© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


46°) SFR condamné à démonter
son antenne relais GSM de téléphonie mobile
installée près d'une ÉCOLE PRIMAIRE.

Après Saint-Cyr l'École, une autre oblige par voie de justice l'opérateur SFR à démonter son antenne relais GSM. Malgré les recommandations des experts du rapport Zmirou de la DGS du 16/01/2001, on est obligé de constater que le COMPORTEMENT CRIMINEL DES OPÉRATEURS CONTINUE, car contrairement aux recommandation, ils ne tiennent aucun compte de la présence même des lieux sensibles, comme les écoles ou les établissements médicalisés, malgré la bonne parole qu'ils diluent lors de leurs interventions dans des colloques au sénat ou à l'assemblée nationale.
Ces gens là et leurs experts ne respectent absolument rien, et se comporte comme de vulgaires criminels. Quant à l'état avec ses ministres de gauche ou droite, ils sont complices d'une autres catastrophe sanitaire, comme avec le tabac, l'amiante, le sang contaminé...

Il faut dénoncé un autre comportement délicteux utilisé volontairment et que j'ai dénoncé déjà à plusieurs reprise, et lors d'une question que j'avais posé au Sénateur Raoult.
Comment se fait-il qu'il ne soit jamais fait mention de la durée moyennnées de 6 minutes, qui figure pourtant dans le document européen tant vanté par nos experts ?
Dans d'autres domaines cela serait considéré comme une FRAUDE qui serait immédiatement et très sévèrement sanctionnée, ce qui n'est pas le cas ici. La DGCCRF est donc elle aussi complice et n'a rien modifié à son comportment, après que je lui ais signalé cette anomalie. Il m'a été répondu qu'ils n'ont reçu aucune instruction alors que la norme thermique existe.


Reportage France 3, Côte d'Azur, P. Vamier, G. Caron, J. Juvigny

La pression exercée par des parents d'élèves a payé. Ils ont obtenu le démontage d'une antenne relais de téléphonie mobile située près d'une école primaire, décision du tribunal de grande instance de Grasse. Toutefois l'opérateur pourrait faire appel.

La Roquette-sur-Siagne, Alpes-Maritimes:
Cette antenne relais, SFR n'a pas fini de déchaîner les passions. Installée à 15 mètres de l'école primaire Saint-Jean, elle devrait être déplacée prochainement sur décision de justice. Le tribunal de grande instance de Grasse a ordonné son démontage aux frais de l'opérateur, une première victoire pour les parents d'élèves.

Shauna Albouy, parent d'élève:
Par principe de précaution, on voulait juste que l'antenne soit déplacée. C'est pas qu'on n'utilise pas des portables, parce que tout monde s'en sert, c'est par souci de précaution.

Béatrice Rigaug, parent d'élève:
Il y a des enseignants qui étaient dérangés, qui ont des troubles qui peuvent être dus à l'antenne, et il y a surtout une petite fille qui est sous traitement médical quand même depuis presque un an, et qui elle avait demandé une dérogation.

Des pétitions au manifestation, les parents n'ont jamais baissé les bras. 97 deux d'entre eux menaçaient même de ne pas réinscrire leur enfant à la prochaine rentrée. Alors sous la pression le maire a engagé en novembre dernier une action en justice contre l'opérateur et le propriétaire privé qui héberge l'antenne.

Stanislas Koziello, adjoint au maire, la Roquette-sur-Siagne, Alpes-Maritimes:
C'est une décision de justice qui est assez originale, puisque c'est la première de la région, peut-être même la première en France sur le coup, sur un sujet sur lequel nous avons attaqué, qui est le trouble de voisinage. Le trouble de voisinage, on considère que les enfants qui sont dans cette école, eh bien sont perturbés par les effets des ondes émises par l'antenne.

Joint par téléphone, l'avocat de S. F. R., n'entend pas en rester là, il conteste les conclusions des rapports d'expertise produits par les parents. S.F.R. est condamné à démonter son antenne sous astreinte de 1500 EUROS par jour de retard. L'opérateur pourrait faire appel.


Voici ce qui est écrit dans le rapport, et ce que M. Joe Wiart a tenté de réfuté lors de son intervention à une conférence fin 2002, quand je lui avais mentionné la phrase ci-dessous:

Extrait du rapport de la DGS du 16/01/2001:
" Par contre, le groupe d'experts estime nécessaire que l'axe des faisceaux principaux des antennes ne soit pas orienté directement vers les lieux de vie à courte distance (moins de 100 mètres), même si les niveaux de champ mesurés sont très faibles et indiscernables du 'bruit de fond' RF, notamment des bandes FM et radio, et cela pour deux raisons : afin d'éviter de diriger le rayonnement de manière inutile vers le public à courte distance, dans le but de maintenir à un niveau le plus faible possible le niveau d'exposition de l'ensemble de la population; mais aussi pour un motif de bon sens : diriger le rayonnement vers des constructions, conduit à une diminution de la portée de l'antenne par absorption ou réflexion partielle. 

La réflexion partielle peut poser des risques sérieux, surtout si les bâtiments situés en face comportent des structures ou façades métalliques.
 
Exemple de pylone installé auprès des habitations, quand ce n'est pas à côté d'une maison médicalisée pour les retraités.


Conférence sur les effets des GSM sur la santé:
Une conférence se déroulera en présence de Roger Santini et Jean Marie Danze à Saintes le vendredi 04 juillet 2003



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.