© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



85°) Téléphonie Mobile GSM
foudroyant en période d'orage,
DANGER de la foudre.
Zdnet rapportait le contenu d'un article British Medical Journal 23 juin 2006, mais il n'est déjà plus disponible sur Internet. Deux médecins anglais spécialistes des risques des téléphones portables GSM en période d’orage se sont penchés sur le cas d'une fille de 15 ans qui a été foudroyée il y a un an alors qu'elle utilisait son téléphone mobile GSM lors d'un orage dans un parc à Londres en Angleterre.
 
personne foudrayée par la foudre micro-ondes téléphone portable, antenne relais de téléphonie mobile Un autre moyen de " FUMER "
 
 

Le Médecin déclarait :

Cette fille, a survécu à la foudre, mais elle
a de graves séquelles un an après les faits :

- problèmes cognitifs,

- forte perte d'audition,

- le côté du cerveau où elle tenait
son téléphone portable GSM a été
plus endommagé que celui des 
victimes classiques de la foudre 
lors d'un orage.

Swinda Esprit, M.D., and colleagues 
of the Northwick Park Hospital.

Le magazine scientifique British Medical Journal précisait selon Zdnet.
« Si quelqu'un est frappé par la foudre, la haute résistance de la peau humaine fait que la foudre circule le long du corps sans y entrer, c'est un phénomène baptisé "flashover". La mortalité est alors faible. Des matériaux plus conductibles en contact direct avec la peau tels que des objets métalliques dissipent le phénomène de flashover, ce qui engendre une plus forte mortalité ».

Le médecins signalait que trois autres cas mortels de foudroiement se sont déjà produits avec un téléphone mobile GSM en utilisation, un en Chine, en Corée et un en Malaisie. Mais il faut aussi en rajouter un en France. Un accident a peu près identique avait eu lieu en France suite à une personne qui avait été foudroyée dans les jardins du Louvre (des Tuileries) le 14 juillet 2000. Une polémique avait immédiatement éclatée pour affirmer que cette personne n'utilisait pas son téléphone portable GSM, ce qui était faux, on devine d'où venait la désinformation. Mais de toute façon cette polémique est ridicule, puisqu'on sait que même en veille un GSM peut émettre, notamment au moment d'un changement de zone d'antenne relais GSM. Les réseaux ont en effet besoin de localiser les téléphones portables GSM pour acheminer les communications au bon endroit, mais là encore combien le savent.

Se demander si un téléphone portable attire la foudre est ridicule, car une bulle micro-ondes rend automatique l'espace à côté de la source d'émission beaucoup plus conductrice d'électricité comme devrait le savoir n'importe quel bon expert.

Alain Rousseau, directeur général de la société en ingénierie électronique Seftim, président du comité scientifique de l'association "Protection Foudre" déclarait à Zdnet :
« Il n'y a pas d'étude scientifiques précise sur le sujet ... Techniquement, pour qu'un équipement attire la foudre il faut qu'il y ait une forte ionisation, principe exploité notamment par les paratonnerres. Or, un mobile a une très faible ionisation, donc le risque qu'il attire la foudre est très faible, de l'ordre de moins de 1 pour 1.000 ».

Sauf que dès que l'air est ionisé, il devient plus conducteur, et donc la foudre va emprunter le cheminement qui offre la moindre résistance comme le sait normalement tout bon expert. Je rappellerai que les experts en télécommunications marine ou sous-marine connaissent ce phénomène, raison pour laquelle certaines installations sont utilisées pour ioniser l'atmosphère en 900 MHz d'ailleurs pour certaines, générant des "canaux de communication atmosphériques ". Par contre il est vrai qu'utiliser un GSM à "l'intérieur d'une maison" posera moins de problème qu'une ligne téléphonique filaire aérienne, qui elle par contre peut être frappée par la foudre.

Alain Rousseau signale avoir proposé une étude scientifique à l'université de Lyon.
« Nous sommes à la recherche d'un financement. France Télécom s'est dit intéressé. »
Et pour cause, car l'université sera liée de ce fait par contrat à France Télécom, et interdira à tout participant à l'étude de divulguer la moindre information, car il sera incorporé dans le contrat une clause de confidentialité. Une fois de plus toute information compromettante pour le lobby des télécoms sera sous contrôle et censurée.

Un des experts déclarait du Northwick Park Hospital.
« Ces accidents bien que rares relèvent de la santé publique. Il faut informer le public des risques encourus par l'usage de téléphones en extérieur par temps d'orage afin d'éviter d'autres incidents fatals. »
Ils conseillaient de suivre les recommandations des autorités australiennes qui déclarent qu'il vaut mieux éviter d'utiliser un téléphone mobile GSM à l'extérieur pendant un orage.

Cet avis est évidemment "nuancé" (sic) par un spécialiste français de la protection contre la foudre. Il est vrai que nos experts  Français sont surtout spécialistes de la protection des intérêts des grands groupes, mais certainement pas des intérêts de la population ni même des enfants. De plus ce n'est pas le premier incident de ce type avec des téléphones portables GSM ou des antennes GSM en période d'orage avec une foudre mortelle. A l'époque là aussi j'ai fait l'objet de critiques bien attentionnés de la part de certains dirons nous, qui ont essayé de me discréditer quand j'avais rapporté cette information, sauf qu'il existait un document là encore compromettant. Comme je l'expliquais le 2 juin(*) à une conférence, je ferais plutôt confiance à un scientifique comme Robert Becker qui met en garde contre les risques des micro-ondes, deux fois nominé pour le Nobel même s'il ne l'a pas eu et on devine pourquoi, qu'à nos experts français y compris de l'AFSSE.

Extrait de la lettre du 22 juillet 2000 adressée à des parlementaires.
(Lettre complète http://membres.lycos.fr/filterman/gsm-17-lettre-matignon-parlemantaires-danger-antennes.htm)
 
Foudre et GSM sur E=M6, 17 décembre 2000:
Le 14 juillet 2000, une personnes a été frappée par la foudre dans les jardins du Louvre, alors qu'elle se trouvait à côté des grilles et utilisait sont portables paraît-il. En réalité, à ce qu'on a bien voulu nous dire, la foudre a frappé la grille, et par ricochet a atteint ensuite la personne qui était juste à côté. Ce qui est bizarre dans cette affaire c'est l'empressement avec lequel on a déclaré que la personne n'avait pas de portable, ce qui est là par contre totalement faux, car premier point,  elle en avait un. Deuxième point, on a déclaré ensuite, oui mais elle ne l'utilisait pas. Comportement curieux, vous en conviendrai. Pourquoi ce cafouillage ? Lors de l'émission de télé E=M6 du 17 décembre 2000, on a fait intervenir un pompier, pour déclarer que l'on pouvait utiliser un téléphone filaire ou GSM sans aucun risque même en cas d'orage(**). Qu'est ce qui justifie que ce sujet soit évoqué? Intervention bizarre quand même, d'autant plus bizarre quand on connaît les recherches de Tesla. N'y a-t-il pas actuellement des recherches en cours quelque part, sur le transport de l'énergie par des faisceaux micro-ondes ou même laser. L'intérêt, supprimer les lignes haute tension qui défigurent nos paysages, mais surtout les pertes en ligne, ou leur destruction lors de tempêtes de neige, ou de tornades. N'a-t-on pas non plus envisagé de mettre des satellites en orbite, convertir l'énergie solaire en énergie électrique, pour ensuite la renvoyer vers la terre, en utilisant comme canal support, là aussi un faisceau micro-onde. Les journalistes scientifiques devraient pourtant être au courant de tous ces projets, qui ont même parfois donné lieu, à quelques lignes très courtes, car sujet sensible. Je vais également mettre certains sur la piste. N'y a-t-il pas une réglementation concernant l'installation des stations relais GSM et leur mise à la terre, par rapport aux risques liés à la foudre, notamment pour les silos à grain. Je vous le donne en mille, il existe en effet un document: 


SECHAUD ET METZ/ France-Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement - DPPR - Service de l'Environnement Industriel 1998-10. 

En raison de leur élévation, les silos sont des points hauts recherchés pour l'implantation d'antennes GSM. Ce document analyse l'augmentation éventuelle du risque "explosion" liée à ces implantations (notamment aux implantations près des sources d'émissions de poussières) . L'étude prend en compte l'aspect "perturbations dues à la foudre" et l'aspect "perturbations dues au rayonnement électromagnétique" des antennes (notamment le dérèglement du système contrôle- commande dû précisémment au rayonnement électromagnétique) . Elle rappelle entre autres quelles sont les règles générales pour l'implantation de ces antennes, leur protection contre la foudre, les méthodes d'évaluation du risque d'étincelage, du "risque foudre" pour ses effets directs ou indirects... 

(**) La déclaration de ce pompier est bizarre, d'autant qu'en période d'orage on recommande le plus souvent de débrancher les appareils électriques du courant secteur. Quand les conseils usuels de prudence sont relégués dans les tiroirs, on peut se demander quel lobby industriel est passé par là, car là encore, dans une émission de télé on a fait de la désinformation et mise en danger d'autrui.

Je ne peux m'empêcher de rappeler les Hoax dénoncés par Hoaxbuster à juste titre pour un bon nombre, sauf que là Hoaxbuster a dérapé, il suffit de lire l'article ci-dessous du 27/07/2004.
http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?idForum=3152&idMess=25038

Là encore, combien de personne savent qu'un faisceau micro-ondes peut être conducteur d'énergie comme un faisceau laser, à la place d'une ligne électrique THT conventionnelle.
Je préciserai pour information que les réchauffeurs d'atmosphère comme celui qui se trouve dans un pays nordique qui fait 30 ou 40 mètres diamètre, utilise précisément le 900 MHz comme certains fours à micro-ondes d'ailleurs.
On peut faire ces expériences en labo. Pour certaines j'utilisais un faisceau micro-ondes directif et une source THT d'enseigne néon, effet garanti, sauf que pour les photos, il est risqué de mettre un appareil numérique ou une caméra à filmer une telle expérience, on devine pourquoi. Lors d'expérimentations, j'ai d'ailleurs exposé volontairement dans une cage de faraday blindée des circuits électroniques pour étudier leur résistance aux effets de couplage, là aussi le résultat est garanti.
Résultat au bout de 5 secondes                  et 30 secondes.

CONCLUSION.
Affirmer que la présence des micro-ondes ne modifient pas la résistance de l'air face à la foudre est donc une supercherie.
 
 

Sources :
"Lightning Jolts 9-Year-Old Girl on Telephone." Narciso, Dean.
The Columbus Dispatch, 25/08/1998.

Shaw, David. "Lightning Strikes Twice; Bolt Last Year Killed Daughter in Home."
The Syracuse Post-Standard (pA11). 24/06/1989

"Phone, Lightning Blamed in Death." Associated Press. 29/12/1985 (p. A29).
"Man Using Cell Phone Killed By Lightning." The Singapore Straits Times, 11/09/1999



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.