible niveau, il n'y a pas de problème, ou même quand on est à des expositions qui sont intermittentes, bon avec ce que l'on mange si la nourriture bonne qualité, les effets vont disparaître. Oui enfin, oui maintenance qu'on sait qu'elle est, voilà, on sait que la nourriture aussi ça laisse à désirer. Bien le problème, c'est la multiplication des sources d'émission, et c'est le problème d'expositions permanentes, les expositions permanentes qui posent problèmes.

Louis Pasquier:
Bien sûr, peut-être on va arriver à la pause, et nous reprendrons tout à l'heure.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Louis Pasquier:
Nous recevons aujourd'hui Marc Filterman pour son livre " Les Armes de L'Ombre ", paru aux éditions Carnot, le sous-titre étant " Des Tempêtes pas Naturelles "... Et comment dirais-je, en index, « la manipulation du climat ». Je dois dire que si actuellement à Larmatan, « L'eau, patrimoine commun de l'humanité ». Peut-être que là aussi nous avons cru que tout nous était donné, sans doute tout nous était donné, peut-être que nous sommes dispendieux, à cet égard. Cela étant M. Filterman, quelqu'un qui a bâti sa maison près d'une ligne haute tension, enfin pas loin quoi, qui a mis toute sa fortune, qui n'a plus de sous, qu'est ce qu'il peut faire? Attention il y a des gens qui attendent une réponse.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
A part trouver un autre acheteur qui se fera piéger.

Je ne peux pas conseiller honnêtement à quelqu'un d'aller en justice contre nos administrations, pour atteinte à la santé, il perdrait ses procès. En France, nous avons une élite et une administration qui pratique le langage de langue de bois, comme dans le régime soviétique au temps de la guerre froide. Nos ministres et nos fonctionnaires ont importé EN FRANCE les  méthodes de l'ère soviétique. Le régime actuelle fonctionne comme une dictature, et d'ailleurs nos magistrats sont les premiers à reconnaître l'existence la raison des princes, quand ce n'est pas la raison d'état, enfin bref, l'existence d'une dictature. Nous détenons d'ailleurs des documents, des preuves, qui montrent même que des auxiliaires de justice refuse de faire appliquer la loi, au motif que son confrère fait parti, je cite, "du même club service", document officiel, je précise. Si les RG souhaitent un exemplaire, on leur en fournira gracieusement un exemplaire, sachant que leur moyen financier même pour des photocopies sont limités.

Louis Pasquier:
Eh bien s'il ne peut pas...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Eh bien, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise. Il y a des zones comme ça, je pense à côté de certains aéroports, où il y a les lignes hautes tension qui se baladent, et où on a construit plein de maisons dessous. On sait qu'il y a plus ou moins des effets, mais on refuse de les reconnaître.

Je ne vais pas raconter d'histoires et incité les gens à se ruiner en justice en se battant contre des moulins à vent. C'est aussi à la population de réfléchir, et d'arrêter de croire, à la désinforrmation officielle pratiquée par nos experts, et membres des institutions européennes qui ont volontairement pratiqué la désinformation criminelle du public, comme dans l'affaire de la vache folle.

Louis Pasquier:
Oui mais cette augmentation spectaculaire du nombre de cancer, n'est pas liée uniquement aux vibrations, aux phénomènes de résonance...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Il peut y avoir aussi la nourriture, à l'heure actuelle. On sait que les champs magnétiques perturbent le cycle de la mélatonine. Le problème, si le cycle de la mélatonine est perturbé, automatiquement il va y avoir progression des radicaux libres. Or les radicaux libres sont cancérigènes.

J'ai oublié de préciser que pour la nourriture qui a être cuite au four, des radicaux libres peuvent apparaître, surtout en présence d'additifs ou même colorants. Il est déconseillé de cuire des légumes frais dans un four à micro-ondes, pour ce motif, ce qu'aucun journaliste scientifique ne vous révélera. C'est ce qu'on appelle le pluralisme à sens unique.

Louis Pasquier:
Par définition.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Par définition, donc et puis ça on le sait, c'est reconnu, là aussi, c'est un document qui faisait 70 pages, je l'avais expédié à certaines personnalités politiques et à des ministres, qui ont d'ailleurs préféré ne pas répondre sur le sujet, parce que le sujet trop compromettant, et puis quand on met les références des documents dedans, et puis le nom des chercheurs et des dates, on ne peut pas dire que c'est du bidon. Eh bien on sait parfaitement bien qu'il y a un affaiblissement des systèmes immunitaires, qu'au niveau des hormones de stress également, quand on exposé...

Louis Pasquier:
Ils sont uniquement spécifiques à chaque individu quoi. Ce n'est pas général.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien en réalité il y a problème, il n'y a pas de seuil pour les individus. C'est-à-dire par exemple une personne qui va avoir un cancer, qui va avoir déjà le sida, qui est exposé à un champ électromagnétique, son système immunitaire étant déjà affaibli, cela va contribuer à l'affaiblir. D'ailleurs il y a eu une revue, « L'Entreprise », dans lequel il y avait un petit article assez intéressant, je ne sais plus la date, par contre il est sur mon site Internet, la revue  « L'Entreprise » avait fait un article, et il y a deux lignes qui avaient retenu mon attention, c'est qu'en revanche pour le Sida, ils ne niaient pas qu'il pouvait y avoir un lien. Même avec le cancer et la leucémie, c'est tout à fait logique, puisqu'à partir du moment où on modifie, ou on perturbe le cycle de la mélatonine, bon automatiquement, la résistance contre des radicaux libres ne se fait plus. C'est évident. Même la résistance aux maladies, il va y avoir une modification. Or il y a une expérience...

Louis Pasquier:
Ça a un effet promoteur.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Ça a un effet promoteur. Ça a un effet promoteur, point à la ligne.

Louis Pasquier:
ça a un effet promoteur. Ce n'est pas un effet originel.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors, est-ce que ça peut avoir un effet déclencheur, euh, vu ce qui se passe à l'heure actuelle, l'apparition brutale de leucémies, et les informations qui sont divulguées à la presse, parce que ça commence à faire de bruit, notamment en Allemagne où il commence à voir là aussi des défilés, 250 personnes l'autre fois.

Je dirai qu'il y a deux facteurs cumulatifs qui contribue à déclencher les cancers.
1) L'un est lié aux radicaux libres qu'on peut trouver dans la nourriture, et qui sont cancérigènes pour l'homme.

2) L'autre est lié aux champs électromagnétiques de très faibles niveaux, qui perturbent le cycle de la mélatonine, et peut le neutraliser, laissant la route libre aux radicaux libres qui je le rappelle sont cancérigènes.

3) Plusieurs chercheurs, comme Henri Lai, ou le docteur Georges Carlo qui défendait pourtant les intérêts de la téléphonie mobile avant, ont déclaré qu'une irradiation aux micro-ondes provoquait des dégâts sur l'ADN, et même des ruptures en plusieurs points des brins d'ADN. Dans le temps, dans les années 70, jusqu'en 1985, on nous apprenait que la destruction de l'ADN, modifiait la transcription de l'ARN. Depuis l'apparition de la téléphonie mobile, il semble que ce fait n'est plus enseigné, allez savoir pourquoi.

Ce que le lobby des télécoms tente de nier à grand renfort de publicité, et aujourd'hui encore avec la publication d'un communiqué de l'AFP du 25 juin 2002. Sauf qu'on ne nous précise pas quel type de signal a été utilisé. Je repréciserai donc, que toutes les expérimentations qui font abstraction des ELF, doivent être misent à la poubelle, car c'est une FRAUDE et une falsification répréhensible.  La déontologie et le pluralisme dont se vante une certaine  presse, devrait donc obliger l'AFP à demander aux auteurs de cette communication, le type de signal qui a été utilisé. Il serait également bon de préciser de quel groupe est filiale l'AFP, et qui fait parti de son conseil d'administration, tout cela pour un plus grand pluralisme et une plus grand honnêteté. On sait par exemple qu'avec certains signaux pures, il peut n'y avoir aucun effet sur le biologique. En revanche, avec un signal même en HF pure aux alentour de 27 MHz, que je ne préciserai pas plus pour des raisons évidentes, celui-ci détruit la gaine de myéline qu'on trouve sur les nerfs. Comme quoi...

Louis Pasquier:
Combien ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
250 personnes l'autre fois pour un pylône d'antenne, je sais plus ou exactement en Allemagne. Mais en Angleterre aussi, en Espagne aussi, c'est-à-dire que les antennes, c'est cellulaire, c'est une portée de quelques kilomètres ou 300 mètres en zone urbaine comme sur Paris. Donc effectivement il n'y a que ceux qui sont à côté de ce genre d'installations qui vont se sentir concernés. Les autres ne vont pas réagir, ils réagiront le jour où ils auront un pylône en face de chez eux. C'est assez formidable d'ailleurs quand on voit certaines installations, on voit parfois des antennes... Alors oui là aussi, le document de la DGS, donc Direction Générale de la Santé, il est spécifié que les lieux de vie, qui ne doit pas y avoir de lieux de vie à moins de 100 mètres des antennes...

Louis Pasquier:
En règle général.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà. Dans l'axe du lobe principal, mais j'ai bien précisé, des lieux de vie. Or ces messieurs ils disent que les hôpitaux et les écoles, c'est totalement faux. Les lieux de vie, sont cités dans le rapport. C'est-à-dire, ça c'est un artifice juridique pour se mettre à couvert le jour où il y aura quelque chose, on dira vous voyez les lieux de vie étaient marqués. Mais moi je peux vous dire à Saint Maure, par exemple il y a une antenne, c'est bien, la personne elle va au dernier étage, elle regarde par le vasistas, elle voit l'antenne au-dessus son habitat. Alors on vous explique que non, les ondes ne peuvent pas descendre parce qu'il y a l'effet parapluie inverse. Donc ça fait comme le nuage de Tchernobyl, les ondes, vous voyez 1,50 m plus haut vous avez votre vasistas, vous voyez l'antenne qui est juste au-dessus, donc un mètre au-dessus du toit, donc ça fait une distance de deux mètres, mais les ondes ne traversent pas la fenêtre, parce qu'il y a un effet parapluie.

En clair, on se fout du monde. On doit parler ici de comportement criminel avéré.

Louis Pasquier:
Mais est-ce que ce sont des antennes qui ont pour objet la transmission de la télévision ou...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Non, non, toujours des antennes de télécoms et question, de téléphonie mobile. Alors il y a les autres antennes...

Louis Pasquier:
C'est une plaie s'est téléphonie mobile.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Et encore, s'il n'y avait que ça, mais ce qu'on ne sait pas, alors là aussi et il y a eu un article, mais là aussi j'ai l'article qui est avec moi, parce que là aussi il y a eu... C'est marrant quand on cherche des documents à l'assemblée nationale et au Sénat, vous cherchez pollution électromagnétique, vous ne trouverez rien sur les sites Internet. Visiblement les opérateurs doivent faire..., c'est eux qui doivent faire les sites, parce qu'on ne trouve aucun document. C'est assez stupéfiant. J'avais posé la question au député Aschieri à l'Assemblée Nationale, je crois que c'était en 2000, comment se fait-il qu'on ne trouve pas les documents ayant rapport avec la santé et les GSM, ils sont introuvables. Alors un coup je me suis déplacé carrément au bureau de la documentation, et puis la c'est pareille, on ne trouvait pas les questions qui avaient été posés par certains députés, alors que ces questions-là ont été posées. Alors là aussi, censure. Eh bien voilà la France, on est en démocratie, il y a des informations qui sont censurées, qu'on ne peut pas obtenir.Donc au niveau de la boucle locale radio ou le système Tetra, je vais revenir dessus, parce que nous autres on a fait un reportage télé dessus, je ne sais plus quelle chaîne c'était. On était sur une terrasse, donc le système 400 MHz, fréquence de récurrence 17 Hertz, on est descendu de là, on avait tous des maux de tête. Alors où je voulais en venir...

Louis Pasquier:
Combien de temps ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Au bout de cinq minutes, et pourtant on n'était pas dans le lobe principal de l'antenne.Et là c'est un système Tetra. Or les système Tetra, ne sont pas pris en considération, ils ne sont pas considérés comme système de téléphonie mobile, donc de toute façon les boucles locales radios, c'est pareille, même le 3,6 GHz, si on savait que pour le signal de Moscou il y avait un effet néfaste, et bien les boucles locales radio ne sont pas prises en considération. Alors ça aussi il faudrait peut-être alerter les politiques là-dessus, il faudrait peut-être qu'il se bougea peu, parce qu'il y a des problèmes avec eux, quoi qu'on en dise. Alors ou je voulais en venir, il y ait eu un article dans la revue Newbizz, si je me rappelle bien le nom, je ne sais pas si je l'ai avec moi, et il y avait monsieur Cattelain qui parlait , et il expliquait qu'il y avait un couple je crois que c'est un couple de personnes âgées de retraités, donc c'est la revue Newbizz de juin, la nº 22, et M. Cattelain expliquait qu'on avait mis en place les antennes, et qu'elles n'étaient pas encore branchées, et le couple question avait des problèmes de santé qui étaient apparus, donc c'est psychosomatique, voilà où je veux en venir. Par contre, ce qu'on ne dit pas, est-ce qu'on a vérifié s'il n'y a pas d'autre système qui rayonnait dans le même secteur. Parce que là aussi, quand on fait des contrôles, ça aussi c'est intéressant de le signaler. Quand on a des cabinets... Alors bon, moi j'ai fait des mesures en laboratoire. Parce qu'à une époque j'ai fait parti de TDF et de France Telecom. Donc j'ai monté un laboratoire pour simuler les émetteurs de radiodiffusion notamment. Et ce qu'il y a d'intéressant là encore, c'est que ces messieurs qui font des contrôles, ils n'aiment pas beaucoup utiliser les analyseurs de spectre. Parce qu'un analyseur de spectre c'est effectivement un matériel coûteux, bon que certains trouvent lourd effectivement, s'ils prennent des analyseurs de spectre qui datent des années 90...

M. Cattelain: ex-député vert, qui accusait dans un livre co-écrit avec le Député socialiste Asschieri, le Pr Santini de voler du papier à en-tête de l'Insa de Lyon, alors qu'il fait parti de l'Insa. Voir mise au point en http://membres.lycos.fr/filterman/aschieri-santini.htm
On comprend pourquoi aucun des deux n'a été réélu lors des législative de juin 2002, bien que je ne soit pas tout à fait convaincu que le deuxième était forcément au courant de ce qui figurait dans ce livre. En revanche, je dois préciser que l'ART, Autorégulation des télécommunication, occupe l'aile gauche du ministère 20 avenue Ségur, alors que le Ministère l'Environnement occupe le côté gauche, toujours à la même adresse. Il est quand même intéressant de le souligner.

Louis Pasquier:
De spectre de fréquence?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oui, un analyseur de spectre de fréquence. Ils prennent des petits appareils, ou des mesureurs de champs, ou des appareils qui tiennent sur la main, et ils vont contrôler que finalement l'émetteur, ils vont contrôler qu'un spectre de fréquence bien précis. C'est-à-dire que si vous avez d'autres dispositifs qui fonctionnent sur 400 MHz, ou 1800 MHz pour le DCS, ils ne sont pas du tout pris en compte ceux-là. Le 3,6 GHz, ils ne sont pas pris en compte. Ils vont faire la mesure pour le 900 MHz point à la ligne. Donc la mesure est faussée.

Louis Pasquier:
Le comportement des ondes n'est pas le même.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est à dire, ce que je veux dire, si vous habitez dans un immeuble qui fait 20 étages, et que vous habitez au dixième étage, bon vous aurez un niveau qui sera relativement faible, au niveau de l'émetteur qui est sur votre droit. Donc c'est celui-là dont on va essayer de mesurer le seuil d'irradiation si je puis dire. Par contre si vous avez un autre émetteur qui se trouvent en face, dans un immeuble en face et que vous êtes en plein dans le lobe de rayonnement, comme la fréquence de 400 MHz ou 1800 MHz, celle-là, elle ne sera pas mesurée, on va mesurer que la fréquence de 900 MHz, on dira, "non, non, les niveaux, ils sont de tant". C'est-à-dire que les autres émetteurs, ils seront totalement omis. Ils ne seront pas pris en compte. Il peut y avoir le procédé vicieux par exemple qui peut consister justement à mettre un système Tetra en route, et puis à couper le GSM, et puis on viendra dire, les personnes là, elles racontent des histoires, parce que les émetteurs (GSM) ils n'étaient pas en route. Ce qui était vrai, seulement on n'a pas été regardé ceux qui étaient en face.

Louis Pasquier:
Oui, dont il y a des interférences qui agissent directement.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Qui agissent directement, et là aussi le 17 Hertz, la fréquence de récurrence, on ne peut pas la nier, parce que là, il y a les études de Ross Adey, ça avait été fait à l'époque par rapport à des plaintes contre l'US Air Force, avec des experts aussi qui avaient là aussi refusé d'aller témoigner en tribunal, parce que quand ils avaient vu la composition du comité d'experts, ils avaient dit que ce n'était pas la peine qu'on perde notre temps, que la décision était prise.

Louis Pasquier:
Bien sûr, tout ceci est très grave, et pas spectaculaire pour l'instant.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est-à-dire que ce n'est pas spectaculaire, parce que ça a été étouffé pendant longtemps, et là maintenant, bon les gens sont moins bêtes, ils savent utiliser Internet, et ils trouvent les informations dessus, et ils ont des problèmes de santé. Donc s'ils arrivent à censurer la télé et la radio, là Internet, ils ne peuvent pas censurer. Alors le problème, c'est qu'avec l'OMS également, parce qu'on met souvent l'OMS un blanc-seing, enfin bon l'OMS, c'est eux qui détiennent la vérité, oui mais seulement il y a un petit problème, parce que quand on sait qu'il y a une collaboration, entre l'OTAN et l'OMS, comme je l'ai soulevée au Sénat, ça doit être le 18 avril, il me semble, et il se passe la chose suivant, c'est que si jamais on découvre des fréquences qui sont nocives pour la santé, ne vous inquiétez pas, l'information ne va pas être divulguée, elle va être censurée. Elle va être détournée à des fins militaires. Parce qu'elle va être utilisée pour faire des armes antipersonnelles comme je le disais. Et d'ailleurs c'est marrant, parce que les informations concernant l'OTAN, ce n'est pas à Bruxelles qu'il faut aller les chercher. Comme par hasard, les informations-là ne se trouvent pas à Bruxelles, il faut aller les récupérer sur une base de l'Air Force aux États-Unis. C'est quand même intéressant. C'est l'adresse des données par l'OMS. Donc c'est quand même bizarre. Comme par hasard l'année dernière, qu'est-ce qu'on apprend, la Navy  souhaiteraient produire des armes antipersonnelles micro-ondes. Bon, c'est quand même assez intéressant.

Louis Pasquier:
Bien sûr, c'est très important. Au moment de l'Irak et d'ailleurs ils ont utilisé ce genre d'arme.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors apparemment dans le rapport de l'OTAN, ici, effectivement, que j'ai, qui est donc les source ouverte, et non pas source confidentielle, et que nos députés devraient pouvoir se procurer également, on reconnaît justement que certains types d'armes, d'armes électromagnétiques donc, ont déjà pu être utilisées. Et dans les documents que j'ai récupéré aux États-Unis, alors là aussi des brevets qui sont formidables, parce que vous avez des dispositifs micro-ondes, vous avez des systèmes... Il y a de tous. Il y a des implants pour interférer, enfin pour relâcher des substances dans le cerveau, des implants électroniques donc qui peuvent avoir des substances, enfin bon, donc j'ai récupéré pas mal d'infos. Il y a certain dispositif qui sont intéressants, parce que c'est des systèmes qui peuvent modifier le niveau de vigilance, par exemple des pilotes. Et on comprend l'intérêt, par exemple pour les pilotes de chasse, si vous pouvez améliorer leurs performances mêmes ne serait-ce par exemple que de quelques millièmes ou dixièmes de seconde, parfois en combats aériens cela peut avoir, des conséquences importantes. Et vous avez d'autres dispositifs qui sont assez comiques, du style déterminer à distance l'état mental d'un individu, voilà le titre du document, et si vous pouvez déterminer l'état mental également, vous pouvez interférer sur son état mental. C'est-à-dire qu'on va émettre un faisceau micro-onde modulé d'une certaine façon, et ont banalisé le signal de retour. Bon voilà le genre de documents que j'ai récupéré, et il y en a plusieurs centaines comme ça. Donc, il suffit de s'intéresser aux équipements médicaux, ont fait des découvertes, parce qu'il y a plus d'un qui ont été détournés à des fins militaires, les systèmes de biofeedback notamment. Alors c'est surtout les systèmes de biofeedback qui vont intéresser les pilotes, de façon à augmenter leur concentration. Alors quand j'ai enquêté sur les réseaux Echelon, il y avait une filiale de France Telecom a qui m'avait intéressé, c'était Tecsi. Tecsi, qui ne fait plus partie de France Télécom parce que ça a été repris par la société Steria, c'était par un échange d'actions, le 8 août 2000 ou 2001, je ne me rappelle plus. Mais ce qui est intéressant, c'est que Tecsi était en partenariat avec le S.A.I.C., Science Application, je ne sais plus la suite, qui était le dixième fournisseur du Pentagone. Et le S. A. I. C. à de nombreuses filiales, ils travaillent dans tous les domaines, même sur le système Haarp en Alaska, j'ai découvert qu'ils avaient une filiale là-dedans. J'ai découvert aussi qu'ils avaient une filiale dans le domaine médical qui travaillait avec le S. R. I., le Standford Research Institute International, aux États-Unis donc. Et le S.R.I. est très intéressant, parce qu'ils ont un laboratoire de ce qu'on appelle des sciences cognitives, et il y a une filiale du S. A. I. C. qui a travaillé avec ce labo des sciences précognitives. Et je ne sais pas d'ailleurs, parce que j'ai vu qu'ils avaient embauché un certain colonel Alexander, et je ne sais pas si c'est pas le même colonel Alexander qui a dirigé unité spéciale de la D.I.A., et cette unité spéciale, ils avaient recruté des officiers de la Navy, ils avaient testé 400 officiers de la Navy, ou 800 officiers, je ne me rappelle plus du chiffre, et ils en avaient retenu une dizaine au final, c'était des officiers à qui on avait fait passer des tests. Ils avaient des possibilités médiumniques si je puis dire. Donc voilà, ils avaient constitué unité qui a été utilisée même par la Maison-Blanche, c'était les opérations Grillflam, c'était des agents médiums ni plus ni moins. Mais la Russie également, c'est pour ça que la connaissance du cortex cérébral était très importante, et que les magnéto encéphalogrammes, c'était quelque chose qui était secret défense à l'époque, parce qu'il fallait connaître le spectre cérébral du cerveau, de façon à exciter certaines zones du cerveau, pour que les officiers, je pense Ed Dame d'ailleurs, qui avait eu la plus haute distinction aux États-Unis. Il fallait exciter certain zones du cerveau, pour déclencher des capacités médiumniques. Et ça, ça a fait l'objet d'un rapport au congrès américain, mais  Ed May qui est un des physiciens du S. R. I. avait déclaré de toute façon que tout n'avait pas été pris en compte, et je crois que dans certains cas ils ont dû être leurré. Bon ce qui marche, pour la clairvoyance, effectivement il peut y avoir des flashs, c'est un peu comme les rêves prémonitoires, bon mais je reste assez soft de là-dessus. Il s'intéressait aux problèmes de télékinésie, mais là par contre je crois qu'ils se sont faits pas mal leurrés par des illusionnistes. Oui il y avait Geller, mais il y en a eu d'autres. C'est-à-dire à dire l'aspect télékinésie inquiétait beaucoup notamment les officiers de sécurité de Los Alamos, parce que les détonateurs d'une bombe atomique, il faut une pression de 3,3 grammes je crois, quelque chose comme ça. Et ils se sont inquiétés de savoir, si quelqu'un qui avait un pouvoir de télékinésie, pouvait déclencher une voilà, aurait pu déclencher les détonateurs d'une bombe atomique. Bon au niveau télékinésie, je n'ai jamais rien vu de fiable dans ce domaine là, bon au niveau des médiums qui disent certaines choses, je sais que certains ont travaillé pour des militaires à l'étranger, effectivement, il y a des choses qui sont assez surprenantes. Ils disent certain choses, et effectivement ça se vérifie. Il y a des choses qui se vérifient.

Louis Pasquier:
Oui, c'est très intéressant, nous avançons. Simplement, je vais changer de sujet. A-t-on eu raison de mettre José Bové en prison?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Oh, ça c'est plutôt politique, c'est-à-dire que...

Louis Pasquier:
Non mais est-ce que les OGM représentent un danger.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Alors les OGM, oui, c'est pareil, c'est toujours du long terme. C'est du long terme. Bon on ne connaît pas les effets à long terme, et on ne veut pas les connaître. Alors là c'est pareil, en Angleterre il y a eu une affaire avec un chercheur hongrois, où le chercheur, bon il avait découvert quelque chose au niveau des pommes de terre (modifiée génétiquement), et pour l'avoir révélé, il a été limogé. Alors il y a eu là aussi une intervention des autres scientifiques, ce qui fait qu'il a été réembauché. Mais en France, on trouve les mêmes problèmes. Moi j'ai appelé cela, les talibans de la censure, les talibans des micro-ondes, où les talibans de la génétique. Bon au niveau de José Bové, c'était peut-être aussi pour l'empêcher d'aller à Séville, je ne sais pas, c'est peut-être pour ça qu'on a choisi cette date là. Mais de toute façon, quand on voit ce qui est fait, il y a actuellement une polémique avec la Food and Drug Administration à Washington par exemple, ou des additifs sont considérés comme cancérigènes, et ce n'est pas reconnu. Alors il y a le 2DCB qui est un marqueur, qu'on utilise dans les aliments pour savoir ils ont été par exemple irradiés. Or il y a une information qui a été révélée l'année dernière en début d'année, comme quoi le 2DCB devenait cancérigène dès que celui-ci était irradié. Donc voilà un exemple. Alors au niveau génétique, au niveau virologie, bactériologie, là c'est pareille, il commence à y avoir de sacrer révélations. Le sida par exemple, est considéré comme un virus qui est échappé d'un laboratoire, enfin échappé d'un laboratoire, qui a été diffusé volontairement dans la nature plus exactement. Là c'est pareil, c'est une information qui vient de tomber le mois dernier, et ça c'est là aussi l'objet d'un rapport au congrès américain, je crois que c'est avec le sénateur Nelson. Donc pour certains scientifiques, pour certains chercheurs, le virus du sida est une fabrication qui émane de laboratoire ni plus ni moins. Chose qui est intéressant, et c'est là où je vais déboucher sur le mémorandum de Kissinger qui remonte à 1974, un rapport qui a dû être à mon avis déclassifié par erreur. C'est un rapport de la Maison-Blanche, et à mon avis c'est un rapport qui est assez ennuyeux, pour la simple et bonne raison, il y a un problème de contrôle démographique en quelque sorte des populations. A l'émission de Dechavanne, quand je suis intervenu sur la guerre climatique, mais pourquoi, si on sait manipuler le climat, par exemple, là aussi j'ai récupéré des documents dans le domaine de la guerre climatique, et il me demandait, mais pourquoi si on sait manipuler le climat, pourquoi on n'intervient pas pour empêcher des catastrophes. Alors comme j'ai répondu, il y a peut-être un intérêt à ce que justement au niveau développement, et économique il y est certain choses qui se produisent, pour que le développement économique de certaines nations ne se développe pas, notamment dans les pays d'Afrique, où d'Asie, ou ailleurs. Et c'était assez marrant la coïncidence, parce que la même semaine il y a une émission qui était diffusée sur la cinq, où on expliquait que si en Chine tout le monde de se mettait à rouler en voiture, s'ils avaient le pouvoir d'achat, c'est l'accès au développement économique ni plus ni moins, cela aurait des effets assez désastreux sur l'effet de serre, voilà. Mais il n'y a pas ce que ce pays là. Donc on arrive à la conclusion, quand on lit le rapport, le mémorandum d'Henri Kissinger, qui doit-on dire, effectivement, lui aussi c'est un bon médium, c'est quelqu'un de très réaliste, ou alors on a suivi sa politique, enfin ce qu'il écrivait dans son rapport. Et ce qu'on décerne dans les lignes de ce rapport, c'est que tout doit être fait dans l'intérêt des États-Unis, au niveau des ressources planétaires, et quand on voit les guerres à l'heure actuelle, c'est sur les routes du pétrole. Oui alors voilà c'est l'état de Floride, donc Bill Nelson, qui après avoir fait une édition de Benjamin Sandeurs, spécialiste du H.I.V. finalement, ainsi que le docteur Boys Grave, donc eux qui affirmaient que les virus, les virus du sida émanaient en quelque sorte de laboratoire. Parce que dans les années 62 de 78, voilà il y a eu un programme de virus spéciaux qui a été développé, et là encore...

Pour plus d'information d'information sur le virus du Sida voir la page
http://membres.lycos.fr/filterman/sida.htm
Un acte a été présenté par une personnalité, le Dr Graves, dans lequel il est exigé que le gouvernement américain présente ses excuses aux victimes du sida. Il accuse le gouvernement américains d'avoir dépensé 550 millions de dollars pour répandre la maladie.

Louis Pasquier:
C'est étonnant.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
On découvre autre chose, il y a plus fantastique encore, c'est pour ça, au Sénat j'ai demandé quelle crédibilité il fallait accorder à l'OMS ? Pour la simple et bonne raison, quand on sait que l'OMS en 69/70, a obtenu des budgets du DOD, donc du département de la défense pour travailler sur les virus lents qui pouvaient affecter le système immunitaire, on peut se poser des questions. Pourquoi travailler sur les virus lents en guerre bactériologique, plus que ce qui nous intéresse c'est des virus à propagation rapide et effet immédiat. Comme Marburg, Ebola, enfin des virus qui sont rapides, ou même la méningite...

L'OMS a obtenu des budgets pour faire des recherches sur le virus lymphotrophique de la vache, qui était capable de contaminer l'homme.

Louis Pasquier:
Foudroyante.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Foudroyante, c'est marrant parce qu'avant il n'y avait pas de méningite foudroyante, il n'y avait pas de légionellose non plus. Depuis quelque temps, les méningites, alors les méningites ça intéresse beaucoup également les militaires aussi. Alors la légionellose, il y a une question qu'on peut se poser. Par exemple, il y avait EDF, et cela figure dans le livre de professeur Santini, qui avait référencé un four micro-ondes qui fonctionnait en 900 MHz. C'est marrant la même fréquence qu'un four à micro-ondes. Donc où j'en viens à la légionellose, quel est l'impact, puisqu'on calcule le DAS par rapport à tant de gramme de matière face à une exposition micro-ondes pour les effets thermiques. Or la question qu'on peut se poser, on a des centrales réfrigérantes sur les toitures des immeubles, mais il n'y a personne qui va se poser la question, à savoir si quand on mettait un faisceau micro-ondes en face, si ça pouvait avoir un effet thermique sur les microparticules, les microgouttelettes d'eau qui sortaient des systèmes de climatisation. Là je pense que les chercheurs et les microbiologiste, devraient s'intéresser, voir quelles sont les effets des micro-ondes GSM, DCS et UMTS... Alors c'est justement avec les UMTS que j'ai les plus grosses craintes, quels seront les effets des UMTS  qui s'approchent des fréquences des fours à micro-ondes, sur les microparticules d'eau, générées par les centrales de climatisation?Alors à mon avis, les politiques, le ministre de la santé et puis les services concernés, ils devraient se poser la question. Ils devraient étudier, voir effectivement si ça peut augmenter...

Louis Pasquier:
Voir si la machine peut s'emballer, comme ça... De toute façon on ne peut plus retourner en arrière.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien de toute façon, on a parlé dans une émission précédente, des recherches d'Arsonval. Eh bien au niveau des bactéries diphtériques.

*******************
Il manque un court passage de 2 minutes qui sera rajouté ultérieurement.

Louis Pasquier:
Un grand savant.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
1893, donc sa remonte à vieux, et là aussi, on retrouvera les références sur mon site, je vais donner l'adresse de mon site Internet, les gens iront chercher dessus, ainsi que les scientifiques et les médecins concernés, c'est http://membres.lycos.fr/filterman/
et là j'ai mis les références de Bose, qui n'ont fait que confirmer les recherches d'Arsonval, ou un champ électromagnétique je crois que c'est de 200 kHz, et bien interférait sur ces fameux bacilles diphtériques ni plus ni moins. Donc dès 1900 déjà, il y avait des études qui sont référencées, et là aussi les références sont sur mon site.

Année 1893: Archives de physiologie normale et pathologique -
pages 664 à 669 : Jacques Arsène d'Arsonval -
Publication d'un article sur l'influence de l'électricité sur la faune microbienne -
Modification de la pression artérielle lors d'exposition à une onde radio -
Inactivation de la toxine diphtérique sans élévation de température lors d'une exposition à une fréquence de 200 KHz -

Louis Pasquier:
Écoutez, Arsène d'Arsonal est un monsieur qui est méconnu, et qui a apporté beaucoup à la science, à la fois électrique, et médical. Cela étant, parlez nous des OGM, et donnez votre point de vue.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Justement, au niveau OGM, alors là par exemple, ça me rappelle un peu la guerre nucléaire. Le nucléaire on avait dit, que c'est pour l'énergie civile. Donc les OGM c'est pareil, c'est pour le médical, quand vous regardez à l'heure actuelle ce qu'on vous vante à la télé au niveau OGM, on vous dit, c'est pour les pays pauvres, c'est pour le développement au niveau alimentaire, enfin bon, tout ces aspects là. Et de l'autre côté, vous avez les rapports sur le contrôle démographique des populations, qui vous dissent qu'il faut limiter la pression démographique dans certains pays au profit notamment des États-Unis, et des intérêts des États-Unis. Donc c'est marqué tel que dans le rapport de Kissinger, c'est marqué tel que. Mais attention il y a plus intéressant, c'est qu'en 1994, on retrouve le même style de doctrine, sous l'administration Clinton. J'ai un courrier que j'ai récupéré de l'administration Clinton, qui concerne le contrôle démographique, les ressources naturelles, les ressources alimentaires, c'est le même topo. Donc si on connaît ce type de rapport, le seul moyen de contrôler la démographie planétaire, ce sont les conflits, les génocides. Donc là, on commençe à mieux comprendre pourquoi il y aura toujours des guerres. Le deuxième moyen, c'est la vaccination, donc qui peut provoquer des effets secondaires et mortels à terme où je ne sais quoi. Et le troisième moyen, ça va être l'alimentaire génétique. Alors il faut savoir, dans le Morbihan, alors là aussi c'est assez intéressant sur le rapport que j'ai. Parce qu'on a dans le district de Lorient, on peut dire que ça se développe, je ne sais pas, la gauche il paraît que c'est l'écologie, c'est les verts. On a vu ce que cela donnait avec les micro-ondes. Bon les verts, on voit le nombre de députés qu'ils ont aujourd'hui. Mais au niveau génétique, c'est pareil. La génétique ne s'est jamais autant développée que sous la gauche. Et il y a un projet qui a été validé dans le district de Lorient, et là encore c'est le député Le Drian, député socialiste, on va faire un élevage d'alevins. Je ne sais pas combien de tonnes, des millions d'alevins, alors je vais lire le rapport, alors je ne sais pas s'il est professeur, je sais qu'il est vétérinaire, M. Laurent Pasco. Donc c'est assez intéressant ce qu'il y a la page 15 d'un de ses documents, alors: "outre ses produits génétiques, la société devra développer en partenariat avec les laboratoires publics un programme de recherche et développement axé sur la sélection familiale", là encore la sélection familiale, il n'y a rien à dire, c'est des croisements entre les meilleures races de producteurs, çà encore bon (il n'y a pas à s'inquiéter), "de lignées résistantes à des maladies majeures, mais ainsi que sur la transgenèse," et c'est là que ça devient intéressant," introduction de gènes de croissance et de résistance aux maladies". Alors qu'est-ce qui nous intéresse en guerre bactériologique par exemple? Eh bien en guerre génétique, il y avait une scientifique d'un centre de recherche américain qui avait parlé, je dois en parler d'ailleurs dans mon livre, je dois mentionner son nom aussi, et qui avait indiqué que par exemple, il suffisait de mélanger le venin d'une vipère, avec le virus d'une maladie...

Voir page: http://membres.lycos.fr/filterman/vivier.htm

Louis Pasquier:
Oui, vous le dite là...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Voilà, je ne sais plus à quelle page c'est, pour qu'on détecte par exemple les symptômes de la grippe, mais pas celui du venin. Donc on comprend l'intérêt pour les militaires. C'est-à-dire que toute recherche civile, peut être détournée à des fins militaires. Mais il y a plus grave, alors on nous a inventé que ça allait créer une vingtaine d'emplois. Ah bon. Mais la question, combien d'emplois de pêcheurs, combien de chalutiers on va éliminer.

Louis Pasquier:
C'est une honte, enfin cela étant, ça m'énerve, c'est une honte. S'agissant, parce qu'on arrive au terme de notre émission, parlez nous du clonage, parlez-moi trente secondes du clonage.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien le clonage, là aussi, l'idéal c'est d'avoir le super soldat qui pouvait s'autoréparer. De toute façon, quand on regarde les recherches qui sont faites par l'OMS, certaines recherches sont surprenantes. Parce que c'est comme les recherches du docteur basson, qui avait 46 chefs d'inculpation en Afrique du Sud qui a été acquittés là, je crois que c'est au mois de mars d'ailleurs. Il faisait des recherches notamment sur les virus, j'en parle dans mon bouquin, et là encore on retombe dans le contrôle démographique des populations, et puis celui qui vient dire que c'est des inventions, ce genre de truc, il va mal tomber parce que j'ai des documents. Donc qu'on ne vienne pas me dire que c'est des inventions. Mais les journalistes et ils n'en parlent absolument pas. Enfin il y a une seule journaliste, qui a une maison de production, de crois que c'est la femme de Laurent Fabius, Mme Françoise Castro, qui a fait un reportage justement sur l'Afrique du Sud, où on expliquait, alors j'ai trouvé son reportage très intéressant, le l'ai mis justement à la suite des informations que j'ai découvert sur la génétique, et puis les élevages d'alevins justement. Elle a fait un reportage sur l'Afrique du Sud, sa maison de production plus exactement a fait un reportage, là-dessus, où le docteur Basson faisait des recherches sur des maladies qui pouvaient affecter plus certaines ethnies d'autres. Mais attention, ce qu'on découvre, c'est que l'OMS aussi, dans les années 69, 70, on découvre le même type de recherche. Et là aussi j'ai les références sur mon site Internet.  Quel est l'intérêt de faire des recherches sur des virus, sur des maladies, qui vont cibler certaines ethnies. On peut se poser la question. Donc au niveau génétique c'est pareil, l'objectif de la génétique, c'est de rechercher les gènes qui ont être propre à certaines couleurs de peau, on a compris pourquoi, pour les armes bactériologiques d'un côté, et également les gènes qui vont favoriser l'auto réparation, par exemple des soldats qui vont être sur le terrain, et on avait découvert une bactérie comme la radioduran, et elle a quelque chose de particulier. Elle apparaît notamment quand on essaie de stériliser les aliments qui sont mis en boîtes de conserve, enfin quand on les stérilise dans les chambres à d'irradiation au cobalt, et ce qui se passe, elle a son jumeau en quelque sorte, ces une même bactérie mais en double, elle est dupliquée (en réalité c'est son code de génétique qui est dupliqué mais à la radio cela va vite et on n'a pas toujours le temps de chercher ses mots), ce qui fait que si on détruit un côté, elle se reconstitue. Ce que les militaires américains a rêvent de faire, c'est d'imaginer un gène, trouver quelque chose qui permet la cicatrisation ou la réparation. On parlait des salamandres avec un docteur lors d'une radio précédente, la il y a une semaine, on parlait de la salamandre où il y a un courant, mais là aussi c'est pareil c'est connu depuis des dizaines d'années cette affaire. On sait qu'on a courant de polarité négative au niveau des tumeurs et des blessures. Comme je l'ai expliqué il y a un pansement qui a été fait il y a trois ans, et qui génère une polarité positive de façon à augmenter la vitesse de cicatrisation. Bon là pour les clones humain qu'est-ce qu'on cherche? On va chercher à faire des super soldats qui va avoir des gènes spécifiques qui vont permettre d'en faire un surhomme. Le problème c'est que si on arrive à faire ce genre de truc, on peut imaginer également qu'on fasse des super mathématiciens, qu'on arrive à détecter le gène du mathématicien, le gène du bactériologiste, le gène de je ne sais pas quel autre type d'individus, puisqu'on sait qu'au niveau du cortex cérébral, par exemple les musiciens ont d'autres aires du cerveau qui sont beaucoup plus développées, par exemple pour la musique, pour l'art, ou je ne sait quoi. Pour les mathématiciens cela va être une autre partie du cerveau. Donc là c'est pareil, pour les super soldats, ce qu'on va essayer de découvrir, c'est le fameux gène qui va permettre d'augmenter les capacités, physique, physiologique des individus, pour telle ou telle mission. Et là on n'en arrive, c'est la manipulation de la nature, et ça je ne sais ou ça va nous conduire.

On découvre que finalement les recherches nazies ont eu un prolongement jusqu'à aujourd'hui, pour mettre au point ce que j'appellerai des VIRUS FASCISTES. Mais là encore c'est bizarre, personne ne dénonce ce genre de recherche même pas la Ligue des Droits de l'Homme. Est-ce que c'est parce que des grands laboratoires sont impliqués dans ces recherches ? On peut se le demander. Là personne ne dénonce les déviances des programmes génétiques.

Louis Pasquier:
Oui, il faut comment dirais-je, raison gardée, mais est-ce que nous sommes capables nous êtres humains, de raison garder. J'en doute de plus en plus. Mais je ne suis pas là pour donner un avis, puisque c'est vous qui êtes invités. En tout cas M. Filterman, voici " Les Armes de L'Ombre ", des tempêtes pas naturelles ", qui viennent de paraître chez Carnot, un livre fort intéressant qui fait un petit peur, parce que...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Il ne faut pas le lire le soir.

Louis Pasquier:
Le peu d'espoir que nous pensions avoir dans cette période de super imbécilité, comment dirais-je, qui se développe, vous supprimez, vous casser notre espoir, xxxx il est bien dommage que tout soi, c'est dans une perspective...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Économique...

Louis Pasquier:
Économique, qui j'oserai dire humaine, au sens restreint du mot, où on situe l'humanité actuellement. C'est un point de vue général, ce n'est pas à moi à en avoir, mais cela étant, ce faisant, on ne tire plus de leçon d'humilité, vis-à-vis de ce qui nous entoure.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Non parce que ce qui prime c'est l'argent. Alors on organisation la surproduction, mais en organisant la surproduction, on est en train de couler des temps complets de l'économie, comme les agriculteurs, comme le textile, et là on va faire la même chose ave les pêcheurs. Alors d'ailleurs, il faudrait savoir à la commission européenne, quelles sont les lobbys de la génétique qui sont derrières, pour faire passer des lois, de façon à casser la pêche, en France. Et attention, si on n'avait pas fait des navires usines, des porcheries usines, bon tout le monde vivrait bien, seulement on a une certaine élite d'énarques, qui veulent de la surproduction pour faire baisser les coûts. On fait tellement baisser les coûts, que maintenant on ne sait plus ce que l'on mange d'une part, et puis on est en train de ruiner les économies.

Louis Pasquier:
Et on est en train de ruiner la nature. Qu'on le veuille ou qu'on veuille pas, la c'est un, comment dirais-je, c'est un péché contre l'esprit comme dirait l'écriture, qui ne peut être que dommageable.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Bien, j'ai un exemple concret pour en finir là-dessus, quand vous parler de la nature. On utilisait là aussi dans le Maryland, en Pennsylvanie, aux États-Unis, on utilisait du dibromure d'éthylène, de l'EDB on appelle ça. C'est un pesticide qui a été interdit en 1983, par l'E.P.A., dans l'agence américaine de protection de l'environnement, parce qu'il est cancérigène. Le petit problème, c'est qu'en 1991, le carburant des avions, qui s'appelait avant JP4, s'appellent maintenant JP8. Et qu'est-ce qu'on trouve dans le JP8 des avions ? Eh bien on trouve le dibromure d'éthylène, donc qui est interdit, l'EDB qui est interdit, on le trouve dans le carburant. Et ça provoque des fatigues générales, des vomissements, des diarrhées, des douleurs de poitrine, des toux, étouffement, irritation des voies respiratoires supérieures, et on comprend mieux pourquoi les pilotes en Yougoslavie, nos pilotes, avaient bon ce qu'on appelait plus ou moins la grippe, ou un rhume. Et quand on sait qu'on utilise ce type de carburant à bord des avions américains, on commençe à mieux comprendre, et on commençe à mieux comprendre pourquoi on tant que ça de saloperies dans l'atmosphère. Mais il n'y a pas que les Américains, il faut mettre en cause de tous les pays.

Louis Pasquier:
Nous sommes tous coupables, mais coupables par inconscience, mais c'est aussi grave que d'être coupable avec conscience. Cela étant, votre livre, " Les Armes de L'Ombre ", paru aux éditions Carnot, de Marc Filterman...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Je vais rappeler l'adresse de mon site Internet, s'il y a des gens qui veulent avoir des précisions www.multimania.com/filterman/ et là et trouveront la référence du document, d'un certain nombre de documents, que je possède.

Louis Pasquier:
Faut-il être optimiste, on ne peut pas, être spécialiste on ne peut pas non plus, que faut-il faire pour ramener à la raison...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
C'est-à-dire que tant qu'on ne changera pas les politiques actuelles que nous avons aussi bien en France qu'à l'étranger, que ce sera la course, de toute façon pour moi, la course à la croissance est un système criminel. Pourquoi ? La course aux chiffres de la croissance ça entraîne la consommation des ressources naturelles. Donc si vous consommez toutes les ressources naturelles, évidemment on aboutit à l'épuisement. C'est à dire il n'y a pas de management, si les Américains eux autres, les Américains ils ont compris. Ils font du management pour eux. Bon il suffit de lire le mémorandum de 1974, c'est assez comique. Depuis longtemps, depuis plusieurs dizaines d'années, il parle de diminuer la pression démographique des populations, dans les pays fournisseurs de matières premières, ça dit bien ce que cela veut dire. Quand on connaît ce type de rapport, s'est sous Nixon qu'on a commencé à s'intéresser à ces problèmes de démographie et de ressources naturelles. Mais il y a un document très intéressant aussi, il y a quelqu'un a déjà, il y a une personne dès 1798, qui avait réalisé là aussi un document, alors celui-là aussi on trouvera un extrait sur mon site Internet, où ils se posaient des questions par rapport à la progression démographique, et par rapport aux ressources alimentaires disponibles. Donc vous voyez, cela ne remonte pas à hier.

Louis Pasquier:
C'est un français ?

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Non, non, c'est un Anglais. Donc ce n'est pas d'hier, mais cela remonte à avant-hier.

Louis Pasquier:
En tout cas, nous sommes au terme de cette émission, fort intéressant, parce qu'instructive, qui fait un petit peu peur, il faut dire les choses, et la peur n'évite par le danger, n'empêche que, avant de se protéger de la pluie, il faut prendre un parapluie, pour voir s'il pleut. Donc les événements ont l'air un peu de se précipiter, toutes proportions gardées, il y a l'histoire des alevins, c'est une honte...

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Et on ruine toute l'économie à côté.

Louis Pasquier:
Et on ruine la nature.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Mais là aussi ce qui est intéressant, c'est qu'on trouve des laboratoires.

Louis Pasquier:
Que voulez-vous, si grand que sont les rois, et ce que nous sommes, donc votre livre " des tempêtes pas naturelles", paru chez Carnot, " Les Armes de L'Ombre ", de Marc Filterman est très intéressant et vous nous avez mis sur la voie d'une réflexion passionnée mais sereine, sur l'état actuel de nos recherches dans différents domaines, et cette prise de conscience doit nous aider à voir, à agir du moins différemment, les micro-ondes, les téléphones portables, sont une plaie, qui peuvent peut-être engendrées, comment dirais-je, un retour à une certaine sagesse de dispositions de relation le uns uns avec les autres. Je vois que l'heure arrive, Monsieur, je vous remercie d'être venu, et peut-être vous êtes sur un autre livre j'imagine.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Pour l'instant non, parce qu'il faut dire que ce livre là est censuré par le biais de la diffusion. J'ai eu des personnes qui m'ont contacté, ils ont beaucoup de mal à le trouver. Donc dans ce cas-là, que ces personnes m'envoient un email sur mon site Internet...

Louis Pasquier:
Ou écrivent aux éditions Carnot.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Ou écrivent aux éditions Carnot directement, mais enfin bon, s'ils ont des difficultés à trouver le bouquin, qu'ils m'envoient un email quand même, parce que des fois au niveau courrier. Ils peuvent le commander aux éditions Carnot, 10 quai Jean Mermoz, 78400 à CHATOU.

Louis Pasquier:
Téléphone : 0130537505

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Donc je vais répéter l'adresse:  10 quai Jean Mermoz, 78400 CHATOU, édition Carnot.

Louis Pasquier:
Eh bien écoutez, merci Monsieur.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Merci de m'avoir invité.

Louis Pasquier:
Nous vous recevrons peut-être à propos d'un autre ouvrage, ou à propos de celui-là, qui demanderait à être développé, mais il faut qu'ils prennent sa respiration.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
On serait encore là demain.

Louis Pasquier:
Qu'ils prennent leur respiration, avec la sagesse coutumière des auditeurs de radio Enghien, île de France, qui est nécessaire pour accepter qu'on remette en doute, notamment ces fruits qu'on voit fleurir, qui sont peut-être des parasites pour notre santé, comme les téléphones portables, comme les radars, comme les dispositifs de distribution électrique, en tout cas merci Monsieur, et peut-être à la semaine prochaine.

Marc Filterman, auteur du livre " Les Armes de L'Ombre ", édition Carnot:
Merci bonsoir.


26 D°) Conclusion:
A mon avis les RG ont dû avoir un sacré boulot à tout décrypter, surtout s'ils doivent aller chercher des sources qui remontent à la fin des années 1800. Bon courage Messieurs. Comme je commence à en avoir ras le bol de voir les opérateurs nous dire dire n'importe quoi, dès que je vais avoir du temps, je mettrai sur ce site des références provenant de documents déclassifiés, ce qui risque d'ennuyer beaucoup de monde. Il y a notamment une étude complète que j'ai sur les ions de calcium et une autre compromettante sur l'ODC, que je divulguerai.




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.