© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


44°) Antennes relais GSM Bouygue,
ça chauffe tellement à ALBI,
que même les mouches crèvent,
cancers, crises cardiaques et suicides à ALBI.
Ils ne sont pas du tout contents les habitants d'ALBI. Depuis qu'un relais Bouygues GSM a été installé sur le toit d'un HLM, on assiste a une épidémie de plaintes. Plus grave, l'enquête réalisée par une des habitantes, montrent dans un même immeuble, une épidémie de cancers, dépressions, et plus grave, des suicides. Même les mouches viennent crever au dernier étage, ce qui est la preuve s'il le fallait, que les normes ne sont pas respectées. Alors que font les autorités locales d'ALBI, RIEN, contrairement à Saint-Cyr l'Ecole. Les émetteurs de SFR ont été stoppés suite à l'apparition d'un cluster de 9 leucémies infantiles et à l'intervention du maire. Les autorités d'ALBI se réfugient derrière le mur du silence, et les experts des opérateurs de téléphonie mobile GSM ou DCS, pour qui les ondes n'ont aucun effet sur la santé. Leurs experts devraient se reconvertir dans un autre domaine de recherche. Ou encore ils devraient  retourner à leurs chères études, et réviser celles qui existent et démontrent, qu'on savait dès 1893 que certaines ondes avaient des effets sur le biologique, il y a donc plus d'un siècle. L'incompétence des autorités françaises sur le sujet est plus suspecte.
Photo 01: Plusieurs suicides ou tentatives ont été dénombré dans une zone restreinte d'ALBI.

Photo 01 : SUICIDES :
Les suicides et dépressions ne sont pas surprenants. Ces deux faits sont connus depuis un demi siècle de l'armée et des services secrets. En effet, on retrouve un taux de suicide plus élevé chez les opérateurs radars et radios, et un taux de cancer du cerveau plus élevés chez les militaires exposés en permanence au micro-ondes, n'en déplaise à certains politique. Quand on sait qu'il y a des officiers supérieurs, comme des colonels et généraux, à la tête de certains opérateurs, ou autres organisations liées, on peut s'étonner de leur incompétence, quand ce n'est pas d'une malhonnêteté évidente, digne d'un régime bolchevique à  la langue de bois. M'étant penché et spécialisé dès 1986 sur les recherches en guerre psychotronique, j'ai découvert à travers les documents déclassifés sur les recherches soviétiques, qu'ils avaient étudié tout le spectre de fréquence. Leur objectif était de déterminer celles qui étaient capables de provoquer des crises d'angoisse, donc suicides, mais aussi de déclencher des comportements violents.
 
 
Photo 02: En plus de l'antenne GSM sur le pylône, il existe un petit faisceau sur le côté droit.

 
Photo 03: Des étincelles apparaissent quand on met une clef dans un portail métallique.

Photo 03:
Les relevés effectués le soir à côté de cet immeuble, dans la zone pavillonaire, atteignent 4 V/m. Il semble évident que les émetteurs situés dans cette zone dépassent largement les 20 Watts. Il faut en effet savoir que leur puissance en province peut atteindre 200 watts, information que nos opérateurs oublient de réévéler au public et aux Députés, qui préfèrent ne pas poser cette question très gênante.
 
Photo 04: Crises cardiaques et crises d'épilepsie, 2 morts subites.

Photo 04:
Les problèmes cardiaques, d'hypertension, ou tension dans l'oeil ne sont pas surprenant. Un champ électrique perpendiculaire à un champ magnétique, modifie le flux ou le débit d'un liquide dans un tuyaux de faible diamètre, ou capillaire. Un paramètre supplémentaire doit être rajouté, il s'agit du champ géomagnétique terrestre, qui peut s'additionner, voire se soustraire au champ magnétique d'une onde radio. Il est donc facile de faire une extrapolation avec un vaisseau sanguin comme une artètre, ou une capillaire, et de conclure à la modification d'un débit, qui à dailleurs été mis en évidence dans plusieurs études. Il est possible de provoquer la rupture de vaisseaux très fin, pouvant provoquer une rupture d'annévrisme au niveau du cerveau. Lors de la seconde guerre mondiale, les japonsais ont étudié la possibilité de provoquer une hémorragie pulmonaire, en utilisant des émissions autour de 400 MHz.

Il est possible de provoquer un arrêt cardiaque avec une onde pulsée, comme il est possible de provoquer d'ailleurs une crise d'épilepsie. Une onde pulsée à la bonne fréquence de résonnace produit un effet biologique. Cela est comparable à l'utilisation d'un marteau piqueur, dont le burin va frapper x fois par seconde, la zone de roche ou de goudron qu'on souhaite détruire. Il a été démontré qu'il était possible de stopper le coeur sur des animaux exposé à ce type d'onde. Ce sujet est très sensible et intéresse les services secret. Ces études du Dr Frey sont néanmoins référencés au parlement européen.
 
Photo 05:                           2 suicides au troisième étage                  + 1 suicide

Photo 05:
Deux morts subites, 5 crises d'épilepsie en 3 mois, un cancer du poumon, interruption de croissance chez un enfant de 12 ans, un suicide au quatrième étage de la barre d'immeuble en plus des 2 autres signalés.
Des modifications chimiques peuvent être provoquées dans le cerveau et le sang, suite à des expositions répétées et permanentes aux ondes électromagnétiques. Il n'y a que les CRIMINELS ou les TALIBANS des micro-ondes pour affirmer le contraire. La stimulation de la dopamine et de la sérotonine par des micro-ondes est connue pour provoquer des modifications du comportement, qui se traduisent par des troubles de la concentration, de la mémoire en fonction de la durée et de la puissance, des comportements lymphatiques ou violents, ce que nous appelons vulgairement irritabilité. Ces ondes quant elles sont pulsées en ELF (extrêmement basse fréquence) interfèrent sur le spectre du cerveau.
Un officier révélait lors d'une conférence, les recherches d'un médecin dont je suis obligé de taire le nom, qui révélait que le 5-HIAA (lié à la sérotonine) pouvait être stimulé par les champs électromagnétiques. Or il a été découvert par l'institut de Karolinska en Suède, et l'hôpital des vétérans de Loma Linda où exerçait à une époque Ross Adey (ex-chercheur de la NASA et consultant à la Maison Blanche), chez les les soldats ou patients violents, les suicidés, les assassins sanguinaires, un taux de sérotonine anormalement bas ou de 5-HIAA pour être plus précis.
 
Photo 06:                                            Problèmes de cataracte, vue et coeur, tentatives de suicide.

Photo 06:
Pour les problèmes des yeux, une micro-onde pulsée en très basse fréquence, provoque un rétrécissement du champ de vision. On peu aussi être confronté à une myopie passagère, sauf lors d'exposition permanente à des sources du type radar. Les émissions des faisceaux hertziens représentent une menace reconnue depuis un accident qui remontent aux années 80 sur une base de l'Otan en Allemagne. Un technicien en se mettant en face de la source d'émission du faisceau avait perdu son oeil.

Suite à des problèmes de santé liés aux écrans d'ordinateurs, les experts d'une enquête affirmaient en mai 1981, qu'aucune recherche n'avait été effectuée sur les effets biologiques des très basses fréquences, mais cela ne les a pas empêché de déclarer que :
" Les très basses fréquences (ELF) n'ont que peu d'influence sur le corps humain, et les effets biologiques sont peu vraisemblables."
John C. Villforth, Directeur du Bureau de Radiologie de la Food And Drug Administration (FDA), affirma devant une commission que les niveaux relevés étaient largement en dessous des standards définis pour le grand public. Il fut interrompu par le Député Gore qui lui demanda :
" Est-il vrai qu'aucun standard n'a été défini pour la bande des très basses fréquences, entre 15 et 200 KHz ?"
Réponse de Villforth : " C'est vrai." et il précise que "ces ondes ont été comparées à toutes les autres émissions, ultraviolets, ultrasons, lumière visible, afin de les comparer aux standards en vigueur".

Quand les chercheurs indépendants parlent des effets des ondes sur le biologique, les experts officiels, ANRF (Agence Nationale des RadioFréquences) en tête parlent d'amalgame. Je crois qu'ici l'amalgame n'est pas mal non plus. Il est vrai que les représentants de l'ANRF confondent aussi joyeusement les émissions analogiques et numériques, ce qui n'est pas mal non plus comme amalgame. C'est la preuve qu'ils n'ont pas été studieux à l'école, et que visiblement ils étaient absents aux cours de physique. Il y va donc y avoir de la reconversion obligatoire dans l'air.

Le Député Gore ramène Villforth sur la question essentielle:
" S'il n'existe pas de standard défini pour les très basses fréquences, on se demande comment vous pouvez prétendre qu'on ne viola pas un standard qui n'existe pas."

Réponse de Villforth:
"... nous disposons d'une foule d'informations provenant de la commune des scientifiques sur ces questions, mais le problème des standards n'a pas été discuté. Dans la mesure où l'on n'a pas observé d'effets biologiques, la nécessité de définir un standard n'est pas vraiment apparue."

C'est un magnifique discours de la langue de bois, qui montre le comportement criminel des institutions qui sont pourtant chargées de contrôler les industriels. Il faut dire qu'en France nous ne sommes pas mieux servis. Il suffit pour s'en convaincre de regarder le comportement des experts de la DGS, qui oublient même de parler des durées d'exposition, ce qui constitue une véritable fraude. Curieusement la DGCCRF ne sanctionnent pas cet oubli volontaire. Ayant contacté les Services de la Répression des fraudes en janvier 2003, je me suis entendu répondre qu'il n'avait reçu aucune instruction concernant les durées d'exposition par rapport à une norme thermique, qui existe pourtant elle. Selon le document européen du 19 juillet 1999, la période de référence de stipulée est de 6 MINUTES, ce que semble ignorer la DGCCRF et tous les autres acteurs de l'état. C'est la raison pour laquelle j'ai jugé utile de rédiger un texte de loi que j'ai proposé à plusieurs députés, pour qu'on utilise comme cobaye les experts et les députés qui les soutiennent, qui affirment que les champs électromagnétiques n'ont aucun effet sur la santé. J'ai donc proposé qu'on expose ces cobayes aux micro-ondes de façon permanente, puisqu'il n'existe limite sur les durées d'exposition.

Le Député Gore:
" Mais vous dites vous même page 17 de votre rapport, que vous manquez d'éléments sur les effets biologiques du 15 à 250 KHz."
Réponse de Villforth: " Exact."
Le Député Gore:
" Bien, d'un côté vous nous dites que les standards sont respectés, de l'autre nous apprenons des fréquences pour lesquelles il n'existe pas de standard. Vous nous dites que la raison de cette absence de standard, est qu'il n'y a pas de raison pour en établir un, mais quand il s'agit de savoir si la situation est saine, vous ne pouvez pas le certifier parce qu'il n'y a pas de standard, bien que vous en soyez personnellement convaincu. Nous n'avons pas besoin de vous accuser de mensonge, mais votre conviction n'est basé sur rien de scientifique."lochard
 
 
 
Photo 07:    Problème de dépression, cataracte, et poumons.

Photo 07:
Je ne reviendrai pas sur les dépressions en ayant déjà parlé. En revanche, les cataractes sont des problèmes qui ont été constatés dès la seconde guerre mondiale chez les radaristes, et qui ont suscité une polémique.
 
Photo 08:                   Un point commun entre Albi et Saint Cyr l'Ecole, il y existe un aéroport.

 
Selon une habitante d'ALBI, cet homme a été retrouvé à proximité d'un pylône. Cette information n'a pas été précisée par la presse locale.

 

 


Saint-Cyr-l'Ecole, reportage de France 3, du 06/03/2003 :
Les antennes relais de téléphone mobile sont elles dangereuses pour la santé, certains le craignent, il n'y a pas de preuves pour le moment, mais a Saint-Cyr-l'Ecole dans les Yvelines c'est l'inquiétude, une antenne est installée sur une école, et la DASS elle-même, vient de reconnaître 8 cas suspects de cancer chez des enfants du quartier.

Depuis plusieurs années, les parents d'élèves de cette école soupçonnent les antennes relais installées sur le toit de l'établissement d'être à l'origine de trois cas de cancer déclaré chez des enfants qui ont été scolarisés ici. Deux sont décédés d'une pathologie est extrêmement rare, le cancer du tronc. Saisie, la DASS affiné par reconnaître 8 cas suspects de cancer d'enfants sur toute la commune, sans pour autant faire de liens avec les antennes relais. Pour les parents d'élèves, c'est un premier pas

Fanny Draun, groupement parents d'élèves indépendants:
nous on veut d'abord savoir s'il y a un rapport, et si eux trouvent qu'il n'y en n'a pas, il faut nous le démontrer.

Hervé Naugier
les résultats de l'enquête de la DASS et de l'INVF montrent qu'il y a effectivement des suspicions, euh au moins au niveau des cancers de l'enfant... Le lien n'est toujours pas fait, et on évite même soigneusement de faire le lien, entre la reconnaissance de cet excès sur les cancers de l'enfant et les champs électromagnétiques.

La DASS en revanche ne reconnaît pas de cas suspects de cancer chez les adultes de la commune. Mais pour le maire, l'étude de la DASS n'a pas été suffisamment approfondie.

Philippe Lavaud, maire de Saint-Cyr-l'Ecole
à ce jour, donc la Ddass a interrogé l'ensemble des médecins de la ville, et des médecins effectivement jouxtant les villes de Saint-Cyr-l'Ecole, mais ceci dit, il y a également des personnes qui habitent Saint-Cyr et qui vont travailler à Paris, et qui vont se faire soigner à Paris, et celles-ci ne vont pas apparaître. Donc je pense que l'étude est à reprendre, et c'est pour ça que je demande à la Ddass, d'étudier l'ensemble de la population du quartier par un questionnaire tout simple.

La Ddass, et les opérateurs nécessaires et oranges n'ont pas souhaité répondre à nos questions.
 



Saint-Cyr-l'Ecole, reportage de  France Info, du 07/03/2003 :
4 antennes relais sur le toit d'une écoles et des enfants qui souffrent de troubles rares, tumeur au cerveau, cancer de la thyroïde, ou du tronc cérébral, donc on ne recense 30 cas par an sur l'ensemble de la France. 2 enfants déjà en sont morts dans le quartier de l'épie d'or. Les habitants accumulent leurs angoisses au fil des dossiers médicaux. Hervé Nougier est membre de l'association de défense de l'environnement de l'épie d'or.

Hervé Nougier:
On a demandé des explications, on a recherché des causes, et on a pour l'instant aucune réponse, parce qu'il y a un discours officiel, qui dit qu'on ne doit pas retenir l'hypothèse d'un risque sanitaire lié à ces antennes, mais il y a aussi beaucoup de recherches indépendantes qui démontrent des effets très néfastes des extrêmement basses fréquences et de cette technologie en général.

Faux répondent SFR et Orange, jamais aucun expert n'a démontré le lien de cause à effet entre nos antennes et certaines pathologies. Mais les deux opérateurs refusent de s'exprimer sur les premiers résultats de l'enquête sanitaire commandée par le ministère de la santé, une enquête qui retient tout de même 8 cas de cancer suspect chez des enfants, sans aller plus loin, Stéphanie Garcia, responsable des études à la DASS des Yvelines.

Stéphanie Garcia:
Nous ne faisons pas d'enquête, parce qu'ils se mobilisent autour des antennes relais, nous faisons l'enquête parce qu'ils signalent des pathologies qui les inquiêtent. Pour l'instant il n'y a aucune hypothèse qui est émise par le groupe de travail.
 

Il faudra probablement plusieurs mois pour que les scientifiques déterminent la cause exacte de ces cancers dans le quartier de l'épie d'or. Les habitants eux n'ont pas envie d'attendre. Philippe Lavaud est maire de Saint-Cyr-l'Ecole.

Philippe Lavaud, maire de Saint-Cyr-l'Ecole:
Est-ce que ces antennes sont vraiment nocives, si le cas est, eh bien on les démontent, c'est tout. Je dis on ne se pose pas la question sur la santé des gens, c'est absolument inconcevable. Je ne peux en aucun cas effectivement laisser la population comme ça, ce n'est pas possible.

L'an dernier, la mairie a dénoncé le contrat qui la liait aux opérateurs mais SFR et Oranges ont lancé des recours devant le tribunal administratif et les antennes sont toujours là. Isabelle Labairye France Info.


Saint-Cyr-l'Ecole, reportage de France 2 du 07/03/2003 :
établit entre la présence de ces deux antennes et les cas de cancer, les parents d'élèves critiquent la méthode utilisée pour le sanitaire

On se retrouve simplement avec un travail qui a été fait à distance sur des registres qui n'ont été fait que pour des enfants, donc on ne retient que les cas des enfants, alors que le problème est beaucoup plus vaste.

C'est également la position de la mairie, elle regrette que les cas de cancer d'adultes n'est pas été pris en compte.

Malheureusement la DASS n'interroge que les médecins de la ville, que les médecins dans un très court périmètre autour, dans le vieux Saint-Cyr, mais ce qu'il faut savoir, c'est que les adultes vont travailler d'une part sur Paris, sur d'autres villes, et peuvent aller également chez le médecin dans d'autres villes,

La municipalité, les deux opérateurs, SFR et Orange sont en conflit devant le tribunal administratif, l'enquête sanitaire elle, devra très vite déterminer les causes des 8 cancers suspects.



Saint-Cyr-l'Ecole, reportage de M6, du 07/03/2003 :
On ne leur demande pas de supprimer les antennes, on demande simplement de les déplacer, de retirer ces antennes qui sont nocives, au-dessus de la tête de nos enfants, c'est tout.
Y-a-t-il un lien entre les antennes relais des téléphones portables et le cancer ? La DASS à en tout cas lancé une enquête concernant 8 cas suspects chez des enfants de ce quartier de Saint-Cyr-l'Ecole dans les Yvelines. 3 d'entre eux ont développé un cancer du tronc cérébral. Une pathologie extrêmement rare, on en recense que 30 cas en France. Les parents d'élèves pointent du doigt les antennes installées sur le toit de l'école maternelle.

J'ai décidé de changer mes enfants d'école. Donc j'ai réussi a avoir une dérogation par la mairie, pour les mettre dans une école située plus loin des antennes.

Certains habitants s'interrogent également sur la proximité des antennes radars, de la base militaire de Satori. Beaucoup souffrent quotidiennement de certains symptômes. Depuis deux ans, plusieurs associations réclament une enquête approfondie sur l'ensemble du secteur.

Il y a des problèmes chez des adultes, des problèmes d'inconfort et des problèmes d'autres maladies graves qui n'ont pas été pris en compte, parce qu'on est pas allé enquêter auprès de la population.

Mais pour l'instant aucune expertise médicale n'établit de liens directs entre les cas de cancer et l'émission des antennes.

Philippe Evrard, chef du service de neurologie, hôpital Robert Debré (AP-HP) :
La question est plus de l'utilisation chronique contre l'oreille, pendant de très longues périodes d'un téléphone portable. Mais encore une fois, ça n'a pas été formellement démontré, rien n'a été vraiment démontré jusqu'ici, la supposition est que ce n'est pas dangereux, mais le dernier mot, n'a pas été donné.


Information Saint-Cyr l'Ecole du 10/04/2003:
Dernier épisode, des ouvriers ont procédé au démontage des antennes relais GSM de SFR. Cette victoire est aussi due à l'énergie de son maire qui a toutes les chances d'être réélu aux prochaînes élections.

Question énergie, le maire d'ALBI serait plutôt lymphatique, preuve que les antennes ont déjà fait leur effet sur lui (idem pour le préfet m'a-t-on déclaré). Il a même décidé de refuser d'accorder une salle pour le 12/03/2003 à ses citoyens qui voulaient débattre du sujet des relais GSM, preuve qu'il se sent très concerné par la santé de ses administrés. En voilà un qui au prochaîne élection électorale ne devra pas s'étonner de ne pas être réélu. Pas de bol, ces citoyens ont quand même trouvé une salle. Mieux, une équipe de télé qui avait décidé de venir, a finalement déclaré forfait. Même un avocat qui était intéressé au début pour s'occuper de cette affaire, à lui aussi jeté l'éponge. Les VOIX du Saint Esprit sont parfois impénétrable.




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.