© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -

Adresse du site
sites de secours
http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes

341°) Anne Hidalgo maire de Paris dénonce la pollution par les particules fines
des voitures, mais oublie de dénoncer la pollution des avions et
la pollution électromagnétique qu'elle encourage.

Anne Hidalgo maire de la ville de Paris pratique la discrimination, participe à l'augmentation de la fracture sociale, du gaspillage, et à l'enrichissement des dirigeants du lobby des constructeurs d'automobiles. Elle a en effet décidé sans la moindre concertation d'interdire à plusieurs types de véhicules de rouler dans Paris intra-muros en semaine de 8h à 20h.

- Les véhicules des particuliers immatriculés avant le 1er janvier 1997,

- Les véhicules utilitaires légers immatriculés avant le 1er octobre 1997.

- Les deux catégories des deux-roues motorisés mis en circulation avant le 1er janvier 1999.

La Ville de Paris déclare que seulement 10.000 véhicules seront concernés, nombre revu à la hausse à 400.000 véhicules. Quant à l'association 40 millions d'automobilistes, elle précise que c'est au moins de 600.000 à 800.000 véhicules qui sont concernés en Ile-de-France. La maire de Paris a en effet oublié de tenir compte des technico-commerciaux qui roulent le plus souvent en diesel, et qui sont contraints de venir participer à des réunions au moins une fois par mois sur Paris. Elle a aussi oublié les élections à venir. Vous voulez détruire l'économie française, c'est simple, il suffit d'attendre la mise en application des idées de nos élus politiques. Exemples :

- Le permis à points a détruit plusieurs milliers d'emplois, provoqués quelques divorces et suicides, combien, on l'ignore, il n'y a jamais eu d'enquête.

- Les ronds-points sur lesquels les élus peuvent toucher des commissions et des subventions lors de leur construction, et aussi l'entretien de la verdure, idem avec les chicanes et les plates-bandes qui sont de véritables casse-gueules na nuit surtout quand il pleut.

- Les nombreux problèmes de circulation en raison de routes trop étroites pour les agriculteurs et aussi les convois exceptionnels, ce qui génèrent des pertes économiques, ce qui fait fuir et disparaître nos industriels et transporteurs, en raison de la multiplication des contraintes. On retourne au moyen-âge, au temps des calèches.

Anne Hidalgo va faire interdire même les 2 chevaux, 4L, et tout le reste, mais pas les gros 4x4 à plus de 40.000 euros de ses amis qui consomment pourtant beaucoup plus que ces vieux véhicules cités plus haut. Encore plus drôle, on apprend que 6,5 millions de personnes dans le monde meurent chaque année d'une mauvaise qualité de l'air intérieur comme extérieur. Je serais curieux de savoir comment la mairie de Paris a obtenu ce chiffre, et comment ils ont pu lier les diverses pathologies aux gaz d'échappement. Vous apprendrez que les gaz d'échappement sont responsables de l'hypertension, des cancers du poumon, des AVC (accident vasculaire cérébral), des maladies cardiaques, mais promis juré, la téléphonie mobile n'est responsable de rien du tout, ni les radionucléïdes qui viennent de Tchernoby, mais ils ne particient pas à l'augmentation des cancer du poumon. Heureusement que le ridicule ne tue pas, car il faudrait enterrer de nombreux élus.

On se demande qui se cache derrière la décision d'interdire la circulation à Paris des véhicules fabriqués avant 1997 ? Le coupable est vite trouvé, le lobby des constructeurs d'automobiles qui espère ainsi regonfler ses ventes, les salaires de leurs dirigeants ainsi que leurs stocks options, et qui finance aussi les fondations des politiques. Aucun élu français ne prend une décision qui contribue à augmenter la fracture sociale, sans en tirer des avantages pour lui-même et/ou pour son parti politique. Dans le même temps, Anne Hidalgo oublie de parler des autres pollutions, c'est tellement plus facile d'accuser les français et les automobilistes qui ne disposent pas des accès à la presse et encore moins des moyens financiers pour rouler avec des voitures neuves. Toutes les informations gênantes sont en plus cachées à la population. Exemple:


A) La mairie explique que le trafic routier est à l’origine :
- des 2/3 deux tiers des émissions de dioxyde d'azote
- de 55% des émissions de particules à Paris.

Anne Hidalgo oublie juste de nous parler de la pollution de l'air par les avions qui consomment à chaque décollage plusieurs tonnes de kérosène. Paris est pourtant encadré par trois aéroports principaux, celui de Roissy, du Bourget, d'Orly et de quelques autres plus petits. En plus le kérosène contient plusieurs additifs toxiques, y compris le kérosène dit Bio, une vaste arnaque verte, car il n'est pas bio du tout, encore une autre escroquerie écologique.

B) Anne Hidalgo oublie de parler de la pollution aux particules fines dans le métro et le RER. Ces particules fines proviennent essentiellement des systèmes de freinage du métro, raison pour laquelle beaucoup de parisiens et de jeunes ont les poumons encrassés, ou ont aussi des crises d'asthme, mais là silence, interdiction d'en parler. Lors d'une autopsie on reconnaît un parisien grâce à la couleur de ses poumons.

C) Anne Hidalgo oublie de parler de la pollution aux particules fines qui viennent avec les vents d'EST des mines de charbon à ciel ouvert exploitées en Allemagne. Le comble de la malhonnêteté de la mairie de Paris, c'est là aussi d'accuser les automobilistes français alors que c'est l'exploitation du charbon qui génère cette pollution, ce qui a déjà été dénoncé par la presse.

D) Quand les vents viennent des pays de l'EST, Anne Hidalgo maire de Paris oublie aussi de parler de la pollution aux radionucléïde et aux particules radioactives qui viennent de l'ancienne-centrale nucléaire de Tchernobyl. Donc là aussi il n'y a pas que la cigarette qui est à l'origine des cancers du poumon, surtout par temps de pluie, autant de mensonges dissimulés. Il est donc criminel d'inciter les parisiens à pratiquer la marche, le cross et le vélo quand les vents viennent des pays de l'EST, c'est une très mauvaise idée qui contribue à augmenter les pathologies et le déficit de la sécurité sociale.

E) Et enfin Anne Hidalgo maire de Paris oublie de lutter contre la pollution électromagnétique, MIEUX, on peut même dire que la mairie de Paris l'encourage. Là par contre, les autorités françaises sont incapables de chiffrer le nombre de morts généré par la téléphonie mobile. Il est vrai que avons beaucoup de benêts qui croient et affirment que les ondes sont inoffensives alors que des manuels professionnels expliquent le contraire depuis les années 70. Pour des clowns incompétents, il paraît que c'est une théorie du complot, ou au choix des thèses conspirationnistes, or l'innocuité des ondes est un mythe, une escroquerie qui a été propagée par des ingénieurs qui avaient déposé des brevets sur la radio et les radars comme Watson Watt, et aussi par des experts bidons au service de l'industrie.

Dès 2008, la mairie de paris avait déjà installé 400 bornes Wi-Fi avec SFR. On a appris au mois de mai 2016 que la mairie de Paris voulait installer du mobilier urbain équipés avec du Wifi, comme les bancs publics. Dans ce dernier cas il n'est pas précisé si la mairie de Paris déconseille aux femmes enceintes de s'asseoir sur ce type de banc, et on ne sait pas s'ils sont dotés d'un logo. Pourtant les effets nocifs sont connus depuis les année 50, quand des chiens ont été exposés à des micro-ondes. Dès les années 60/70, des consignes de sécurité figuraient dans les manuels techniques, ce qui est encore ignoré de nos élus politiques et même des experts médicaux. Quant aux systèmes sans fils, Barrie Trower scientifique ex-officier des services de renseignement britannique mettait en garde contre l'exposition des enfants aux micro-ondes nocives des bornes Wi-Fi. Sauf que  nos élus locaux et ministres sans conscience pour la plupart, le personnel de l'éducation national préfèrent tout ignorer des effets des ondes sur le vieillissement cellulaire. Dès 1999 il a été mis en évidence dans une étude dans le cadre du WTR dirigé par le Dr George Carlo (lien 19) et financé par les opérateurs, que les micro-ondes pouvaient détériorer l'ADN, et donc modifier la retranscription de l'ADN. D'ailleurs la pollution prospère, le stade vélodrome de Marseille a installé un millier de bornes Wifi, un record.

Une nouvelle étude américaine publiée le 27 mais 2016 réalisée dans le cadre du NTP (National Toxicology Program), confirme elle aussi les risques. Des rats ont été exposés in utero pendant 2 ans à du 900 MHz en GSM et CDMA. Cette étude confirme une fois de plus les risques nocifs des ondes de la téléphonie mobile. Les membres de l'académies de médecine, les experts officiels dits indépendants ont tenté de discréditer les vrais scientifiques indépendants comme les Professeurs, Neil Cherry, , Roger Santini, Madeleine BastideLennart HardellCoureau (2014), Aubineau (étude Comobio), etc. Le 18/05/2015, Franz Adlkofer publie un communiqué de presse et rend public un jugement contre le Pr Alexandre Lerchl de l'Université Jacobs (lien 325) : « Le Waterloo du protecteur des rayonnements Alexander Lerchl – Son accusation de falsification au sujet de l'étude REFLEX est illégale. .../... Maintenant il a été définitivement établi ce que plusieurs commissions avaient déjà constaté : La plainte d'Elisabeth Kratochvil contre le Pr. Lerchl pour atteinte à l'honneur a maintenant force de loi, ses affirmations absurdes ne doivent pas être répétées à moins d’une peine pécuniaire ou de détention. » Le programme Reflex reposait sur les résultats de 12 équipes scientifiques internationales, et mettait en évidence les effets nocifs des micro-ondes de la téléphonie mobile.

Une nouvelle étude de 20 millions de dollars faite par le National Toxicology Program (NTP), un programme de recherche géré par le Ministère de la Santé américain, a été publiée le 26 mai 2016. Les chercheurs ont exposé plusieurs groupes de 90 rats aux ondes GSM en 900 MHz et CDMA, in utero et à leur naissance aux ondes pendant toute leur vie. L'exposition était 10 minutes, puis de 10 minutes sans exposition sur 9 heures par jour. Les rats du groupe de contrôle n'ont pas été exposés, il n'y a donc eu aucun cancer. Dans le groupe exposé le taux de cancer est passé de 1,1% à 3,3%, selon le niveau de puissance. 

La ville de Paris et la liste de ses capteurs de surveillance

Il y en a qui dépense sans compter, et il y en a qui polluent l'environnement sans compter et en ignorant les conséquences des ondes sur la santé humaine, comme la mairie de Paris, qui multiplie aussi les objets connectés et capteurs connecté. Voici la dernière idée de la mairie de Paris en date du 29 juin 2016 :

La Ville de Paris et Cisco viennent d'installer des dizaines de capteurs sur la place de la Nation pour « identifier » (sic), je dirais plutôt pour surveiller avec précision les « pratiques » des passants, dans le but paraît-il de réaménager la zone, et afin de rendre la ville plus intelligente. La place de la Nation est aussi un lieu de manifestation régulier, qui est cernée par 8 voies de circulation et 10 artères. Paris veut réaménager 7 grandes places. La mairie de Paris explique « Nous faisons de l’urbanisme tactique », bien voyons, pourquoi ne pas dire que nous faisons de la surveillance tactique pour mieux alimenter les bases de données des services secrets américains. La place de la Nation a été équipée de multiple mouchards pour fournir des données en temps réel, de capteurs de surveillance fournis par la société Cisco, fournisseur en plus de la NSA :

Caméras
La place de la Nation a été équipée de 19 caméras de surveillance, dont les images sont analysées par un logiciel qui est capable de reconnaître les voitures, les piétons, les cyclistes, de compter les passages, et même de surveiller l'utilisation du mobilier urbain. Souriez, vous êtes filmés. Après avoir appelé à la délation, la mairie de Paris vous rassure tout de suite, en affirmant que les images enregistrées par les caméras seront floues pour que les personnes ne soient pas identifiées.


Pollution
La place est aussi équipée 5 capteurs pour calculer le niveau de pollution, le direction et vitesse du vent. Il n'est pas précisé si le système sera en mesure de dire si la pollution vient de l'Allemagne, ou même de Tchernobyl. Il semble que la mairie de Paris n'est pas souhaité installé de détecteurs de radioactivité. D'ailleurs la transparence dans ce domaine n'existe plus, car les serveurs qui permettaient d'avoir des données trop claires ne sont plus accessibles. Les militaires ou anciens militaires, idem pour des anciens membres des services de renseignement ont préféré s'équiper de leur propre détecteur de radioactivité, sachant qu'il est impossible de faire confiance aux agences françaises et à tous ces politiques dont un certain nombre sont corrompus, comme le prouve tous les rapports de Transparency International.


Bruit
La mairie a aussi fait installer 14 sonomètres pour surveiller le niveau sonore ambiant, reste à savoir s'ils seront aussi efficaces que ceux qui étaient installés près de certains aéroports, sauf qu'ils ne fonctionnaient pas. Le nombre de décibels (dBa) est affiché en temps réel sur 4 panneaux installés sur la place, modéré, fort ou excessif. Les automobilistes seront ravis que la mairie veux rendre la place piétonne, encore un coup porté contre notre économie. Les élus PS et verts ne proposent jamais aucune solution technique, à part celle de taxer les français, et ils sont les meilleurs destructeurs de notre économie. Jamais un seul d'entre eux n'a proposé de faire campagne pour le moteur à air comprimé, ou pour cette invention d'un ancien ingénieur à Rouen qui modifiait les carburateurs qui permettaient de consommer moins.

Connexion
Un système a aussi été prévu pour compter, estimer, surveiller le nombre d'appareils mobiles présents sur la place qui a été équipée de 12 bornes Wifi. Si un appareil mobile passe plusieurs fois à côté d'une antenne, le nombre de passage est comptabilisé, mais la mairie de Paris précise là aussi que tout ce fait de façon anonyme, le système est aveugle comme les caméras, c'est à mourir de rire.


Température
Au sein d’une même place, il fait plus chaud à certains endroits et plus frais à d’autres. Cela peut avoir un effet non négligeable sur le confort des piétons. Grâce à la dizaine de capteurs de température déployés dans la zone, il sera possible de savoir quels sont les coins les plus touchés par la chaleur, ce qui aidera la capitale à hiérarchiser ses priorités de réaménagement.


Ordures
Les divers containers à verre seront aussi surveillés par le biais d'un capteurs à ultra-son, ce qui permettra d'optimiser le passage des camions de ramassage des déchets.


Des plantes intelligentes
La place de la nation a aussi été équipée de deux murs végétaux connectés, de la startup allemande Green City Solutions. Son PDG Dénes Honus, affirme que ces murs absorbes autant de pollution que 275 arbres classiques, et il déclare : « 1,6 million de personnes meurent chaque année dans le monde à cause des particules fines et de l’oxyde d’azote ». Ces très drôle, car dans un autre article j'ai lu que 6,5 millions de personnes dans le monde meurent chaque année suite à la pollution par les particules fines. Ces murs verts récoltent l'eau de pluie pour irriguer les plantes, et sont alimentés par des panneaux solaires. Chaque plant est lui-même équipé de capteurs enregistrant l'état de la mousse, le niveau de l'eau, le degré de pollution de l’air et le niveau sonore. Il n'a pas été prévu de chaîne stéréo pour limiter le stress des plantes.


Les capteurs installés par Cisco, fournisseur de la NSA, récolteront toutes les données jusqu'à la fin de l'année 2016. On ignore si les plantes ont aussi une carte d'identité. Mais la mairie de Paris a aussi prévu de réaménager six autres lieux publics. Ce type d'installation nécessite un investissement lourd, mais ne dit-on pas l'essayer c'est l'adopter, au détriment des contribuables qui verrons leurs impôts locaux encore augmenter. Les données récoltées sur la place de la Nation sont en accès libre depuis la plateforme Open Paris mise en place par la mairie.



Et la sécurité dans tout ça.
Pour des spécialistes, "l'IoT souffre d'un manque de compréhension du grand public, malgré son activité de plus en plus remarquable.../... C'est le constat d’Elio Qoshi, contributeur pour SitePoint, qui pointe du doigt les dangereuses conséquences qui pourraient résulter d'une utilisation de l'IoT sans précaution et une confiance aveugle en cette technologie."


Sécurité des données liées aux objets connectés au domicile - Fondation MAIF.

20/11/2015 - Durée : 02,07mn -(1017-0-0)

Si les élus, les politiques, les états et les grands groupes ne se comportaient pas comme des mafias, les populations ne s'opposeraient par autant à toutes ces technologies, surtout si elles étaient réellement sécurisée, ce qui n'est pas le cas. Ainsi parler des risques de piratge serait une thèse conspirationniste, sauf pour certains assureurs qui s'inquiètent des risques de piratage de nos données personnelles, car elles pourraient être utilisées pour réaliser des effractions, eh oui.

itron compteur intelligent espion mouchard NSA atteinte à la vie privée
espionnage de la NSA, stockage des données atteinte à la vie privée de la population français par les services de renseignement américain par le biais des compteurs communicants intelligents d'Itron
Le 23 mai PTC a annoncé son évolution vers une plate-forme ouverte IoT ThingWorx capable de prendre en  charge les offres des autres Cloud leaders. Sa plate-forme ThingWorx s'intègre à Amazon Web Services (AWS) IoT. A partir de juillet 2016, elle prendra aussi en charge Microsoft Azure IoT Hub.

Les aspects atteinte à la vie privée en violation de l'article 8 de la convention européenne des droits de l'homme liés à l'exploitation des objets connectés ne sont pas pris en compte par les parlementaires. On sait désormais depuis le mois de mai avec les déclarations des responsables des services de renseignements américains qu'ils veulent accéder à toutes nos données personnelles qui seront fournis par les objets et bracelets connectés. Ceux qui verront le prix de leur mutuelle augmenter parce que leur bracelet connecté aura fournis des informations à ces systèmes de surveillance n'auront qu'à s'en prendre à eux-mêmes.  
.

Le piratage des objets connecté, du stimulateur cardiaque au fusil du sniper.

24/04/2016 - Durée : 05,47mn -(619-28-0)


 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site http://filterman.comlu.com/gsm.htm
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Copyright - Reproduction interdite - Marc Filterman -