© Protected by Copyright - Reproduction interdite.
Adresse du site
sites de secours
danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Nom du site : Risques sanitaires des champs électromagnétiques
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
    TRANSLATE - TRADUIRE
   Retour au sommaire du site
   Retour au chapitre sur le radar


6°) Modification d'un radar maritime
en radar aérien ou de poursuite.

Est-il possible de modifier un radar marine pour faire de la détection aérienne ? Peut on faire de la detection de rentrées atmosphériques de météores ou de débris satellitaires ? Oui, mais sa portée sera limitée à celle initialement prévue, en raison d'une puissance d'émission limitée. Actuellement nous n'avons plus beaucoup le choix, la marque Furuno couvre une grande partie du marché maritime. L'électronique des anciens radars était facile à modifier, si un composant brûlait, on pouvait le remplacer par un autre. Aujourd'hui avec toute cette électronique intégrée, c'est devenu plus complexe, et si un composant est détruit, on aura beaucoup de mal pour le trouver dans le magasin du coin.

Pour faire de la poursuite de cible, le principe est le même qu'avec les systèmes radar lance-missile ou anti-aérien. On utilise un radar panoramique de grande portée, de 100 à 300 km, qui fait un balayage en azimut (direction) sur 360°. Une cible est ensuite sélectionnée et son azimut est transférée sur un autre radar qui lui est chargé de faire de la poursuite de cible en azimut et en élévation. Il devient possible de détecter le passage d'avions, de météores en rentrée atmosphérique, ou de débris satellitaire. Dans le temps, les années 50/60, les batteries de missiles SAM russes étaient équipées en plus de scopes, de 3 ou 4 galvanomètres capables de donner plusieurs paramètres, direction, distance, élévation (altitude), et vitesse, aussi bien pour l'avion que le missile.

Aujourd'hui la méthode la plus simple consiste à conserver l'un des radars pour la détection en direction (azimut), et à modifier le deuxième pour faire de la poursuite. Une autre solution consiste à démonter l'antenne conventionnelle, pour la remplacer par une parabole offset de réception des satellites télé. Cette antenne satellite permettra d'avoir un faiceau étroit en direction et en élévation. Il suffit ensuite de remplacer la tête LNB, par un cornet de 10 GHz, qui sera relié à un guide d'onde flexible ou articulé. L'autre côté du guide d'ondes sera directement raccordé à la base où se trouve la source d'émission avec son magnétron.

radar marine maritime Furuno, modification pour la detection aerienne d'avions, asteroides metores, interférence électromatique

Dans le temps les vieux radar Atlas, Decca, et Sperry étaient à tube, et nécessitaient pour leur alimentation un alternateur en courant alternatif en 110 ou 230 Volts à une fréquence de 110 ou 400 Hertz. Puis les radar Furuno transistorisés sont arrivés, et ne nécessitaient plus qu'une alimentation en 24 Volt continu.

console de scopes radar Atlas, Decca, Furuno, modifiés dans les années 70/80 pour faire de la détection aérienne d'avions, asteroides, meteores, meteorites

Les radars maritimes dépassent rarement une puissance de 6 kW pour la plaisance, et 20 ou 35 KW maximum en puissance crête pour la marine marchande. La distance de détection est limitée le plus souvent à 48 nautiques, soit un peu moins de 90 km. La portée d'un radar maritime surtout en 10 GHz, ne dépasse jamais 130 km le plus souvent, en raison de l'altitude de l'antenne par rapport à la rotondité de la terre.
 



 
  Retour au chapitre sur le radar
  Retour au sommaire du site.
  TRANSLATE - TRADUIRE.
Nom du site : Pollution électromagnétiques santé et cancer
Adresse du site danger risque sanitaire de la pollution électromagnétique santé cancer leucémie tumeur du cerveau
Auteur du site : Marc FILTERMAN
Adresse e-mail : marcfilterman@hotmail.com
© Protected by Copyright - Reproduction interdite.