© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes



87°) Comment prouver la nocivité de l'antenne relais GSM
de téléphonie mobile installée juste au-dessus de votre tête.
Une idée d'indicateur d'alerte à répandre par toutes les associations qui dénoncent la nocivité des antennes relais de téléphonie mobile GSM.

Certains habitants se demandent comment prouver la nocivité des antennes relais GSM qui ont été installées juste au-dessus de leur appartement ou même de leur chambre ?

Je me passerais bien de sacrifier quelques oiseaux, mais c'est la seule méthode possible que je suis en mesure de proposer pour finir de démonter la nocivité des micro-ondes sur une longue période. D'ailleurs si vous êtes très éloigné d'un relais et si on met un téléphone portable à côté de ces mêmes oiseaux, je ne pense pas qu'ils apprécieront ce genre de gadget, qui va les irradié en utilisant la puissance maximum de 2 watt, dont on a vu qu'un tel appareil peu monter jusqu'à 200 ou 400 V/m, lors du dialogue avec un relais très éloigné. Nous sommes loin des 41 V/m tant déclaré par nos opérateurs, et il ne faut pas après s'étonner de la multiplication des tumeurs du cerveau, des neurinomes et ruptures d'anévrismes.

C'est très simple, il suffit de voir le comportement de ses animaux domestiques, chiens et chats, et s'ils meurent peu de temps après l'arrivée d'une antenne relais GSM de téléphonie mobile le doute n'est plus permis. Tout le monde connaît la cage aux oiseaux de Pierre Perret. A Albi ceux qui en avaient sont morts peu de temps après l'arrivée des antennes de téléphonie mobile GSM. Tout le monde a pu constater que de nombreux volatiles ont disparu des villes depuis l'arrivée des antennes relais GSM, tout simplement parce que celle-ci sont mortelles pour les oiseaux, mais nos experts officiels diront que c'est impossible à prouver, car on ne trouve pas de cadavres d'oiseaux. Leur cerveau va faire tilt, et il vont donc en déduire que ce n'est pas dangereux pour les humains. Sauf qu'en cas d'électrosmog, de pollution électromagnétique importante, un oiseau peu déménager à la campagne si ça lui chante, ce qui n'est pas le cas d'un humain, dont son lieu d'habitation coûte généralement plus d'un million de francs.

Vous voulez vérifier le niveau d'électrosmog, de pollution électromagnétique, la nocivité d'une antenne relais GSM, la solution est peut être d'aller chez l'animalier du coin pour acheter un couple d'oiseaux. S'ils meurent dans la semaine, vous saurez à quoi vous en tenir, et avec la menace de la grippe aviaire, ces messieurs seront bien obligés de les autopsier. Si vos oiseaux meurent dans la journée, je dirai, il vaut mieux barrer vous tout de suite. Voilà un indicateur d'alerte fiable. Evidemment pour les amis des oiseaux, ils vont répugner à utiliser cette idée, mais pourtant nos amis experts officiels nous ont assez seriné que ces antennes sont sans risque.
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

V
 

V

V
 

V


C'est sans doute le meilleur moyen pour mettre en évidence les dangers des antennes relais GSM mais aussi des faisceaux hertziens comme ceux qui étaient installé à Ruitz à côté d'une école en plus des antennes GSM.
Le danger est évident dans la zone de Rayleigh mais aussi dans la zone de Fresnel en raison des lobes secondaires et des champs fluctuants, qui sont présents sur toutes les antennes. La zone de Fresnel s'étend généralement jusqu'à 10 ou 20 m avec les lobes secondaires, elle dépend de la puissance des émetteurs, du type d'antenne utilisée, et des éléments métalliques perturbateurs situés autour.

Si cette antenne relais est bi et tri-bandes, il y aura 2 ou 3 canaux BCCH actifs en permanence, et les risques seront importants pour les habitants situés en-dessous ou juste en face de ce type d'antenne. Si un mesureur agréé vient vous dire alors que vous habitez en-dessous qu'il fait des relevé de moins de 1 V/m, je dis tout de suite que c'est absolument impossible. Dans le cas où des appareils tombent fréquemment en panne, cela veut dire que le champ dépasse en réalité les 3 à 5 V/m, et une telle installation est donc illégale. Ce type d'expérience est aussi valable pour les immeubles qui sont arrosés par une antenne qui est installée de l'autre côté de la rue, sur un immeuble beaucoup plus bas, comme c'est le cas à Crest. Les maires qui accordent une autorisation de travaux pour telles installations illégales sont responsables dans ces cas précis.


Les mesures dans le cas ci-dessus sont même inutiles, puisque de toute façon dans le cadre de la norme thermique et de la durée d'exposition, on est automatiquement hors norme, surtout si l'antenne est à moins de 50 mètres, quelque soit le TILT, positif ou négatif, en raison des lobes secondaires de la zone de Fresnel, qui peuvent atteindre entre 10 à 20 mètres selon le type d'antenne et la puissance de l'émetteur.
Voir les photo de Crest sur le site ASL (sauvez Léon) et www.next-up.org/

Il vaut mieux éviter de prendre un caniche nain pure race pour ce type d'expérience, car vous risquez de sentir la note passer. Mettre des oiseaux en cage et vérifier combien de temps ils résistent, semble être une bonne solution. S'ils claquent dans la semaine, il vaut mieux déménager, et si c'est dans la journée, vous partez tout suite. Je recommanderai quand même de faire ce type d'expérience plutôt en hivers qu'en été, vous devinez pourquoi. Nos experts diraient en effet que vous étiez en période de canicule, alors qu'en hivers, ils auront du mal à dire que c'est la canicule qui a fait claquer vos oiseaux. D'ailleurs vous ne trouverez plus aucun nid d'oiseaux sur les toits, à côté des antennes relais GSM. Quelqu'un proposait d'ailleurs d'équiper la cage métallique d'un tube néon, car celui-ci en raison des effets induits du relais GSM dans la masse métallique de la cage, devrait en effet s'allumer tout seul. Comme je l'avais préciser sur une page précédent, on peut même allumer une ampoule incandescente qui n'a plus de filament avec un faisceau micro-ondes, voir l'expérience sur la page précédente.

La dose d'énergie absorbée par transformation en chaleur est quantifiée par la puissance absorbée par unité de masse de matière biologique exposée. Elle est définie par le débit d'absorption spécifique (DAS, ou SAR en anglais) et s'exprime en W/kg. Le DAS, Débit d'absorption Spécifique, ou le taux de résistance (sic), est calculé par la formule suivante :
DAS =  60  L
            F       M

DAS = en mW/g, milliwatt par gramme
F = Fréquence de la source d'émission
L = Hauteur de l'humain ou longueur de l'animal
M = Masse du sujet en gramme

Note : pour dR lire /2

Voir un exemple de relais :
http://membres.lycos.fr/filterman/gsm-86-aeroport-suisse-risques-micro-ondes.htm

 
Antennes camouflées, une MENACE pour les professionnels.
Les antennes camouflée dans de fausses cheminées représentent une menace pour plusieurs professions.
Si ces antennes sont camouflées :
    - il n'y a aucune signalétique,
    - il n'y a aucun périmètre de sécurité,
    - elles ne sont donc pas visibles.

Ces antennes invisibles violent la législation en vigueur, et elles mettent en danger en plus la vie des techniciens de  plusieurs professions :
Installateur d'antennes de télé ou satellite,
chauffagistes,
ramoneurs,
couvreurs,
pompiers,
peintres en bâtiment,
ouvrier en bâtiment, ou grutier.

Ce n'est pas parce que les antennes sont camouflées que les pathologies vont diminuer. Ce qu'essayent de faire les opérateurs, c'est de dissimuler leur responsabilité. Partout où les antennes sont rajoutées, les dépressions, leucémies, cancers, infarctus, les morts inexpliquées progressent, en raison d'une cause commune, qui demeure curieusement inexpliquée pour les DASS  qui bizarrement ne font aucune enquête sur le terrain malgré les plaintes à répétition. Dans les mois à venir, il est plus que certain que des responsables de DDASS (Direction des affaires sociales et sanitaires) locale seront poursuivis en justice pour laxisme avéré dans les affaires sur la nocivité des antennes relais de la téléphonie mobile GSM, et je ne parle pas de tous les ministres de la santé successifs.

Dans plusieurs villes, nous voyons des gens qui se suicident de façon inexplicable, ou encore des personnes tranquilles, qui prennent un couteau ou un fusil pour tirer sur tout ce qui bouge. On sait depuis les années 50 que les taux suicide et que les comportements violents augmentent précisément chez les personnes exposées au CEM, mais là encore, il n'y que nos experts officiels qui ne le savent pas, il faut donc les révoquer. S'ils ne connaissent pas la raison de ces accès de violence, je peux leur donner quelques cours s'ils ont des lacunes, entre spectre cérébral, et spectre électromagnétique. Ces messieurs sont pourtant experts, ils devraient donc avoir les informations que je possède. Dans le cas contraire, je ne vois pas ce qu'ils font là.




 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.