© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -
 
Adresse du site
sites de secours
http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes

312°) Conférence d'ADEMUB, du CRIIREM,
"Une  terre pour les EHS" et la création d'une Zone blanche
pour électrohypersensibles en région PACA, avec Michèle Rivasi.

1°) Projection EHS.
Jeudi 4 décembre 2014 à 20h30, une projection a été faite au Ciné 220 3 rue Anatole France à Brétigny-sur-Orge, du film réalisé par Marc Khanne, « Cherche zone blanche désespérément ». Organisé par les associations ADEMUB et « Une terre pour les EHS ».

La projection était suivie d'un débat animé par Bruno Besson, avec
Marc Filterman, membre du Comité Scientifique du CRIIREM.
(Centre de recherche et diInformation Indépendant sur les Rayonnements Électromagnétiques),
et le témoignage d'une personne devenue électro-hypersensible (EHS).
 
ADEMUB
Une pathologie nouvelle, l'électro-sensibilité, forme d’allergie particulière qui se produit en présence de champs électromagnétiques, est en pleine progression dans nos pays industrialisés. Celle-ci peut s'aggraver avec le temps : plus les expositions aux ondes « provocantes » se produisent, plus l'organisme devient sensible.

Aujourd'hui, avec les progrès de la technologie et les besoins sans cesse accrus en énergie électrique, l'exposition aux rayonnements a très fortement augmenté. Aussi des questions cruciales se posent concernant les limites de sécurité pour la santé.

Pour des raisons encore mal élucidées, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants deviennent sensibles aux champs électromagnétiques artificiels et pour se protéger de souffrances très invalidantes, ces personnes doivent se calfeutrer, déménager ou pire encore, quitter leur famille et arrêter de travailler.

Si la téléphonie sans fil, le Wifi restent très utiles à beaucoup de monde, ces technologies sont paradoxalement en train de rendre la vie impossible à certaines personnes.

Doit-on continuer à faire la sourde oreille ? Devons-nous nous inquiéter des effets à plus ou moins longs termes de ces nouvelles pollutions ?

2°) Introduction de Marc Filterman.

Il est très drôle de voir les médecins de nos accadémies et facultés accepter les risques allergiques mortels aux piqures d'insectes comme les abeilles, ou à l'huile d'arachide, et de refuser à côté de cela de reconnaître les risques liés aux champs électromgnétiques. Là il y a quelques chose qui m'échappe sur cette médecine à géométrie variable.

On lit régulièrement qu'il n'y pas de preuves ni d'études sur les risques des CEM, et que la communauté scientifique n'a toujours pas tranchée sur cette question de la menace des ondes, c'est TOTALEMENT FAUX, car la nocivité des ondes est acquise depuis longtemps. La communauté scientifique qui est indépendante de l'industrie a tranché depuis longtemps en faveur des dangers des CEM, depuis au moins les années 50.

Comme je l'explique lors des conférences, l'effet nocebo ou l'innocuité des ondes radioélectriques est du charlatanisme médicale, un mythe, une rumeur, un hoax, une doctrine qui a été propagée depuis les années 40 pour des raisons liées à la seconde guerre mondiale, mais aussi aux intérêts de l'industrie du radar et de la radio. Cela fait longtemps que la communauté scientifique indépendante de l'industrie a tranché.

Depuis les années 60, les professionnels ont toujours eu des consignes de sécurité dans de nombreux manuels constructeurs en raisons des risques avérés des CEM.

Le syndrome des micro-ondes à toujours existé et est expliqué dans des manuels militaires depuis au moins 1975, sauf en France visiblement, pour cause d'incompétence et de conflits d'intrérêts.

Ces informations sont largement dissimulées par le gouvernement, par de nombreux médecins de l'académie de médecine et des facultés de médecine, qui ne sont pas au service de la santé de la population, mais plutôt au service de leurs intérêts personnels, et de ceux de  l'industrie. Les médecins et experts qui affirment que les ondes sont inoffensives violent les consignes de sécurité des manuels constructeurs et pourraient se retrouver poursuivi pour "faute inexcusable", et "homicide involontaire", dans le cas de travailleurs victimes d'expositions chroniques.

Je précise que les seuils actuellement en vigueur, sont en plus totalement inapplicables, et en plus ils n'ont jamais été prévu pour des durées d'exposition permanentes, et encore moins pour des enfants ou des femmes enceintes. Les ondes ont toujours eu des effets génétoxiques. Les premiers effets sur du matériel biologique sans effet thermique ont été mis en évidence dès 1893, et non pas 1993, ce qu'ignore nos académies, nos médecins et politiques. On estime actuellement que 5 % de la population est touchée par les "Maladies Environnementales"*, et les familles des hommes politiques ne sont pas épargnées non plus. En 2009, le rapport du Conseil de l'Europe appelait à reconnaître la médecine environnementale.
*Note : Maladies Environnementales Émergentes = M2E

Le psychosomatique ou l'effet nocébo des ondes n'est que du charlatanisme médical, qui ne sert qu'à dissimuler les effets des champs électromagnétiques, comme le reconnaît d'ailleurs un rapport de sociologie de 2004 payé par les opérateurs. Des milliers d'études référencées au niveau militaire ont toujours démontré les effets des CEM sur les cobayes. La preuve de ce charlatanisme médical figure d'ailleurs dans un rapport de 2004 :

Voir sujet 66 - La reconnaissance de la nocivité des ondes antennes relais qui n'a rien de psychosomatique. Une étude de sociologie financée par les opérateur Bouygues Télécom, France télécom, et SFR le prouve. Cliquez ici pour accéder aux extraits du rapport de septembre 2004, ou lire ci-dessous.


 
Centre 
de Sociologie 
des Organisations
 
 

Olivier Borraz
Centre de Sociologie des Organisations.

Michel Deville
Centre de Sociologie des Organisations.

Danielle Salomon
Risques & Intelligence

Septembre 2004

Controverses et mobilisation autour des
antennes relais de téléphonie mobile
 

Etude financée par France Télécom R&D, SFR et Bouygues Télécom.



 
 
 
 
 
 
 
 
 

Centre National 
de la Recherche
Scientifique

Extrait du rapport à la page 79
 
Une large place est également faite aux "enquêtes sanitaires citoyennes" réalisée à l'initiative de l'association autour d'un certain nombre de sites. Ces enquêtes, si "elles n'ont aucune prétention scientifique", et "ne peuvent pas être considérées comme exhaustive, puisqu'elles n'ont aucun caractère obligatoire (...) présentent cependant un grand intérêt". Car, comparées les unes aux autres elles font apparaître des cohérences que l'on pourra difficilement mettre sur le compte de réactions psychosomatiques". Ces initiatives marquent aussi une évolution nette : l'association avec ses moyens et ceux de ses adhérents, se place directement sur le terrain des travaux scientifiques, en attirant l'attention sur les phénomènes non reconnus par les travaux officiels, mais en lien selon elle, avec les antennes relais. 

Les sociologues avouent dans ce rapport que les opérateurs ont utilisé de façon prémédité l'ALIBI "des réactions psychosomatiques", pour écarter tous les troubles physiologiques et médicaux constatés chez les victimes des antennes relais GSM. Cela s'appelle ni plus ni moins de la manipulation mentale des victimes.

M. Bernard Veyret, actuel conseiller scientifique de Bouygues Télécom avait écrit dans la conclusion de l'une de ses études de 1991 :
 
 
« Pourtant, à très faible puissance quand l'apport calorifique est négligeable, des effets subsistent et ne peuvent être expliqués que par des interactions "spécifiques" entre les ondes et des récepteurs à définir (membranes près d'un changement de phase, protéines, complexe ligand-récepteur, substrat-enzyme, etc...). Dans ce dernier cas, il apparaît que la notion de dose est importante puisque certains effets paraissent cumulatifs. » 

Expériences.
A) Une expérience est très simple à faire, mettez des fourmis dans une boite fixée à votre téléphone portable, et vous chronométrez ensuite la durée de vie des fourmis.

B) Autre expérience, mettez votre routeur Wi-Fi à côté d'une cages avec des sereins, vous ne tarderez pas à voir le changement de leur comportement, et à voir les effets nocifs des ondes.


3°) Les actions politiques et académiques.
Pas de psychose, mais que du laxisme des autorité gouvernementales, politiques et médicales. Nos ministres, académies et experts officiels sont frappés du syndrome TOC-iCEM, le syndrome du Trouble Obsessionnel Compulsif de l'innocuité des Camps ElectroMagnétiques. Circulez, il n'y a rien à voir. Ce qu'on ne connaît pas ne peut exister, surtout si cela permet d'enrichir l'industrie et les politiques aux dépends de la sécurité sanitaire de la population.


4°) Pathologies.
J'ai déjà liste sur des sujets précédents sur mon site, toutes les pathologies que je vais re-lister une fois de plus sur cette page. De plus en plus d'habitants et de professionnels deviennent électrohypersensibles (EHS). Le motif, une exposition journalière 24H/24H fini par saturer les organismes ce qui se traduit le plus fréquemment par :

des problème du système nerveux et neurovégétatif :
des migraines / céphalées,
des raideurs dans la nuque,
des nausées,
des vertiges,
des troubles de la mémoire,
des troubles de la concentration,
des problèmes de fatigue,
le syndrôme SFC, a été constaté chez les écoliers japonais accros aux technologies,
des troubles auditifs (acouphènes, effet Frey),
des troubles de la vue (magnétophosphènes, surtout à côté d'émetteurs)
des troubles du rythme cardiaque  (surtout à côté d'émetteurs)
des troubles cardio-vasculaires (surtout à côté d'émetteurs)
des troubles ostéo-musculaires (articulaires, musculaires)
des problèmes de stérilité,
des troubles respiratoires, essoufflements,
des problèmes d'hyper-activité / nervosité,
des problèmes de dépression,
des troubles gastro-intestinaux,
des problèmes de tentatives de suicide, et suicides, (taux de dopamine, sérotonine)
des problèmes de cancer et leucémie près des antennes relais,
des problèmes de saignements de nez,
des troubles musculo-squelettiques,
des problèmes cutanés,
des problèmes de purpura-hémorragique,
dermatites et radionécroses pour les professionnels des des antennes,

des problèmes de tumeur du cerveau pour les utilisateurs de téléphone portable comme :
        les tumeurs du cerveau
        tumeur de l'oeil
        tumeur des glandes salivaires
        tumeur du nerf auditif (neurinome de l'acoustique)
        méningiome
        gliome, etc...

Plusieurs pathologies se produisent lors d'expositions chroniques, comme pour les techniciens antennes.
Le Pr Sanitini de l'INSA avait mis en évidence ces troubles chez les riverains qui vivaient à côté des antennes relais. Des études antérieures aux USA montraient elles aussi des effets sur les habitants situés à côté d'émetteurs et radars civils et militaires. Le syndrome du bâtiment malsain est surtout utilisé pour dissimuler des effets liés à une exposition aux ondes, et pas seulement liés à la pollution de l'air. Les effets biologiques sont mis en évidence à des niveaux largement inférieurs à 0,1 V/m, et pour la division cellulaire à des niveaux aussi faibles que 0,5 V/m.


5°) Les sources de pollution.
Les sources sont diverses et variées, cela va du clavier ou de la souri sans fil aux antennes

A) Parmi les terminaux radioélectriques nous avons :
les  souris sans fils
les claviers sans fils
les téléphones sans fils (DECT le plus souvent),
les téléphones portables,
les smartphones,
ordinateur avec Wifi,
Jeux vidéos sur consoles et autres...
les tablettes graphiques, Ipad, etc...
le Wifi de nos ordinateurs, téléphones portables...
le Bluetooth de nos ordinateurs et téléphone...
le Wifi et Bluetooth de nos appareils photos et caméras
les babyphone, une vaste connerie dangereuses pour les nourrissons
Les jouets radio-télécommandé
le zigbee pour l'industrie

B) Pour les sources fixes nous avons.
Les tours hertziennes et pylônes hertziens sont bardés le lus souvent d'antennes relais de téléphonie mobile, d'émetteurs Radio/FM, de télévision et faisceaux hertziens, enfin bref la totale.
les antennes relais de la téléphonie mobile, 2G, 3G, 4G, et bientôt 5G.
les émetteurs radios,
les émetteurs AM/FM de radiodiffusion...
les émetteurs de télévision...
les répéteurs, ou faisceaux hetziens...
les téléports satellites...
les radiobalises...
les radars aériens, maritime, météo...

C) Autres produits.
Les fours à micro-ondes qui ont tous des fuites, de 4 à 20 V/m
Les lampes fluocompactes, une véritable ESCROQUERIE.


6°) Comment devient-on électrohypersensibles (EHS)
Comment devient-on EHS, c'est très simple, il suffit de s'exposer de façon journalière ou permanente, à toutes les sources électromagnétiques citées ci-dessus. Plusieurs conditions peuvent augmenter l'électrosensibilité d'un individu, faits très souvent ignorés :

le port de bijoux métalliques, chaîne en or ou argent,
les percings,
les lunettes,
les implants médicaux métalliques,
les amalgames et appareils dentaires,
s'électrocuter avec des lignes électriques,
se faire frapper par la foudre,
vivre sous une ligne haute tension ou à côté d'un transformateur,
être contaminer par des substances chimiques ou métalliques,

peut contribuer à augmenter fortement l'électrosensibilité d'une personne.

Les lunettes, bijoux, implants médicaux, etc, peuvent entrer en résonance lors d'une exposition à un émetteur selon sa fréquence. Certains ingénieurs qui se prennent pour des experts, ou qui sont même médecins experts judiciaires affirmeront que c'est de la paranoïa, quoi de plus normal quand ces personnages sont totalement incompétents dans le domaine des ondes radioélectriques. La résonance n'est pas une affaire de médecine ou des facultés de médecine qui n'ont aucune compétence sur le sujet, mais c'est un sujet qui ne concerne que les ingénieurs qui ont les compétences dans la fabrication des antennes radios.


7°) Conditions de vie.
Ceux qui habitent à Paris dans les derniers étages des immeubles qui sont exposés aux bonnes ondes en face de la tour Eiffel, déménagent pour un rez de chaussée.
D'autres choisissent de blinder leur appartement.
D'autres transforment leur chambre ou lit en cage de Faraday.
D'autres choisissent une solution radicale, ils partent à la campagne.
D'autres partent habiter dans des grottes, sans électricité.
Ceux qui restent exposé à un niveau de 4 V/m finissent EHS ou par décéder d'un cancer dans les 5 ans à venir. Le diagramme ci-dessous montre un niveau jusqu'à 3 ou 4 V/m jusqu'à 2,5 km dans les habitations situées dans les immeubles face et autour de la tour Eiffel.

L'étude du Pr Adilza Condessa DODE, scientifique brésilienne, montait elle aussi une augmentation du taux de mortalité dès qu'on se reprochait des antennes relais de téléphonie mobile.


8°) Zone Blanche.
En mai 2011, le conseil de l'Europe recommandait la création de zones blanches, sans onde. Une réunion doit avoir lieu avec les autorités locale de la région PACA pour créer une zone blanche dans les Hautes-Alpes. Une soirée débat est ensuite prévu à Salernes le 13 novembre en présence de Michèle Rivasi, député européenne. Lors de la soirée à Salernes, Jocelyne souhaite interpeller au nom des EHS les élus, les médecins, les enseignants, pour qu'ils prennent connaissance du malaise de milliers de personnes EHS. Une association régionale dans le Var, tente de faire entendre la voix des EHS et de trouver des moyens, email : isacollectif.ehs83@laposte.net -

L'objectif est de créer une zone refuge, sans électricité, sans Wi-Fi, sans antenne relais de téléphonie mobile, et sans ligne THT, pour les personnes qui sont sensibles à l'exposition aux champs électromagnétiques.

Des EHS vivent dans des grottes, ou dans des caravanes spécialement aménagées, dont les vitres ont été blindées avec des films métallisés ou grillages métalliques millimétrés.

Des tapisseries métallisées aluminium sont aussi disponibles dans les magasins comme Leroy-Merlin. Le côté métallisé doit être collé contre le mur.

Une première en europe : une zone blanche pour les E.H.S. dans le Büesch


Durée : 4 mn(379) - 31/10/2013


09°) Lampes led et produits de blindage électromagnétique.

Les lampes led Eglo et Lexman ci-dessous ont des très faibles niveaux de rayonnements et de champs électromagnétiques. Elles sont utilisables par les EHS, les électrohypersensibles qui supporte encore la présence d'électricité.
Ces lots de deux lampes qui n'étaient qu'à 12 euros ont très vite disparu des rayons de Leroy Merlin, pour ne laisser place qu'aux autres constructeurs qui sont à des PRIX ABUSIFS, de 10 à 20 euros la lampe. On se demande d'ailleurs où sont les contrôles sur ces abus, et qui fait pression pour qu'on utilise encore ces lampes fluocompactes qui sont une vaste escroquerie (cliquez ici).
 
lampes led Eglo et lexman faible niveau de rayonnements et champs électromagnétiques utilisables par les EHS et électrohypersensibles

Ces rouleaux argentés sont conducteurs car ils ont une couche d'aluminium ce que permet de vérifier un simple multimètre. Ils sont utilisables pour réaliser le blindage des murs et des plafonds contre la pollution par les champs électromagnétiques. Je déconseille aux électrohypersensibles (EHS) l'utilisation des rouleaux de cuivre qui coûtent très chers, et qui n'apporteront rien de plus que les rouleaux d'aluminium qui ne coûtent que 11 euros pour une dimension de 0,5 x 50 cm. Lors des conférences j'explique comment assurer la continuité entre les laies. La face argentée doit être collée côté mur.

Mise en garde, des rouleux argentés qui sont des isolants thermiques et phoniques ne sont pas des conducteurs d'électricité, comme permet de le vérifier un simple multimètre.

rouleau d'aluminium et de cuivre pour le blindage contre les champs électromagnétiques utilisables par les électrosensibles EHS


Ces plaques isolantes de 10 mm d'épaisseur, ont de chaque côté une feuille d'aluminium. Ces plaques ont donc un double blindage, et le prix est donc plus élevé, soit environ 12 euros par plaque.
 

plaque nomareflex avec une couche d'aluminium de chaque côté contre les rayonnements électromagnétiques utilisables par les électrohypersensibles (EH)

Il y a aussi ce scotch aluminium qui permet d'assurer la continuité des laies métallisées contre les rayonnements électromagnétiques. Les électrohypersensibles (EHS) devraient donc trouver de quoi faire avec ces quelques produits qu'on peut normalement trouver dans les magasins de bricolage.
scotch aluminium pour blindage contre les rayonnements électromagnétiques utilisable par les électrohypersensibles, EHS

Il y a aussi les peintures graphitées isolantes contre les champs électromagnétiques, mais là le prix passe à environ 50 euros le litre. Il est impossible de dire le niveau d'atténuation, car tout dépendra de sa dillution et de son étalement sur les murs. Une tapisserie métallisée aura toujours une plus forte atténuation qu'une peinture.


10°) Liste articles EHS.
Date 
Média
Titre
11/12/2014 Ledauphiné AIX-LES-BAINS Condamnée à vivre dans une cage de Faraday
13/11/2014 Libération Silence radio à Green Bank, refuge des malades du wifi. Téléphone portable et wifi y sont interdits, pour le bonheur des "malades". Plusieurs dizaines de victimes d'hypersensibilité électromagnétique (EHS) s'y sont réfugiés...
12/11/2014 L'Orient-
Le Jour
Green Bank, paradis des « malades » des ondes. On n'y trouve ni téléphone mobile, ni micro-ondes, ni WiFi, ni télécommande. Plusieurs dizaines de victimes d'hypersensibilité électromagnétique (EHS) y habitent.
06/11/2014 Var-Matin Ces ondes qui les rendent malades. Ils sont électrohypersensibles (EHS). La présence de téléphone portable, d'antennes-relais, de Wi-Fi et même, selon leur degré d'allergie, de simples piles...
30/10/2014 Notre-Planete.Info Pour une reconnaissance des Maladies Environnementales. Dans une récente étude de Hagström, les sources suspectées d'avoir déclenché l'EHS sont les ordinateurs personnels (50,8%), les téléphones portables (47%) et le Wifi.
29/08/2014 Le Dauphiné 
Libéré
Ces ondes qui leur rendent la vie impossible. L'association "Une terre pour les EHS" milite pour obtenir la mise en place d'une zone blanche. Merci de couper vos téléphones portables et vos tablettes peut-on lire sur les panneaux.
25/08/2014 L'Express Philippe, électro-hypersensible: "Si je sors de mon bocal, je brûle". D'autres EHS eux, restent en ville, cernés par la 3G et la 4G, le wi-fi, les téléphones portables. Ils se calfeutrent parfois dans leurs caves.
24/08/2014 France Bleu Electrosensible, elle a trouvé refuge en Dordogne
La moindre vision d'un téléphone portable déclenche une vraie panique chez Elisabeth Buil. A 57 ans, cette éducatrice spécialisée est une E.H.S., une ...
21/08//2014 L'Express L'électro-hypersensibilité (EHS). Téléphones, wi-fi, 3 et 4G, lignes électriques... Les personnes se disant "électro-hypersensibles" (EHS) ne supportent pas l'exposition aux ondes.
20/08/2014 L'Hebdo-20 Les électrosensibles. MISE A TERRE Les personnes électrosensibles se munissent de fils reliés à des piquets en acier pour tenter de se décharger des ondes électromagnétiques.
19/08/2014 D!CI Hautes-Alpes : Rassemblement mondial dans les Hautes-Alpes ...
Ecoutez Laure Virgy, qui est membre de l'association une terre pour les EHS : ... exposition aux ondes électromagnétiques qu'émettent la Téléphonie mobile et ...
12/08/2014 Le Monde Electrosensibilité : une souffrance en mal de reconnaissance
Chaque été, l'association Une terre pour les électrohypersensibles (EHS) ... aux radiofréquences générées par les technologies sans fil, téléphones mobiles, ...
29/06/2014 LaDépêche.fr Electrosensible, elle lance un SOS. Ondes de téléphone, de radio, électricité, antennes relais. A 56 ans, Géraldine fait partie des EHS, ces personnes dites «électro hypersensibles».
15/05/2014 Nouvelle République Ondes : " On est en exil en permanence "; Cette Lochoise de 44 ans est atteinte d'électro-hyper-sensibilité (EHS). Il suffit de se figurer combien de réseaux wifi, combien de téléphones portables...



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -