© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site   Prévention sur les risques professionnels sanitaires des micro-ondes
Auteur du site   Marc FILTERMAN
Adresse e-mail   marcfilterman@hotmail.com
  TRANSLATE - TRADUIRE
  Retour au Sommaire du site
  Retour au chapitre sur la pollution électromagnétique des micro-ondes


98°) Antenne relais GSM et Catastrophe Canitaire à Albi ?
Silence des autorités, des élus locaux, du maire d'Albi,
du Président de Tarn Habitat, Jacques Valax
malgré les allers et retours journaliers des pompiers.
Rayssac Albi, on remet le couvert.

En avril 2003 je faisais un article sur la rue Louis Jouvet dans le quartier de Rayssac à Albi proche de l'aéroport, suite à la multiplication des problèmes de santé, dans un immeuble où habite Mme Nicole Bonnafous. Déjà à l'époque on constatait une multiplication anormale des suicides, et autres pathologies.
http://filterman.ifrance.com/gsm-98_antenne_relais_albi_deces_hospitalisation_pompier.htm
http://filterman.ifrance.com/gsm-55-albi-priarterm-danger-antenne-relais.htm
http://filterman.ifrance.com/gsm-50-albi-3-tv-demontage-antenne-relais.htm
http://filterman.ifrance.com/gsm-47-albi-dangers-antennes-relais.htm
http://filterman.ifrance.com/gsm-44-antenne-relais-albi-danger-1.htm


Depuis 1993, Mme Bonnafous habite au 6ème étage d'un immeuble qui en compte 8. En 1999, Tarn Habitat autorise  Bouygues à installer une antenne-relais de téléphonie mobile sur le toit de son immeuble, avec aussi un faisceau hertzien de 22 GHz. Jacques Valax, avocat, Président de Tarn Habitat à partir de 2002, conseiller général d’Albi Ouest, candidat désigné par le Parti Socialiste pour les prochaines élections législatives de 2007, sur la 1ère circonscription, ne fera rien contre la société Bouygues Télécom. Inutile de dire que certains élus ou prétendants au trône auront très chauds aux prochaines élections. Le Tarn Libre écrit dans son acticle :
 
"En acceptant d’engager le fer avec un “camarade de parti” dont personne n’ignore dans le microcosme qu’il ne passe pas les vacances avec lui, maître xxxxxxxxx n’avait, semble-t-il, pas perçu (?) la portée de sa décision. Un rappel à l’ordre d’une personnalité influente du parti à la rose dans le département le lui a mieux fait comprendre, et c’est une avocate du Barreau de Toulouse qui a été chargée de prendre la relève. En période électorale, il est toujours préférable d’éloigner les patates chaudes."

C'est à partir de 1999 que les problèmes à Rayssac ont commencé avec de nombreuses pannes d'ascenseurs. Malgré les divers courriers au maire, au préfet, la DDASS, rien n'a été fait pour mettre un terme aux nuisances. Toutes les autorités d'Albi, j'ai bien dit toutes sans aucune exception, qu'elles soient de droite ou de gauche, sont restées sourdes aux réclamations posées par Mme Bonnafous et d'autres, pendant que les dépenses de la sécurité sociale subissent une forte hausse dans ce secteur. La situation s'est fortement aggravée depuis 2006, au même rythme que les déplacements des ambulance, qui creusent le trou de la sécurité sociale, comme permettrait de le constater un contrôle des dépenses.

En 2000, les réclamations ont commencé auprès de Tarn Habitat.
En 2002, l'association fait appel à un expert pour mesurer les ondes émises, et on mesure 5,56 volts par mètre alors qu’une directive européenne impose une limite de protection des appareils, y compris électromédicaux, à 3 volts par mètre.
En 2006, Nicole Bonnafous, a déposé une plainte au Tribunal de Grande Instance d'Albi contre Tarn Habitat, l'office public départemental d'HLM du Tarn. Elle accuse le bailleur de mettre sa santé en péril.

Il existe depuis longtemps une note qui avait été émise par les HLM.
 
 
HLM / INSTALLATION DE STATION DE BASE DE TELEPHONIE
(circulaire du 15.4.99 : BOMELTT du 25.5.99) 

Certains occupants d'immeubles HLM se sont plaints de troubles de santé suite à l'installation d'antennes de station de base de téléphonie sur les balcons.

Des dispositions relatives aux valeurs limites d'exposition du public aux rayonnements électromagnétiques sont en cours d'adoption. Celles-ci devraient conduire à la remise en cause d'installations non conformes et à de possibles restrictions d'usage, totales ou partielles, des balcons, voire à une condamnation de certaines pièces d'habitation. Cette circulaire a pour but de sensibiliser les gestionnaires d'immeubles HLM à ce problème. 
 

A chaque fois que des mesures officielles sont faites, on trouve des niveaux ridicules inférieurs à 0,5 V/m, alors que certains jour les téléviseurs de certains habitants situés en face ou sous le relais de cet immeuble sont brouillés. Cela veut dire qu'on dépasse largement les 3 V/m comme je l'ai fréquemment dit à Mme Bonnafous. Et je ne parle pas de ceux qui ont eu des TV ou téléphones qui sont tombés en panne, ce qui veut dire qu'on a largement dépassé les 5 V/m.

L’Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale (AFSSE) déclare toujours qu’il n’y a aucun argument scientifique prouvant l’existence de dangers réels". C'EST FAUX, et le rapport Reflex, on en fait quoi.
La presse écrit toujours que "la communauté scientifique reste divisée et partagée", et les politique partent du non consensus scientifique pour déclarer qu'ils sont en quelque sorte incompétents pour prendre une décision.
Au dernier salon Forme et Santé d'octobre 2006, j'ai demandé à M. Bouillet de Bouygues Télécom, s'il pouvait m'expliquer:

"Pourquoi tous les scientifiques et experts officiels qui sont financés par le lobby des télécoms ne trouvent aucun effet nocif des micro-ondes sur la santé, et pourquoi tous les chercheurs et experts totalement indépendants trouvent eux des effets nocifs sur le biologique ??"
Deuxième question, j'ai demandé :
"Par qui est financé l'OMS, est-ce que l'OMS reçoit des fonds ou est sponsorisé par des industriels des télécoms, ou militaires ??"
Je n'ai pas besoin de dire qu'il a un peu pédalé dans la semoule pour me répondre, en me faisant une réponse du type "sauce à la Ségolène Royal", ce qui m'a obligé a recentrer le débat sur la première question posée.

Que ce soit Bouygues Télécom, Orange, SFR, ils ont été condamnés à plusieurs reprises à démonter ou déplacer leur relais, mais il est rare que la publicité soit donnée sur ces affaires. Plus souvent les grands médias signalent que les opérateurs obtiennent gain de cause en faisant référence à une décision du Conseil d'Etat qui n'a d'ailleurs aucune validité car :

1°) Elle viole l'article 6 de la convention européenne des droits de l'homme.

2°) Elle viole l'article 10 de la convention européenne des droits de l'homme, car de nombreuses études scientiques sont censurées sou la pression des opérateurs.

3°) Elle viole le code de Nuremberg, et à ce titre, les membres du conseil d'Etat pourraient eux-mêmes se retrouvés poursuivis. A quel titre ? C'est très simple, violation de la durée d'exposition des individus à un champ électromagnétique provoquant la détérioration de l'ADN, et donc une modification de l'ARN, ce qui conduit obligatoirement à un cancer.

Jacques Valax membre du parti socialiste avait déclaré par le passé dans la presse locale : "Pourtant si je devais me prononcer, j’éviterais de vivre et de faire vivre mes enfants à proximité des ces antennes".
Cela a du fortement déplaire à certains membres du parti socialiste. Quand les ministres de la droite au gouvernement font des réponses qui ne tiennent pas la route, nous on rigole. POURQUOI ? Je dois compléter les propos du Tarn Libre, en rappelant également que la direction de l'AFSSE, Agence Française de Sécurité Sanitaire, est aussi entre les mains du parti socialiste, du Dr Froment Védrine, femme de l'ex-ministre des affaires étrangères socialiste Hubert Védrine, excusez du peu. Donc quand le Parti Socialiste critique le grand capitalisme de la droite et de nos grands groupes, nous on rigole un peu, vous comprenez maintenant pourquoi. Tous les membres de la DGS et l'AFSSE ont en effet été mis en place sous le gouvernement JOSPIN. Et je compléterai les informations présentes, en précisant que dès 1994, les salariés de France Télécom, et aussi les syndicalistes se sont vus offrir des propositions d'achat d'actions du groupe France Télécom à tarif préférentiel. C'est à dire que des syndicalistes sont aussi actionnaires, ce qui fait beaucoup rire quand nous entendons certains venir dénoncer le capitalisme. Certains sont peut-être anti-capitaliste, mais il faut croire seulement jusqu'à un certain point. Peut être que les autres membres du parti socialistes avaient des actions en bourse chez Bouygues, Orange, SFR. Je me demande d'ailleurs après réflexion, si les journalistes du journal télévisé de France 2 qui nous vantent autant les avantages de la téléponie mobile chaque fois qu'ils le peuvent, comme lors du JT du 21/03/2007, n'ont pas eux non plus des actions en bourse, ce qui expliquerait tout. J'ai peut être soulevé là un autre lièvre.

Il est évident qu'un jugement en faveur de Mme Bonnafous, irait contre les intérêts de Jacques Valax, mais un jugement rendu en faveur de Jacques Valax candidat socialiste qui se présentera aux prochaines élections législative, ne favorisera pas non plus son élection. Dans les deux cas cet élu socialiste sera critiqué, même s'il joue contre la montre, en faisant reporter ce procès, une grenade dégoupillée, jusqu'à la fin des élections.

Je tiens tout de suite a préciser que moi je ne crains pas d'avoir des débats avec des experts officiels, et d'ailleurs j'en ai eu par le passé, et celui-ci a été contraint de reconnaître à la radio la nocivité des micro-ondes (radar je précise), et qu'effectivement il y avait aussi un risque pour les installateurs d'antennes. Et pour les habitants ?  Eux ils habitent en permanence sous une antenne, et là il n'y aurait donc aucun problème. Evidemment si les scientifiques font leurs études que sur une période 15 jours au lieu de trois mois, c'est sûr qu'on ne trouvera jamais aucun problème pour la santé.
Je signale quand même qu'un radar est sur un aéroport à 2 ou 3 km des premières habitations, ce qui n'est pas le cas des relais qui sont directement sur les toits, ou en face des habitations.

Les experts officiels y compris de l'AFSSE (pas seulement les opérateurs), pratiquent la désinformation à outrance, et ils n'hésitent pas à dire des mensonges en public ou même devant une assemblée de 200 ou 300 ingénieurs. Il ne faut donc pas s'étonner que certains ministres aient des maux de tête. Certains parlementaires ou ministres font mumuse avec leur téléphone portable, et le mettent dans leur poche, sans savoir que cet appareil à des circuits qui rayonnent en permanence, même quand ils ne sont pas en émission. On comprend mieux pourquoi les cancers de la prostate (par 4) et du foi (par 2) augmentent. Demander à vos élus où ils portent leur portable, à la ceinture.


Quand les complices des lobbies, pratiquent la manipulation psychologique.
Dès 1999 en participant à un autre site internet, je n'ai pas hésité a dévoiler une partie des méthodes qui étaient utilisées pour discréditer les chercheurs. J'ai ensuite conseillé à tout le monde de dénoncer les pressions et méthodes, car c'était le seul moyen de mettre un terme à ces procédés criminels. Mme Nicole Bonnafous, déclarait au Tarn Libre, "On essaie de me faire passer pour une folle, mais en ce moment je ne suis pas la seule à être dans mes petits souliers…"
Voici ce que déclare Nicole Bonnafous au Tarn Libre.
"J’ai eu beau faire constater par huissier les sifflements et les dysfonctionnements de mon téléviseur, et mon médecin a eu beau écrire noir sur blanc que ces rayonnements affectaient ma santé, personne n’a bougé le petit doigt, pas même la D.D.A.S.S. qui s’est toujours refusée à diligenter une enquête sanitaire .../... On me prend visiblement pour une folle et on fait bien peu de cas des nombreuses pathologies graves, voire mortelles, qui se sont déclarées dans mon immeuble et dans les immeubles environnants depuis quelques mois. J’estime pour ma part que l’on ne doit pas jouer avec la santé des gens, surtout pour des motifs mercantiles, et je mène ce combat pour toutes les personnes qui vivent à proximité de ce type d’antennes-relais."

* Lors du procès de la journaliste Annie Lobbé au tribunal de Paris, nous avons tous entendu Maître Baratelli, avocat de SFR, qui s'est permis de faire passer et traiter l'expert Pierre Le Ruz, "de farfelu, un scientifique qui est passé du mauvais côté de la barrière." Je pourrais en dire dans ce cas autant de Bernard Veyret du CNRS, qui est pourtant un bon scientifique, mais qui a choix qui permet le financement de son laboratoire.

*Tout le monde se rappellera des pressions qu'a été obligé de subir le Pr Roger Santini à l'INSA de Lyon, mais il en a aussi été de même pour le Dr Gometz en Espagne.
F:\a-Filterman\gsm-26-audition-senat-menaces-telephonie-mobile.htm

* Moi j'ai bien un individu, M. Pascal Nepper au Luxembourg totalement incompétent, que je ne connais ni d'Eve ou d'Adam, qui s'est permis de me traiter de parano sur le site amazon.fr, suite à un livre que j'ai publié en 1999. J'ai donc envoyeé un email au site Amazon en demandant la publication de mon droit de réponse, mais rien n'a été fait. J'ai commencé à travailler sur les micro-ondes en 1977, alors j'attends de pied ferme les élus, experts at autres individus qui vont osé venir me contredire. Mes installations sont visibles sur http://filterman.ifrance.com/radar.htm
Pour les nuls et incompétents qui se permettent de me traiter de parano, voici un lien, pour accéder à un reportage sur une arme micro-ondes, qui a été testée sur les humains dès 1994. Et les photos de ces armes, je n'en manque pas. J'ai Mme Martine Hours, a qui javais posé une question à l'Assemblée Nationale, qui m'avait carrément répondu, "je n'ai pas compétence pour vous répondre car je suis épidémiologiste." Alors moi je demande dans ce cas, qu'est ce qui autorise cette personne à intervenir sur le dossier de la téléphonie mobile, et à venir dire que le syndrôme des micro-ondes n'existe pas.

SYSTEMATIQUEMENT, les chercheurs qui émettent des opinions et résultats qui ne vont pas dans le sens de ceux espérés par le lobby des télécoms, sont discrédités par des gens qui n'ont en plus aucune compétence dans ces domaines. Ces gens là sont nuisible pour la santé humaine.

Je vais donner une astuce pour ceux qui habitent en face ou sous une antenne relais. Acheter une cage avec des oiseaux. Curieusement, peu de temps après avoir publié le sujet ci-dessous:
"87°) Comment prouver la nocivité d'une antenne relais GSM de téléphonie mobile installée juste au-dessus de votre tête, mais c'est très simple."

Peu de temps après la publication de la page ci-dessus sur mon site principal, celui-ci a est tombé en "panne" selon, Lycos, qui a insisté sur le terme panne, qui a quand même durée 2 mois en 2006, malgré mes diverses réclamations. Depuis j'ai rouvert 10 sites miroirs dont je vous communique une des adresses.
http://risques-gsm.ifrance.com/gsm.htm
J'en ai déduit que la publication de la page 87 avec l'idée de la cage aux oiseaux installée chez des habitants qui habitent directement sous ou en face d'un relais GSM avait du sérieusement du déranger. Pourquoi ? Tout simplement parce que la masse corporelle d'un oiseau par rapport à un individu est de 50 à 100 fois moindre, donc par rapport au poids et à la norme thermique en vigueur, on se demande combien de temps animal domestique pourrait survivre sous ce type d'installation. La durée de vie de l'oiseau serait inférieure à un mois ou 15 jours, selon la puissance du relais, et le poids de l'oiseau. Mais cela mettrait aussi en évidence une nocivité beaucoup plus rapide chez les animaux, ce qui ferait donc apparaître des effets nocifs à long terme pour les humains. J'ai parlé sur mon site, de quelqu'un qui résidait en suisse, et qui a a eu 2 chiens décédés en 6 mois. Vous verrez le relais et les explications sur le sujet 86.

Cela s'est donc traduit à l'époque par l'envoi d'email avec un exposé des faits aux députés de l'assemblée nationale sur "la panne" de mon site et sur les risques des micro-ondes, d'autant que les armes micro-ondes existent maintenant, et il est donc totalement ridicule et débile de venir dire que le syndrome des micro-ondes n'existent pas. Les experts officiels devraient donc être révoqués et ainsi que les dirigeants de l'AFSSE, ce que j'avais d'ailleurs demandé par le passé à Matignon, voir les sujets 70 et 64 sur mon site.


Problèmes de santé au Rayssac à Albi.
Depuis novembre 2006, les pompiers interviennent désormais tous les jours pour divers malaises, quand ce n'est pas des décès. Les interventions des pompiers sont tellement fréquentes dans le quartier de Rayssac à Albi, qu'ils ne mettent plus leur sirène quand ils viennent dans ce quartier pour ne pas affoler les habitants. A ce jour il n'y a toujours pas eu d'enquête de la DDASS. A la place des pompiers, j'installerais une autre caserne à Rayssac, comme ça ils seraient sur place, et cela coûterait moins cher à la sécurité sociale, la durée du trajet étant raccourcie. Le 19 mars au matin les pompiers arrivent, pour repartir à vide. Finalement à la grande surprise d'une habitante, c'est un corbillard qu'elle verra arriver l'après midi. Les élus ou experts qui vont traiter de paranos ceux qui dénoncent les effets nocifs des micro-ondes, vont être confrontés à de sérieux problèmes. Voici une liste des dates et heures des interventions des pompiers et SAMU. Les malaises sont ceux que nous retrouvons dans le cadre du SYNDROME des MICRO-ONDES, mais que les experts officiels de l'AFSSE ne connaissent visiblement pas. Dans ce cas il faut qu'ils changent de métier. Albi a une autre particularité, en plus de l'aéroport, il y a à quelques kilomètres de là, deux tours hertziennes.

Les problèmes de santé les plus fréquents sont :
Asthme, il faut savoir que les pathologies de poitrine rentrent pour 30 % dans le syndrôme de micro-ondes.
 
bronchite et pneumonie.
acouphènes, bourdonnement d'oreille,
cancers de la prostate et du foie, 
(liés au port du portable à la ceinture),
cataracte,
crise d'épilepsie,
dépressions nerveuses,
fatigue intense,
hypertension,
insomnies, irritabilité,
leucémie,
maladies neurodégénératives,
migraines appelées aussi céphalés,
palpitations cardiaques,
ruptures d'anévrisme, thromboses,
sifflements, suicides,
perturbation de la mélatonine, 
perturbation dopamine / sérotonine
Date
Heure
Interventions
V20/042007 Suicide d'une femme
Suicide du mari en août
J28/03/2007 20h11
21h11
22h35
00h20
02h50
04h20
6 interventions des pompiers, pour hospitaliser 6 personnes
à la clinique Claude Bernard  et au centre hospitalier.
On ignore si d'autres personnes se sont rendues par
leurs propres moyens aux urgences des hôpitaux, ou
s'ils ont appelé des médecins à domicile.
L19/03/2007 08h30 Arrivée des Pompes Funèbres en face du bâtiment
L19/03/2007 13h45 Ambulance + USL devant l'immeuble à gauche pour transporter un jeune
L19/03/2007 13h00 Pompier et SAMU en face de l'immeuble
D18/03/2007 13h45 Arrivée des pompiers, mais ils repartent à vide.
L12/03/2007 18h00 Pompier devant un immeuble à gauche
J08/03/2007 11h30 Pompier devant l'immeuble
J28/02/2007 18h10 Pompier devant un immeuble à gauche
S24/02/2007 10h30 Pompier Samu devant la route de Toulouse, face à l'immeuble où est l'antenne
S10/02/2007 11h15 Pompier devant un immeuble à gauche
M23/01/2007 09h30 Samu Pompier devant un immeuble à gauche
D31/12/2006 22h00 Pompier suite à malaise cardiaque en face
S30/12/2006 18h00 Samu Pompier
J14/12/2006 22h00 Samu Pompier pour l'immeuble situé derrière l'immeuble doté du relais
Me/06/12/2006 18h30 Samu Pompier en face suite à tentative de suicide
L04/12/2006 20h25 Samu Pompier pour l'immeuble situé derrière l'immeuble doté du relais
D03/12/2006 20h30 Pompier suite à malaise cardiaque en face (pacemaker)
Le gène du suicide évoqué par Nicolas Sarkozy et repris par la presse depuis le 10 avril 2007 est une absurdité de campagne électorale.

En revanche, la modification du comportement suite à une exposition à des champs électromagnétiques est une réalité qui est connue chez les militaires depuis les années 1950. 

Cela fait longtemps que nous avons constaté des clusters de dépressions et suicides auprès de sources électromagnétiques, et pour certains relais GSM, dès 2002. Je précise tout de suite que les médecins qui déclarent que le syndrome des micro-ondes n'existe pas devraient être radiés sur le champ, comme je l'avais déjà demandé dans un courrier adressé au Premier Ministre, en demandant d'ailleurs la révocation des dirigeants de l'AFSSE. Les membres de cette agence ont d'ailleurs été mis en cause à de nombreuses reprises, y compris dans un rapport de l'IGAS publié en 2006. Dans plusieurs villes, des opérateurs ont déjà été condamnés à redémonter leurs antennes relais, aussi bien en France qu'à l'étranger.


Problèmes matériels constatés au Rayssac à Albi.

Pour le matériel domestique, le problème est le même, d'autant que chaque relais à un minimum de 3 canaux pour permettre l'émission AMRF. Il y a un canal qui émet en permanence, le BCCH (canal technique), et deux canaux supplémentaire pour permettre le fonctionnement AMRF, c'est à dire le multiplexage fréquentiel, donc le saut de fréquence à chaque (IT ou trame de données), ce qui revient à avoir des canaux pulsés. En GPRS le nombre de canaux est plus élevé. En UMTS c'est encore différent car on utilise l'étalement de spectre. Je ne rentrerais pas dans les détails ici, car cela nécessiterait la rédaction de quelques dizaines de pages.

Je dois préciser que la matériel électroménager est aussi frapper par un comportement psychosomatique étrange, depuis l'arrivée de l'antenne relais de téléphonie mobile GSM de Bouygues Télécom. Mme Bonnafous m'a précisé à plusieurs reprises que :
"L'image de la télé se brouille à partir de 20 h et certains appareils ménagers sautent, comme victimes de surtension... on entends des claquages sur le poste de télévision, les ascenseurs tombent en panne". Ces faits seront d'ailleurs constatés par une équipe de télé en 2005, qui était venu faire un reportage.
 
N° d'identification du relais de Bouygues 111324
Code INSEE et Nom Commune  81004 / ALBI
Accord ANFR pour l'implantation  03/09/1999
Hauteur max. des antennes / sol  28 m
Bande de fréquences - GSM 1800  1710 à 1785 MHz
Bande de fréquences - GSM 1800  1805 à 1880 MHz
Faisceau Hertzien 23 à 23.5 GHz
On peut d'ailleurs entendre les signaux 
du relais d'Albi dans les téléviseurs.
Seuil de compatibilité électromagnétique pour
les appareils domestiques et médicaux
3 V/m
Nouvelle norme en préparation pour le matériel électromédical 10 V/m
Seuil humain retenu par les opérateurs en GSM 41 V/m sur 6 MINUTES
Seuil humain retenu par les opérateurs en UMTS 61 V/m sur 6 MINUTES
Fuite d'un four micro-ondes admissible par un humain 200 mW sur 24 heures
Crash d'avions à partir d'un seuil entre 60 V/m et 70 V/m
Crash de certains hélicos à partir d'un seuil de 40 V/m
Niveaux mesurés officiellement à Albi par Bouygues moins de 0,3 V/m
Mesures indépendantes à Albi 3 à 8 V/m

Le niveau de 41 V/m préconisé pour les humains est complètement absurde et hors norme thermique, car ce niveau ne peut être toléré sur une journée complète pour un humain, mais il est seulement admis pour une durée de seulement 6 MINUTES.  Une exposition à la fuite de 200 milliWatt d'un four micro-ondes, aboutira à des lésions au bout de 24 heures.

Problèmes matériels constatés chez les habitants d'Albi.
pannes du matériel électroménager,
pannes d'ascenseurs (à l'époque),
télévision régulièrement brouillée,
panne de télévision, répondeurs, téléphones,
explosion des lampes d'éclairage.
Mme Nicole Bonnafous a été contrainte de changer 4 fois son poste de télé et 3 fois ses téléphones.
Une de ses voisines en 2006 a été contrainte de remplacer 2 fois le poste de télévision en 2006.


Bulletin d'alerte et de mise en garde.
Depuis quelques semaines, il y a sur Albi quelques individus adeptes des sciences ésotériques qui prétendent venir neutraliser "les mauvaises ondes", pour ne pas dire les mauvais esprits, avec des GRIGRIS. Ce type de comportements peut être sanctionné, car on rentre ici en terme juridique dans le cadre de "l'abus de faiblesse", par le biais de l'utilisation de méthodes de déstabilisation psychologique. Ce ne sont pas des élucubrations parapsychologiques qui vont permettre d'éloigner les mauvaises micro-ondes des antennes relais de la téléphonie mobile GSM et autres. Face à ce type de proposition, les victimes peuvent déposer une plainte y compris pour harcèlement, ou saisir leur avocat.

Il est en effet très curieux de constater que ces interventions se produisent au moment où des procès sont en cours contre les opérateurs et/ou contre des autres autorités locales. Y-a-t-il une tentative de manipulation pour mieux discréditer les victimes, on peut se poser la question, et se demander à qui elle profite en réalité, et s'il y a un lobby industriel derrière ces individus.

Si les sciences ésotériques on bien été étudiées dans les milieux militaires, et même si il est exacte qu'elles ont été à la source de plusieurs rapports des services secrets militaires, et d'un rapport au Congrès américains, leur efficacité est totalement nulle dans des domaines bien précis. A plus forte raison, ces sciences dites énergétiques, n'ont aucun pouvoir neutralisant dans les zones qui sont exposées aux micro-ondes. En revanche les mico-ondes elles, peuvent être parfaitement bien mesurées avec des analyseurs de spectre et mesureurs de champ et avoir des effets nocifs sur les individus, et aussi modifier leur comportement. Ce qui veut dire que toute intervention sur des bases ésotériques relève de l'ESCROQUERIE au premier degré.

J'invite les internautes d'Albi à faire circuler cette information autour d'eux, et à dénoncer ces procédés plus que douteux, ainsi qu'à en informer leur avocat pour ceux qui sont en procédure à l'heure actuelle.



 
  Retour au chapitre sur les antennes relais de la téléphonie mobile
  Retour au SOMMAIRE du SITE.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site   Risques sanitaires des champs électromagnétiques, santé, cancer, leucémie, tumeur
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.