© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -

Adresse du site
sites de secours
http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes

331°) Lettre ouverte aux politiques,
comment espionner vos élus, maires, députés, sénateurs, ministres,
avec des objets connectés, jouets espions WiFi comme la poupée "Hello Barbie"
qui mène l'interrogatoire, et fait de l'atteinte à la vie privée (partie 1).


Marc Filterman
Site : http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Site : http://filterman.esy.es/08.htm
Email : marcfilterman@hotmail.com
Date de rédaction : 14/12/2015
Date d'expédition : 09/02/2016
Objet : santé et espionnage par les jouets
Lettre Ouverte - Partie 1/2 chapitre 01 sur le GSM
Lettre Ouverte - Partie 2/2 chapitre 08 sur l'espionnage

Destinataires :
Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Mesdames et Messieurs les Sénateurs,


1°) Les risques sanitaires avérés des ondes.
Suite à une actualité chargée, j'ai préféré attendre pour expédier cette lettre sur divers risques.
Comme on a toujours des individus sans éthique qui sont au service d'institutions douteuses, et qui insultent les professionnels qui travaillent sur les sujets sensibles en les traitant de parano ou de complotiste, des vidéos ont été rajoutées sur ma pages 331, sur mon site http://filterman.comlu/com/gsm.htm

Les 
élus vont devenir eux-mêmes les cibles des failles qu'ils introduisent dans la vie courante. Ces élus ne s'inquiêtent pas du tout des risques avérées des ondes pour la santé, ni même des dispositifs radiomobiles qui permettent de faire de l'espionnage. Certains parlementaires ont tout fait pour saborder la loi Abeille, pour cause de conflits d'intérêts, dans le but de protéger les intérêts mercantiles d'une industrie sans foi ni loi. On voit actuellement les cancers et les leucémies se multiplier partout, plus de 1000 cancers par jour, sans parler des AVC et tumeurs du cerveau, avec des décès maintenant chez les moins de 30 ans. Il y a maintenant 11.000 tumeurs par an (émission Allo Docteur du 09/02/2016). Certaines professions sont plus touchées que d'autres par les sources d'émission. Des professionnels sont utilisateurs de portables à outrance, résultat, ils ne dépassent pas 55 ans, et même moins. Quand un parlementaire aura ses enfants ou ses arrières petits enfants victimes d'un cancer, d'une leucémie, ou d'une tumeur du cerveau, il ne faudra pas qu'il vienne se plaindre en affirmant qu'il ne savait pas. L'exposition des enfants à des sources radioélectriques devraient être interdites. Depuis les années 60, nous avons des informations techniques qui sont pourtant notifiées dans de nombreux documents officiels :

- les risques des ondes radioélectriques et distances de sécurité (ou les formules de calcul) sont précisés dans des manuels professionnels.
- les consignes de sécurité sont précisées dans les manuels constructeurs depuis les années 60.
- des circulaires administratives mette en garde les professionnels sur les risques des ondes.
- l'examen pour obtenir sa licence radioamateur oblige les candidats belges à calculer la distance de sécurité par rapport à une antenne d'émission.
 
Tous ces documents sont disponibles mais ils sont inconnus :
- des élus et politiques,
- des ARS
- de l'ensemble du public,
- des professionnels,
- de nos écoles de médecine,
- des médecins du travail,
- de nos agences dites de sécurité sanitaires,
- de l'académie de médecine, dont les membres font parti des conseils et comités des industriels.
- des experts officiels,
- de l'ensemble des professions médicales.

On voit même des experts officiels, des médecins, des journalistes ou des membres d'associations militantes de l'industrie qui n'ont jamais monté un seul laboratoire de leur vie, et qui n'ont aucune compétence sur les sources d'émission, venir critiquer et dénigrer des professionnels qui eux ont travaillé pendant plusieurs dizaines d'années sur des sources micro-ondes. Ces derniers connaissent les consignes de sécurité des manuels constructeurs, contrairement aux précédents. Affirmer qu'il n'existe pas d'effet sanitaires, est une violation des consignes de sécurité existantes, et même des circulaires administratives destinées aux professionnels, qui devrait conduire les auteurs d'une telle désinformation devant la justice pour mise en danger volontaire de la vie d'autrui. Dans certains cas des individus devraient même être poursuivis pour atteinte à la sûreté de l'état en raison des nouveaux développement technologiques à l'étranger qui n'ont rien à voir avec des thèses complotistes. Il est donc plus que surprenant de voir ces individus persister dans la désinformation sans faire l'objet de la moindre sanction, ce qui abouti aux conséquences suivantes, la population n'accorde plus la moindre crédibilité :
- aux politiques qui passent leur temps à mentir à la nation,
- aux experts officiels qui sont au service de l'industrie et des laboratoires,
- aux journalistes qui n'informent plus mais désinforment. Ils sont d'ailleurs de plus en plus critiqués sur les forums sur internet.


L'état français condamne les délinquants de la route, mais il ne condamne pas du tout les délinquants responsables de la désinformation sur les risques des champs électromagnétiques. Il y a donc deux poids et deux mesures dans ce pays.
Les experts qui savent que des produits industriels présentent des risques sanitaires, et qui affirment le contraire, sont pour moi des psychopathes. Il est bon de rappeler que les chauffeurs de poids lourds, les pilotes d'avions ou de navires doivent passer des tests psychologiques, mais ce n'est pas le cas pour les experts officiels et dirigeants des agences de sécurité sanitaire, alors qu'ils ont la responsabilité de la santé de 70 millions de français. Il y a comme un sérieux bug dans notre système de santé.

Le gouvernement, Premier Ministre en tête, passe son temps à faire de la prévention routière, alors qu'il n'y a que 3000 morts par an, mais il y a plein de radar à vendre. Par contre aucune prévention et silence total de notre gouvernement sur les plus de 10.000 morts par an, dont 600 suicides par an chez les agriculteurs, et sur les 30 à 40.000 morts par an suite à des erreurs médicales. Quant aux morts de la téléphonie mobile, ils doivent certainement relever de la théorie du complot (voir sur Agoravox 
« Les conspirationnistes de l’industrie et de la politique »). Les vrais conspirationnistes sont les industriels, les experts, et les politiques complices qui passent leur temps à mentir à la population. Il y en a ras le bol de toutes ces technologies intrusives qui espionnent et qui font de l'atteinte à la vie privée.


2°) Question parlementaire.
Le 25 novembre 2015, le Député David Douillet posait une question lors d'une séance à l'Assemblée Nationale, et demandait pourquoi on n'installait pas des brouilleurs (jammers) pour les téléphones portables dans les prisons.
Les brouilleurs sont des sources d'émission large bande. La ministre de la justice, Christiane Taubira répondra que les brouilleurs présentaient plusieurs problèmes :
- celui de la propagation à l'intérieur des bâtiments,
- mais aussi des risques pour la santé du personnel et des prisonniers.

Réponse de Madame Christiane Taubira, ministre de la justice.
« Ils soulèvent aussi une problématique de santé sur les personnels, sur les détenus et sur le voisinage selon leur puissance d’émission. Néanmoins, nous avons conduit cette année une expérimentation sur des brouilleurs de dernière génération, de très haute technologie, et ils seront déployés dès janvier 2016.»

M. Trower, un scientifique, physicien, ex-militaire, et ex-officier du renseignement britannique du MI5 ou MI6 déclarait :
« Je pense que quiconque met du WiFi dans une école devrait être emprisonné à vie. Je le pense vraiment. Je pense qu'ils ne sont pas aptes à fouler la surface de cette planète, parce qu'ils ne sont pas informés des recherches. »

Je tiens évidemment les coordonnées de ce scientifique à la disposition des politiques et Ministres, ainsi que la vidéo sur sa déclaration. Inutile de préciser que pas un seul politique ou une seule agence n'a souhaité me demander ses coordonnées, preuve que la santé de la population intéresse beaucoup ceux qui nous gouvernent.

Question : Comment se fait-il qu'il n'y ait pas une enquête parlementaire pour déterminer quelles sont les professions qui sont les plus touchées par les tumeurs du cerveau ?

On peut pourtant constater que des journalistes, des attachés de presse, caméramans, technico-commerciaux et autres professionnels de la route sont les plus touchés par les tumeurs.

Autres professions non prises en compte, celles qui travaillent sur les toits, comme les couvreurs, étanchéistes, installateurs d'antennes, etc... Là non plus pas d'enquête des agences de sécurité sanitaire, alors qu'on est capable d'affirmer combien de personnes meurent des gaz d'échappement, mais pas de la pollution électromagnétique, alors que l'étude d'Adilza Dode au Brésil (sujet 275) démontre une augmentation du taux de mortalité chez les habitants quand on se rapproche des antennes relais (réponse d'Adilza Dode aux critiques de l'ANSES sujet 298).

étude Adilza Dode, augmentation du taux de mortalité par cancer chez les habitants les plus proches des antennes relais de téléphonie mobile

3°) Moyens sans fils et espionnage.
Il est très drôle de voir des députés et sénateurs voter des lois, ou même des amendements dans le but de protéger les intérêts d'une industrie sans foi ni loi, qui permettra même d'espionner la vie privée des parlementaires, mais visiblement ils n'en sont pas conscient. La loi de programmation militaire permet d'écouter n'importe qui.
Sauf que vous parlementaires, vous n'êtes pas non plus épargnés par les interceptions illégales faites par des cabinets d'Intelligence Economique (IE). Ces demande d'écoutes sont faites le plus souvent par des groupes industriels, des membres du lobby des télécoms, des laboratoires pharmaceutiques, etc, comme je l'avais expliqué dans des courriers adressés à des ministres avec un constat d'huissier à l'appui (08-78), et lors d'une émission de radio (Radio Fréquence Evasion Monte-Carlo). Vous ne serez pas non plus épargnés par les  principaux moyens déjà utilisés par les services de renseignement étrangers, et les nouveaux procédés à venir qui seront utilisés par les cambrioleurs ou les officines d'intelligence économique pour :

- l'espionnage des compteurs d'eau, de gaz, et électriques Linky, à des fins d'espionnage et de cambriolage (lien 324),
- l'espionnage des comptes et des cartes bancaires surtout quand elles sont équipées d'une puce radio NFC,
-
l'espionnage du téléphone portable et de la ligne téléphonique fixe,
- l'espionnage illégale d'internet et des courriers électroniques (lien 08-78),
-
l'espionnage avec l'arrivée des montres connectées et objets connectés (lien 328),
-
l'espionnage des jouets connectés en Wifi, bluetooth et autres,
- l'espionnage des réseaux sociaux, ou un ciblage par ce biais,
- sans parler des accès illégaux à divers fichiers, comme le fichier STIC qui n'est pas toujours fiable,
- Image montrant une situation des piratages internationaux (lien 328).


4°) L'arrivée des objets connectés et jouets espions Wi-Fi.
Vendredi 29 janvier, lesjournaux télévisés de France 2 et France 3 on fait de la publicité, pardon de l'information, pour les poupées de la société américaine Mattel qui a réalisé de nouvelles poupées. Visiblement Mattel fait du lobbying tout azimut, apparaître dans 2 Journaux Télévisés le même soir à une heure de grande écoute, il faut avoir de bons relais. J'ignore ce qu'en pense les sociétés concurrentes, et si elles ont déposé une plainte au CSA. Les JT de France Télévision n'ont pas du tout fait de prévention, ni expliqué les risques d'espionnage par le biais de certaines poupées de cette marque, et encore moins parlé des effets des ondes. Tout cela a été dissimulé sous le prétexte que Mattel présentait de nouveaux types de poupées dites "rondes", ou plus "grandes", histoire de masquer d'autres aspects qui ont fait l'objet de critiques à l'étranger, et dans la presse écrite, mais les chaines de France Télévision sont aux abonnées absents pour parler de ces risques technologiques.  

La société Mattell a lancé dès début 2015 un nouveau jouet connecté en WiFi au prix de 75 $. La nouvelle poupée appelée "Hello Barbie", renommée surtout  en Allemagne "Hello Barbie Stasi", qui doit permettre une communication bidirectionnelle avec vos enfants. Elle présente deux problèmes principaux :

- Les effets nocifs des ondes qui sont avérés depuis les années 60.
Les risques d'espionnage à domicile liés aux objets et jouets connectés par le biais d'un routeur WiFi.

Alors que des articles américains dénoncent les risques d'espionnage par le biais de la poupée espionne "Hello Barbie" connectée en WiFi, en France personne ne se préoccupe de l'arrivée de ces jouets connectés, ni des tablettes graphiques WiFi qui visent désormais les enfants de moins de 5 et 10 ans. Quelques revues féminines comme le site "Femme actuelle" (du 02/12/2015) ont dénoncé l'arrivée de cette poupée et ses risques, la presse télé, informatique et nos médias et agences dites de sécurité sont elles totalement absentes sur le plan de la prévention des risques en tout genre.

Depuis 3 ans, le chiffre d'affaire et les ventes avaient commencé à baisser, période à partir de laquelle Mattel et d'autres compagnies du jouets ont essayé de fourguer leurs poupées et jouets réservés aux petites filles, aux petits garçons. On comprend mieux maintenant pourquoi a éclaté toute cette polémique sur la théorie du genre avec plusieurs ministres. Le principe de l'égalité fille garçon a été détourné à des fins mercantiles par le lobby des jouets qui s'est livré à un lobbying intensif et opaque en direction des vers des élus, et des ministres du gouvernement à des fins purement immorales. Une partie de la population n'a pas réalisé le véritable objectif de cette opération soutenue par de trop nombreux ministres et politiques. Les compromissions de nos politiques valent encore à la France d'être classé comme un des pays les plus corrompus d'Europe dans le dernier rapport de Transparency International, c'est une habitude. Mattel pour faire de l'argent par n'importe quel moyen comme les opérateurs, vient de déclencher une nouvelle polémique dans plusieurs pays. Depuis le début de l'année 2015, quelques articles de presse ont été imprimés aux USA pour dénoncer les risques d'espionnage de la poupée "Hello Barbie", appelée aussi "Barbie Stasi", en mémoire de cet ancien service secret de l'Allemagne de l'Est (RDA). En 2011, deux anciens dirigeants de Pixar ont fondé la start-up ToyTalk, qui est devenue depuis un des prestataires de Mattell.

- Cette poupée est équipée de deux micros, et elle pourra poser des questions à vos enfants.
- Les questions pourront être réadaptées en fonction des réponses de l'enfant.
Cette poupée pourra enregistrer la voix de vos enfants et les bruits ambiants.
Cette poupée pourra retransmettre la voix de l'enfant par le biais d'un module WiFi vers un routeur WiFi.
- Le routeur WiFi pourra retransmettre la voix de l'enfant, sur Internet vers une société basée aux USA avec,
                    - votre adresse IP et adresse MAC,
                    - votre localisation,
                    - vos informations personnelles d'identification
et adresse (déclaration de la licence, ouverture de compte)
-
La CCFC révèle que le script de la poupée est programmée pour parler de culture pop, des derniers films sortis, ou de ses sœurs.
- La société Toytalk pourrait commercialiser vos informations personnelles récupérées, à des tiers si elle le souhaite.
- La société Toytalk qui enregistre toutes vos informations personnelles par le biais de la poupée Barbie, sera contrainte d'
autoriser l'accès de ses serveurs aux services de renseignement américains dans le cadre du Patriot Act américain (ou d'une autre loi qui est entrée en vigueur). Elle ne pourra pas s'opposer aux demandes qui viendront de la CIA, DIA, FBI, NSA, etc, sous peine de prison pour les dirigeants, comme cela a failli se passer pour certains ou certaines.


Vidéo - Chronique  d'Anthony Morel, Big Brother,
Hello Barbie communique avec les enfants.


25/02/2015 (04,05mn)-05-94)


Prétendre qu'il n'y a aucune preuve d'espionnage est comique quand un tel objet se permet de poser des questions orientées en relation avec votre vie privée ou même professionnelle, surtout quand on ignore totalement :
- comment seront traitées toutes ces informations,
- à quoi serviront toutes ces informations personnelles ou même professionnelles,
- seront-elles revendues à des sociétés tiers d'exploitation de données,
- seront-elles mises à la disposition des services d'espionnage américains

Pour que la poupée fonctionne correctement,
les parents ont découvert que les voix de leurs enfants devaient être transférées par le biais du routeur WiFi sur Internet. La poupée "écoute" une série de mots prononcée par les enfants, qui sont transmis sur Internet vers la société Talktoy, partenaire de Mattel. Les mots sont ensuite analysés par un système d'intelligence artificielle algorithmique du nom de Siri-like, qui fera ensuite une réponse appropriée. La société explique que les accès WiFi utilisés par les parents ou les enfants pour connecter la poupée Hello Barbie sont confidentiels et ne sont pas transmis à d'autres prestataires ou clients. Avec ça nous sommes tout de suite rassurés, surtout après les polémiques qui ont éclaté entre la NSA, avec Apple, Google, Yahoo, Facebook, etc... Une vidéo en ligne montre comment la poupée "Hello Barbie" tente de récupérer des renseignements personnels sur l'enfant et sur sa famille.

Exemple de dialogue fiction :

« J'aime Washington, pas vous? » Il serait très drôle de répondre, « non pas du tout! »,
pendant que le père dit derrière, « je vais chercher une bombe glacée », pour le dessert.

Si vous voyez ensuite les forces du FBI arrivées, vous comprendrez que la poupée vous espionne. Je rappellerais qu'après l'attentat lors du Marathon de New-York, il suffisait que l'épouse achète une cocotte minute à partir de chez elle, et que le mari achète un sac à dos à partir de son lieu de travail, pour voir arriver le FBI. Par le biais de cet incident qui générait des interventions chaque semaine, on a compris que tous les fichiers étaient recoupés entre eux, et que l'espionnage de la population américaine était généralisé.

Autre scénario fiction ou pas.
« Il fait quoi ton papa?
- Il fabrique des avions.
- Il est là ton papa?
-
 Non il est parti vendre des avions en Inde.»

Le Washinfton post explique : « Hello Barbie fonctionne en enregistrant la voix d'un enfant avec un microphone intégré qui est déclenchée en appuyant sur ​​un bouton sur la poupée. Comme la poupée "écoute", des enregistrements audio circulent sur le Web vers un serveur où les extraits des discours sont reconnus et traités. Cette information est utilisée pour aider aux réponses de la poupée Hello Barbie. »

Vidéo - Hello Barbie Stasi communique avec les enfants.

02/03/2015 (01,43mn)-2094-0-0)


« Nous pouvons utiliser, transcrire et stocker ces enregistrements pour fournir et maintenir le service, pour développer, tester ou améliorer la technologie de reconnaissance de la parole, et les algorithmes d'intelligence artificielle, et pour d'autres recherches et développement ou à des fins internes. Nous pouvons faire ces enregistrements à la disposition du titulaire du compte des parents, et permettre au titulaire du compte des parent de partager ces enregistrements avec des tiers. »

Femme Acutelle précise que la poupée Barbie cache des capteurs (micros) dans sa boucle de ceinture et dans son collier, et elle est équipée d'un haut parleur. Il suffit de la connecter au réseau WiFi pour lancer la conversation. Susan Linn de Campaign for a Commercial-Free Childhood (CCFC), ''directrice exécutive de la Campagne à but non lucratif pour une enfance sans publicité", a déclaré : « Les enfants en utilisant "Hello Barbie" ne parlent pas seulement à une poupée, ils parlent directement à un conglomérat de jouets dont le seul intérêt pour eux est financier...  Tout ce que votre enfant dit est transmis à des serveurs distants où tout sera stocké et analysé par ToyTalk, le partenaire technologique de Mattel. Les employés de ToyTalk et les sociétés partenaires écoutent les enregistrements des conversations de vos enfants, or ToyTalk ne veut même pas révéler qui sont ces partenaires ».

Le site Talktoy précise que l'historique des conversations peut être « supprimé à tout moment » et que les « conversations de vos enfants avec Hello Barbie ne sont pas utilisées à des fins publicitaires ». Dans ce cas on se demande pourquoi Toy Talk refuse de révéler la liste de ses partenaires, à moins que des services de renseignement américains soient impliqués par le biais de sociétés écrans, ce ne serait pas la première fois.


Vidéo - Poupée espionne ? Hello Barbie enregistre les voix des enfants
et les retransmet vers Mattel aux USA.


16/03/2015 (01,17mn)-25467-163-20)

La collecte des informations personnelles et professionnelles constitue une "atteinte à la vie privée". Elle est soumise aux USA à l'adoption de la loi sur la liberté aux États-Unis, qui a succédé au Patriot Act. Cette nouvelle loi permet de transférer certains pouvoirs de collecte et de surveillance des données de la NSA vers des entreprises privées. Or l'activité de la société Talk Toy pourrait rentrer dans ce cadre en fonction de ses partenaires non connus. Le gouvernement américain a privatisé et sous-traité une partie de ses moyens de collecte à des sociétés privées, peut être dans le but de limiter ses responsabilités juridiques vis à vis de la constitution américaine, et des organisations des droits de l'Homme.

De plus le piratage de la poupée WiFi est possible par les hackers ou services de renseignements, qui pourraient pirater la liaison pour y introduire leurs propres questions. Le Président de la République obligent ses ministres à laisser leur téléphone portable à l'huissier avant de rentrer en Conseil des Ministres. Sauf que certains d'entre eux très intelligents, conservent leur tablette graphique pour pouvoir dialoguer avec leur portable qui est resté à l'extérieur, ce qui permet une interception par le biais de l'attaque appelée "l'homme du milieu". Plusieurs ambassades sont situées à côté de l'Elysée, et elles sont équipées de systèmes d'écoute, et aussi de mallettes électroniques d'interception, qui permettent d'espionner tous les systèmes mobiles. De plus une tablette graphique sous Androïd peut elle aussi être activée à distance pour faire de l'espionnage avec des logiciels du type DroïdJack.

L'association de protection Commercial-Free Childhood (CCFC) mène des campagnes de prévention, mais en France ZERO prévention, contre les risques sanitaires et d'espionnage de ces jouets et objets connectés. L'association CCFC déclare qu'Hello Barbie « pourrait représenter une cible tentante pour les pirates informatiques, qui pourraient accéder à travers la poupée à des données conservées par votre famille sur des appareils et des réseaux domestiques », ce qui a été reconnu par ToyTalk qui a précisé que « de nombreuses options de sécurité ont été intégrées » dans la poupée. Des hackers ont montré qu'il était très simple de prendre le contrôle d'une poupée connectée Cayla pour modifier la liste des mots autorisés et lui faire dire des phrases interdites aux enfants.


5°) Conclusion.
Tous les moyens sont bons pour espionner les français à domicile, y compris les politiques. La Partie N°2/2 de cette lettre sera expédie à part, puisqu'elle traitera des problèmes de piratage et d'espionnage.
Elle a été mise dans mon chapitre sur l'espionnage (08.htm).



Je vous prie d'agréer Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs les parlementaires l'expression des mes salutations distinguées.



Marc Filterman



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -