© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


294°) Émission d'Alain Plaisant sur radio Fréquence Évasion, Monaco,
avec Marc Filterman sur la nocivité des micro-ondes
connue depuis les années 40.
01°) Introduction.
 
Jeudi 06/02/2014 Interview de Marc Filterman sur les risques des champs électromagnétiques.
Émission d'Alain Plaisant téléchargeable en podcast sur Fréquence Évasion Radio - Principauté de Monaco
http://www.frequenceevasion.net/programmes.ws
http://www.laclefdumystere.net/contactez-nous.ws
Ex-militaire de l'Armée de l'Air,
Montage d'un laboratoire à TDF,
Ex-responsable technique TDF/France Télécom.
10 ans de recherche sur les radars (cliquez, anciennes installations).


L'innocuité des micro-ondes à toujours été du charlatanisme médical (voir sujet 186), une RUMEUR, une doctrine, un fantasme, un HOAX, un mythe, un mensonge d'état, qui a été volontairement propagé dès le début des années 40 par les ingénieurs qui avaient déposé des brevets, et qui avaient des intérêts occultes et financiers dans l'industrie des radars. Ces mensonges ont été propagés pour faciliter leur commercialisation.

Depuis les années 60, nous avons des consignes de sécurité dans les manuels techniques et constructeurs de divers matériels, c'est donc un mensonge d'état, une escroquerie médicale et un acte criminel d'affirmer que ces ondes sont inoffensives, et sur le plan juridique, c'est ce que nous appelons "une faute inexcusable".

Cliquez ici pour accéder au sujet 274.
consigne de sécurité lors de l'exposition à des sources d'émission micro-ondes radio, radar, satellite pour limiter les risques sanitaires professionnels
Eh oui, les micro-ondes sont bien nocives comme l'indique cet avertissement, qui contredit les affirmations de certains des articles du site de l'AFIS sur les peudo-science, dont plusieurs des auteurs travaillent en plus pour les industriels du lobby des télécoms.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Dans quelques instants, un dossier spécial, nous allons parler des problèmes qu'engendre la téléphonie mobile, et nous serons en compagnie de Marc Filterman, à tout de suite. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Marc Filterman, bonjour et merci d'être avec nous pour cette deuxième émission.

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Oui bonjour. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors la dernière fois, nous avions évoqué les écoutes téléphoniques (cliquez ici*), aujourd'hui nous allons parler de la téléphonie mobile et des effets nocifs, indésirables, qu'engendre cette téléphonie mobile. Pour commencer j'ai envie de vous demander comment se fait-il qu'on a lancé sur le marché des systèmes de téléphonie mobile sans avoir fait des études sur la nocivité au préalable? »

*Des députés et sénateurs l'ignorent, mais j'avais découvert que 250 des boites emails personnelles hébergés chez divers opérateurs, étaient surveillées par des robots. L'Elysée a été informé de cette infraction au code de procédure pénal, et aussi du détournement de certains emails quand il contenait un mot-clef précis.

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Eh bien c'est tout simplement des raisons économiques, d'ailleurs il y a une question qui vient d'être posée, il n'y a pas longtemps, je crois que c'était hier, sur certains produits sans qu'on ait fait des études préalables. C'est tout simplement parce que l'industrie verrouille tout, et à un pouvoir de communication assez extrême et ensuite persuasif, y compris envers nos députés, et envers nos ministres, on reviendra d'ailleurs sur quelques situations qui donnent une petite idée de l'ambiance qui règne en France avec les lobbies industriels. Mais il faut savoir quand même qu'affirmer que les champs électromagnétiques n'ont aucun effet sur la santé, cela relève carrément du CHARLATANISME MÉDICAL, puisque les effets ont été mis en évidence depuis plus d'un siècle déjà, et je peux même vous donner les dates et vous dire par qui, par le Dr D'Arsonval. Et les premières études qu'il a fait et qui sont référencées d'ailleurs par l'US Navy, donc pas uniquement sur la téléphonie mobile, il avait mis en évidence en 1893 déjà les effets de l'électricité ou des ondes radios sur le biologique. Les premières études qui sont référencées dans un manuel de recherche d'un centre de la Navy, il y a 3200 études qu'ils ont référencées des années 1893 à l'année 1972, ce manuel compte 3200 ou 3300 études, je ne me rappelle plus exactement. Donc cela dit bien le nombre de recherche qui ont été effectuées, donc voir des académiciens, des experts officiels qui ignorent tout du Dr d'Arsonval, cela fait un petit peu rire. »

Des membres de l'académie de médecine ignorent à l'ère d'internet, que le Dr d'Arsonval avait mis en évidence les effets des ondes sur du matériel biologique à un seuil non thermique.
     Année 1893: Archives de physiologie normale et pathologique -
     pages 664 à 669 : Jacques Arsène d'Arsonval -
     Publication d'un article sur l'influence de l'électricité sur la faune microbienne -
     Modification de la pression artérielle lors de l'exposition à une onde radio -
     Inactivation de la toxine diphtérique sans élévation de température,
     lors d'une exposition à une fréquence de 200 KHz -

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission) :
« Alors avant la téléphonie mobile, il y avait donc les émetteurs radio, de télévision ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Voilà il y avait des émetteurs radio, il y avait les radars, enfin on c'est aperçu dès 1940 qu'il y avait également des problèmes. Alors les problèmes ont déjà été étouffé pour des raisons militaires. C'est à cette époque là aussi qu'on a découvert la biotechnologie, qu'on appelle la biotechnologie de Vincent, les recherches sur pH et le rH2, c'est à dire que le pH c'est la propriété magnétique, et le rH2 c'est la propriété électrique, et rô c'est la propriété diélectrique, parce que les médicaments agissent par le biais de ces trois propriétés sur la santé humaine. C'est marrant parce que j'ai eu des témoignage avec des personnes qui ont consulté des médecins parce qu'elles voulaient voulaient faire des analyses de sang, de salive ou d'urine, eh bien on a des médecins qui ne savent pas ce que c'est le pH, alors que si vous prenez votre bouteille d'eau, eh bien vous avez en tout petit écrit le pH, donc la propriété magnétique de l'eau, et puis même pour les centrales pour filtrer l'eau, l'indicateur pH et rH2 est régulièrement utilisé. Vous avez des recherches là dessus depuis 1925, avec Charle Laville, et c'est Jean Louis Vincent qui dans les années 40 a vraiment fait connaître çà, mais à l'époque vous avez eu des interruptions sur un certain nombre de recherches scientifiques où les gens ont déménagé parce que la France était occupée, parce que vous aviez 292 parlementaires de gauche qui avaient voté pour soutenir le maréchal Pétain. Donc il y a de nombreuse recherches à l'époque qui ont été stoppées et déménagées. Donc des recherches ont repris dans un certain nombre de domaine après les années 50. Donc ce qui est connu et reconnu c'est la biotechnologie de Vincent qui a même été utilisée dans le domaine du spatial, et qui est régulièrement utilisée pour tout ce qui est centrale d'épuration, de décontamination et de filtrage de l'eau, mais on a des médecins qui ne le savent pas. »

Mi-février 2014, M. Manuel Valls a parlé du 6 février 1934, mais il a oublié de dénoncer le 10 juillet 1940 où 292 parlementaires de gauche contre 283 à droite sur les 569 élus présents à l'assemblée nationale avaient voté pour donner les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain, et donc à Adolphe Hitler, raison de l'interruption de nombreuses recherches scientifiques dans la France occupée.

- Le rédox a été découvert dès 1920, par W.Mansfield Clark qu'il a appelé « rH ».
- En 1925, Charles Laville est à l'origine de la biologie électronique, et avait fait une publication sur l'électro-dynamique du muscle.
- Dans les années 40, les travaux se sont amplifiés avec le Pr Jean Louis Vincent.
- Le symbole rH2 est apparu dans les années 1940. Peu de médecins savent que les médicaments agissent par le biais de trois propriétés.
En 1942 le Pr de physique biologique Fred Vles de l'université de Strasbourg, est contraint de se replier sur Clermont-Ferrand suite à l'occupation.

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« De même qu'on a des médecins qui ne savent pas que nous avons des pansements également qui utilisent l'énergie électrique pour faire cicatriser plus vite. Vous avez des dispositifs qui ont été faits dès les années 70, pour faire de la réduction de fracture en utilisant les champs électromagnétiques. J'avais posé justement une question sur la réduction de fracture au sénat, je ne sais plus si c'était en 2002 ou 2003, j'avais dit, "attendez, on nous explique que les champs électromagnétiques, ou les micro-ondes n'ont aucun effet sur la santé, alors comment cela se fait qu'on utilise des appareils pour la réduction de fractures dans les hôpitaux, donc cela veut dire que c'est une escroquerie légale remboursée par la sécurité sociale. Donc d'un côté on vous dit çà n'a pas d'effet et de l'autre on reconnaît les effets, c'est très contradictoire en France, tout ce qui se passe est très contradictoire. »

« Dans les années 40, vous aviez également des recherches sur les radars, et qui ont été faites aussi sur les micro-ondes. En Angleterre le gouvernement s'est inquiété de savoir si les micro-ondes pouvaient avoir des effets sur la santé, ils ont donc interrogé Watson Watt à l'époque, qui avait déposé en plus des brevets d'invention sur les radars, notamment le 2 avril 1935, il avait fait un dépôt de brevet, donc il n'allait pas dire au gouvernement britannique qu'il pouvait y avoir un risque avec les micro-ondes, alors que les japonais avaient eu des fonds à l'époque pour faire des recherches pour savoir si on pouvait utiliser les micro-ondes comme arme. Donc déjà à l'époque c'était étudié pour voir si on pouvait utiliser les micro-ondes comme arme (cliquez ici). »

Peu après la sortie de mon livre en 1999, j'ai été attaqué et insulté par certains individus qui ont essayé de me discréditer, parce qu'ils avaient des intérêts pour le faire, ce qui m'a obligé à réagir en 2007 par le biais de mon site. Depuis 2000, des prototypes d'armes micro-ondes anti-personnel sont disponibles et ont même été testés sur des journalistes, relégant au rang de benêts naïfs et incultes les experts et politiques qui affirment encore aujourd'hui que les micro-ondes sont inoffensives. Ce système a été testé sur des hommes de troupe, et en même temps sur les journalistes de CNN. Problème, on ignore les effets sur l'ADN, et si un tel dispositif provoque des lésions internes, ce qui est fort probable. La durée du pulse émis ne doit pas dépasser les 3 secondes maximum à quelques centaines de mètres.


(Durée : 1,18 minute-100.000)
Il faut savoir que dans les années 90, les britanniques avaient acheté au russe un système radar qui avait été modifié pour être utilisé comme arme contre les manifestants au moment de la crise des missiles Persching. de nombreuses personnes, notamment les femmes avaient été victimes de nausées, de lésions et de purpuras hémorragiques, ce qui est normal, leur indice corporel étant plus faible que celui des hommes.

« Donc les radars on savait effectivement qu'il pouvait y avoir des soucis parce que vous avez eu Murphy Camp Operation en 1942 qui a été classifié secret en 1943, parce que vous vous aviez des techniciens qui se plaignaient déjà à l'époque de migraine, qui avait des problèmes de vue, on a également constaté des dépressions et aussi un taux de suicide beaucoup plus élevé chez les opérateurs radio et radar. Donc déjà en 1943 on avait constaté un certain nombre de problème. »

 
Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission) :
« Alors les premières normes qui ont été faites, je fais un petit point historique, les premières normes qui ont été faites en réalité remontent aux années 52, 53, ce qui est intéressant de savoir, elles ont été faites par le Pr Hermann Schwan qui avait été rapatrié dans les bagages des américains dans le cadre dans le cadre du programme Paperclip (utilisé pour rapatrier les scientifiques nazis). Vous savez que les américains ont récupéré un certain nombre de scientifiques nazi à la fin de la guerre, et notamment comme Braunn pour les fusées, mais également dans d'autres secteurs il y a d'autres scientifiques qui ont été récupérés. Et donc c'est en 1953 qu'est apparu leur première norme avec un niveau de 10 mW/cm², ce qui correspond à 193 V/m, et c'est cette norme qui a été appliquée dans les différentes armées, alors qu'on sait qu'à 10 mW/cm², à 193 V/m, quand vous êtes exposées pendant une période non négligeable identifiée en minute, on sait que cela provoque des brûlures quand même (des lésions internes). Donc voilà, et cette norme là est toujours en vigueur aux USA, sauf qu'attention, les normes qui ont été établie, cela n'a jamais été fait pour des durées d'exposition permanente. Quand le Dr Aurengo (ex-conseiller de Bouygues télécom) nous dit que le 0,6 V/m, c'est pas applicable, il nous trace l'historique de la raison du 0,6 V/m, mais je ne crois pas que quelqu'un nous ait révélé l'origine des 10 mW/cm², c'est à dire 193 V/m, ça n'a jamais été révélé à l'assemblée nationale, ni au sénat. Alors pour le Pr Schwann, les documents ont été déclassifiés il y a 2 ou 3 ans, c'est comme ça que j'ai appris qu'il a fait parti du programme Paperclip. On a eu des essais qui ont été faits à la clinique de Mayot, j'en avait parlé lors d'un débat avec M. Bernard Veyret d'ailleurs en 2000 déjà (Directeur du laboratoire PIOM CNRS, et conseiller scientifique de Bouygues Télécom). J'avais souligné que justement ces normes avaient été faites aux USA, ils s'étaient rendus compte que cela produisait des brûlures (lésions internes) sur les chiens qui servaient de cobayes. Donc déjà on était au courant de la nocivité des mico-ondes depuis les années 50/52, du fait des vétérinaires et puis des personnes qui avaient travaillé à la Navy. Voilà un petit peu le démarrage de ce qu'on savait depuis déjà plus d'un siècle en ce qui concerne les champs électromagnétiques. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Il faut savoir que la téléphonie mobile (GSM) est arrivée en 1993/1994 à peu près, donc là on n'a pas eu d'informations, puisqu'aucune étude n'a été faite, par contre en 1998 j'avais adressé un courrier au 577 députés de l'Assemblée Nationale, parce qu'on venait également de définir le protocole Wifi, qui devait émettre sur la fréquence de 2450 MHz, c'est à dire la même fréquence que les fours à micro-ondes. Donc là, j'ai été un petit peu surpris de voir que cette fréquence allait être autorisée pour les communications et j'avais adressé un courrier à l'assemblée nationale en posant justement des questions concernant les champs électromagnétiques des téléphones portables, et puis du Wifi. Parce que figurez vous, et les gens ne le savent pas, même le GSM, la fréquence de 900 MHz est utilisée pour des fours micro-ondes industriels. On a des fours industriels qui fonctionnent en 900 MHz, et ça combien le savent, il n'y en a pas beaucoup qui le savent. A l'époque, vous allez rire, il n'y a qu'un seul député qui m'a répondu, c'est un député communiste qui m'a répondu, ce qui prouvait que vraiment la santé intéressait beaucoup de monde à l'Assemblée Nationale (et aussi leur excellent niveau d'inculture scientifique). »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors sur votre site internet, vous évoquez les interférences aviation et voiture, est-ce que vous pouvez nous donner des explications ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Oui alors ça c'est un autre problème qui mériterait d'ailleurs, bon on peut pas tout mettre au niveau biologique dans la même émission, mais effectivement, les téléphones portables, les appareils portables apportés par les pax à bord des avions peuvent provoquer des interférences électromagnétiques sur les systèmes avioniques (cliquez ici). Mais là il faut qu'il y ait certaines conditions techniques particulières pour que les systèmes avioniques et notamment de radionavigation soient perturbés. Alors quand on dit qu'il n'y a aucun effet sur les systèmes avioniques, parce qu'on a des gens qui ont fait les grandes écoles, Sup-Elec par exemple, l'ENA, polytechnique, mais non il n'y a aucun problème, je le sais parce que j'ai fait telle ou telle grande école, le problème c'est que ces gens là ils ne lisent pas les rapports déjà, beaucoup n'ont jamais été dans l'aviation, or quand on a été dans l'aviation déjà, on sait, enfin on commence par lire certains rapports techniques, et on sait qu'il y a eu des incidents, et l'année dernière encore il y a eu un rapport (lien 283) qui est sorti pour référencer un certain nombre d'incidents. Mais là aussi, il y a une chose qui n'est pas pris en compte quand des tests sont faits, il faut voir que dans un avion vous pouvez avoir de 200 à 500 passagers, donc si à l'atterrissage ou au décollage vous avez tout le monde qui se met à téléphoner, venir dire qu'il n'y a pas de risque de perturbation des systèmes, c'est plus que limite. C'est comme les gens qui se permettent de venir dire dans des forums sur internet et j'en ai vu, qui viennent dire que les four micro-ondes par exemple c'est une cage de faraday, que l'avion c'est une cage de Faraday, NON c'est FAUX, il y a des fuites de partout, même en aviation vous avez certains systèmes qui peuvent perturber d'autres systèmes. Quand on mesure des fours micro-ondes qui sont neufs, on peut avoir des fuites de 4 à 12 V/m. Donc quand on met quelque chose à cuire dans un four micro-ondes, on ne reste pas en face. »

Des journalistes incompétents affirment que les pilotes de plusieurs compagnies américaines utilisent déjà des iPads comme assistant de navigation et assistant technique, sauf que tout le monde ignore que les fonctions émission ou communication ne sont pas disponibles sur ces appareils, pour éviter justement les interférences sur les systèmes du cockpit.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors justement pour expliquer, comment fonctionne un four à micro-ondes ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors un four à micro-ondes, ce n'est pas compliqué, vous avez juste un magnétron (et son transformateur) qui provoque une agitation moléculaire, quand vous mettez quelque chose de la porcelaine ça ne chauffe pas, par contre quand vous mettez quelque chose qui est humide, qui fait qu'en réalité se sont les molécules d'eau dont la rotation (moment dipolaire) va être modifié x-fois par seconde qui va provoquer cet échauffement. Donc les légumes c'est pareil. Alors il y eu une étude qui a été faite justement sur les légumes (les aliments) qui étaient mis dans les fours, c'est là qu'on va voir les pressions de l'industrie, à l'époque il y a une étude qui a été faite pour savoir s'il pouvait y avait des problèmes avec des légumes, s'il pouvait y avoir des radicaux libres, des problèmes de ce genre, des radicaux libres qui peuvent être cancérigènes. A l'époque le Pr Blanc et un autre de ses collègues, ils ont eu de sérieux ennuis avec le lobby qui fabriquait des fours à micro-ondes, et on leur avait interdit de faire toute publication, et ce qui s'est passé, c'est qu'ils ont déposé une plainte devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme, pour violation de l'article 10 de la CEDH, puisqu'il y avait une violation caractérisée concernant cet article, puisque c'est une entrave à la liberté de communication. Mais ne vous inquiétez pas, en France nous avons des députés qui ont essayé de faire la même chose en 2005. C'est à dire qu'on a mis un article 17 dans une lois de 2005 (cliquez ici), il y a des députés qui s'étaient autorisés à mettre  "toute publicité mentionnant un usage déconseillé ou prohibé des appareils de téléphonie mobile est interdite". Alors vous voyez, un usage déconseillé, c'est à dire dans ce cas là, vous ne pouviez plus écrire de livre, vous ne pouviez plus faire de conférence sur le sujet, parce qu'un usage déconseillé, si vous faisiez une conférence sur le sujet de la nocivité des ondes, au titre de cet article (vous violez la loi), donc vous voyez un peu les députés que nous avons. C'était un texte de loi du 1er juillet 2005, et à l'époque j'ai écrit à quelques députés dont Mme Rivasi, en faisant remarquer, attendez, il y a quand même un petit souci. L'article 17 de ce texte de loi viole carrément l'article 10 de la Convention Européenne des DH. Donc vous voyez quand on parle de censure ou de dictature, nous n'en sommes pas loin quand on a des députés qui passent ce genre d'article dans les textes de loi. »

Article 17 : Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 13 juillet 2005. - PROPOSITION DE LOI relative à la réduction des risques pour la santé publique des installations et des appareils de téléphonie mobile.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Qu'est-ce qu'elle vous a répondu Mme Michèle Rivasi ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Bien de toute façon moi je lui ai transmis l'information, après ce qui a été fait, je pense que, bon de toute façon la loi à l'époque n'est pas passée. Dans ce texte de loi il y avait le député Brard, il y avait Mme Kosciusko-Morizet également, heureusement qu'un tel texte n'a pas été adopté, parce que là ça devenait, de toute façon c'était une violation de l'article 10 de la CEDH, c'est clair net et précis. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« On marque une pause, on revient dans quelques instant.../... Nous sommes de retour sur Fréquence Evasion, nous parlons de problèmes qu'engendre la téléphonie mobile, nous sommes dans cette émission dossier spéciale avec notre invité Marc Filterman. Alors aujourd'hui ou en est-on, quelle est la situation par rapport aux députés, au gouvernement, est-ce qu'on avance, ou ça stagne ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Dire qu'on avance, c'est la même politique, moi ce que je vois actuellement, le PS adopte la même politique que l'UMP, parce que je ne sais plus qui a déclaré que de toute façon il n'était pas question de revoir les normes actuellement en vigueur. Or les normes en vigueur, elles sont de toute façon inapplicables. C'est à dire que les valeurs qui ont été données de 41 V/m pour le public, et 137 V/m pour les professionnels sont carrément inapplicables, tout simplement parce qu'il y a une chose qui n'a pas été prise en compte et ça c'est une faute inexcusable, c'est la durée d'exposition. Si vous restez un petit peu trop longtemps à côté d'une flamme, je pense que vous allez la sentir passé la douleur. Eh bien pour les champs électromagnétiques le problème est le même. Et qu'on est pu sentir une réglementation pour les professionnels de 137 V/m, c'est absolument inadmissible, et d'ailleurs je peux vous le dire, parce que moi j'ai les documents contrairement à certains, et de toute façon en 2009 j'ai posé la question justement au ministère de la santé, puisque tout le monde était présent, il y avait l'AFSSET (ANSES) à l'époque, il y avait nos experts officiels, et j'avais demandé comment on pouvait admettre une telle norme étant donné qu'en 95 et 96 des techniciens antennes avaient été exposé à ces niveaux, et je peux vous dire qu'il ne travaillent plus c'est fini. Donc ils ont eu des gros problèmes de santé, des troubles neurologiques, et il y a eu 2 accidents comme ça, un en 95 et l'autre en 96, c'était en Angleterre. Plus récemment, on a eu un autre accident (2012), alors j'avais émis une note grise que j'avais adressée aux différentes agences (et ministères), j'ai constaté que visiblement on avait pas  jugé utile d'en parler dans le rapport de l'ANSES qui est sorti en octobre dernier, où vous aviez l'équipage d'un navire norvégien qui a été fortement irradié par les équipements radar d'une frégate américaine (cliquez ici), il y a eu 50% de l'équipage, ils ont eu très mal à la tête, et il y en a eu 5 (membres) qui se sont retrouvés à l'hôpital aux urgences, donc quand on vient dire qu'il n'y a pas d'effet, et attention, la durée d'exposition n'a été que de 10 minutes. Donc toutes ces informations ont été expédiées aux ministres concernés, aux agences concernés, je vous dirais honnêtement qu'on répond plus facilement au cabinet de M. François Hollande, que dans les cabinets des divers ministères. »
Norvège, accident santé, surexposition professionnelle hospitalisation des membres d'un équipage d'un navire aux micro-ondes des émetteurs radar du navire américiain lance-missiles USS Farragut DDG 99 AEGIS

Une grande partie de la population ne croit plus les hommes politiques de droite et de gauche, mais elle ne croit plus non plus les affirmations des agences de sécurité sanitaire, et encore moins de leurs experts officiels, qui travaillent le plus souvent pour les lobbies industriels.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Oui alors il y a une différence entre la campagne et la ville, en ville il y a une densité de population, donc de WiFi, de fours à micro-ondes, c'est quand même catastrophique, je pense à Paris. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« C'est d'autant plus catastrophique que les sources se multiplient, on a maintenant des Freebox, des Livebox, où on a le wifi l'a depuis un certain temps, mais on va avoir aussi des boitiers qui vont servir de femtocell, ou qui servent déjà chez certains de femtocell, alors on a des compteurs aussi qui vont être équipés avec des émetteurs GSM/GPRS, cela devient... »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« Oui alors là c'est grave quand même, on avait fait une émission avec Robin des Toits il faut tout mettre en filaire maintenant, mais là on peut pas avec les compteurs. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« Déjà équiper des compteurs ave une source micro-onde moi ça me dérange un peu vous voyez. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Oui, oui, oui tout à fait. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
Donc il y a tout un tas d'anomalies, tout un tas de sources, alors en plus dans la loi qui a été présentée par la député Abeille, il va falloir qu'elle passe devant le sénat, mais attention, on n'a pas dit qu'on allait supprimer le Wifi dans les écoles primaires, il est question que de le supprimer dans les crèche et même pas dans les maternelles par exemple. Or moi j'ai eu un échange avec un scientifique qui était un ex-officier des services de renseignement étranger, qui est intervenu d'ailleurs en Afrique du Sud, et qui avait donné une interview à une radio en Afrique du Sud, et qui avait expliqué qu'on avait une majorité d'études qui démontrait les effets des champs électromagnétiques sur la santé, et que visiblement aucun état ne se souciait des conséquences médicales, que nous pourrions avoir sur les populations, et cela pourrait coûter très cher par la suite si effectivement les cancers, les tumeurs se multiplient, puisque maintenant les jeunes de moins de 10 ans vont être exposés à toutes ces sources de pollution électromagnétique. D'ailleurs on voit bien qu'il y a un problème, la première cause de mortalité en France maintenant, c'est la cancer. Donc il y a 3 possibilités, soit on prend des nuages radioactifs sur la figure, soit on bouffe, qu'est ce qu'on bouffe, eh bien on ne sait pas justement, qu'est ce qu'il y a comme additif cancérigène dans la nourriture, on ne le sais pas. Ou alors on est très mal soigné, on a des médicaments qui ne servent à rien, ou alors il y a des OGM, ou alors il y a des pesticides, enfin bref, il y a quelque chose qui n'est pas fait par les services de sécurité sanitaire, il y a quelque chose qui n'est pas traité. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« C'est peut être tout à la fois ! »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Bien c'est tout à la fois, OUI. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« Donc c'est un cumul de nocivité, de problèmes qui engendre ces maladies »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Ah il y a un cumul automatique puisque là c'est pareil, moi j'ai découvert ça il y a quelques jours, enfin je savais que les traitements de la  thyroïde étaient en augmentation, sauf que quand vous avez un fournisseur dont la vente de son médicament, je ne vais pas citer la marque ce n'est pas le but, mais pour ce médicament il y a une augmentation de 750% de sa consommation, cela amène à se poser des questions, donc soit se sont les nuages de Tchernobyl, ou se sont les nuages de Fukushima, ou c'est encore les micro-ondes, bon maintenant on ne peu plus savoir, puisqu'il faut savoir une chose également qu'on ne sait pas, c'est que les médecins ne recherchent pas les causes. Pour vous soigner alors là tout le monde est d'accord que ce soit les médecins et les laboratoires pharmaceutiques, donc personne n'a intérêts à chercher les causes, cela va faire augmenter le chiffre d'affaire de certains. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« Mais de tout façon on avait plusieurs émissions avec Sylvie Simon qui nous disait que, déjà les médicaments en règle général étaient nocifs pour la santé. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« Disons que les nouveaux médicaments, il y en a certains d'ailleurs bon les meilleurs spécialistes sur le sujet se sont les Dr. Philippe Even avec M. Bernard Debré, ils n'ont pas été de main morte contre certains laboratoires et certains de leur collègues. Mais enfin il faut quand même savoir aussi il y a eu des articles qui ont mis en cause depuis longtemps un certain nombre d'experts ou de médecins, je me rappelle qu'il y avait eu un article, je crois que c'était dans "Le Point", qui s'appelait la "République des Copains", mais bon il n'y a rien de changer, je vous rassure tout de suite, se sont les mêmes processus qui sont utilisés. Moi pour des experts, je n'ai pas réussi à obtenir les DPI. Bien désinformation d'état, il y a eu un article le 1er mai 2001 avec une polémique entre "Science et Avenir" et l'AFSSA (l'agence du médicament) à l'époque sur l'indépendance des experts, je l'ai devant les eux donc j'en profite pour vous le dire, ensuite toujours le même mois, on a l'INRS, l'INERIS, l'AFSSA qui étaient mis en cause, notamment pour les DPI qui n'étaient pas communiqué. Alors les DPI je vais vous expliquer ce que c'est tout à l'heure. Et c'est en mai 2001 justement qu'il y a eu l'article "La république des copains". La DGS avait été mise en cause également avec les experts qui lui fournissaient des informations évidemment qui étaient en faveur des lobbies des télécoms et pour cause, vous avez un bon paquet, ou même de laboratoires, d'ailleurs c'est toujours les mêmes qui récupèrent les fonds pour faire les études, et qui ont des experts qui sont en réalité membres des comités scientifiques de certains opérateurs. Alors en 2009, on a eu aussi une note qui est sortie avec des membres de l'académie de médecine, des technologies et des sciences, donc j'ai repris tous les noms un par un, c'est marrant, parce qu'ils avaient tous des liens avec l'industrie quand même (cliquez ici). »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Ah oui quand même. Alors ça ne nous rassure pas tout ça, comment faire pour se protéger de la nocivité des ondes, est-ce qu'il y a un moyen justement qu'on peut utiliser aujourd'hui pour essayer de se protéger. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« De toute façon le moyen le plus simple déjà, je n'ai pas de téléphone portable, parce qu'en plus quand on sait que le téléphone portable il peut être déclenché à distance pour vous espionner, on s'en passe, surtout moi dans mon domaine, parce que quand on fait des recherches dans des domaines assez sensibles... Vu les piratage que j'ai eu sur mes ordinateurs, on en a déjà parlé lors de la précédente émission, c'est clair que je faits quand même attention. Et même de toute façon on voit parfois les tentatives qui sont faites, puisque sur internet on peut avoir un mouchard qui va permettre de voir toutes les transactions qui sont faite au niveau des protocoles internet, on peut voir certains détails amusants parfois. Mais de toute façon, se protéger, comment voulez-vous protéger étant donner que maintenant des micro-ondes vous en avez partout. Même dès fois quand vous faites attention, parce que moi ça m'est arrivé, j'ai un Wifi qui s'est déclenché, je trouvais à un moment que j'étais vaseux et que j'avais le vertige, et puis je me suis rendu compte que le Wifi qui était en face de moi, il s'était déclenché. Bon enfin en ce qui me concerne j'ai été exposé par le passé aux radars, y compris à ceux de l'armée, donc effectivement je suis peut un plus sensible que les autres. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« Mais alors un WiFi, un four à micro-ondes ont une portée de combien, je parle au niveau de la nocivité ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« Alors il faut savoir que le Wifi çà fonctionne effectivement sur la même fréquence, alors où il y a eu des amalgames de fait, c'est que ces messieurs les experts nous ont expliqué que le four à micro-ondes fait 1 kilowatt, oui d'accord, mais le problème, ce qu'il faut regarder c'est la fuite. La puissance interne, on s'en moque, ce qu'on doit regarder c'est la fuite qu'il y a à travers la porte ou autour de la porte, qui elle varie de 6 à 12 ou 14 V/m, cela dépend des fours. Et le Wifi de votre ordinateur, je l'ai mesuré à plusieurs reprises, quand vous êtres au niveau du clavier de l'ordinateur portable, ou d'un boîtier, ou d'un routeur, un routeur c'est un peu plus élevé, mais en général un ordinateur vous êtes à 6 V/m, et pour le routeur que vous avez à côté, cela oscille selon les boxes de 6 à 10 V/m à peu près. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco :
« Alors à la campagne on est encore protégé. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco :
« A la campagne bien justement non, puisque à la campagne maintenant on met des antennes relais parfois à côté des fermes, ce qui peut poser des problèmes pour le bétail, c'est déjà arrivé. Par exemple, les oeufs de poule, le taux de mortalité augmente. Les oeufs de poules qui sont sensibles aux champs électromagnétiques, on le sait depuis les recherches de Delgado, qui remontent aux années 70, qui avait mis en évidence déjà à l'époque les effets des champs électromagnétiques sur les oeufs. Mais vous n'avez pas besoin d'aller aussi loin, il suffit de reprendre les études de Madeleine Bastide qui a mis en évidence un taux de mortalité au niveau des oeufs de l'ordre de 50 à 70% selon les expériences, puisqu'elle a fait des expériences en tenant compte des problèmes micro-ondes et également des problèmes ELF (extrêmement basses fréquences) générés par les téléphones portables. Or les oeufs exposés aux téléphones portables, elle arrivait à des taux de mortalité des embryons qui atteignaient 60%. C'est marrant parce que les études comme ça, on n'aime pas du tout en parler. »

expérience de Madeleine Bastide sur les risques des effets sanitaires des micro-ondes des antennes relais et téléphones portables sur la téléphonie mobile  sur les embryon des oeufs de poulet, taux de mortalité

« Vous avez Dirk Adang également qui a fait des recherches aussi à l'université de Louvain, donc en Belgique, sur les rats, il a exposé des rats aux micro-ondes de petites antennes relais, et le taux de mortalité était beaucoup plus élevé dans le groupe des rats exposés, que dans le groupe des rats témoins, et les rats témoins, le taux de mortalité était beaucoup moins élevé. »
expérience de Madeleine Bastide sur les risques des effets sanitaires des micro-ondes des antennes relais et téléphones portables sur la téléphonie mobile sur le taux de mortalité des rats du groupe exposé

« Maintenant il y a une expérience qui est simple à faire. Vous prenez votre téléphone portable, et vous mettez des fourmis dessus, et vous chronométrez le temps de résistance des fourmis qui cavalent sur votre téléphone portable qui est en service, surtout si vous avez qu'une seule barre qui est affichée. Vous faites ça en voiture, vous allez voir la durée de vie des fourmis, c'est très marrant à faire. »
micro-ondes WiFi routeur ADSL internet sont très mauvaus pour la santé de vos oiseaux ou canaris Cela marche aussi avec 
un routeur Wifi qui est 
mis dans une cage avec
des  canaris, ou  aussi
quand  on habite sous
une antenne relais.

Il en est de même pour
les chats et les chiens des
personnes qui dorment
à côté d'une borne Wifi,
ou qui habitent juste sous
des antennes, comme ce
fut le cas en 1999 à l'hôtel
de ville de Ratingen où un
opérateur a été obligé de 
démonter ses antennes
relais, car même le chien 
était malade.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Bien remarquez moi je ne me sers pas du portable alors comme ça je ne pourrais pas faire le test »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Oui mais çà c'est une expérience simple que tout le monde peut faire, puisqu'on  nous rabâche les oreilles on nous disant que les micro-ondes n'ont aucun effet sur la santé. D'ailleurs quand j'ai voulu proposé au Député Gest (cliquez ici), d'exposer nos experts officiels à la norme de 137 V/m (celle destinée aux professionnels), bien les experts ils étaient là, mais personne n'était volontaire, donc cela en dit long sur la fameuse innocuité de ces micro-ondes. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Alors j'en reviens à cette histoire de campagne et de ville, quand au niveau de densité, on est quand même plus protégé à la campagne qu'à la ville, parce qu'à la ville on est cerné de toute part. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« On est moins exposés, bon effectivement il y a quand même moins de sources de pollution à la campagne, à la condition qu'on aille pas vous installer une antenne relais juste à côté. Pour la simple et bonne raison que je connais quelques cas de personne à qui c'est arrivé, vous avez des personnes qui sont équipées de stimulateur cardiaque par exemple, elles se disent chouette, je suis à la retraite, je vais partir à la campagne, et puis elles se retrouvent avec un pylône monté à côté de chez eux. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Oui, oui, non mais je parle à l'exeption évidemment d'un pylône qui se trouve à côté de chez soi, il y a quand même une densité dans un immeuble, il y a une densité d'habitants, donc c'est multiplié par je ne sais pas combien les Wifi, les four à micro-onde, tandis qu'à la campagne souvent les voisins sont quand même assez éloignés. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Oui à la campagne il y a moins d'exposition c'est sûr, donc de toute façon mais vous n'avez jamais la certitude, vous n'avez pas la certitude qu'un jour ou l'autre un pylône ne va pas débarquer, il faut être clair là dessus. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Non mais bon, on peut déménager je veux dire, mais quand on est en ville, quand on est en ville pris dans le centre ville vous voyez, dans une cité là comment faire quoi. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Ah s'il y a un brouillard électromagnétique, à moins de transformer votre appartement en cage de Faraday, bon enfin il faut quand même voir si c'est justifié ou pas. Si vous avez des niveaux qui sont inférieurs à 1 V/m, ce n'est pas la peine d'aller vous blinder, par contre si vous dépassez les 4 ou 5 V/m, et que vous êtes exposés à des niveaux comme ça en permanence, surtout si vous avez des enfants, il faut peut être quand même commencer à vous inquiéter. Quand j'ai fait des mesures effectivement en Bretagne, et puis on avait au-dessus de lit 4 V/m en été fenêtre ouverte, voilà un exemple. Sauf que l'inconvénient qu'il y avait, c'est que là ce n'était pas les opérateurs de téléphonie mobile qui étaient en cause, alors là aussi moi j'ai l'honnêteté de le dire par contre peut être d'autres n'ont pas cette honnêteté là, parce qu'il faut savoir, c'est que sur des châteaux d'eau vous pouvez aussi avoir des émetteurs radio FM, or là le problème venait d'émetteurs FM, de forte de puissance et en plus il y en avait une batterie, et ce n'était pas les opérateurs de téléphonie mobile. Donc des fois il faut faire des expertises qui doivent être faites avec des analyseurs de spectre, parce que parfois ce n'est pas les opérateurs. Il faut faire attention également à certaines anomalies. »
Description station de base, antenne relais de téléphonie mobile, Wifi, Wimax et radio FM, faisceaux hertziens, du château d'eau de Larmor-Plage, rue du Vieux Moulin

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Alors certains émetteurs FM peut être sont un peu trop trop puissant. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Alors certains émetteurs oui, surtout que là, il y en avait un certain nombre, donc là c'est un autre problème, des fois il faut faire les expertises. Enfin les COFRAC (lien 234) c'est différent, eux autres ils font des rapports de test et mesure, ce qui est tout à fait différent. Alors les opérateurs aussi se plaisent à dire qu'il n'y a que le COFRAC qui a le droit de faire des mesures, pardon il n'y a pas que les cabinets agréés COFRAC (lien 234) qui ont le droit de faire des mesures. Le COFRAC, c'est une association (lien 234) qui agrémente les cabinets de contrôle qui vont faire des mesures sur les antennes relais, notamment M. Desreumaux de Bouygues Télécom (lien 242) a fait deux déclarations à la presse dans ce sens, or c'est totalement FAUX. Par exemple le CRIIREM est tout à fait apte à faire des rapports d'expertise en plus ce n'est pas des rapports de test et mesure, ce sont des rapports d'expertise également avec des analyseurs de spectre, et comme il est reconnu d'intérêt général, et en plus comme il a un expert européen, là il est en droit de faire des mesures. Ce qu'on ne dit pas par exemple, c'est que le cabinet de contrôle se bornent juste à dire que vous êtes en conformité avec la réglementation actuelle. C'est à dire que si vous avez 20 ou 30 V/m étant donné que le niveau réglementaire est de 41 V/m (pour le public), vous avez compris que tous les sites, ils respectent la réglementation en vigueur. Sauf que comme je vous l'ai dit tout à l'heure, si on ne tient pas compte de la durée d'exposition, il y a un souci, et ça c'est un truc qui est dissimulé, et plus vous montez en fréquence d'ailleurs, plus la durée d'exposition doit descendre. »

Les cabinets de contrôle sont agréés par l'association COFRAC et ne peuvent faire que des rapports de test et mesure, contrairement au CRIIREM qui est opposable en justice car il est reconnu d'intérêt public, et il a un expert européen ce qui lui permet de réaliser des rapports d'expertises. Les cabinets COFRAC ne vérifient seulement que si les valeurs mesurées sur site sont conformes au décret de 2002, qui est une retranscrition de la recommandation européenne de 1999.
CRIIREM = Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques.

Cliquez sur l'image pour accéder à la page avec les vidéos
risques explosifs et micro-ondes de la téléphonie mobile, incendie et explosion du réservoir d'essence d'une voiture à une pompe à essence dans une station service avec un simple téléphone portable ou mobile,

« Alors aux États-Unis on a des manuels par exemple qui donnent les distances de sécurité pour tous les équipements qu'ils ont, y compris pour les stocks de carburant, les produits pétroliers, là aussi il y a des règles de sécurité à respecter. Là aussi j'ai vu des choses également sur des forums où on dit que les stations d'essence qui explosaient c'était un hoax, eh bien non, ce n'est pas un HOAX, d'ailleurs j'ai mis des vidéos sur mon site à une certaine époque pour démontrer qu'on avait bien des explosions qui pouvaient être liées à l'utilisation de téléphone portable, soit également aux vêtements des personnes. Parce que quand vous êtes à côté d'une pompe à essence, que vous avez une température élevée, parce qu'il fait 40° en été par exemple, si vous avez un pull (une chemisette en nylon) et que vous provoquez des étincelles d'électricité statique, eh bien vous avez les vapeurs de la pompe à essence ou si elles s'échappent du réservoir qui peuvent tout à fait s'enflammer. Donc vous avez les deux cas qui se sont produits, vous avez le cas par les téléphones portables à cause des courants induits dans les parties métalliques, et vous avez les cas également par les vêtements. Par exemple au niveau de l'aviation, on interdit l'utilisation de papier style Sopalin, parce que et cela remonte aux années 80, il y a eu des circulaires concernant d'ailleurs les chiffons, parce que même maintenant les chiffons dans l'armée, ils doivent être réglementaires, c'est à dire que ça remonte à une circulaire des années 80, où un mécanicien s'était rendu compte à l'époque quand il déchirait du papier style Sopalin, cela provoquait des étincelles, vous faites ça avec des vapeurs de kérosène dans un réservoir de carburant, on comprend que le mécanicien soit inquiêt. »

Il y en a marre de tous ces guignols incompétents qui viennent affirmer sur des forums qu'il n'y a aucun risque avec un téléphone portable à côté d'une pompe essence, ces gens là sont des irresponsables et devraient être sanctionnés par la justice. (Voir le document de Shell sur ma page 273, qui contredit TOTALEMENT les affirmations du site Hoaxbuster).

Utilisation d'un téléphone portable, et explosion du réservoir d'une voiture.
On voit le conducteur qui utilise son téléphone portable avec la main gauche, et qui ouvre avec sa main droite le réservoir de sa voiture qui explose.


Durée : 2,13 minutes(423320) -2006

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« C'est clair, on marque une pause, on revient dans quelques instants. »
Nous sommes de retour sur Fréquence Evasion, nous parlons de problèmes qu'engendrent la téléphonie mobile. Nous somme dans cette émission dossier spéciale avec notre invité Marc Filterman. Alors aujourd'hui, est-ce qu'il y a une solution ou c'est insoluble cette histoire de pollution électromagnétique ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« La solution vous avez effectivement pour les toitures par exemple vous avez de la laine de verre avec une couche de papier métallisé, ou vous avez également des rouleaux, ce n'est pas la peine de se ruiner dans certains trucs ultra-compliqués, vous avez des rouleaux également dans certains magasins de bricolage avec une couche métallisée que vous pouvez coller sur les murs. Donc vous pouvez coller ce genre de laies ce qui va effectivement atténuer le champ électrique. Par contre si vous habitez directement en-dessous d'une antenne relais, et puis attention, il faut penser que vous avez les 4 murs, mais vous avez aussi le plafond. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco.
« Mais alors on continue à implanter des antenne relais en ville sur les toits des immeubles ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Ah bien partout, en plus avec la 4G, cela ne va pas s'améliorer, d'autant que la 4G multiplie par deux le niveau. A mon avis, je ne sais pas comment cela va se passer au niveau sanitaire, je n'ai aucune idée, mais on sait déjà que le niveau, si vous avez déjà sur un site des antennes relais GSM et UMTS, eh bien le niveau sera multiplié par 2 quand on monte en plus des antennes 4G. Alors en plus il y a un autre problème, par exemple à Saint Etienne, ils ont eu de nombreux problèmes de brouillage avec la télé TNT. Quand ils ont mis en place la 4G, il n'y a pas eu que des problèmes de santé, mais il y a eu des problèmes d'interférences. Aux USA, vous avez un opérateur 4G qui a été obligé de mettre la clef sous la porte, parce qu'il perturbait les systèmes de radionavigation (GPS) civils et militaires y compris avioniques. Donc là le problème a été vite réglé, je peux vous dire que la licence a été retirée. Quand j'en ai parlé à l'époque sur mon site internet, ça a dérangé du monde. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Il faudra bien trouver une solution de toute façon, ce qu'on ne comprend pas, même ce que certains auditeurs ne comprennent pas, c'est que les députés, les gouvernements qui sont au courant de ces études, eux aussi ils sont atteints, c'est çà qu'on n'arrive pas à comprendre. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Il est évident qu'on a certains députés, moi de toute façon je ne fais plus confiance à aucun parti politique. Bon on voit un petit peu en ce moment le débat, çà en devient même ridicule, vous avez entendu le premier Ministre, ou Mme Belkacem dire que la théorie du genre c'était imaginaire, qu'il n'en n'avais jamais été question, qu'on en a jamais parlé en France. Eh bien écoutez ce n'est pas compliqué, vous tapez "théorie du genre" sur Google sur internet, vous allez avoir 14.000 résultats, même en tapant "théorie du genre" et "groupe de travail" vous avez 14.000 résultats et vous verrez qu'il y a eu des groupes de travail... Et puis de toute façon on a un certain nombre de députés qui sont liés par des intérêts ou par des doctrines. Bon à partir de là quand vous avez aussi des députés ou des sénateurs qui ont des associations, qui ont des fondations dont on ne sait pas comment elles sont financées pour certaines ça pose question. Par contre, je peux vous dire qu'on a des associations et fondations, eh bien c'est marrant, elles touchent des subventions de l'état, donc des contribuables, même si vous n'êtes pas d'accord pour payer, vous payez quand même, ça c'est chouette, tout le monde paye même quand on n'est pas d'accord. Et puis en plus elles ont des partenariats pour certaines également avec des groupes industriels. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Oui mais enfin ces gens là, ils ont des familles, des enfants, donc ils ne pensent pas à leur famille ni à leurs enfants. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco.
« Eh bien apparemment ça ne les dérange pas. Moi j'ai vu comment le député Gest attaquait le Pr Belpomme lors d'une émission dans "C dans l'Air", lui il parlait de conflit d'intérêt et d'éthique, bon moi quand je vois des gens de l'académie de médecine qui ignorent tout des travaux d'Arsonval, qui ignorent les travaux du Pr Ross Adey qui est un ancien scientifique de la NASA, et puis qui a été en plus consultant à la Maison Blanche, qui était un pionnier, et qui est à l'origine du principe ALARA, pour des niveaux aussi faibles que possible, bon on a des gens qui prétendent également défendre les intérêts, des fondations qui prétendent défendre les intérêts des citoyens, eh bien elles ne reconnaissent pas l'utilité du 1V/m (ou plutôt du 0,6V/m), alors je vais vous faire rigoler, parce que quand on dit que pour les champs électromagnétiques bas niveau, il n'y a aucun effet au niveau sanitaire ou sur l'EEG, l'EEG c'est l'électroencéphalogramme, ce qu'il faut savoir c'est qu'au niveau du spectre cérébral, et là j'avais eu un échange avec un membre de l'AFFSET à l'époque qui avait été assez virulent, où je lui avais fait remarquer qu'on avait au niveau des ondes alpha, c'est à dire de 8 à 14 Hz, vous avez des niveaux de 100 à 500 µV (microvolts) sur le spectre cérébral, sur les ondes Delta vous êtes entre 1 et 2 mV (millivolt), pour les ondes béta, entre 5 et 20 µV (microvolt), donc on a besoin de l'EEG pour regarder votre spectre cérébral, qui fonctionne avec des micro-courants, et puis on vient vous dire non, "NON les champs électromagnétiques n'ont aucun effet sur le cerveau", bon ça fait pas sérieux. En plus dans les années 70, à la Salpêtrière vous avez un équipement qui s'appelle un magnéto-encéphalogramme, ils faut savoir que ces matériels là sont dérivés des recherches militaires, parce que avec un EEG, avec un électroencéphalogramme, vous déterminez la tension, la différence de potentiel à certains endroits au niveau de la boite crânienne, sauf que les champs électriques peuvent être déviés par les os, d'où la réalisation dans les années 70 notamment par les services secrets américains et russes qui se bagarraient pour mettre au point des systèmes de magnéto-encéphalographie très efficaces pour déterminer les points précis d'où émanaient certains signaux cérébraux. Donc avec la magnéto encéphalographie par contre, là c'est avec le champ magnétique, donc il faut avoir des boucle de Josephsone qui sont faites en indium si je ne me trompe pas, pour avoir les points origines précis de ces signaux cérébraux. Et j'ai découvert vers 2008, que la Salpêtrière avait fait un programme pour refaire des expériences qui ont été faites dans les années 70 dans les pays de l'Est et puis aux USA. Donc je trouve ça amusant de venir dire que les champs électromagnétiques n'ont pas d'effet au niveau de la santé (ou sur le cerveau). »

« Alors oui il y a encore une chose également, c'est encore plus drôle, j'ai vu M. Veyret à l'assemblée nationale, puisqu'on avait le Dr Carlo qui était venu, qui a été descendu en flamme, à l'époque il travaillait pour les télécoms, et quand il a dit qu'il y avait des effets effectivement avérés des ondes de la téléphonie mobile sur la santé et sur le cerveau, là il n'était plus en odeur de sainteté auprès du CTIA américain qui regroupait l'industrie de la téléphonie mobile. Et à l'époque il a été déclaré la chose suivante, c'est qu'il fallait distinguer les effets biologiques des effets sanitaires, bon quand on entend çà, ça pose un problème, parce que les effets biologiques ont toujours abouti à des effets sanitaires obligatoirement, et c'est ce qu'a fait remarquer d'ailleurs un des chercheurs à M. Veyret lors de ce colloque en disant que c'était anti-académique de dire ça, et anti-scientifique. C'est à dire que déclarer que les effets biologiques et sanitaires ça n'a rien à voir, quand on sait que l'un découle de l'autre, même çà moi je l'apprenais à l'école à l'époque en cour de biologie. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors pour terminer, une question d'une auditrice qui nous a envoyé un email la semaine dernière, qui nous demande est-ce qu'il est possible d'équiper en filaire la dernière génération de PC, d'ordinateurs. Est-ce que les derniers ordinateurs acceptent bien le filaire ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Bien vous pouvez le brancher, vous avez une prise Ethernet pour le brancher sur le routeur, donc oui, tous les ordinateurs peuvent être branchés sur le routeur. Je reconnais par contre que quand on veut déconnecter le Wifi, bon ça pose parfois des soucis, parce qu'il faut avoir les compétences pour aller traîner dans le logiciel de gestion de la Boxe. Alors justement dans le loi il a été demandé que le Wifi soit désactivé par défaut. Parce que la seule chose qui se met en service quand vous mettez la box en service, c'est le Wifi, alors ça le Wifi, il démarre automatiquement. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« D'accord, alors est-ce que pour terminer un message à adresser aux auditeurs. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Bien déjà, d'utiliser le kit main libre pour commencer,
- ne pas utiliser un téléphone portable même avec le kit main libre en voiture, ou également dans les ascenseurs.
- Il y a un autre problème également dans les bus et puis dans les métros, où il peut y avoir des personnes qui sont équipées de stimulateur cardiaque, et qui selon la génération du stimulateur cardiaque peuvent avoir des malaises, parce que le champ électromagnétique va perturber le stimulateur cardiaque, et il y a eu quelques incidents comme ça. Donc ça c'est quelque chose qu'il faut savoir.
- Et on ne met pas un GSM sur la table de nuit, parce qu'un GSM, même quand un GSM est en veille, les circuits électroniques consomment du courant, et donc automatiquement vous avez des circuits qui rayonnent, et ça beaucoup ne le savent pas. En plus comme vous avez par moment un échange entre les stations relais et le téléphone portable, un langage technique en quelque sorte, parfois votre téléphone portable, il peut se mettre en émission, ça aussi les gens ils croient que quand il est est veille il n'y a pas de problème.
- et on ne dort pas avec téléphone portable sous l'oreiller.
- On n'utilise pas un ordinateur portable ou une tablette graphique sur les genoux, alors là les lois sur les téléphones portables ne servent plus à grand chose du coup, parce que utiliser une tablette graphique ou un ordinateur avec du Wifi ou sans Wifi sur les genoux, je peux vous dire que pour les organes reproducteurs ce n'est peut être pas la meilleure des choses à faire. »

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Attendez alors sur les genoux, mais s'il n'est pas équipé de WiFi ? »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Même si votre ordinateur portable n'est pas branché sur le secteur ou s'il n'est pas en WiFi, il ne faut jamais le faire (le mettre sur les genoux), parce que les circuits électroniques émettent des rayonnements. Et d'ailleurs en 2002 c'était la veille où je donnais une conférence, c'était sur France Info à l'époque, il y a une information qui m'avait assez surpris, parce qu'il y avait une personne qui avait passé 4 ou 5 heures dans le train avec son ordinateur portable sur les genoux, et apparemment il avait eu quelques soucis de santé au niveau des bijoux de famille. Et je peux vous dire qu'aux USA il y a eu beaucoup de policiers qui ont eu des problèmes au niveau justement des organes reproducteurs, parce qu'à l'époque quand ils étaient en voiture dans les années 70, ils coinçaient le talky-walki entre leurs cuisses, et ça on ne le sait pas beaucoup. Et actuellement en Angleterre c'est pareil, vous avez les forces de police également, où vous avez une association où effectivement les informations sont remontées comme quoi ils avaient des hommes qui avaient des problèmes de santé. »

Les forces de police anglaises utilisent le système de Tetra qui utilise la bande des 400 MHz.

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors rappelez-nous l'adresse de votre site internet. »

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
« Alors l'adresse de mon site internet c'est très simple, c'est http://filterman.comlu.com/gsm.htm

Alain Plaisant, Radio Fréquence Évasion -Monaco (cliquez ici pour écouter l'émission).
D'accord merci Marc Filterman d'avoir participé à cette émission et à très bientôt sur cette antenne.

Marc Filterman, Radio Fréquence Évasion - Monaco - (cliquez ici pour écouter l'émission).
Merci, au revoir. »


Aujourd'hui les cobayes de la téléphonie mobile ne sont les oeufs et les rats, mais les humains. Révélations, l'étude brésilienne d'Adilza Condessa Dode montrent que plus les riverains sont proches des antennes relais de la téléphonie mobile qui émettent des micro-ondes, plus le taux de mortalité par cancers chez des riverains augmentent, soit 7000 décès de plus dans une ville, non reconnus par des politiques et experts français qui ont des liens, ou des actions boursières dans le lobby des télécoms.

étude brésilienne d'Adilza Condessa Dode, augmentation du taux de mortalité par cancers chez des riverains qui habitent au plus près des antennes relais de la téléphonie mobile, soit 7000 dédès de plus

En conclusion, les experts et les politiques qui savent que les micro-ondes sont nocives, et qui falsifient volontairement des rapports pour affirmer que les ondes sont inoffensives, doivent être considérés comme des psychopathes.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.