© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


95°) Quand le lobby des télécoms avec les médias
se livrent à de l'atteinte à la Sécurité Nationale et Sanitaire
avec les moyens radios sans fils, bluetooth, Wi-Fi, Wimax, GSM et autres,
risques sanitaires et espionnage, interception électronique.

Le Lobby des télécoms représentent quatre menaces sérieuses :
1) atteinte aux intérêts économiques de la nation,
2) atteinte à la sécurité nationale de la France,
3) atteinte à la sécurité sanitaire de la population,
4) atteinte à l'intégrité entre les systèmes par des interférences.

Depuis fin juin 2006, nous avons pu entendre à la radio et notamment sur France Info, de la publicité à gogo pour installer des moyens sans fils pour tout et n'importe quoi, et de préférence n'importe où. C'est non seulement idiot mais aussi dangereux, et ceux qui se livrent à une telle publicité sont des irresponsables. Cela va de l'ordinateur, à l'imprimante et même à l'appareil photo. Le lobby des télécoms, dont le plus puissant opérateur France Télécom avec Wanadoo, mais aussi les FAI comme Tiscali, Free, Club Internet, et tous les autres, vous proposent tous des routeurs ADSL avec Wifi intégré le plus souvent, sans vous mettre en garde contre les risques d'ESPIONNAGE ou sanitaires de ces systèmes sans fil, qu'ils soient en Wi-Fi, Bluetooth ou Wimax dans le futur. Pourtant tous ces systèmes représentent deux risques sérieux. Actuellement les journaux télévisés du 20h00 font de la publicité détournée, pour ne pas dire subliminale, en diffusant des reportages dans lesquels on voit des personnalités ou des acteurs utiliser des téléphones portables GSM. C'est ainsi que lundi 3 juillet 2006, nous avons vu lors d'un journal télévisé sur France 2, Mme Ségolène Royal en Suède avec un téléphone portable GSM entre les mains, avec des représentants de la société Ericsson, constructeur suédois de la téléphonie mobile. Les publicités détournées se sont multipliées pendant la coupe du monde, mercredi 5 juillet, avec de la pub par le biais d'une pièce de théâtre. La rédaction de France 2 se livre plus fréquemment que TF1 à ce genre de publicité détournée. Les télécoms et la presse se livrent à des opérations de manipulation psychologique de masse pour inciter la population et surtout les enfants à utiliser des moyens sans fil.

Les grandes surfaces sont aussi complices des opérateurs, que ce soit au niveau des magasins :
Darty, FNAC, Leclerc, Casino, Rally, Carrefour, etc...

Ainsi les magasins CARREFOUR ont supprimé tous les téléphones filaires de leurs rayons. On a d'ailleurs vu avant Noël les stands des divers opérateurs pulluler dans ces grandes surfaces, par contre les DAS, les Taux d'Absorption Spécifique des téléphones portables GSM, eux ils étaient de sorti. D'ailleurs la plupart des vendeurs ignorent ce qu'est le DAS. Visiblement l'AFSSE dirigée par Mme Védrine, épouse de l'ex-ministre socialiste, fait très bien son travail, en brillant par un LAXISME caractérisé, qui lui semble être bien réel et éternel, malgré les nombreuses études et recommandations des spécialistes, qui indiquent clairement que les risques des ondes des GSM sont réels. Ainsi les liens entre les ruptures de l'ADN et le cancer sont une fois de plus mis en évidence, alors que dans les cours d'anatomie, de biologie on nous apprenais par le passé, avant l'arrivée du GSM, qu'une modification de l'ADN pouvait se traduire par la modification de la retranscription de l'ARN, ce qui pouvait conduire au cancer. Dès l'arrivée du GSM, toutes les règles fondamentales de base ont subitement disparu de l'enseignement scolaire. Je ne sais même pas si on étudie encore les particularités de la salamendre ou des cuisses de grenouille en biologie, avec les expériences de Galvani.

Les vieilles personnes et les enfants n'ont qu'à se mettre aux téléphones sans fil DECT, dont la aussi par manque d'étude, l'innocuité des ondes n'a pas été prouvée, surtout lors des très longues utilisations.
Mais Carrefour et les télécoms utilisent la même méthode que le lobby du tabac, qui pour inciter les jeunes à fumer de plus en plus tôt, donnait aux enfants des cigarettes au chocolat, pour que psychologiquement ils enregistrent dès le plus jeune âge, le geste de porter une cigarette à la bouche.

Là les grandes surfaces et les télécoms, en supprimant les téléphones filaires des rayons, veulent inciter les familles à acheter des téléphones sans fil DECT, pour que les enfants de moins de dix ans s'habituent à utiliser un combiné sans fil dès le plus jeune âge. Quand on décrypte ces méthodes que je qualifie de criminelles, là on voit bien que le pouvoir de l'argent est sans scrupule, et que les frontières de l'éthique ont été définitivement été éliminées.

Quant aux partis politiques de gauche qui se disent anti-capitaliste, nous voyons bien qu'ils ne sont pas moins anti-capitalistes que les autres, et qu'ils soutiennent bec et ongle les intérêts du lobby des télécoms.

Les grandes surfaces ont tous fait pour faire disparaître progressivement les téléphones filaires. On ne trouve pratiquement plus de téléphone à fil de bonne qualité. Ils sont souvent de mauvaise qualité, et même certains ne marchent pas quand on les branche, j'en ai fait la triste expérience. Les grandes surfaces préfèrent vendre des téléphones mobiles GSM et elles n'affichent jamais le DAS, le Débit d'Absorption Spécifique des téléphones portables GSM, indicateur de nocivité des téléphones mobiles GSM. Les autorités, notamment de l'AFSSE ont engagé leur responsabilité en faisant disparaître volontairement les durées d'exposition liées à la norme thermique, car ces experts savent pertinemment qu'au delà d'une certaine durée d'exposition, il y a DANGER. Il est pourtant facile de prouver les dangers des micro-ondes et notamment des antennes relais par une simple expérience visible sur une de mes pages (cliquez ici).

Il est évident que les groupes télécoms, les fournisseurs d'accès internet (FAI), les radios, les groupes de presse, se moquent totalement des intérêts de la nation et du patriotisme économique, tant au niveau de la sécurité nationale, que de la sécurité sanitaire de la population, que des intérêts économiques de la nation et de notre industrie, dont l'économie est peu reluisante.

1°) Intérêts économique, sécurité nationale et ESPIONNAGE.
Sur une ville comme Paris, déjà on ne doit pas utiliser de matériel sans fil en informatique ou de téléphone portable GSM surtout quand on travaille dans une société qui donne dans de la haute technologie, ou qui fait de l'import export. Il y a assez d'ambassades sur Paris équipés avec du matériel d'interception très sophistiqué. Actuellement ces systèmes tiennent dans une valise, et peuvent être dissimulés dans un placard ou un véhicule. LE PROTOCOLE WEP EST INUTILE, pour ce qui est du WPA, il a été réalisé avec des sociétés qui travaillent pour la NSA. Déjà tout logiciel qui exige une connexion internet pour son paramétrage devrait être interdit en France. Il est inutile de dire que tous les téléphones portables doivent être interdits aux hommes politiques et notamment aux dirigeants du gouvernement, pour éviter l'espionnage de leurs communications.
 

Espionnage des téléphones mobiles GSM du gouvernement GREC.
Les téléphones portables des ministres et du premier ministre du gouvernement grec étaient écoutés. Un système d'écoute illégale avait été découvert dans le système de gestion de Vodaphone, qui demandera des explications à sa maison mère Ericsson, qui ne répondra pas aux sollicitations du premier. Une centaine de personnalités ont ainsi été écoutées illégalement par un service d'espionnage étranger. Le 9 mars 2006 un des responsables de Vodaphone se suicidait suite à cette affaire. Vodaphone est un opérateur, et Ericson un constructeur. Il n'y a donc qu'Ericsson qui a pu concevoir le logiciel d'interception, puisqu'il faut à ce niveau des ingénieurs systèmes. Un exploitant n'a en effet pas les compétences techniques requises pour un développement de ce type. En réalité tous les matériels de téléphonie mobile et fixe de tous les opérateurs sont prévus pour faire de l'écoute, y compris à l'insu de l'exploitant. Ayant fait de la programmation sur des PABX, je suis bien placé pour le savoir. En plus quand un constructeur nous donne de nouveaux pack logiciels, il ne nous dit jamais ce qui a été modifié au niveau des fonctionnalités, ce qui pose de gros problèmes de sécurité. En plus quand nous avons blindé le système, et quand nous faisons une remise à jour système nous avons déjà constaté, que nous devions revoir toute la sécurité du système, car à chaque upgrade logiciel, on nous dégageait les protections.

Il est évident que les hommes ou femmes politiques qui se font offrir un téléphone portable au cours d'un voyage à l'étranger doivent le jeter à la poubelle, car il représente un risque d'espionnage certain. Il en est de même pour ceux à qui on offre un ordinateur portable, car ils peuvent être équipés d'une puce d'émission RF d'espionnage, qui pourra retransmettre toutes les informations tapées au clavier et stockées dans un fichier d'un logiciel du type Keylogger.
 

 
 

Les informations interceptées
peuvent être renvoyées vers 
Menwith Hill en Angleterre
avant de finir à la NSA.
 

Espionnage des 
communications
sans fil à partir 
d'une camionnette,
d'un bâtiment voisin,
d'une ambassade,
ou d'un consulat.
 
 
 
 
 

Interception d'une
imprimante sans fil, 
d'un ordinateur portable,
raccordé sur un réseau 
par Bluetooth ou Wifi.

Les claviers sans fil
représentent aussi une 
autre menace, car ils 
ont déjà permis de faire 
de l'espionnage à distance
jusqu'à 300 m, ce qui s'est
produit pour une grande 
marque d'ordinateur.
 

Piratage du réseau RLAN
réseau radio d'une entreprise,
pour des opérations de piratage
et de sabotage de gros systèmes 
serveurs. Le pirate ne sera
jamais arrêté, mais c'est le
particulier qui aura servi de 
passerelle à un sabotage, qui
sera inculpé par exemple pour 
terrorisme ou espionnage

3°) RISQUES SANITAIRES, santé.
Le Premier risque est sanitaire, car le Wifi et le bluetooth fonctionnent déjà pour commencer sur la même fréquence que les fours à micro-ondes, dans la bandes des 2450 MHz, mais là encore, tous les constructeurs se sont assis sur les règles de sécurité minimum. Par exemple on ne doit jamais travailler avec un ordinateur portable sur ses genoux, et encore moins quand celui-ci est équipé d'une interface Wi-fi, ou bluetooth. Qui vous le dit personne, et cela ne figure même pas sur la majorité des notices constructeurs. Par contre sur quelques claviers, chez Microsoft par exemple, il est écrit qu'il ne faut pas travailler avec le clavier sur les genoux, mais qui pense à retourner son clavier, personne.

On ne doit jamais tavailler avec un clavier ou un ordinateur sur les genoux.

Fin 2006, lors d'un journal télévisé sur France 2, on nous a montré tout ce qu'il ne fallait pas faire, et tout cela en moins de deux minutes, un exploit : une gamine qui utilise un téléphone portable pour tout et n'importe quoi, y compris pour faire ses devoirs, un père qui utilise un ordinateur portable sur les genoux. L'AFSSE là encore n'a pas jugé utile de sanctionner ces débordements.

Il ne faut pas oublier non plus que les composants électroniques des clavier d'ordinateur rayonnent, et je ne parle pas des claviers qui fonctionnent avec une liaison radio. Quand on parle ici de "lésions sévères", on sous entend aussi des lésions au niveau des organes reproducteurs qui sont aussi sensibles que le cerveau. Il existe des cas de personnes qui se sont retrouvées à l'hôpital après avoir travaillé pendant plusieurs heures avec un ordinateur portable sur les genoux. Un incident de ce type avait été révélé sur France Info, à la veille d'une conférence que je donnais sur Paris en 2002.

Sur le plan de la santé, beaucoup de gens portent leur GSM au niveau de la ceinture, donc au niveau des os de la hanche, qui est une source de production cellulaire comme le signalait le Dr Carlo, sauf que cette dernier est perturbée, quand un téléphone va se mettre à émettre pleine puissance à 200 V/m, surtout à chaque fois qu'il va changer de relais, puisque la voiture se déplace à grande vitesse. Dans un train, c'est encore pire, et l'étude d'un physicien japonais signalait que la norme était dépassée avec une trentaine de GSM dans un wagon, le wagon étant lui aussi un espace fermé. Il est donc évident qu'il est dangereux de porter un téléphone portable GSM à la hanche, puisque comme expliquait le Dr George Carlo :

" Quand vous le mettez dans votre poche, ou que vous l'accrochez à la ceinture, vous exposez d'autres régions importantes. 80 % de nos cellules sanguines sont produites dans les os de la hanche, et donc avec votre téléphone à la ceinture, vous exposez les zones de fabrication des cellules sanguines."

Les téléphones portables GSM et les claviers sans fils radio représentent en plus une menace d'espionnage par radio, puisque leurs signaux peuvent être interceptés jusqu'à 100 mètres surtout dans des villes comme Paris, cela dépendant de la sensibilité du récepteur dédié à cet espionnage.

4°) RISQUES pour les VOITURES et AVIONS.
Recommander de mettre du tout sans fil en voiture comme nous l'avons entendu sur France Info fin juin début juillet 2006, c'est non seulement irresponsable mais aussi dangereux pour des raisons sanitaires, mais aussi pour des raisons de compromission électromagnétique. La multiplication des systèmes, GSM tri-bande, bluetooth, Wi-fi pour PDA ou appareil photo, peut augmenter la puissance à l'intérieur du véhicule, et donc les interférences sur l'électronique de bord des voitures. Il est de plus très IMPRUDENT de recommander du tout sans fil dans une voiture, qui sont déjà pour certaines bourrées d'électronique. FRANCE INFO est particulièrement INCONSCIENT, surtout quand certaines marques déconseillent sur leur notice l'utilisation d'un téléphone mobile, qui est capable de provoquer des défaillances sur l'électronique ou sur l'ordinateur de bord de la voiture. Les pannes peuvent concerner :
- l'électronique des capteurs airbag, déclenchement intempestif,
- l'électronique du système de freinage ABS,
- les systèmes de régulation de la vitesse,
- les systèmes de démarrage,
- les systèmes de fermeture de porte.
des voitures ont déjà été rappelées par milliers par le passé, pour des problèmes liés à l'électronique.

L'arrivée de nouveau système sans fil vont augmenter les risques d'accident sur les véhicules et même les avions. Il est évident que l'AFSSE et les autorités ne disent pas tout quand ils interdisent aux conducteurs d'utiliser un téléphone portable GSM en voiture. Il semble que les GSM fixé sur le dessus du tableau de bord de certaines voitures perturbe l'électronique, surtout quand il n'est par relié à une antenne extérieure, là il y a danger. Dans la rue, lors de l'établissement d'une communication le niveau peu atteindre jusqu'à 100 à 150 volt par mètre les premières millisecondes, ce qui veut dire que dans une voiture, on pourrait dépasser les 200 et atteindre les 250 V/m. Si les calculateurs de bord des avions peuvent être perturbés par des appareils portables, à plus forte raison, l'électronique des voitures n'est pas mieux immunisée que les systèmes de bord des avions contre ces interférences.

Sur les avions, en présence d'appareils électroniques comme les GSM, et autres appareils portables, les systèmes de bord des avions peuvent fournir aux pilotes de mauvaises informations, incohérentes avec la situation réelle.

Conclusion.
Par sécurité, les routeurs ADSL avec Wifi sont à proscrire.
Le protocole WEP et WPA n'offrent aucune garantie de sécurité pour le WI-FI.
Sur Paris, Lyon, Bordeaux, Cherbourg, Marseille, Toulon, Brest, et autres zones sensibles, il est recommandé aux hommes politiques et chefs d'entreprise de ne pas utiliser un seul système sans fil, et il en est de même pour les systèmes de téléphonie mobile GSM, car les relais BTS peuvent être interceptés, même par satellite, donc un téléphone mobile GSM peut être écouté sans aucun problème. Pour des professionnels, on n'utilise pas de Wi-Fi sur son ordinateur ou PAD, car c'est le meilleur moyen de se faire pirater des informations commerciales confidentielles, ou saboter ses systèmes.
Un cadre qui utilise un ordinateur ou PDA avec Wi-Fi qui ensuite le connecte à son réseau d'entreprise, va créer une nouvelle faille de sécurité qui permettra à des officines de pirater le serveur de l'entreprise. Une démonstration à d'ailleurs été faites en lors d'un journal télé en mai 2006 sur la place du CNIT à la Défense, qui a permis de démontrer que des entreprises de ce secteur d'affaire avait des accès non protégés, et qu'ils soient protégés avec du WEP ne sert à rien puisqu'il peut être cassé en 2 minutes.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.