© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -

Adresse du site
sites de secours
http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes

334°) Le compteur Linky est un véritable mouchard digne de Big Brother.
EDF affirme qu'il est mieux sécurisé que votre carte bancaire comme les bisournours.
Certains maires affirment qu'ils ne peuvent pas s'opposer au Linky, c'est FAUX.


1°) Introduction.
Le compteur communicant Linky, encore une idée verte qui déclenche des polémiques comme celles avec l'escroquerie des lampes fluocompactes dopées à la vapeur de mercure dont j'ai parlé dès 2007, que certains pseudo-spécialistes incompétents ont osé recommander au nom de l'écologie. Les compteurs Linky ont déclenché une vaste polémique surtout sur le plan de la santé, dissimulant un autre aspect lié lui aux atteintes à la vie privée. Le pire c'est que nous avons des bisounours qui pensent que ces compteurs sont sûrs alors qu'ils ne connaissent même pas le fonctionnement de ce dispositif. Ils sont pourtant prêts à croire toutes les inepties d'EDF et des politiques, à moins que cela ne soit par intérêt. De plus remplacer 35 millions de compteurs qui fonctionnent bien, par 35 millions de MOUCHARDS, c'est non seulement du gaspillage mais un retour incontestable de la République Française vers l'ère de VICHY et de la STASI. 
Avec ces compteurs vous saurez même à quelle heure votre maire prend sa douche, en connectant un petit module sur votre PC pour analyser les trames CPL qui circulent sur le réseau EDF. Qu'on ne vienne pas me parler de cryptage, quand même des sociétés en charge de la protection de nos systèmes informatiques se font elles-mêmes pirater.

espion mouchard compteur communicant linky, retour à l'ère de vichy


2°) La Ministre de l'écologie est pro-Linky.

Des opposants au compteur Linky ont écrit à la Ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, ex-Présidente de la région Poitou-Charente de 2004 à 2012, mais ils attendent toujours une réponse, et on va comprendre pourquoi. Visiblement les ministres de gouvernement n'ont pas compris, ils contniuent à mentir aux français.

2A°) Beaucoup l'ignore, mais une partie des compteurs Linky est produite
à Chasseneuil-du-Poitou, dans le Poitou comme par hasard.

2B°) Ségolène Royal avait déclaré lors du discours d'ouverture du colloque de l'Union Française d'Electricité (UFE) invitait « tous les fournisseurs d’électricité à développer des offres de marché qui profitent de toutes les opportunités offertes par Linky », et insistait en déclarant que « nous avons besoin d’innovation pour créer de nouveaux services et pour optimiser, au bénéfice de tous, l’entrée à grande échelle du numérique dans l’énergie. » On peut demander si cela va jusqu'à espionner les faits et gestes des français. Elle s'est d'ailleurs attirée les foudres de Bercy.

2C°) Contrairement aux affirmations faites sur Europe 1 le 22/02/2016 par la Ministre Ségolène Royal, l'Allemagne a bien refusé l'installation de ces nouveaux compteurs électriques comme la Belgique, pour plusieurs raisons. Ce pays depuis sa réunification compte pas moins de 800 gestionnaires de réseaux électriques, et en plus les habitants sont propriétaires des compteurs, ce que semble avoir oublié Ségolène Royal. De plus l'Allemagne est divisée en Landers, il est donc difficile de savoir qui a accepté de changer son compteur, surtout depuis que des hackers allemands ont démontré dès 2010 qu'il était possible de les pirater. En réalité Berlin à juste demandé que les bâtiments neufs et les plus gros consommateurs, et les producteurs d'électricité s'équipent de ce nouveau compteur. Nous sommes donc bien loin des affirmations de Ségolène Royal qui vient expliquer que l'Allemagne va s'équiper. Au Canada il a été ordonné à SaskPower de reprendre tous ses compteurs intelligents (Saskatchewan), suite à de multiples incidents.

2D°) Pour mettre les point sur les "i" de madame Ségolène Royal, le CPL est FORMELLEMENT INTERDIT sur les SITES DE l'OTAN et SENSIBLES, ainsi que sur des aéroports. Le CPL a aussi été interdit dans certains établissements scolaires et hospitaliers dans les pays nordiques.
 
2E°) « Quant au risque d’incendie, il est rare mais réel, avec 8 cas recensés pour 300 000 compteurs installés pendant l’expérimentation. C’est trop, d’autant que Linky ne présente aucun intérêt pour les consommateurs. Il pourrait même alourdir la facture d’électricité ! »  Qui écrit cette phrase, ce n'est moi, mais la revue "Que Choisir" du 13/01/2016, qui essaye de se raccrocher aux branches depuis son fiasco de janvier 2015 (ainsi que sur le climat et les navires toxiques), et qui a contribué à discréditer la presse. Cela ferait quand même 933 risques d'incendie pour 35 millions de compteurs intelligents installés. Déjà en 2010, il y a eu un incendie 70 jours après l'installation d'un Linky. Il faut peut être acheter aussi un extincteur en option. Vous apprendrez avec intérêt que le compteur Linky serait la solution contre les sur-estimations d'EDF. Pour ce qui est du prix de l'électricité, il faut en parler aux espagnols. Ils ont apprécié l'augmentation de leur facture depuis qu'ils ont installé leur nouveau compteur intelligent.

2F°) Le maire sera responsable des possibles dommages causés aux biens et aux personnes suite à la pose d'un compteur Linky. Le maire est susceptible de se retrouver poursuivi en justice par exemple dans les conditions ci-dessous :
- Risque d'incendie,
- Piratage des données du compteur intelligent,
- Pour les personnes médicalisées à domicile, prise de contrôle à distance de systèmes électromédicaux,
- si les personnes deviennent électro-sensibles.
Comme pour les antennes relais, les habitants peuvent faire une analyse de sang (pH, rH2, taux de CRP). Cela peut toujours être utile si les membres de votre famille tombent malades par la suite.

2G°) ERDF doit obligatoirement envoyer un courrier aux abonnés concernés 45 jours avant la date du rendez-vous pour procéder au changement de compteur.

2H°) 
La loi de transition énergétique ne prévoit pas de sanction si un abonné refuse le remplacement de son compteur existant par un Linky.

2I°) Le signal CPL circule sur le réseau 220 volts, mais il se retrouvera aussi dans vos équipements électriques et électroniques.

spectre radio CPL compteur communicant intelligent Linky et surtout ESPION

Vidéo sur le rayonnement CPL du compteur Llinky.

08/01/2016 - Durée : 17,42 mn (672)

3°) Fabrication par l'usine Itron dans le Poitou.
En 2008, l'usine Itron avait déjà remporté un premier marché de 100.000 des 300.000 compteurs pour un test sur Lyon et la zone d'Indre-et-Loire. Cette usine fabrique de 5000 à 6.000 compteurs par jour, soit environ 80.000 par mois. Fabrice Dudognon, directeur du site a déclaré en décembre 2015, « En fin d'année, nous aurons livré 15 % des 1.200.000 compteurs. Nous travaillons sept jours sur sept et presque 24h/24. Une centaine de salariés (sur 320) sont affectés à la fabrication du Linky... Nous sommes les premiers à avoir livré les compteurs à ERDF. Et nous sommes aussi le seul site en France à regrouper la conception, le design, la fabrication et l'assemblage en France

Cette commande de 3 millions de Linky (pour 2015-2016) a sauvé la société qui avait été obligées de licencier 84 personnes. Elle espère obtenir le deuxième appel d'offres de 14 millions de compteurs pour la période 2017-2018. Il y aurait encore deux marchés avant 2021, pour fournir en tout 35 millions de compteurs. La durée de vie serait de 20 ans, enfin s'ils ne flambent pas avant, puisqu'il a été révélé y compris par la revue "Que Choisir" que lors de la période de test, sur 250.000 compteurs, 7 avaient pris feu. Itron est en concurrence avec Sagemcom (France), Maec (France), Ziv (Espagne), Landis+Gyr (Suisse), et Ester en Allemagne. Sauf que ce compteur pourrait aussi être fabriqué en Hongrie pour la plus grosse partie.

Plus intéressant, Itron a comme partenaires des sociétés liés au monde militaire comme ABB, Accenture (ex-Arthur Andersen démantelé en 2002 suite au scandale Enron), Alstom, CapGemini, Cisco, Estuate, HP, IBM, Infosys, Microsoft, Oracle, Osisift, SAP, Tactical Sofware.


Patrice Caillaud, directeur commercial et marketing Itron France a déclaré « La Commission informatique et libertés (CNIL) a été vigilante sur la vie privée. Le compteur est conforme à ses recommandations. L'information de la consommation d'un foyer était déjà connue avec un ancien compteur. Ce qui fait débat, c'est la courbe de charge. Elle ne sera disponible que si le foyer concerné la demande. Dans tous les cas, le compteur résumera l'énergie globale consommée dans le foyer, sans précision sur l'origine des équipements utilisés. Concernant le cyber-terrorisme, toutes les communications de consommations sont chiffrées, cryptées et authentifiées. Si vous ne connaissez pas la clé de chiffrage, vous ne pouvez pas décrypter. Et même si vous ouvrez un compteur Linky, vous ne pouvez pas récupérer d'informations sensibles. Concernant la fabrication du Linky, nous avons mis en place des mesures de sécurité pour qu'il n'y ait aucune fuite. Et le site de Chasseneuil est certifié ISO 27.001, pour garantir la sécurité des systèmes informatiques. »


4°) Espionnage, CNIL reconnaît un risque d'atteinte à la vie privée.
Avec ce beau discours sur la sécurité, tout le monde est rassuré, surtout quand le point 4 de l'article du télégramme du 19/02/2015 nous explique que les données sont triplement cryptées, mieux protégées que la carte bancaire (sic). Sauf que le dernier article sur la position de la CNIL du 30 novembre 2015 qui a disparu du site depuis, est beaucoup moins rassurant.
Il révèle quelques informations vitales qui sont totalement ignorées du public. La CNIL a déjà fait l'objet de critiques dans le cadre du dossier de la NSA à Bruxelles, a participé aux travaux du comité de pilotage et de suivi du déploiement, qui était présidé par la direction générale de l’Energie et du Climat (DGEC), avec les représentants de l’ADEME, du Médiateur national de l’énergie, les gestionnaires des réseaux, les fournisseurs d’énergie, les collectivités territoriales, et les associations de consommateurs. On ignore combien de personnes avaient des compétences sur la sécurité et les risques d'espionnage. La CNIL sur une seule page nous explique tout et son contraire.

Avis aux benêts naïfs, aux bisounours,
aux gogos de tous poils, comment se faire arnaquer et espionner à toute heure du jour et de la nuit, par des fournisseur qui veulent vous aider dans votre vie quotidienne tout en vous taxant et espionnant. L’Union Française de l'Electricité (UFE) qui ne perd pas le nord, a demandé à « tous les fournisseurs d’électricité à développer des offres de marché qui profitent de toutes les opportunités offertes par le Linky.../... Nous avons besoin d’innovation pour créer de nouveaux services et pour optimiser, au bénéfice de tous, l’entrée à grande échelle du numérique dans l’énergie.» Ainsi on peut lire :

CNIL et conformité :

La CNIL a été consultée sur la conformité à la loi Informatique et Libertés (1978) d’un enregistrement dans le compteur de la courbe de charge des abonnés. Dans cette configuration, cette donnée ne quitte pas le domicile de l’abonné (enregistrement en local). Elle ne peut pas être transmise à des tiers (par exemple les fournisseurs d’énergie ou les sociétés commerciales proposant des travaux d’isolation ou de pose de fenêtres) sans le consentement des abonnés. Cet enregistrement en local, qui s’inscrit dans la réflexion actuelle sur la transition énergétique, permettrait aux usagers de disposer à tout moment d’un historique de leurs consommations pour les aider à mieux maîtriser leur consommation d’énergie. La CNIL a considéré qu’un tel enregistrement serait conforme à sa recommandation du 15 novembre 2012 encadrant la collecte de la courbe de charge, étant précisé que les modalités en seraient les suivantes :



La CNIL affirme :


* Les compteurs « Linky » seraient paramétrés pour enregistrer en local la courbe de charge, au pas horaire, pour une durée maximale d’un an ;


* Le consentement de l’abonné serait demandé pour la remontée de la courbe de charge dans le système d’information d’ERDF ainsi que pour la transmission de la courbe de charge aux tiers ;

* L’usager serait en position de s’opposer au déclenchement de ce stockage en local, par le biais d’une case à cocher, sans avoir à motiver sa décision ;

* L’usager pourrait, à tout moment, désactiver ce stockage et purger ses données (notamment en cas de déménagement).



Explication de la CNIL sur la courbe de charge :

En effet, la CNIL est particulièrement vigilante s’agissant de car une analyse approfondie de cette courbe permet de déduire de nombreuses informations relatives à la vie privée des abonnés la collecte de la courbe de charge,(heures de lever et de coucher, périodes d’absence, éventuellement nombre de personnes présentes dans le logement). Aussi, dans sa recommandation du 15 novembre 2012, elle a encadré les conditions de collecte de la courbe de charge, notamment en la subordonnant au consentement exprès des personnes concernées pour la mise en place de services d’optimisation énergétique. Ces travaux de la Commission s’inscrivent dans le prolongement de la publication par la CNIL du pack de conformité « compteurs communicants » élaboré avec la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) pour encadrer le traitement de données de consommation électrique par les appareils installés par les usagers en aval du compteur. Consulter les 6 questions-réponses sur les compteurs communicants



A propos de la courbe de charge 
La courbe de charge est une nouvelle fonctionnalité offerte par les compteurs communicants qui permet d'avoir une connaissance plus précise de la consommation des ménages afin de leur fournir de nouveaux services (bilan énergétique, par exemple). Cette courbe de charge est constituée d'un relevé, à intervalles réguliers (le pas de mesure), de la consommation électrique de l'abonné.

atteinte à la vie privée, espion compteur communicant linky mouchard = VICHY = STASI


Un autre document de la CNIL du 29/09/2014 précisait :

Cette télétransmission aura notamment pour conséquence de supprimer la relève physique des compteurs.



Quels sont les avantages de ces compteurs pour l’usager ?


A la différence des compteurs actuels, les compteurs communicants permettront d’effectuer certaines opérations à distance. Il ne sera plus nécessaire qu’un technicien se déplace pour relever les consommations d’électricité, procéder à l'ouverture d’un contrat ou encore changer la puissance des installations, par exemple. Ces compteurs permettront également d’obtenir une mesure très précise de la consommation électrique ce qui permettra au fournisseur d’énergie de facturer ses clients sur du réel (et non plus sur la base d’estimations) ou de leur proposer des tarifs d’énergie plus complexes ou plus adaptés à leur mode de consommation.



Ces nouveaux compteurs posent-ils des questions nouvelles en matière de vie privée ?


Effectivement, certaines questions se sont posées étant donné le nombre de données que ces nouveaux compteurs permettent de collecter et le niveau de détail de ces données. En effet, une analyse approfondie des courbes de consommation pourrait permettre de déduire un grand nombre d'informations sur les habitudes de vie des occupants d’une habitation : heures de lever et de coucher, heures ou périodes d’absence, la présence d’invités dans le logement, les prises de douche, etc...

La CNIL présente 3 scénarios possible de la gestion des données de votre compteur.

Scenario 1 : les données collectées dans le logement restent dans le logement

Scenario 2 : les données collectées dans le logement sont transmises à l’extérieur ;  
(fiche inaccessible donc censurée)


Scenario 3 : les données collectées dans le logement sont transmises à l’extérieur pour permettre un pilotage à distance de certains équipements du logement.

C'est visiblement le scénario N°2 qui a été retenu par défaut dès la mise en service du compteur.
mouchard compteur communicant intelligent Linky espion, atteinte à la vie privée


Pour ne rien arranger, on a appris début janvier 2016 que la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) est en train d'élaborer un décret relatif aux modalités d’accès aux données de consommation d’électricité. Pourquoi ce n'est pas déjà fait ? En 2012, la CNIL expliquait dans le Rapport Lenoir-Poniatowski Comité de suivi de l’expérimentation sur les compteurs communicants  qu'il « n'était pas nécessaire de collecter systématiquement, par défaut, les courbes de charge. » Maintenant la CNIL considère qu'un enregistrement des données par défaut comme « conforme à sa recommandation du 15 novembre 2012 », et que c'est à l'abonné de « s’opposer à ce stockage ».
La Direction Générale de l’Énergie et du Climat (DGEC) du Ministère de l’Écologie de Ségolène Royal, propose que le stockage et le partage des données de consommation de l’utilisateur soit automatique, et que le client puisse s’y opposer par un "opt-out". Pour parler français, vous devrez faire une demande auprès des services compétents pour faire stopper les enregistrements de la courbe de charge du compteur Linky, un vrai mouchard digne de Vichy, de la STASI, et de la NSA d'origine américaine.
Sur le plan légal l'opt-out viole la Convention Européenne des Droits de l'Homme. L'opt-out est interdit en France dans le domaine du marketing. Quant à l'opt-in il est seulement toléré mais très encadré. L'opt-out permettrait d'enrichir d'autres distributeurs en énergie, qui se font passer en plus pour EDF lors de leur démarchage, surtout  auprès de personnes agées. Fabien Choné, dirigeant de Direct Énergie déclare que « si les consommateurs ne donnent pas leur accord (…) le compteur Linky ne servira pas à grand-chose, à part les relèves à distance ». Cette réaction confirme donc bien que les producteur d'énergie souhaitent utiliser nos données personnelles. En août 2015, des personnes agées ont été démarchées dans le Morbihan par des commerciaux qui leur faisait croire qu'ils pouvaient faire des économies en modifiant la puissance de leur abonnement vers le bas, tout en dissimulant le fait en même temps qu'elles changeaient en réalité de fournisseur d'électricité. Ces commerciaux affirmaient que le prix de l'électricité serait gelé sur une période d'un ou deux ans, mais après ce délai, c'était le trou noir, impossible de savoir combien votre kilowatt coûterait.

En réalité, les scénarios 2 ou 3 qui sont imposés par défaut avec la transmission de la courbe de charge violent la vie privée, puisqu'on ne sait entre quelles mains finiront ces informations si elles sont stockées sur des serveurs extérieurs. L'Article  8 de la CEDH précise  :

Droit au respect de la vie privée et familiale

1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale,
de son domicile et de sa correspondance.

2. Il ne peut y avoir ingérence d’une autorité publique dans
l’exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu’elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale

L'activation de l'opt-out par défaut viole cet article 8. Ces nouveau compteurs Linky espion vont remplir les serveurs des producteurs d'énergie avec des données privées qui sont normalement la propriété des français. La gestion de la consommation de l'énergie est ni plus ni moins qu'un prétexte pour vous surveiller à distrance, qui s'appliquera par la suite aussi aux objets connectés quand ils arriveront sur le marché. Il y a déjà des procès aux USA où la justice réclame les informations collectées par des appareils connectés. Chaque appareil qu'on allume sur le réseau électrique, génère une signature électromagnétique comme une empreinte digitale.


5°) Piratage.
Avec ces compteurs vous saurez à quelle heure votre maire prend sa douche, en connectant un petit module sur votre PC pour analyser les trames CPL qui circulent sur le réseau EDF. Il ne fait aucun doute que d'ici quelques mois des hackers trouveront une solution pour pirater les concentrateurs, ou même les système de gestion centrale d'EDF. Les ordinateurs du ministère des transport ont bien été piratés. La presse dite libre nous explique qu'ERDF permettra aux foyers de consulter leur consommation électrique en temps réel, comme pour votre ancien compteur, en allant le consulter dans le placard à balais, à la cave, ou sur le palier de votre immeuble, car il n'a pas d'affichage déporté. Vous pourrez aussi consulter vos données via internet, ah bon, cela veut donc dire que les données sortiront de votre compteur pour aller vers je ne sais quel serveur. En plus consulter ses données via un ordinateur équipé de Windows 10 (pardon, WinDob) qui expédie des données vers 30 IP différentes aux USA à l'insu des utilisateurs de leur propre ordinateur. Cela fait un petit peu Big Brother non, surtout quand on sait que Microsoft a un bâtiment dédié uniquement aux applications militaires et des services secrets. QUE FONT NOS POLITIQUES ? RIEN DU TOUT.

Dès 2011, des hackers allemands ont piraté les données non cryptées d'un compteur électrique qui se propageaient sur le réseau électrique, en direction du serveurs du producteur d'énergie.
Je dois avouer que j'ignore comment ils sont arrivés à déterminer même quel programme de télévision vous regardiez. Ils on aussi réussi à modifier et à transmettre de fausses informations sur leur consommation. Même avec un simple analyseur de réseau, on voir quel appareil vous allumez ou stopper dans votre habitation. Chaque appareil a sa propre "empreinte électrique".

Les pseudo-spécialiste affirmeront que cela ne concerne que le compteur allemand mais pas le compteur Linky. Même si aujourd'hui les données sont cryptées, vous pouvez mettre à la poubelle tous les algorithmes qui ont une clef de cryptage inférieure à 256 bits. Certains ont en effet oublié que la puissance des ordinateurs a fortement augmenté, et qu'on peut aussi rajouter plusieurs cartes de calculs. Des responsables de la sécurité et informatique du gouvernement britannique sont arrivés à la conclusion qu'il serait possible de paralyser la distribution électrique et de voler les informations privées de la population comme cela s'est déjà produit avec les cartes bancaires, et les abonnés des opérateurs.

En 2010, un rapport du FBI révélait que un compteur intelligent sur dix avait été modifié, générant une perte financière de 400 millions de dollars par an. Des hackers utilisaient à Porto-Rico des sondes optiques raccordé à un PC pour pirater le port infrarouge de maintenance des compteurs intelligent. Ils pouvaient par le biais d'un logiciel disponible sur internet modifier tous les paramètres du compteur, ou aussi le perturber avec un puissant aimant. Ces procédés aux USA permettent de réduir la consommation jusqu'à 75%. D'après le rapport du FBI, les hackers demandent environ de $300 à $1.000 pour rendre ce service, qui est pratiqué le plus souvent par des ex-salariés des distributeurs de l'énergie.

Vidéo - Allemagne - Smart Meter Hacking for Privacy.

30/12/2011 - Durée : 01h (37.548)


6°) Arnaques EDF et mensonges certains élus comlices.


Première arnaque.
Si un installateur fait du forcing et vous fait de l'intimidation en vous disant que c'est obligatoire, vous pouvez appeler la police.
Contrairement à ce qu'affirme Ouest-France du 15/02/2015, aucune loi ne vous oblige à accepter le remplacement de votre ancien compteur par un Linky.
Coupure de courant en cas de refus, c'est FAUX.
Amende de 1500 euros en cas de refus, c'est FAUX

Deuxième arnaque.
1 kilowatt n'a jamais été égale à 1 kilovolt/ampère, c'est FAUX.
P (kW) = P(kVA) X cos Phi (la référence est 0,8)
P = 50 Ampères X 220 volts = 11.000 Watts = 11 Kw


Troisième arnaque.
EDF surfacture régulièrement plusieur millions d'abonnés, ce qui a déjà été condamné en 2010 dans le cadre de la loi « Nome » du 8 décembre 2010. Bruno Léchevin, délégué général du médiateur déclarait, « plusieurs centaines de milliers de clients d’EDF étaient potentiellement concernés chaque année par ces trop-perçus de faible montant ». Si vous regardez votre compteur, vous découvrirai pour plusieurs centaines de milliers d'abonnés une sur-estimation de 20 à 40 kW, une pratique toujours en vigueur chez EDF.
C'est ce que j'ai constaté suite à mon dernier relevé.

Quatrième arnaque.
Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons vu aucun témoignage affirmer que depuis le passage au compteur communicant, la facture a baissé. C'est plutôt le contraire dans les pays où il a été installé comme l'Espagne et le Québec.

Cinquième arnaque.
Quant à la gratuité du compteur, ceux qui en sont déjà équipés devraient vérifier si leur facture n'a pas augmenté de 1 ou 2 euros via le tarif d'acheminement de l'électricité (TURPE: tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité). Le coût du compteur Linky est de 120 à 240 euros. De plus 
la CSPE (contribution au service public de l’électricité) est passé à 27 centimes d'euro par kWh au 1er janvier 2016, et elle est aussi utiliser pour financer ce compteur qui n'est donc pas gratuit.


Sixième arnaque.
Contrairement à ce qui a été ou est affirmé par certains maires, ils peuvent refuser le Linky. L'article L322-4 et 8 du Code de l'Energie stipule que les collectivités sont propriétaires des réseaux d’ouvrages électriques. Les compteurs font partie du réseau. La Commune en délègue, par concession, la gestion à ERDF. Les communes sont donc propriétaires de ces compteurs.

Article L322-4

Sous réserve des dispositions de l'article L. 324-1, les ouvrages des réseaux publics de distribution, y compris ceux qui, ayant appartenu à Electricité de France, ont fait l'objet d'un transfert au 1er janvier 2005, appartiennent aux collectivités territoriales ou à leurs groupements désignés au IV de l'article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales.

Toutefois, la société gestionnaire du réseau public de distribution, issue de la séparation juridique imposée à Electricité de France par l'article L. 111-57, est propriétaire de la partie des postes de transformation du courant de haute ou très haute tension en moyenne tension qu'elle exploite.


Plusieurs Mairies ont déjà refusé l'installation des compteurs communicant :
(04) Reillanne 
(06) Revest-Les-Roches 
(06) Lieuche Alpes-Maritimes Page 1 et Page 2
(09) Loubaut
(24) Badefols-sur-Dordogne Les conseillers municipaux du village de Badefols-sur-Dordognede ont refusé à l'unanimité l'installation des compteurs Linky, pour un « souci de protection de la santé des habitants, à commencer par celle des enfants ».
(24) Calès
(24)
St-Capraise-de-Lalinde
(25) Larnod
(29) Lanvéoc 
(29) Plourin
(29) Saint-Pabu
(33) Le Barp
(33) Saint-Macaire
(34) Cazouls-lès-Béziers
(44) Varades
(44) Villepot
(47) Port-Sainte-Marie 
(58) Premery
(77) Mouy-sur-Seine 
(77) Varennes sur Seine
(77) Villiers-sous-Grez
(89) Courgis
Saint Benoit de Carmaux se pose des questions sur le linky et va consulter.

Voir les sites de :
CRIIREM, Pierre le Ruz, expert reuropéen, mesures, expertises.
Next-up sur les sujets nucléaires, techniques, juridiques, etc...
Refus Linky Gazpar, Stéphane Lhomme pour les mairies qui ont refusé le Linly et informations juridiques.
Santé Publique Edition, Annie Lobbé pour les actions auprès des politiques.


7°) Conclusion
Quand on voit le comportement irresponsable des membres du gouvernement, on a l'impression qu'il cherche à provoquer le désordre et une révolution en France. Les français sont actuellement de plus en plus excédés par des prétendues avancées technologiques qui ne marchent pas, mais sont faites pour les taxer et enrichir quelques mafieux de l'industrie et du monde politique. Quand on était en analogique on recevait la télé partout sans aucun problème. Depuis qu'on est passé à la télé en TNT, c'est le BORDEL, on ne peut plus voir un seul film sans une seule coupure. La nouvelle télé haute résolution c'est de la merde comme disent les personnes agées en Bretagne. On a des personnes qui ne peuvent même plus regarder certaines chaînes de télé pendant plusieurs jours. Même TF1 n'échappe pas aux brouillages. Quand les pannes sont intermittentes, il suffit d'aller à la fenêtre pour voir qu'on a un guignol qui utilise son téléphone portable sur le balcon d'en face. Là au moins on comprend tout de suite d'où vient le problème. Quand vous vous plaignez, vous avez un commercial des télécoms très intelligent, qui prend les habitants pour des demeurés, et qui veut vous fourguer un abonnement triplay avec une box. Il vous explique que vous aurez internet, le téléphone, et la télé par le biais de la box, et que cela vous coûtera moins cher, ben voyons. Comme tout passe par des faisceaux hertziens, quand vous avez des tempêtes ils partent en vrille, vous avez coupure sur coupure, et vous n'avez plus rien, ni même de téléphone en cas d'urgence. Même sur Paris on ne plus regarder la télé sans avoir des coupures.

Quand on apprend que France Télécom veut couper le RTC en 2022, car pour eux tout le monde à un téléphone portable ou de l'ADSL, ON RIGOLE. Il faut quand même signaler qu'en cas de panne électrique le téléphone normal RTC fonctionne, mais par contre votre box ADSL sera elle en panne car elle n'a pas de batterie. Quant aux relais, s'ils sont reliés par des faisceaux, en cas de cyberattaque ou de tempête, les portables ne fonctionneront plus non plus. Il est bon de rappeler que tous nos opérateurs ont eu des pannes à l'échelon national. Quand on voit ce qui se passe dans ce pays, on se dit qu'on a intérêt à conserver un vieux poste émetteur radio, ou CB. Quand on sait que même les communications militaires, ou que des réseaux dits durcis passent par des infrastuctures civiles, on est en droit de s'inquiéter.


08°) Autres liens sur le compteur.

334°) Le compteur Linky est un véritable mouchard digne de Big Brother. EDF affirme qu'il est mieux sécurisé que votre carte bancaire comme les bisournours. Certains maires affirment qu'ils ne peuvent pas s'opposer au Linky, c'est FAUX. (22/02/2016)

324°) Compteur_linky, un_espion à domicile de toutes vos activités. (01/07/2015)

223°) L'arnaque de 4 milliards d'euros des compteurs Linky d'EDF / ERDF, un espion chez vous qui se livre à une atteinte à la vie privée, qui favorisera le cambriolage de votre habitation, et que des abonnées commencent à blinder pour les empêcher d'émettre et de communiquer.
(16/10/2011)

08-83°) Lettre ouverte aux politiques : Espionnage et atteinte à la vie privée, y compris des élus, maires, députés, sénateurs, ministres, chefs d'état, etc... (09/02/2016)


 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -