© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


L'Etat français, les opérateurs, et les agences dites de sécurité sanitaire
sont les pires ennemis de la population française,
car  les téléphones portables  et  smartphones
génèrent de nombreux morts chez les piétons.

Le rapport de l'ANSES d'octobre 2013 est une HONTE et un véritable SCANDALE pour la science. C'est un rapport anti-scientifique, anti-médical, qui ramène la science non pas au moyen âge, mais à l'ère préhistorique. Dans ce domaine des ondes électromagnétiques on navigue entre incompétence, conflit d'intérêt, et corruption. Ne cherchez pas dans ce rapport les statistiques sur le nombre de morts par tumeur du cerveau, par cancer ou leucémie, et par accident de la route, car elles n'existent pas. Alors qu'on est capable de compter le nombre de morts suite à la pollution atmosphérique, nos grosses têtes sont incapables de compter le nombre de morts suite à l'exposition aux micro-ondes de la téléphonie mobile, malgré les systèmes de fichage informatiques délirants de la sécurité sociale. Il ne faut pas déranger le lobby des télécoms. Les agences sanitaires ne sont pas plus crédibles que nos partis politiques. Les experts officiels de ces agences ont aussi perdu toute crédibilité comme les hommes politiques, en rendant systématiquement des avis favorables aux industriels. Quant à la justice française, lors des procès sur les antennes relais de la téléphonie mobile, elle viole régulièrement l'article 6 de la convention européenne des droits de l'homme quand vous voulez mettre les problèmes santaires sur la table, sauf que tous ces magistrats oublient qu'ils sont exposés eux aussi à toute ces bonnes ondes. Nous sommes confrontés à une industrie sans foi ni loi qui empoissonne les populations en toute impunité, grâce à des complicités politiques et gouvernementales. La France est considérée par Transparency International comme un des pays les plus corrompus d'Europe. Dire que la France est devenue un état voyou, le mot est faible, c'est ce qui explique le fort taux d'abstention lors de ces élections municipales du 30 mars 2014.

L'état français, la Fédération Française des Télécom (ex-AFOM), et des opérateurs ont incité la population à utiliser des portables sans tenir compte des risques sanitaires et d'addiction, donc l'état est aussi responsable, car il est actionnaire de france Télécom. Et l'état français dans tout çà, il est toujours aux abonnés absents comme d'habitude. Tout ce beau monde participe à :
    - la ruine de la sécurité sanitaires,
    - la ruine de la sécurité financières,
    - la ruine de la sécurité routières,
    - la ruine des fonctions cognitives des écoliers et étudiants.

Suite aux plaintes d'associations de consommateurs au Danemark, en Grande-Bretagne, en Italie, et la Belgique, la Commission a été contrainte début mars de discuter avec le lobby des télécoms dont Apple et Google, et les autorités de protection des consommateurs.

De nombreux utilisateur de téléphone portable, de smartphone, et de tablette graphique ont été victimes des arnaques des jeux affichés comme «Téléchargez gratuitement, » mais en réalité, ils sont contraints d'acheter des éléments qui sont automatiquement débités sur une carte de crédit pré-enregistrée. 50% des jeux en ligne dits libres dans l'union européenne dissimulent de coûts cachés, qui ont ruiné certaines familles.

Le commissaire Neven Mimica, responsable de la politique des consommateurs a déclaré, « Les consommateurs et en particulier les enfants doivent être mieux protégés contre les coûts imprévus des achats des add-on. Les autorités réglementaires nationales et la Commission européenne discutent avec l’industrie pour résoudre ce problème qui provoque non seulement un préjudice financier pour les consommateurs, mais peut aussi mettre en cause la crédibilité de ce marché très prometteur. Venir avec des solutions concrètes dès que possible sera une situation gagnant-gagnant pour tous (sic) ». Les joueurs comme au poker n'ont jamais été des gagnants mais des perdants, ce sont des sociétés et leurs actionnaires, ou même des politiciens qui se cachent derrière qui sont les véritables gagnants. La commission européenne et des autorités de contrôle européennes vont s'intéresser aux points ci-dessous :

- la publicité mensongère des jeux freemium dit « libres »,
- le ciblage des enfants pour les achats d'in-app,
- l'obligation d'un consentement explicite sur le traitement des commandes pour les articles et l'émission d'un e-mail par les entreprises vers les consommateurs.

Apple a été obligé de s'arranger avec la Federal Trade Commission et a été contraint de faire un remboursement intégral à des parents dont les enfants ont achetés des articles in-app. En 2011 des parents dont les enfants ont acheté des in-app en dépensant des centaines de dollars pour jouer à ces jeux dits gratuits, a été obligé de régler un recours collectif déposé par ces parents. Depuis Apple a installé dans son système d'exploitation iOS 3.0 des mots de passe suite à des dépenses non autorisées. Les parents pourront désactiver la fonction d'achat in-app. La Commission européenne a déclaré qu'elle va « surveiller ce secteur du marché et prendre toute mesure jugée nécessaire ».

L'addiction des piétons aux portables est aussi une véritable catastrophe en ville. De plus en plus d'individus traversent les routes sans regarder si une voiture arrive, et traversent même quand le feu est passé au vert. Pire, ils tapent des textos et téléphonent quotidiennement en traversant la rue sans regarder si une voiture, un bus, un camion, ou un deux roues arrive. Le Dr George Carlo avait d'ailleurs alerté le CTIA américain dès la fin des années 90 sur l'augmentation des risques sur la route, mais personne n'a jugé utile de tenir compte de ces nouveaux risques aussi bien au niveau des conducteurs que des piétons. Bien que le problème soit connu, l'état français actionnaire de france télécom, et les agences dites de sécurité sanitaires n'ont absolument rien fait contre ces nouveaux risques qui sont pourtant connus depuis longtemps.

Depuis l'arrivée des smartphones, le nombre de morts a augmenté dans tous les pays, aussi bien au niveau des piétons, des conducteurs de véhicules et deux roues, mais personne n'a rien fait, surtout pas ces élus et politiciens qui sont "sponsorisés" (sic) par ces mêmes industriels. Suite à des travaux qui ont été pourtant réalisé en 1999 en Angleterre, on sait que les temps de réactions d'un individu sont modifiés quand les individus téléphonent.

On l'oublie trop souvent, mais utiliser son téléphone portable en marchant expose à un risque accru d'accidents de la circulation. Et le phénomène va en s'amplifiant aux USA, comme le révèle une étude publiée récemment dans la revue Accident Analysis & Prevention par le Pr Jack Nasar, de l'université de l'Ohio. Une étude réalisée dans un état américain révèle que les victime ont le plus souvent moins de 30 ans, et de 2004 à 2010 leur nombre avait triplé, et ces chiffres sont en réalité sous-estimé. Mais comme d'habitudes les autorités françaises n'ont pas cherché à savoir combien de morts et de blessés ont été provoqués par les appareils portables en tout genre, il ne faut pas déranger les intérêts de France Télécom, qui a pour principal actionnaire l'état français.

Juste une question aux politiques, combien coûte à la sécurité sociale les cancers, les tumeurs du cerveau, les accidents de la route, un sacré paquet payé par les contribuables français. Les dépenses hospitalières pour la prise en charge du cancer en France se sont élevées à 7,25 milliards d'euros en 2011/2012, et on sera à combien avec l'arrivée du nouveau réseau d'antenne relais 4G en France ? On sait suite à plusieurs études savamment dissimulées par l'ANSES que plus les riverains sont proches des antennes relais, plus le taux de cancer et de mortalité augmente, mais nos gouvernements successifs de droite comme de gauche s'en moquent totalement. En France tout le monde est hyperfiché, mais quand on veut des chiffres précis, curieusement les ordinateurs de la sécurité sociale buguent.

Emission de décembre en podcast :
http://www.bob-toutelaverite.fr/Marc-Filterman-Radars-Ondes-Magnetiques-et-Services-Secrets_a804.html



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.